Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Célébrités > 001 . Autres célébrités à Tourtour . > Artistes : chanteurs, musiciens, peintres, sculpteurs. > Chanteurs, chanteuses . > Pepper Soul, groupe > Le groupe Pepper Soul au Château de Taurenne.

Le groupe Pepper Soul au Château de Taurenne.


 Le groupe Pepper Soul 


 au Château de Taurenne. 


Le château de Taurenne est devenu maître en la matière pour vendre son huile d’olive et les nombreux dérivés : effectivement, la cellule vente-communication-média sait tirer dans toutes les directions, vers toutes les cibles qui peuvent ressembler à des clients potentiels. Et là, tout est bon...
On passe d’expositions d’artistes-plasticiennes venues exposer leurs grands-grands formats (Laëtitia Sarrah, accompagnée par la bande à Bono et le staff Coste and Co), à des artistes-céramistes-sculpteurs venus infliger son délire d’un olivier recouvert de dorures (le cycliste-vététiste Alain Vagh) puis d’autres créateurs en quête de renom qui servent de marche-pieds aux commerciaux qui veulent fourguer leur production 2014 (obtenue après autant de traitements chimico-pesticido-dangereux que j’ai d’années au compteur !!..).
Dans cette catégorie d’agante-chalands, la musique a aussi sa place et le concert du dimanche 9 août 2015 en aura été une preuve bien bruyante...
Le groupe Pepper Soul dans le domaine oléicole...
Mâ qué soùn aquellî ??....


Pepper Soul s’est construit presque par accident. Au tout début, c’est l’accord d’une guitare et une voix. Magalie et Joanna. Depuis deux garçons ont rejoint l’équipe, avec Tristan aux percussions à et Stéphane à la basse. Un groupe aux accents folk / soul qui gravit petit à petit les marches du succès. Cet été, ils joueront en première partie du groupe formé par Catherine Ringer et Gotan Project lors du Festival des Nuits du Sud. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils sont soudés. Rencontre avec une joyeuse bande de copains.

Pour une présentation résumée de ce groupe, voici un échange paru dans la revue "Nouvelle Vague" :(voir le lien en cliquant sur le site suivant), entretien de juin 2014.

http://www.nouvelle-vague.com/pepper-soul/
Est-ce que vous faites tout ensemble ?

Magalie : Au départ, je composais, Joanna écrivait les textes en anglais. Depuis, les garçons sont arrivés et du coup, oui, nous faisons tout ensemble !
Pourquoi avoir choisi d’être à quatre ?

Magalie : Nous étions en train de préparer l’EP (ndlr : « Free Rights »). 5 titres juste guitare-voix, c’était pas vraiment ce que nous voulions. Ça nous paraissait trop juste. Nous avons demandé aux garçons s’ils voulaient bien nous accompagner.
Stéphane : Nous n’étions pas sensés être vraiment dans le groupe, mais ça c’est super bien passé.
Joanna : Ça l’a fait musicalement et humainement, après nous ne pouvions plus se quitter (sourires).
Magalie : Au final, l’EP marque une rupture. Avant, il y avait juste Joanna et moi. Les garçons apportait un plus aux chansons. Mais maintenant, il y a vraiment une symbiose entre nous quatre.
Quels sont vos modèles musicaux ? J’ai entendu parler d’Ayo, Alt+J ou Lilly Wood and The Prick.

Magalie : Alors oui, nous avions dit parce que nous étions sous pression ! Aujourd’hui, d’ailleurs, nous nous étions mis d’accord pour balancer des noms, parce nous savions que vous alliez nous
demander nos influences…
Joanna : Stef’ vas y, tu commences ! (rires)
Stéphane : J’adore Radiohead… Et Bonobo.
Tristan : Stéphane et moi, nous avons les mêmes références, quand une musique nous plait, je la fait écouter à Stéphane, et inversement. Je suis vraiment inspiré par Bjork aussi.
Magalie : Moi j’aime beaucoup The Do, mais je n’ai pas vraiment de références.
Joanna : Nous écoutons vraiment de tout.
Ça fait quoi de passer en première partie de Gotan Project et Catherine Ringer ?

Joanna : D’un côté c’est super excitant. Moi personnellement je ne réalise pas encore.
Magalie : Je pense qu’il ne faut pas trop y penser. Hein, les garçons ?... Gotan Project, nous les avions vus en concert juste avant de savoir que nous ferions leur première partie Ils ont la classe… C’est toute une ambiance.
Joanna : Et le groupe qu’ils forment avec Catherine Ringer est juste immense. Moi, j’adore ! Il faut assurer !
Il paraît que vous voulez faire une tournée dans un bus que vous appelleriez le Pepper bus tour ?

Joanna : (rires) Personnellement c’est un projet que
j’aimerais bien voir aboutir. Nous sommes en train de le projeter pour que ça arrive un jour !
Magalie : En plus, autour de nous, nous avons ce qu’il faut. Nous sommes super bien entourés. Une maquilleuse, un graphiste, un ingénieur son…
Stéphane : Même le chauffeur de bus.
Magalie :
Nous aimerions vraiment nous balader à quatre et jouer nos chansons.
Donc quoi de prévu pour l’instant ?

Magalie : Nous essayons de ne pas trop anticiper. Tout ce qui nous arrive c’est super, mais pour l’instant il faut que nous pensions uniquement à jouer nos morceaux sur scène.
Joanna : Aux Nuits du Sud, nous allons jouer quelques morceaux de l’EP, mais revisités à quatre. Et nous allons y ajouter de nouvelles musiques que nous avons composé ensembles. Et nous allons enregistrer un album bientôt.

_______________

Et bien évidemment, dans Var-Matin, l’inénarrable spécialiste du passage de pommade s’est adaptée pour l’occasion : elle s’est mise à frotter l’huile ... Fidèle à sa brillante déontologie ....


 

Répondre à cet article

Stats | 12 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 28 juillet 2017