Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 04 . L’information municipale . > Site internet officiel-mairie > Le site Mairie, mandat Fabien Brieugne > Le site internet de la mairie de Tourtour a de drôles de tabous (...)

Le site internet de la mairie de Tourtour a de drôles de tabous !!...

Le site internet de la mairie de Tourtour a de drôles de tabous !!...

Notre nouvelle municipalité (elle a déjà deux ans et demi de règne !) nous avait promis un "nouvel élan" mais elle avait - avec une préméditation bien vicieuse- oublié de nous préciser le délai d’application de ce projet communal bien fringant en apparence !... Nous attendrons donc encore un petit peu, même si des tourtourains (de plus en plus nombreux) se réduisent à penser que l’échéance risque de durer jusqu’à la fin du mandat.(à moins que le team communal ne se désintègre d’ici-là.)...

 

Néanmoins, ne soyons pas totalement plongés dans un pessimisme local et regardons avec objectivité les rares avancées de certaines promesses municipales... Saluons par exemple les efforts conséquents déployés par le mair’2 (à l’époque le conseiller municipal Christian Gagliano) pour le fleurissement du village, et principalement la place centrale comme noyau névralgique de l’activité commerciale et touristique du village. Notons malgré tout que depuis l’obtention de la fameuse 2ème fleur du label des villages fleuris les efforts sont moins visibles (sans doute un effet collatéral de la situation à Kiev et Odessa !..).
N’oublions pas non plus la réorganisation des services administratifs qui s’est faite avec quelques belles crises, des départs, des pleurs, des séances houleuses, des démissions, des engueulades en pleine rue...Mais c’était, paraît-il, le prix à payer pour que le tri soit fait dans les archives et que le classement des documents soit optimisé...Bon, admettons !

Un autre domaine où la municipalité a mis les bouchées doubles, c’est la communication, la médiatisation, les réseaux sociaux, en un mot la technologie informatique au service de la vie quotidienne des tourtourains... Oh beh alors ! ...Et le grand communicant en chef du village, le gourou de l’internet local, le geek number one, c’est notre cher Bernard Roux, le "délégué com" municipal... Reconnaissons que le site internet de la mairie s’est totalement modernisé, qu’il s’est customisé à la mode "de chez nous" et qu’il a adopté un certain nombre de processus bien tendance... Les tourtourains ont ainsi droit à Facebook, Instagram, Panneau Pocket et ils ont alors l’univers à leurs pieds... Pour compléter la liste des réseaux sociaux, Bernard Roux est sur le point de lancer son propre réseau, une application locale qui nous tiendra informé des actualités du village sur la base des recherches faites à partir des futures caméras de surveillance... Il s’agira de l’application "patin-couffin" et nul doute que Bernardo va devenir l’un des trois plus gros influenceurs du Haut-Var...

En attendant, Bernard Roux a publié le bilan des activités de l’été 2022 et c’est là que l’on constate que le chef-com a des orientations éditoriales bien ciblées, avec une tendance marquée pour la mise en place de tabous et domaines interdits dans l’information locale... Par exemple, pour cet été 2022, vous trouverez au chapitre "se divertir", un onglet "retour sur quelques festivités et animations de 2022. Vous verrez 19 photos et commentaires mais vous ne verrez pas une seule fois les mots "leï bélugo" et pas une fois "la boule tourtouraine"... Tabou et tabous du chef Roux...

 

Bon...d’accord, je suis parano, n’est-ce pas ? Un gonze est délégué municipal à la communication et il zappe sciemment, vicieusement, délibérément, bassement et perversement une association locale qui a prouvé son engagement dans la vie quotidienne des tourtourains et des touristes ou visiteurs... Merci chef-com ! Vous inondez Facebook avec vos voyages de lunes de miel, vous faites des centaines de photos par semaine mais vous ne faites aucun cliché des vingt-et-un concours de boules, dont deux animations parents-enfants ! Merci chef-com ! Vous balayez aussi d’un revers de main la soirée Soupe au Pistou, vous snobez "leï bélugo" alors que les habitants ont été ravis des animations proposées par cette association... Merci chef-com !

 

Dans le conseil municipal, ceux qui cautionnent ce genre de comportement de ségrégation, cette attitude d’exclusion, cette stigmatisation cachée, ceux-là sont clairement des élus pourris à la base, des élus qui abusent de leur pouvoir pour imposer leurs ressentis sur un site municipal qui devrait - par simple éthique et claire déontologie - se contenter de communiquer au sens noble du terme... Si le gonze Roux veut démantibuler le gros Giraud, qu’il ouvre un site internet à son nom et il pourra alors être libre d’exprimer ce qu’il voudra, contre qui il voudra, libre à lui... Par contre, en tant qu’élu, représentant du peuple, peut-il faire semblant d’oublier ce qu’il fait exprès de ne pas publier ? Peut-il décider tout seul - au nom de sa fonction confiée par les citoyens - de ce que les villageois peuvent voir sur le site communal payé par leurs impôts ?

De nombreuses promesses n’ont pas encore été tenues... Pour la communication, la promesse n’a pas encore été tentée...Souvenons-nous...

... "rendre performant et interactif le site web "... Ah bon, interactif ?... Mais avec qui donc il est interactif ? Ne serait-ce pas plutôt "auto-actif ", ou bien "narcisso-actif" ou même "égoisto-actif"...
Comme souvent, "lorsqu’on vient d’en rire, il faudrait en pleurer."..

 

Répondre à cet article

Mis à jour le vendredi 18 novembre 2022