Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 04 . L’information municipale . > Tourtour-Actualités . > Les parutions (années par années ). > Année 2010 . > Le n° 4 , janvier 2010 . > Le jardin des Buffet et Intercommunalité (CAD).

Le jardin des Buffet et Intercommunalité (CAD).

  Le jardin des Buffet 

 et Intercommunalité (CAD). 

 

Les oeuvres et le jardin Annabelle et Bernard Buffet :

Au printemps dernier, l’équipe municipale a décidé de mettre en valeur les deux sculptures réalisées par Bernard Buffet et offertes par Annabelle Buffet à la commune, il y a bientôt dix ans. 

Depuis le printemps, ces deux sculptures sont installées sur l’esplanade de la mairie afin que les habitants et les touristes puissent les apprécier. C’est l’Association des amis de Bernard Buffet présidée par Alain Vagh, avec la participation de Jean-Louis Croquet et de Nicolas Buffet, le fils de Bernard et Annabelle Buffet, qui a intégralement pris en charge le déplacement de ces imposantes oeuvres. Cela a nécessité l’intervention de professionnels pour leur déplacement et leur installation. Elles font l’objet d’un très grand attrait touristique profitable à l’animation du village. En septembre 2009, le maire a proposé que le Conseil municipal nomme le jardin public, « place Annabelle et Bernard Buffet ». 

Cette proposition a été retenue et l’inauguration est prévue cet été à l’occasion d’un grand concert qui sera donné à Tourtour par Nicolas Buffet et son orchestre. Il avait accepté de modifier son planning de concert pour venir se produire à Tourtour, en hommage à l’action de la municipalité pour ses parents.

  Commentaires  :

" Au printemps dernier,... mettre en valeur ...il y a bientôt dix ans. " :
Poursuite de la saga Buffet : la mairie décide surtout de changer les deux statues de place car elles étaient déjà mises en valeur dans un cadre splendide , à la Bastide Escarelle . On se souvient qu’un projet avait éé proposé pour y adjoindre des oeuvres d’autres artistes en créant un lieu d’échanges artistiques sur le thème de la sculpture (bronze ou pierre) et il avait même été envisagé la création d’un parcours botanique sur les cquatre belles restanques du domaine . Les " amis de Bernard Buffet à Tourtour " (Mrs Croquet, Vagh, Coppola) ont usé de leurs généreux arguments pour obtenir une mise en place des statues sur l’esplanade de la mairie et celle de la poste et il est clair que cette proposition a été une bonne idée car effectivement les 2 oeuvres trônent vraiment sur leurs emplacements et offrent un bel écrin pour le centre du village .Mais il reste toujours une question subsidiaire : combien de temps encore faut-il croire au total désintéressement de ces amis buffettistes qui se sont soudain trouvés une passion pour des sculptures qui étaient pourtant sur la commune depuis presque dix ans  ? Il faut se méfier pourtant d’établir des liens de cause à effet : on entend dire par exemple qu’Alain Vagh se retrouve avec un beau cabanon aménagé au-dessus de la Baume alors que le terrain serait inconstructible ! Doucement, mollo mollo , il faut d’abord se renseigner ....

" que le Conseil municipal nomme le jardin public, « place Annabelle et Bernard Buffet ». " :
Une nouveauté : le jardin va devenir place ! Ah bon ! Quitte à honorer le couple sulfureux de Saint-Tropez, il vaut mieux lui attribuer une place qu’un jardin ! Remarquons bien que nos deux artistes qui n’ont jamais mis les pieds sur cet espace auront au moins une place qu’ils n’ont jamais voulu occuper dans le village...

" l’inauguration est prévue cet été à l’occasion d’un grand concert.." : 
On se souvient que l’inauguration était prévue en août 2009 mais que l’action militante et citoyenne du conseiller municipal Henri Ferran avait obligé le maire à renvoyer les 350 invités à cause d’une faute juridique que le préfet n’aurait guère appréciée... On se souvient aussi que le maire en conseil municipal nous a promis pour cet été " un événement culturel d’ampleur nationale " : ça va donner ! 

 _________________________________________________________________

L’intercommunalité, un chantier de longue haleine !

L’adhésion de Tourtour à la Communauté d’Agglomération Dracénoise (CAD) est maintenant actée. Avant que l’intercommunalité devienne obligatoire pour toutes les communes, l’équipe municipale a pris les devants afin d’évaluer les différentes possibilités de partenariat avec les intercommunalités déjà existantes ou en cours de création. Le maire et ses adjoints ont très rapidement jugé que la seule communauté d’agglomération « naturelle » pour Tourtour et pour ses habitants serait celle de Draguignan. Il faut reconnaître qu’elle correspond au bassin de vie de la très grande majorité des tourtourains.

Dans les autres communes du canton, c’est la même réflexion qui prévaut et notamment à Salernes qui souhaite ardemment rentrer dans la CAD. L’un des précédents conseils municipaux de Tourtour avait déjà fait l’objet d’un débat et d’une validation de cette orientation vers la CAD. Le maire et ses adjoints ont alors été mandatés pour négocier une adhésion dans les meilleures conditions avec pour règle essentielle que notre village conserve toujours son originalité et son caractère de village provençal.

Les discussions sont très engagées en vue d’un partage clair des compétences, certaines faisant l’objet d’un transfert à la CAD et d’autres étant maintenues sous l’autorité communale. Le président de la Communauté d’Agglomération Dracénoise, Olivier Audibert-Troin est très enthousiaste à l’idée d’accueillir Tourtour qui sera le fleuron touristique de la Dracénie.

Pour des raisons administratives et budgétaires, l’adhésion effective devrait avoir lieu au premier janvier 2011 . D’ici là, la commune va être associée aux travaux de la CAD et les transferts de compétences seront finalisés. Pour Pierre Jugy et ses adjoints, c’est une étape très importante pour Tourtour qui devrait augmenter les capacités d’actions de l’équipe municipale. Il faut reconnaître que la bataille au quotidien pour rendre la vie des tourtourains plus agréable se fait avec de faibles moyens financiers.

 Commentaires : 

" l’équipe municipale a pris les devants "  : La CAD compte déjà 16 communes qui ont depuis longtemps assuré leurs arrières...

" D’ici là, la commune va être associée aux travaux de la CAD et les transferts de compétences seront finalisés." : on peut imaginer que le bulletin et Mme Coste nous aient informé de ces diverses compétences , par exemple :
Compétences exclusives : Gestion des déchets, Assainissement autonome, Déplacements urbains. 
Compétences partagées : Développement économique, Aménagement de l’espace, Environnement, Politique de la ville / habitat, Sport, culture, Voirie.

 

 

 

 

Répondre à cet article

Stats | 13 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le samedi 23 juin 2018