Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 05 . Commerces et entreprises du village. > Le distributeur de billets . > Le scandale de la banque Barclays : le maire de Tourtour est-il complice (...)

Le scandale de la banque Barclays : le maire de Tourtour est-il complice ?....

 Le scandale de la banque Barclays :

 le maire de Tourtour est-il complice ?....

 

Le feuilleton du fameux DAB (distributeur automatique de billets) de Tourtour continue à distiller des épisodes sulfureux : son installation avait été l’occasion d’une inauguration en grandes pompes le jour de la fête nationale française par un élu français au bénéfice d’une banque anglaise ... Une franche rigolade pour les sceptiques mais un succès pour les impatients qui préfèrent des clients dociles quand on leur refuse leur carte bancaire et à qui on indique avec un bon sourire commercial qu’ils peuvent aller retirer du liquide pas loin !...

Notre cher élu, Pierre Jugy, avait informé le conseil municipal que toutes les discussions qu’il avait engagées avec toutes les banques françaises n’avaient pas pu aboutir et que seule, la Barclays Bank avait accepté l’implantation d’un de leurs DAB sur notre commune . Dans ses dernières déclarations (durant la campagne électorale du candidat-député Jugy), notre maire avait déclaré que notre distributeur obtenait de "bons résultats" et que les commerçants tourtourains étaient totalement satisfaits ...

N’en veuillez pas trop à mes parents, à mes instituteurs, à mes professeurs, à mes lectures, à mes camarades mais j’ai acquis une formation (mentale et morale) qui m’empêche de me satisfaire entièrement quand des dérives se produisent , en particulier dans la gestion courante de la vie quotidienne, à fortiori quand il s’agit de la conduite des affaires communales ...

Par exemple, dans le cas présent, avec le scandale énorme qui s’est produit à la Barclays Bank et la démission du président (Marcus Agius) comment peut-on continuer à conserver un distributeur de cette banque ? La question est relativement simple, si la municipalité de Tourtour continue à "travailler" avec cette banque anglaise, comment va t-elle pouvoir ne pas être considérée commme complice des agissements et des malversations condamnées par l’Europe entière ?

Un petit rappel des faits, le scandale des taux d’intérêts manipulés, lecture d’extraits de presse visibles sur le lien suivant :
www.liberation.fr/economie/2012/07/02/le-president-de-barclays-demissionne-en-plein-scandale_830626

(extraits de l’article de Libération).

La banque britannique est accusée d’avoir manipulé des taux interbancaires. Le Premier ministre David Cameron a annoncé la création d’une commission d’enquête sur ces pratiques. 

Le président de Barclays, Marcus Agius, a démissionné lundi pour tenter d’apaiser le scandale sur des manipulations de taux interbancaires par la banque britannique, dont la réputation a selon lui subi un « coup dévastateur ».

Le Premier ministre conservateur David Cameron a de son côté annoncé le lancement d’une commission d’enquête parlementaire chargée de faire la lumière sur cette affaire. Barclays va lancer un audit indépendant sur ses pratiques, qui doit conduire à un rapport public et à la publication d’un nouveau code de conduite pour ses employés. 

« Les événements de la semaine dernière ont mis en évidence des comportements inacceptables au sein de la banque et ont porté un coup dévastateur à la réputation de Barclays », a estimé Marcus Agius, qui partira dès qu’un successeur lui sera trouvé, après presque six ans de présidence. Il a également démissionné de son poste de président de l’influente Association des banquiers britanniques (BBA).

Barclays avait annoncé mercredi dernier qu’elle allait payer au total l’équivalent de 290 millions de livres -soit environ 360 millions d’euros- pour mettre fin à des enquêtes des régulateurs britannique et américain sur des tentatives de manipulation du taux interbancaire Libor.
(fin des extraits de l’article de Libération).

 ..._Barclays  !!... Barclays  !!... 

Cette banque va donc verser une somme incroyable de 360 millions d’euros qui correspond donc à une amende record mais qui va servir surtout à tempérer les enquêteurs et les empêcher de poursuivre leurs investigations (ce qui signifie logiquement que la Barclays a encore bien des secrets à protéger !).

Bien sûr, on peut se dire que "cela ne nous regarde pas" et que notre distributeur de billets est vraiment très pratique (en particulier quand on veut la jouer à la mode gréco-italienne en misant sur la case "au black" !)...Nul doute, que de nombreux tourtourains concernés ne verront aucun souci à conserver ce Dab de la honte, mais quelques autres citoyens auront peut-être quelques scrupules à mettre leur carte bancaire dans la fente ...

Quand on se souvient que Mme Coste-Barthillat Patricia, notre première adjointe chargée des finances communales, avait fait publier dans Var-Matin (en 2009) un article incendiaire (sous la plume de la cireuse I.Bono) intitulé " Alerte rouge sur les finances" et qu’elle avait donc promis de régler tout cela avec transparence, rigueur, légalité et honnêteté , ...à ce moment-là, comment va t-elle réagir au scandale Barclays ? Le matin quand elle se regarde longuement dans le miroir de sa chambre pour choisir la hauteur de son tee-shirt , comment se voit-elle face à ses contradictions ?...Cette chère dame n’est en aucun responsable du scandale Barclays (mais sait-on jamais, quand on est la compagne d’un Thierry Coste !!...) mais elle doit mettre - au minimum - ses actes à la hauteur de ses déclarations antérieures et elle doit s’adresser au maire pour qu’une discusion s’enclenche et qu’une décision soit prise ..

Evidemment, le titre de l’article " le maire de Tourtour est-il complice ?...." est un tantinet volontairement provocateur mais...quoique ! De toutes les façons, si ce distributeur reste contre le mur du château (ou ailleurs), il est évident qu’un problème va se poser dans la conscience de nos élus : à chacun de se poser la question !!... Le risque le plus évident est que chacun de nos conseillers municipaux , au contraire, se retranche derrière de faux arguments pour ne pas avoir à bien voir la réalité en face : si le distributeur reste là, pas de contestation possible, notre équipe municipale se rendra complice des exactions illégales commises par la Barclays Bank ! Il est temps de reprendre contact avec une banque fiable qui acceptera de s’installer à Tourtour puisque le bilan est (d’après les dires du maire) très satisfaisant : à la lecture d’une si bonne occasion, des banques françaises, si possible, seront ravies de prendre place au château ...

Notre maire , dans son programme de candidat-député, se déclarait sans étiquette et totalement libre de toute idée partisane : le scandale de la banque anglaise Barclays et l’opportunité d’un distributeur de billets vont lui permettre de mettre ses valeurs en pratique ... Il ne faut pas tarder ...

 

 

Répondre à cet article

Stats | 3 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 12 avril 2018