Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 20 . Le député de la 8ème circonscription ( Haut-Var et la Dracénie ) et les (...) > Les candidats pour la 8ème circonscription du Var en 2012 . > Pierre Jugy, non-inscrit . > Le programme électoral du candidat Pierre Jugy , projets et promesses (...)

Le programme électoral du candidat Pierre Jugy , projets et promesses .

 Le programme électoral 

 du candidat Pierre Jugy ,

 projets et promesses . 

 

Depuis quelques jours, sur le blog du candidat www. pierrejugy.fr , certains titres ont été changés : par exemple, depuis l’ouverture du blog en décembre 2011, une rubrique s’intitulait " mes opinions " dans laquelle le candidat énonçait fortement que, lui, il était un candidat bien spécial puisqu’il ne faisait pas de politique et qu’il était " libre des idées partisanes et des partis politiques " ... 

Devant la naïvete de ce genre de propos tenus par un candidat qui brigue un fauteuil de député, Pierre Jugy a donc effectué un net retour en arrière et il a donc intitulé son chapitre du blog par les termes " Programme Politique " : le voilà donc revenu dans le giron des politiques qu’il discréditait jusque là ! Il a donc abandonné le statut du candidat "libre" ... Il est bien évident que Pierre Jugy sera encore plus précis dans ses "amitiés" quand sera connu le résultat final de l’élection présidentielle : suivant l’élu, il saura se positionner plus ou moins à gauche ou à droite et surfer sur la vague qui sera la plus profitable ...à ses électeurs, bien sûr !

Ci-dessous, le programme politique de Pierre Jugy : le texte est intégral et il est possible de le vérifier en allant sur le lien suivant : www.pierrejugy.fr/jugy/ 
A la suite, le site "tourtour, notre village" se permettra de rédiger quelques légers commentaires (Ndlr).

 

Pierre Jugy : " mon Programme Politique " .

< !—>

ENVIRONNEMENT

La protection des sites et des ressources naturelles

Il conviendra de protéger notre Haut-Var, et l’ériger en sanctuaire préservé de tout forage exploratoire quant à la découverte de gaz de schiste. Le danger, écologique, est trop dangereux, et se doublerait d’une catastrophe socio-économique, notamment touristique. D’autant que ces forages nécessiteraient une énorme quantité d’eau, ensuite irrémédiablement souillée et que notre Département, régulièrement en pénurie, l’été, ne peut produire.

La préservation de la ressource naturelle : l’eau

Outre les sites, les forages mettraient à mal nos nappes phréatiques, et nos cours d’eau. La pénurie estivale doit nous conduire à préserver la ressource, optimiser les sites (nappes, sources, rivières,…) et définir un plan d’actions à long terme pour adapter la production d’eau potable aux besoins de l’évolution départementale. Afin de produire de l’énergie renouvelable, des micro-turbines seront à implanter dans les conduites des usines d’eau potable et stations d’épuration.

Assainissement : des micro-stations de proximité pour pallier l’Assainissement Non Collectif

L’habitat diffus exige que les dispositifs d’Assainissement Non Collectif (les « fosses septiques ») soient performants. Là où cela est chaque fois possible, il conviendra de mettre en place avec l’Etat et les collectivités publiques locales, des micro-stations d’épuration innovantes et écologiques, ne nécessitant aucune énergie pour la filière de traitement (ex : filtration par lits de copeaux coco, ou lits plantés de roseaux), et des réseaux de rabattement. La protection des milieux, là encore, sera au cœur de l’action publique.

* La mise en œuvre d’un Agenda 21 pour l’ensemble des Communes de la Circonscription

L’ensemble des Communes de la Circonscription, à travers les intercommunalités mises en place, devront se préoccuper de la mise en place d’un Agenda 21 global.

PATRIMOINE RURAL

* La mise en valeur de notre patrimoine rural

Les activités cynégétiques et la pêche bénéficieront d’un appui afin d’être des acteurs à part entière de la mise en valeur des sites, de leur entretien, et du maintien d’une biodiversité équilibrée.

