Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 27 . L’élection municipale de 2014 à Tourtour. (et Elections européennes (...) > Les listes candidates à Tourtour .et la campagne électorale . > La liste d’opposition conduite par Nicolas Milosevic . > Propositions, projets, objectifs . > Programme de la liste, profession de foi . > Le programme de la liste de Nicolas Milosevic : perspectives pour Tourtour (...)

Le programme de la liste de Nicolas Milosevic : perspectives pour Tourtour .

 Le programme de la liste de Nicolas Milosevic : 

 perspectives pour Tourtour.


Les deux listes ont élaboré un programme de mandat et, ci-dessous, vous trouverez les projets, les objectifs et les perspectives de la liste conduite par Nicolas Milosevic : il s’agit de la profession de foi de la liste qui a été distribuée dans les boîtes aux lettres, accompagnées de la photo des colistiers et d’un exemple de bulletin de vote :

_________________________________

* * * Élections municipales à Tourtour * * *
Présenter une liste de candidats, alors que la municipalité actuelle se représente, a une signification simple : nous pensons pouvoir faire mieux pour la gestion de la commune et d’une manière réellement transparente, ce qui est la moindre des choses pour le respect du citoyen /contribuable.
Des réalisations (nouvelle sortie pour un parking, distributeur de billets, rénovation des toilettes publiques, rampe d’accès handicapés, abribus…) ont été utiles, mais relativement peu marquantes, car il s’agit d’un bilan pour six années de mandat.
D’autres réalisations encore inachevées (théâtre de verdure, éclairage…) ont été entreprises sans présentation préalable des projets (objectifs, coûts, caractère prioritaire…). Pourquoi donc s’être privé du bon sens et de l’expérience professionnelle des uns et des autres, qui auraient pu améliorer les projets ?
Enfin, des réalisations plus mineures étaient-elles réellement indispensables ? La réorganisation des bureaux de la mairie a coupé l’accès facile des habitants aux fonctionnaires municipaux, désormais à l’étage, brisant un peu l’ambiance de cette « maison commune ». La taille et le mobilier du bureau du maire et la pose de portes blindées étaient-elles prioritaires ou simple désir de prestige ?
Le contexte général est morose : une vitalité économique de Tourtour plutôt en régression ; l’augmentation prouvée de 12% en 2009-2010 des taux d’imposition, alors que nous sommes déjà parmi les communes les plus imposées du Var ; un budget communal important (plus d’un million d’euros, plus un budget opaque de l’eau) sans avoir pourtant le sentiment d’être mieux lotis que dans des villages moins riches fiscalement…
Pourtant, les promesses de 2008 étaient nombreuses : PLU, réalisation d’une maison de retraite, d’une salle des fêtes polyvalente, d’un second réservoir d’eau, d’une nouvelle caserne des pompiers, d’un lotissement devant initialement permettre le logement de jeunes actifs, mais dans la réalité à des prix inabordables….
L’abandon de toutes ces promesses aurait dû au moins être expliqué au fur et à mesure aux Tourtourains, qui ont le droit de savoir ce qu’on fait ou ne fait pas, en leur nom. Dans le domaine de la communication avec les habitants, la disparition du Troumpétoun n’était à l’évidence pas souhaitable.
Le titre de notre liste « Ciel ! Tourtour, notre village » veut symboliser un retour à la normale dans la vie démocratique du village, en agissant effectivement dans la transparence et la clarté.
Les candidats de notre liste figurent sur le bulletin de vote joint. Par la diversité des âges, des sensibilités, des compétences et la grande disponibilité de certains, cette liste, en coopération avec des commissions extramunicipales, sera en mesure de « bien faire le travail ».
Nous sommes des personnes simples et comptons bien le demeurer si le sort des urnes nous est favorable, avec notamment un accès facile aux élus et la tenue de permanences.
Nicolas Milosevic a le caractère et les compétences nécessaires, de par sa formation (Sciences po, maîtrise de droit public, notamment) et son parcours professionnel de fonctionnaire à l’Assemblée nationale et à la mairie de Paris, pour garantir l’efficacité et la droiture de l’action municipale et faire travailler en harmonie les élus et les fonctionnaires municipaux.
On peut faire mieux pour le village, plus intelligent et plus convivial, dans la concertation, gage aussi d’efficacité, tout en faisant preuve de professionnalisme dans la gestion.

