Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 28 . L’élection municipale de 2020... > La campagne de chaque liste ... > Le maire de Tourtour sur le trône, Pierre Jugy se la joue James (...)

Le maire de Tourtour sur le trône, Pierre Jugy se la joue James Bond....

 Le maire de Tourtour sur le trône, 

 Pierre Jugy se la joue James Bond...

Comme dit l’adage : "s’il n’existait pas, il faudrait l’inventer !"... Il faut avouer que notre cher maire de Tourtour n’a guère de concurrent dans la catégorie des élus tragi-comiques de la Région Paca...Dans la série comique, comment oublier sa fameuse inauguration d’un distribueur de billets le 14 Juillet en pavoisant le château communal avec des fanions anglais en hommage à la Barclay’s Bank, mais en oubliant que le jour de la Fête Nationale de notre pays pouvait mériter également quelques fanions tricolores ? De la parodie couillonadesque digne du Chaplin de la belle époque !

Toujours dans la lignée comique de notre Pierre, la demande faite au deuxième conseil municipal 2008 d’une voiture de fonction ! Pour un village de 560 habitants au premier mandat, alors que tous les villages voisins bien plus peuplés (Aups ou Salernes) n’en disposaient pas, reconnaissons que Monsieur voyait grand... On passera vite sur la pantalonnade du feuilleton Lotissement de Beauveset, où le maire Jugy avait promis un domaine haut de gamme, mais aura seulement réussi - après deux ans de galéjades inouies - à en faire un joli petit coin où les chiens du village viennent se dégourdir les pattes...

Hélas, que rajouter de plus que Musset qui disait, en parlant des pièces de Molière, "Que, lorsqu’on vient d’en rire, on devrait en pleurer !" ?

A côté du contenu humoristique, notre cher Pierre sait également manier le tragique, le dramatique pitoyable... Les Tourtourains lui en veulent beaucoup de les avoir trahis, humiliés... Leur maire "sans étiquette" qui va lécher les pompes d’un sénateur fascisant, le maire lépéniste de Fréjus, le gonze David Rachline ! Cette trahison de la législative 2017 aura laissé des traces indélébiles mais le fait qu'une seule liste soit ne déclarée pour l'instant minimise de fait l'impact qu'aurait pu avoir la réaction des électeurs : il restera néanmoins à faire jouer le panachage pour barrer certains noms au premier tour, de façon mathématique à les contraindre à un second tour...

On sait bien que l’électorat extrême-droite a du succès au Village dans le ciel, mais les citoyens tourtourains avaient choisi et élu un maire qui avait proclammé son indépendance, sa liberté, en claironnant son appartenance à une ligne "sans étiquette". Pierre Jugy n'a pas encore fait marche arrière et sa récente fiesta en compagnie de David Rachline (pour soutenir Philippe Schreck) à Draguignan laisse entrevoir quelques alliances troubles... (un article prochain retracera cette rencontre avec ce qui est appelé le groupe des "droites unies").

En attendant, la campagne continue et le maire a été vu en quinze jours autant que lors des neuf mois passés...Fête de la Sainte-Barbe à la caserne, Noël des enfants... Tout est bon pour glaner des suffrages (et c'est évidemment de bonne guerre). Son agenda prévoit la sortie de l'école, celle de la messe, une sortie rando avec l'Astv, une visite des Epadh de Salernes et Aups pour les anciens, un goûter avec la Rapugue, un repas avec les Bélugues...un vrai marathon...

Alors, sous la tente polyvalente aménagée avec les décors des séjours ados de "Rêves et veillées" (installation réalisée par Stéphanie et Simba), notre édile préféré n'a pas pu s'empêcher de jouer un nouveau héros de sa panoplie, le célèbre espion de sa Majesté...Chacun aura son explication sur le choix du personnage. Et sur la symbolique des doigts-révolver (avec de tels sous-entendus, on comprend que les candidats pour constituer une liste d'opposition ne se bousculent guère)...



Tout comme le matricule 007, notre James Bond de la Gardure s’est évidemment entouré de James Bond Girls... On se souvient d’Ursula Andress, Halle Berry, Sophie Marceau, Kim Basinger ou Carole Bouquet, Britt Ekland ou Léa Seydoux... Il nous faudra maintenant nous souvenir de deux autres stars européennes, la bergamasque Monica et la batave Anne-Lyse !..Les autres prétendantes du village auront droit à une autre photo, toujours dans le cadre de la campagne électorale municipale 2020...

 

 

Répondre à cet article

Mis à jour le samedi 26 septembre 2020