TOURISME

* La création d’un éco-label

La problématique du Haut-Var est très différente de celle des Communes du littoral varois : l’émergence d’un éco-label touristique « Pur Haut-Var », « Haut-Var Nature », devra venir encadrer et conforter nos activités touristiques.

SECURITE

Objectifs prévention et intervention

Deux axes de travail seront à mettre en œuvre, avec la police nationale, en zone urbaine (Draguignan), et avec la gendarmerie, en zone périurbaine, voire rurale.

* Des effectifs renforcés pour les forces de sécurité dépendant de l’Etat

Alors que la Var est la première destination touristique de France, et que le Haut-Var, outre sa population permanente, est de plus en plus fréquenté, l’Etat devra donc y consacrer les effectifs nécessaires. Police et gendarmerie ne doivent pas voir leurs effectifs baisser, comme ces derniers temps, mais revenir à leur niveau de 2007 et même se renforcer, compte tenu des besoins. Les effectifs, sur le terrain, sont d’abord la meilleure forme de dissuasion et donc de prévention.

* Développement des caméras de vidéo-protection

Villes, comme Villages, devront accéder à une couverture de vidéo-protection des territoires. L’Etat doit mieux aider les Communes, notamment les plus petites, à se doter de dispositifs de caméras d’entrée/sortie, des principaux lieux publics, des lotissements,… Des centres de visualisation doivent être éligibles à des subventions de l’Etat ; ces centres pouvant être intercommunaux, mais maillés entre eux pour garantir une grande réactivité.

Exonération fiscale pour l’équipement individuel

De plus, chaque particulier qui s’équiperait de caméras spécifiques, avec liaison de télé-alarme et télé-visionnage, bénéficierait d’un crédit d’impôt pour toute ou partie de leur installation : cela serait particulièrement valable pour l’habitat diffus toujours ciblé par la délinquance fuyant les centres-villes urbains mieux surveillés. 

TRANSPORTS

* La remise en état des voiries

Un « plan Marshall » devra être mis en œuvre pour la remise en état des voiries interdépartementales : le Conseil Général, et les Communes, doivent pouvoir bénéficier de la remise en état du réseau.

* LGV

Le tracé le moins pénalisant devra être réalisé.

* Autoroute

La gratuité des péages correspondant aux tronçons jouant un rôle de véritable périphérique urbain devra être négociée avec ESCOTA, dès le renouvellement de la concession.

AMENAGEMENT DU TERRITOIRE

* Le maintien des services publics en milieu rural

Ecoles, Poste, trésorerie, casernes, gares,… participent, selon l’équité républicaine et l’égalité de traitement, au maintien d’une activité en milieu rural et à un bon aménagement du territoire : la densification n’est pas souhaitable et il conviendra d’offrir aux 125 000 habitants permanents de la Circonscription, ainsi qu’aux nombreux résidants à temps partiel, et bien sûr aux touristes, des services publics de proximité.

Aucune fermeture ne pourra donc avoir lieu d’autorité : le principe étant le maintien des implantations actuelles. Chaque demande d’évolution devra faire l’objet d’une concertation préalable, avec l’avis irréfragable des élus concernés.

Commerce et artisanat

Outre un label « Pur Haut-Var », un F.I.S.A.C. à l’échelle des 65 Communes sera coordonné à partir des expérimentations des intercommunalités. Le commerce de proximité sera particulièrement choyé car participant au bon aménagement du territoire, évitant les villes et villages « dortoirs ». 

LOGEMENT

* « Vivre et travailler au Pays »

La loi S.R.U. oblige à la réalisation de logements sociaux. « Vivre et travailler au Pays » sera ainsi une réalité à ancrer dans notre territoire qui ne devra plus subir la folle spéculation foncière qui aboutit à avoir de plus en plus de résidences secondaires et à « l’expatriation » des familles de souche.