Par souci d’information, nous avons développé, bien en amont, le sens de notre action sur le site qui reste consultable www.ctt2014.webnode.fr

Outre une méthode, nous vous proposons, dans la limite des possibilités budgétaires, les actions et réalisations suivantes :
** assurer la continuité républicaine, pour les dossiers des rythmes scolaires, du nouveau local du centre aéré (permis obtenu mais la procédure de marché public est-elle lancée ?), du préau de l’école (dépôt de permis en cours ?), du théâtre de verdure,
** remettre en location des appartements du château communal, pour rendre abordable le logement de jeunes actifs, (ces locaux, au deuxième étage avec un escalier difficile, semblent peu propices à un usage commercial),
** viabiliser et vendre quelques parcelles (en fonction des besoins), à un prix abordable fixé par le service des Domaines, pour permettre l’accession à la propriété de jeunes actifs,
** réaliser une salle des fêtes polyvalente, qui pourra être aussi une source de revenus et d’activités par la location pour des séminaires d’entreprise, dans le cadre attractif de Tourtour,
** aménager, en respectant le site, les 8 hectares de Beauveset (promenades, aire de glisse pour les jeunes, parking, jardins familiaux si cela correspond à une demande),
** élaborer le difficile mais indispensable Plan local d’urbanisme (PLU), cadre prospectif approprié pour définir le devenir économique du village et aussi des carrières de granulats qui ont besoin de cette visibilité,
** se concerter avec l’office de tourisme, les commerçants, les exposants, les maraîchers et les associations pour améliorer la qualité de notre offre touristique et des activités culturelles,
** rechercher l’implantation de métiers d’art ou artisanaux, notamment dans la bergerie laissée à l’abandon, et qui - nous dit-on depuis six ans - n’est pas adaptée pour devenir une salle des fêtes,
** accompagner les agriculteurs et éleveurs qui voudraient s’installer ou se développer, ce qui est souhaitable pour la sauvegarde de nos espaces naturels et les débouchés du marché local,
** préserver l’eau et nos paysages naturels, qui sont nos véritables atouts, au même titre que notre patrimoine architectural,
** étudier la faisabilité pour une maison de retraite, en liaison avec l’intercommunalité,
**stabiliser les impôts locaux,
** assurer avec sérieux la gestion municipale, l’information et la concertation sur tous les projets majeurs de la municipalité qui agit en votre nom.

L’idée n’est pas de bouleverser notre beau village, mais de lui permettre de préserver son charme et son authenticité, sans dépérir économiquement et sans pour autant devenir un artificiel village d’opérette.

Ayons confiance,
nous pouvons, dans la concertation et la transparence, tous ensemble,
construire avec intelligence notre avenir commun à Tourtour.

Ciel ! déjà la fin de la page…
et si vous votiez dimanche 23 mars
pour notre liste conduite par
Nicolas Milosevic

_______________________________________

Commentaires du site (Ndlr) :

**...Préambule :
Bien évidemment, chaque électeur, chaque citoyen est libre dans l’isoloir (et il est même libre de ne pas aller devant l’urne) et nul n’a le droit de lui soustraire le droit d’user de son libre choix des candidats : donc, il ne s’agit pas de vous obliger ici à voter pour telle ou telle liste, mais il s’agira de vous offrir les éléments nécessaires pour que vous puissiez vous positionner... Il se pourrait, malgré tout, que vous ayez le sentiment que certaines phrases, expressions ou démonstrations soient légèrement ciblées pour vous guider un tantinet vers tel candidat : eh bien, placez-vous gentiment dans le registre de la tolérance et ne m’en veuillez pas trop !


**... "mais relativement peu marquantes, car il s’agit d’un bilan pour six années de mandat" :
Le bilan de l’équipe sortante est maigre et les élus ne donnent pour seule excuse que l’argument sempiternel de la dette de la commune et des finances exsangues ...Tu parles, Charles ! La dette n’est que le résultat d’investissement réalisés sur le mandat précédent pour le bien-être de tous (le tout-à-l’égout) avec des travaux très onéreux et nécessitant un échéancier sur une quinzaine d’années : il n’est pas objectif de reprocher au maire précédent (Jean Lainé) d’avoir endetté le village, alors qu’il n’a fait que lui apporter une amélioration dans la vie quotidienne des Tourtourains.


**..."La taille et le mobilier du bureau du maire et la pose de portes blindées étaient-elles prioritaires ou simple désir de prestige ?" :
Là, il sera difficile de ne pas avoir contaté le bling-bling du bureau du maire et les portes dignes de Fort Knox.. Deux portes blindées avec code d’accès, on se doute bien qu’il doit y avoir du lourd dans les placards !!...(à Baudinard, les portes du bureau du maire devaient sans doute être blindées !!).


**..."sans pour autant devenir un artificiel village d’opérette." :
Les nouveaux visiteurs ne peuvent s’en apercevoir, mais ceux qui reviennent après quelques années ne se retrouvent pas dans le village qu’ils avaient connu : il faut absolument que Tourtour puisse conserver le plus possible son authenticité qui fait le charme de nos petits villages du Haut-Var. Nul besoin de revenir au temps où les poules picoraient autour de la fontaine mais nul besoin , non plus, que le village devienne le territoire réservé des marchands du temple ...

_________
 

Vos commentaires

Répondre à cet article

Stats | 5 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le samedi 18 novembre 2017