Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Environnement > Ecologie, développement durable . > Extraction du gaz de schiste dans le Var !... > Pierre Jugy et le gaz de schiste . > Le maire de Tourtour va reprendre son bâton de pélerin !... Pierre Jugy II, (...)

Le maire de Tourtour va reprendre son bâton de pélerin !... Pierre Jugy II, le sauveur bientôt de retour !!...

 Le maire de Tourtour va devoir reprendre son bâton de pélerin !...

 Pierre Jugy II, le sauveur bientôt de retour !!...

Lors de la cérémonie des voeux 2013 , le maire de Tourtour a énoncé de très belles et grandes vérités (pour les disciples ) mais un examen plus précis des paragraphes de sa tirade magistrale nous amène à modérer un tantinet son enthousiasme ...

Par exemple, quand il nous révèle que sa candidature à la fonction de député ne visait absolument pas à être élu (il précise même " on en est loin " - avec 3,52% il a bien raison, il en était vraiment très loin !!...) ou quand il nous explique que ses deux seuls objectifs principaux n’étaient que la lutte contre le gaz de schiste et l’intercommunalité ! Et grand seigneur, il nous déclare avec une fierté qu’il ferait mieux de dissimuler  : "Ainsi j’ai eu accès à de grands médias nationaux et régionaux pour porter cette voix avec grand succès puisqu’aujourd’hui le gaz de schiste a été rejeté."(extrait de Var-Matin)

Ah bon ! Vous en êtes bien certain , Monsieur le Maire ? Ne vous êtes vous pas avancé un peu trop vite (comme dans de nombreux cas !) ? Pensez-vous que le combat soit gagné et que les loobyistes pétroliers (ceux de la même trempe que le pote Thierry Coste mais pas sur le même dossier sur ce coup-là !...) aient rangé leurs armes et plié leurs bagages ? Encore une fois, Mr Pierre Jugy, vous êtes en train de rater le coche et vous ne menez pas votre barque avec logique et rigueur puisque vos affirmations sont totalement contredites par les (tristes) réalités actuelles de la vie économique . 

Décidément votre fameux surnom de "Jugy sans jugeote" n’est pas encore sur le point de vous quitter et vous ne faites vraiment rien pour ne pas le mériter chaque jour davantage . A croire que vous aimez le porter, l’exhiber, le revendiquer !!...

L’article ci-dessous est tiré du site de l’Agence France Presse qui ne passe pas pour être une spécialiste de l’embrouille mythomaniaque : on a coutume de considérer que les infos transmises par l’AFP sont vérifiées, contrôlées et sont qualifiées "de source sûre" . Dans cet article, chacun pourra constater que le combat du gaz de schiste continue et que les associations de lutte contre les projets néfastes continuent à oeuvrer avec foi et continuité dans la démarche. 

Donc, puisque notre cher Pierre Jugy a " eu accès à de grands médias nationaux et régionaux pour porter cette voix ", puisqu’il s’est cru investi d’une mission environnementale et qu’il s’est imaginé porte-parole de tout une région, il va logiquement devoir revenir très vite à l’avant-garde du combat et se redéguiser en porteur de l’étendard anti-schiste : les militants écologistes qui animent les collectifs locaux vont être heureux de voir le retour de Jugy II à leurs côtés !...

Rendez-vous compte ! Durant des mois, au cours de sa campagne électorale pour le poste de député ( croyait-on !) notre cher maire s’est déclaré le chantre de la lutte anti-gaz de schiste : il a réussi - avec un opportunisme indécent - à se faufiler dans les arcanes du "collectif non au GdS" et il s’est débrouillé pour manipuler les médias régionaux (avec la complicité de la groupie Isabelle Bono, courroie de (re)transmission avec Var-Matin et donc ouverture sur d’autres organes de presse ).

Voilà donc l’article AFP qui va permettre à Pierre Jugy de revenir au premier plan sur les médias : en effet, Pierre ne va pas laisser passer l’occasion de sauver une nouvelle fois le territoire provençal et la région sud-est toute entière ....

29/01/2013 à 17:06 
Vous pouvez vérifier le contenu de cet article de l’AFP en allant sur le lien suivant :
actu.orange.fr/france/des-parlementaires-rouvrent-le-dossier-explosif-du-gaz-de-schiste-afp_1329390.html 

" Des parlementaires rouvrent le dossier explosif du gaz de schiste " :

Des parlementaires ont rouvert jeudi le dossier explosif du gaz de schiste en donnant le coup d’envoi à un rapport qui vise à évaluer les techniques d’extraction alternatives à la très controversée fracturation hydraulique, bannie depuis 2011 en France.

L’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (Opecst), qui regroupe des élus des deux chambres (Assemblée nationale et Sénat) et de tous bords, a approuvé à l’unanimité une étude de faisabilité rédigée par le député Christian Bataille (PS) et le sénateur Jean-Claude Lenoir (UMP), donnant ainsi le feu vert au lancement d’un tel rapport, qui devrait être publié cet automne.