L’Etat devra renforcer son soutien à l’Etablissement Public Foncier Régional, et aux Plans Locaux de l’Habitat des intercommunalités, afin que du foncier, abordable, soit affecté à la réalisation de logements sociaux en location ou en primo-accession : les jeunes, les familles, les personnes âgées doivent avoir accès à ces logements aidés.

De même, dans notre région touristique, l’Etat devra inciter les opérateurs, notamment les bailleurs ou les C.R.O.U.S., à réaliser des logements pour les étudiants, mais également pour les saisonniers qui rechignent à venir pendant la saison.

ASSOCIATIONS

Favoriser le relais et le lien social

Les associations sont l’auxiliaire naturel, le partenaire efficace et précieux, des collectivités dans des pans entiers du lien social, de la sociabilité : solidarité, sport, culture, activités périscolaires, insertion,… Tout don à une association devra pouvoir être intégralement déductible des impôts, pour les particuliers comme pour les entreprises.

DEFENSE NATIONALE

* Des investissements et des crédits de fonctionnement, correspondant aux missions

Les forces armées, particulièrement liées à l’histoire de notre Var et Haut-Var, doivent bénéficier des crédits nécessaires à leur bon fonctionnement. Le « livre blanc » de la Défense devra être revu car les forces armées ne peuvent plus être les parents pauvres du budget national. Il en va de notre capacité de projection sur les théâtres d’opérations extérieures, mais également de notre capacité de présence sur le territoire national. Casernes, bases, effectifs, matériels (achat et entretien), recherches fondamentale et appliquée,… le budget de la Défense nationale doit retrouver un niveau acceptable, à fixer par le Haut-Etat major. Par ailleurs, l’armée participe également à l’aménagement du territoire, à la vie socio-économique de nos Communes : son rôle devra être préservé, et son implantation urbaine. Un « comité de suivi » sera mis en place entre les représentants de l’armée et un représentant de chaque ville d’accueil, comme Draguignan.

EMPLOI

* Incitation volontariste à l’emploi des jeunes et des seniors

Pour les jeunes (moins de 25 ans) et les seniors (plus de 50 ans), une exemption de charges devra être assurée pendant un an, à l’employeur qui les recruterait en CDI. A l’issue, celui-ci devra rembourser le montant de ces charges s’il mettait fin à ces CDI : ce serait une incitation à l’emploi de ces catégories de salariés. L’insertion professionnelle sera réelle, l’Etat ayant intérêt à favoriser ainsi l’emploi, plutôt que de verser des allocations.

DEPENDANCE

* Accueillir chaleureusement les seniors

L’Etat devra bonifier les dotations versées aux collectivités qui s’engageront à construire des E.H.P.A.D. éligibles à l’aide sociale, c’est-à-dire pratiquant un prix de journée raisonnable.

_________________________________________________________________

Commentaires du site " tourtour, notre village " :

*** " L’ensemble des Communes de la Circonscription, à travers les intercommunalités mises en place, devront se préoccuper de la mise en place d’un Agenda 21 global."...
C’est bien gentil , cher Pierre, de nous parler de cet "Agenda 21" mais figure-toi que plus d’un de tes lecteurs attentifs vont immanquablement se poser la question " ma qu’ès aquô .."
Une petite explication qui peut donc être utile :
L’Agenda 21 est un document stratégique et opérationnel pour le long terme visant à mettre en œuvre sur un territoire donné les principes du développement durable, ceci grâce à des actions concrètes répondant aux objectifs donnés. Son élaboration implique nécessairement une réflexion entre les différents services et les différentes politiques, la mise en place d’un réseau d’acteurs, d’expertises et de savoirs.
De toutes les façons, le député Pierre Jugy ne sera guère concerné puisque ce sont les "communes qui devront se préoccuper" de cette question ...Autrement dit, le candidat Jugy confond la fonction de député avec celle de conseiller général ! (bravo !).

