Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > L’Union > Le samaritain tourtourain .

Le samaritain tourtourain .

Le samaritain tourtourain.  

Il faut le reconnaître humblement, à Tourtour, on trouve quelques mauvaises langues... Pas nombreuses mais douées pour tenter de faire circuler des balivernes à partir de faits non avérés. Le plus simple c’est un exemple :

Dernier conseil municipal, septembre 2008 : tous les conseillers sont assis (à peu près à la même place qu’en juillet) et les spectateurs-auditeurs aussi. Discussion entre élus, environ 15 mn . Arrive Monsieur Thierry Coste, donc avec un léger retard. Rien de grave bien sûr. Au même moment, Mme Gandelet, secrétaire générale de la Mairie, se saisit d’une chaise et la pose à côté de Mme Patricia Coste, 1ère adjointe au maire. Rien de spécial. Les débats se poursuivent sur les primes allouées aux agents municipaux, sur les cadeaux de Noël pour les enfants de l’école... Tout le monde est attentif et dans l’assistance deux messieurs prennent des notes et réagissent (en leur for intérieur) par des mouvements de tête, des rictus imperceptibles, des hochements, des clignements : Mr Chomat pour son article de Var-Matin et Mr Coste. Puis, suite et fin du conseil.

    

Le lendemain, des langues se sont déliées et ont fait étalage de leurs talents polémistes : Mme Gandelet aurait bougé la chaise pour que Thierry vienne s’asseoir tout à côté de sa dulcinée mais en plus le Maire aurait passé la moitié du conseil à surveiller les réactions de Mr Coste, sous-entendu pour savoir ce qu’il devait dire ensuite suivant les cas...

Non mais vraiment !!! Voilà un monsieur philantrope qui vient en famille pour aider un village du Haut-Var, qui circule souvent dans les couloirs de la Mairie pour s’informer des derniers faits d’actualité, qui participe aux conseils municipaux avec une foi citoyenne réconfortante, qui épaule sa moitié en soutenant ses actions....
en un mot un vrai samaritain ...  Lui qui a conseillé des présidents (de la République ou de mutinationales) , des ministres, des banquiers, on l’accuserait de jouer les tireurs de ficelles dans un village perché, au profit d’un aubergiste reconverti... Et pourquoi pas imaginer qu’il serait venu à Tourtour pour pomper les bénefs de l’anchoïade des dimanches d’été.... Soyons sérieux !
Non mais vraiment !!! Et en quel honneur, on lui mettrait une chaise au conseil alors qu’il n’a rien demandé ! Ne délirons pas !

   

On va finir par le plaindre, ce monsieur. Il fait tout pour nous, il s’occupe de pauvres paysans méridionnaux alors qu’il aurait pu rester dans les hautes sphères de la politique, de l’économie et de la finance. Il faut le laisser venir, il faut le laisser faire et on verra dans quelques mois. Beaucoup de monde dit qu’il serait venu pour créer un beau lotissement : s’il n’arrive pas à jouer de ses talents de lobbyste auprès des instances départementales pour la construction rapide de ces logements sociaux tellement attendus par le village (et donc maintenant par lui et l’équipe municipale) on pourra commencer à émettre des doutes et des soupçons. Avant cela, patience, tolérance... et peut-être un peu de vigilence.

 

Répondre à cet article

Mis à jour le jeudi 17 septembre 2020