Cette étude préalable, que l’AFP s’est procurée, souligne que la fracturation hydraulique, technique d’extraction du gaz de schiste interdite en France depuis juillet 2011, est "une technique ancienne qui évolue aujourd’hui rapidement sous l’effet de considérations environnementales de plus en plus partagées".

 

En outre, une alternative, la fracturation au propane, est déjà opérationnelle et "mériterait un plus ample examen", tandis que "d’autres technologies sont envisagées en recherche et susceptibles d’aboutir à des applications d’ici une dizaine d’années", souligne encore ce pré-rapport.

"Nous voulons voir si nous pouvons utiliser des ressources de gaz ou de pétrole de schiste en France, si elles existent, mais pour cela il faut que la recherche se poursuive et que nous ayons des techniques qui permettent de fouiller le sous-sol de façon acceptable", a expliqué à l’AFP Jean-Claude Lenoir.

 

Cette technologie, très controversée en raison des risques qu’elle fait peser sur l’environnement, et notamment sur les nappes phréatiques, a été interdite en 2011 sous l’ancienne majorité de droite. Le gouvernement Ayrault a réaffirmé cette interdiction, mais le président François Hollande a indiqué fin 2012 qu’il "prendrait ses responsabilités" si des techniques respectueuses de l’environnement émergeaient.

"Bras d’honneur" :

Des auditions auront lieu dans les mois prochains, suivis de déplacements à l’étranger. Un rapport d’étape sera remis au printemps, avant le rapport final attendu à l’automne. "Nous sommes ouverts à entendre toutes les personnes qui le souhaitent notamment des opérateurs, des ONG, des gens qui sont contre", a assuré à l’AFP le sénateur UMP.

Aussitôt, les opposants au gaz de schiste ont dénoncé cette initiative, qu’ils jugent en totale contradiction avec la "transition énergétique" prôné par le gouvernement, et qui consiste à rendre la France moins dépendante du nucléaire et des énergies fossiles.

Ils ont reçu le soutien de la ministre de l’Ecologie Delphine Batho, qui lors d’un déplacement à Grenoble a déclaré : "l’enjeu de la transition énergétique (...) ce n’est pas d’aller chercher de nouveaux hydrocarbures, et je pense notamment aux gaz de schiste".

Le député écologiste Denis Baupin, membre de l’Opecst mais qui était absent pour le vote, a dénoncé un "double mauvais signal", contraire à la lutte contre le réchauffement climatique et qui donne l’impression "de contourner les engagements pris et l’opinion publique (majoritairement hostile aux gaz de schiste) sous la pression du seul Medef". De même, Anne Valette, chargée de campagne Climat pour Greenpeace France, a jugé "aberrant de se lancer aujourd’hui dans l’exploitation d’une nouvelle ressource fossile", et ce quelle que soit la technique utilisée, y voyant un "bras d’honneur à tous les processus de lutte contre le dérèglement climatique".

Des critiques récusées par M. Lenoir, selon qui, même dans le cadre de la transition énergétique, "on peut avancer que le gaz continuera d’être une composante des ressources énergétiques de la France". "Et si on en a chez nous, il vaut mieux l’exploiter plutôt que l’acheter à l’étranger", argumente-t-il.

____________" Jugy II le retour " _______________

 Commentaires du site " Tourtour, notre village " :

**  le dossier explosif du gaz de schiste en donnant le coup d’envoi à un rapport qui vise à évaluer les techniques d’extraction alternatives " :
On a donc bien compris que le dossier n’est pas refermé et que le combat n’est alors pas terminé : si vous allez consulter le site varois consacré à cette lutte écologique, vous constaterez facilement que les militants continuent à se mobiliser et à agir .
gazdeschiste-collectif-var.over-blog.com/ 

**  "on peut avancer que le gaz continuera d’être une composante des ressources énergétiques de la France". 
Notre cher Pierre Jugy va donc reprendre son bâton de pélerin pour continuer son oeuvre de sauveur : les militants qui agissent depuis plus de deux ans sur le Var seront heureux de le voir revenir dans l’action ! Depuis dix mois en tout cas, ils n’ont pas de nouvelles de Mr Jugy , aucune présence aux collectifs locaux ni aux réunions : il est vrai que les élections législatives sont loin, direz-vous !? ...Mais non, voyons ! puisque le maire de Tourtour nous a expliqué que sa candidature au poste de député n’avait rien à voir avec sa volonté d’être élu !! hihihihihi.........
Nul doute que Pierre Jugy va donc revenir sur les ondes et les écrans pour soutenir le combat anti gaz de schiste : allez Pierre, reviens et remets les gaz !!

 

 

 

Vos commentaires

  • Le 20 février 2013 à 21:37, par Goure En réponse à : Elections 2014

    Sûrement le gaz de schiste sera un des enjeux environnementaux.
    MAIS si l’on trouve une méthode autre que la fragmentation qui respecte les gens et l’environnement , on ne va pas laisser une richesse que d’autres utilisent déjà. Ne sommes-nous pas assez dans la mouise ??? ESt-ce irresponsable de dire cela ???

Répondre à cet article

Stats | 5 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 17 novembre 2017