*** " devra être revu.... devra mis en place .... devra être considéré...devra inciter... devront être mis en oeuvre .... ne devra plus subir... devra être rembourséé... devra être réalisé... devra être assurée .... ne devra plus subir... devra inciter ... devront se préoocuper... devra bonifier .... devra encadrer .... devront accéder ...." 
Le verbe devoir est le maître-mot du programme de Pierre Jugy ! Il nous reste à espérer que notre futur candidat saura, lui, se souvenir des devoirs d’un élu de la République ! Il n’a manifestement pas tenu les engagements pris au cours de la campagne de l’élection municipale , il n’a pas respecté son devoir de tenir ses promesses ...mais, soyons tranquilles, il saura le faire quand il sera devenu député .... 

*** " L’Etat doit mieux aider les Communes, notamment les plus petites, à se doter de dispositifs de caméras d’entrée/sortie, des principaux lieux publics, des lotissements,… ".
La commune de Baudinard est un exemple de ce qui peut arriver dans quelque temps sur notre village de Tourtour : à Baudinard , 22 caméras pour 172 habitants, probablement un record national !! Le maire de Tourtour s’était déclaré défavorable mais le candidat député Pierre Jugy inscrit cette mesure dans son programme ! Bonjour l’hypocrisie ...! Si l’on fait une statistique pour Tourtour, on arriverait à environ 60 caméras sur le village (intra-muros et alentours proches ) : il est évident que voler un tractopelle va devenir plus difficile ! 

*** " LGV : Le tracé le moins pénalisant devra être réalisé." ...
Il n’est guère utile de commenter chaque ligne de chaque chapitre de chaque rubrique du programme de Pierre Jugy : ce serait premièrement assez soporifique mais surtout cela ne serait pas de nature à convaincre les uns ou dissuader les autres . Chacun se fera une idée, chacun analysera le programme, le comparera à celui des autres candidats et se prononcera ensuite . 
Malgré tout, il me sera bien malaisé de ne pas souligner la platitude des propositions et le manque de vigueur des actions envisagées : ce programme creux sans aucune idée novatrice n’est décidément que le reflet évident du manque criant de compétences du candidat Jugy pour occuper un siège de député .
Un exemple : concernant le tracé de la LGV (ligne à grande vitesse), la proposition de Pierre Jugy est de déclarer avec assurance : " Le tracé le moins pénalisant devra être réalisé." Alors là, vraiment, comme idée concrète à présenter à ses électeurs, c’est le sommet, c’est le pompon !! Pierre Jugy ne prend aucun risque, il ne se mouille pas pour ne pas mécontenter les riverains de tel ou tel tracé, il tape en touche et il se débarasse de la patate chaude avec un argument qui mérite de figurer dans le bêtisier de l’élection législative 2012 , le fameux " tracé le moins pénalisant devra être réalisé." Evidemment, si un tracé doit être réalisé, il est bien préférable qu’il soit celui qui pénalisera le moins possible ! Un autre candidat serait-il favorable à une solution du type ? : "en ce qui concerne le tracé LGV, il conviendra de choisir celui qui pourra causer le plus de problèmes au plus grand nombre de riverains ..." Donc, la proposition énoncée par Pierre Jugy est une véritable couillonnade et son contenu reflète complètement les qualités du candidat ...

Ce qui sera d’abord nécessaire pour la 8ème circonscription législative du Var c’est que le député qui sera élu le 17 juin 2012 soit celui qui pénalisera le moins les électeurs et surtout les citoyens .... 

 

Vos commentaires

  • Le 10 avril 2012 à 15:55, par Goure En réponse à : La _° chère à mon coeur !!

    Comment Tourtour n’a pas encore de cameras de video-protection alors que Baudinard et Ampus en ont !!! Il faut vite réparer ce manque !! (je rigole une fois de plus).
    Quant au verbe "devoir" , ça m’a fait rigoler aussi.

Répondre à cet article

Stats | 2 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 14 septembre 2017