Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Traditions > 01 . Les fêtes au village (dont la Fête de l’Oeuf) > Le Noël des enfants de Tourtour et le Marché de Noël. > Le marché de Noël. > Le préfet invite à l’annulation sur tout le Var : pas de Marché de Noël à (...)

Le préfet invite à l’annulation sur tout le Var : pas de Marché de Noël à Tourtour...ni de vide-grenier !..

Le préfet invite à l’annulation sur tout le Var :

pas de Marché de Noël à Tourtour...ni de vide-grenier !..

Depuis de très nombreuses années, Tourtour accueillait le Marché de Noël sous la tente-barnum censée être remplacée au plus vite par une salle polyvalente qui figurait dans les promesses électorales du premier mandat... Douze ans et demi après, plus de tente et toujours pas de salle "en dur"... Quelques cierges à notre Saint-Denis feront peut-être avancer les choses  !...

Dans la période troublée que nous traversons, de nombreuses festivités ont connu des déboires depuis le printemps dernier : le festival de théâtre, le repas de l’aïoli monstre, les concours de boules qui ont fait Fanny et tous les tourtourains sont inquiets pour les prochaines semaines... Le Marché de Noël est annulé ainsi que le vide-grenier que Mme Liagre avait posé comme hypothèse vers la mi-décembre.

Extraits de l’édition numérique de Var-Matn : "Si les maires de la métropole Toulon-Provence-Méditerranée ont annoncé ce lundi l’annulation des marchés de Noël sur leurs communes, Richard Evence, préfet du Var, invite désormais tous les maires du département du Var à supprimer ces manifestations de fin d’année. Le représentant de l’Etat n’écarte pas l’hypothèse où malgré les mesures de précautions aujourd’hui mises en œuvre, l’épidémie puisse continuer à progresser dans les jours et les semaines qui viennent.

 

"Aussi, dans ces circonstances, il me paraît impossible d’autoriser dans l’ensemble du département l’organisation et la tenue de tels évènements", a-t-il indiqué. Richard Evence précise avoir été interrogé par nombre d’élus à propos des marchés de Noël dont les premiers devraient ouvrir avant la fin du mois de novembre. "S’ils peuvent être, pour certains, assimilés à des ERP (établissement recevant du public) de plein air, force est de remarquer qu’à la différence des marchés traditionnels, ils comprennent des stands souvent nombreux où l’on consomme boissons ou aliments solides, c’est-à-dire dans des conditions aujourd’hui interdites sauf dérogations particulières".

Dernière minute ! ...

Suite à l’allocution télévisée du Président Emmanuel Macron, les mesures sont encore plus draconiènnes et les contraintes sont de nouveau très difficiles à faire accepter à l’opinion publique . Deux mois avant les fêtes de Noël, la fermeture des bars et restaurants et des commerces non classifiés de première nécessité est évidemment une épreuve économique difficile à endurer une seconde fois dans l’année.

Ces prochains jours, l’équipe municipale va nous donner son appréciation locale....

Dommage.... Si les nougats vous manquent, la livraison peut être demandée !!..lol

Répondre à cet article

Mis à jour le mercredi 9 juin 2021