Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 20 . Le député de la 8ème circonscription ( Haut-Var et la Dracénie ) et les (...) > Les candidats pour la 8ème circonscription du Var en 2017 > Candidature "sans étiquette" de Pierre Jugy (avec soutien du (...) > Les traficotages avec le FN... > Le souteneur de Pierre Jugy visé par une enquête judiciaire...

Le souteneur de Pierre Jugy visé par une enquête judiciaire...

 Le souteneur de Pierre Jugy 

 visé par une enquête judiciaire... 

Ne nous privons pas de préciser - en préliminaire - que les articles cités ci-dessous sont tirés de médias reconnus sur la place publique mais qu’ils ne nous permettent guère de mettre toutefois en doute la présomption d’innocence : il n’empêche que chacun de nous a aussi droit à l’examen critique d’informations reçues, surtout en période électorale...Ne nous privons donc pas de commenter certains faits qui concernent directement le village de Tourtour...

Nous attendrons donc tous les résultats des enquêtes qui visent le souteneur de Pierre Jugy mais les faits semblent avérés, à tel point que David Rachline les a reconnus sur Rmc : le généreux donateur pour la restauration de la Tour de Grimaud risque de descendre d’une marche pour ceux qui le badaient au village.

Il ne sera pas trop nécessaire de faire moult commentaires sur ce sujet, autant se réserver pour les questions qui touchent le domaine local...

http://lelab.europe1.fr/le-fn-vise-enquete-presomption-demploi-fictif-au-conseil-regional-du-nord-pas-de-calais-3220955?link_time=1491323759#utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&xtor=CS1-26

Et hop. Une enquête de plus dans cette campagne présidentielle.

Selon Le Canard Enchaîné et l’AFP ce mardi 4 avril, une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Lille. Elle porte sur des soupçons d’emplois fictifs au sein du groupe FN du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais entre 2010 et 2015. À cette époque, la présidente du groupe frontiste s’appelait Marine Le Pen.

D’après l’hebdomadaire, la justice s’intéresse notamment au cas de David Rachline. L’actuel directeur de campagne de Marine Le Pen, est notamment visé : il est accusé d’avoir été salarié par le conseil régional du Nord-Pas-de-Calais alors qu’il était, à cette époque, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Interrogé par BFMTV, David Rachline a réagi, accusant le pouvoir en place d’être derrière cette enquête. Il a déclaré :

 Peut-être que le pouvoir, le système a trouvé le moyen de mettre sur écoute le directeur de la campagne présidentielle de Marine [Le Pen], ça ne serait pas très étonnant. En tout cas, on voit qu’on essaye d’impliquer l’entourage de Marine [Le Pen]. C’est évidemment signé. On sait d’où ça vient. Ça n’a pas beaucoup d’importance là non plus. Plus c’est gros, plus ça passe manifestement avec les amis de monsieur Hollande.

Et le directeur de campagne de s’étonner de "l’agenda". "Venir nous expliquer qu’il est étrange que je travaille pour Marine [Le Pen] et que j’aie pu travailler avec Marine [Le Pen], moi j’en tombe de ma chaise. Ça fait au moins dix ans que je travaille avec elle", a-t-il ajouté.

______________________________

Et une autre petite couche...

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170404.OBS7552/le-front-national-vise-par-de-nouveaux-soupcons-d-emplois-fictifs.html?xtref=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2F#https://www.facebook.com/

"Nouvelle torpille judiciaire pour la Marine", titre ironiquement "le Canard enchaîné" à paraître mercredi 5 avril. Le Front national est visé par une enquête préliminaire portant sur des soupçons d’emplois fictifs au sein du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais, entre 2010 et 2015.

"Des Penelope version ch’ti ?"

En fait, écrit "le Canard enchaîné", le parquet de Lille soupçonne Marine Le Pen d’avoir préparé la campagne présidentielle de 2012 depuis le conseil régional en utilisant les moyens humains et matériels de la collectivité.

Entre 2010 et 2015, la candidate frontiste présidait le groupe Front national au conseil du Nord-Pas-de-Calais. Or ce groupe a employé 35 collaborateurs au cours de cette période, contre 12 pour le PS et 8 pour l’UMP.

Un conseiller régional explique à l’hebdomadaire satirique : "Ils étaient 18 élus et fonctionnaient avec 3 ou 4 collaborateurs en permanence. On avait du mal à se repérer. Ils en changeaient sans cesse." Il ajoute : "Le Pen s’est servie du groupe comme d’une pouponnière [...] Ils venaient faire une sorte de stage, et on les retrouvait candidats aux municipales ou aux départementales."
L’étrange cas Rachline

Un nom parmi ces "Marine boys and girls" du Nord-Pas-de-Calais retient l’attention des enquêteurs : celui de David Rachline, pourtant élu à 1.000 kilomètres plus au sud, à Fréjus dans le Var. Il avait aussi siégé à la région Paca dans la foulée des élections régionales de 2010, au moins jusqu’en 2014, quand il a été élu sénateur. Il dirige actuellement la campagne présidentielle de Marine Le Pen et a réagi mardi soir auprès de l’AFP :
"Une enquête visant expressément la candidate et le directeur de campagne, je crois que l’attaque politique est signée !"

L’hebdomadaire a interrogé une dizaine de conseillers régionaux de l’époque : aucun d’entre eux n’a le souvenir d’avoir vu David Rachline à Lille. Un haut fonctionnaire précise : "Nous n’avons aucun moyen de contrôler la réalité de l’emploi. Ni sa qualité. C’est de la responsabilité du seul président de groupe."

______________________________

Commentaires du site "Tourtour, notre village" :

**...David Rachline laissera une sale empreinte dans le village dans le ciel : à la fin du mois de juin, quand il aura assisté à la défaite de son prête-nom tourtourain, il se contentera de sa mairie de Fréjus et Pierre Jugy se consacrera à celle de notre belle commune...Hélas, à tous les deux, durant six mois, ils auront "fait des choses pas trop belles, de celles que l’on ne peut pas raconter devant les enfants" (la Fille du puisatier)....

**...En tout cas, de juin 2017, date de l’élection du député de la 8ème circonscription jusqu’en avril 2020, date des prochaines municipales, on sait déjà que le maire de Tourtour sera bien plus libre pour gérer les affaires communales et celles autour de ses fourneaux...
Vivement que le caprice frontiste soit - définitivement- passé !!...

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le mercredi 12 juillet 2017