Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Traditions > 08 . Les chansons provençales. > Les comptines pour les bébés de Tourtour .

Les comptines pour les bébés de Tourtour .

 Les comptines pour les bébés de Tourtour .

 

Les bébés de Tourtour qui écoutent des comptines en provençal (ou en occitan) ne sont pas très nombreux de nos jours . Mais il serait dommage que l’on ne donne pas, malgré tout, quelques petits exemples à des parents ou grands-parents qui veulent bien chanter avec les pitchounets dans la langue de Mistral ... Ce n’est pas parce que la deuxième langue parlée au village est aujourd’hui le hollandais qu’il faut en arriver illico à oublier que la langue provençale était utilisée par quasiment tous les tourtourains, et cela jusque dans les années 1940....
Et, dans le fond, si quelques bataves (dont, historiquement, les ancêtres étaient sous tutelle française..) veulent nous apprendre quelques comptines des bébés néerlandais, nous serons ravis....

" Se sian pauré" : 
Se sian paure, sian countènt
I’a dé faioù dins l’oulo,
Se n’i’a gaire, n’i’a souvènt, 
Dansèn la farandoulo....


Prononciation : Paure = paouré, faioù = faioou, countènt = countin, souvin, guaïré.
Traduction : Si nous sommes pauvres, nous n’en sommes pas moins contents, il y a des fayots (haricots) dans la marmite, dansons la farandole ... ( c’était la belle époque : on crevait la dalle mais on dansait la farandole ... de nos jours, hélas, certains continuent à crever la même dalle, mais il n’y a presque plus de haricots qui poussent au village  !! ).

Une autre comptine toute simple pour connaître les parties du visage :

" Bèu front " : 

Bèu front, bèus iue,
Nas de carcan,
Bouco d’argènt, Mèntoun flouri, 
Quiri-quiqui.

Cette comptine est chantée aux enfants pour apprendre les mots qui désignent les parties du visage . Pour que le pitchounet soit attentif, il faut montrer chaque fois la partie du visage (le front, les yeux..) . à la fin de la comptine on fait des petites chatouilles (des guilis-guilis) sous le menton quand on chante quiri-quiqui.
Traduction : Beau front, beaux yeux, Nez de coin-coin (vaurien), bouche d’argent, menton fleuri, guili-guili...
Prononciation : bèu = bèou, iue = ioué, argin, mintoun.

Les doigts ont toujours été la source d’inspiration de nombreuses comptines :

Lei det de la man : 

pichot nanet, 
anèu ezspous, 
mai long que touti, 
lipo mourtié, 
esquicho pesou.


Les doigts de la main : petit nain, anneau époux, plus long que tous, lèche-mortier, écrase-poux.

Lei det :
 Aquéu fai li courso, 
aquéu fai la soupo, 
aquéu lou mai grand sèr la soupo, 
aquéu la manjo touto, 
é aquéu lou mai couquin qué dis : 
"Piéu-piéu-piéu, i’a plu gi pèr iéu...!


On montre chaque doigt à la suite, en commençant par le pouce .
Traduction : Celui-là fait les courses, celui-là fait la soupe, celui-là le plus grand sert la soupe, celui-là la mange toute, et celui-là le plus coquin qui dit : cui-cui-cui, il n’y a plus rien pour moi
 !

Li noumbre, les nombres :

Un moussu Brun,
Dous moussu Rous,
Très l’Inglès,
Quatre van se batre,
Cinq soun en trin,
Siès separès lèu,
Sèt se mandon de cop de pèd,
Viue se crebon lius iue,
Nôù n’i’a un au sou,
dès n’i’a un de lès.

Traduction : Un Mr Brun, deux Mr Roux, Trois l’anglais, Quatre ils vont se battre, Cinq ils sont en train, Six séparez-les, Sept ils se donnent des coups de pied, Huit ils se crèvent les yeux, Neuf il y en a un au sol, Dix il y en a un sain et sauf . (évidemment les rimes fonctionnent en provençal mais pas pour la traduction ). 

Berceuse (Occitan)

(Repic)
Sòm, sòm, vèni vèni vèni
Sòm, sòm, vèni d’endacòm
Sòm, sòm, vèni vèni vèni
Sòm, sòm, vèni d’endacòm

La sòm-sòm vòl pas venir
L’enfanton vòl pas dormir

La sòm-sòm se n’es anada
A caval sus una cabra
Tornarà deman matin
A caval sus un polin


Traduction : (Refrain)
Sommeil, sommeil, viens, viens, viens
Sommeil, sommeil, viens de quelque part
Sommeil, sommeil, viens, viens, viens,
Sommeil, sommeil, viens de quelque part

Le sommeil ne veut pas venir, Le petit enfant ne veut pas dormir...

Le sommeil s’en est allé, À cheval sur une chèvre, Il reviendra demain matin
À cheval sur un poulain.

De janvier à décembre : (le calendrier du bébé).

Une petite comptine pour les mois de l’année : on la garde en français, les bébés tourtourains ont besoin d’écouter la langue provençale mais ils leur faut, malgré tout, une certaine dose de langue française toute simple ... 

 

 

Janvier, j’ai froid au nez.
Février, au carnaval avec André.
Mars, les giboulées nous menacent.
Avril, ne te découvre pas d’un fil.
Mai, on s’offre du muguet.
Juin, profitons du jardin.
Juillet, allons nous baigner.
Août, on arrive au bout.
Septembre, à l’école je rentre.
Octobre, une sorcière me jette un sort.
Novembre, quel froid brrr je tremble.
Décembre, papa Noël passe dans ma chambre.

 

Avec l’enfant qui nous écoute réciter cette comptine, il nous faut jouer les phrases, faire du théâtre : il ne s’agit pas que de lecture, c’est aussi un dessin animé ...
Et bien sûr, les mémés et les pépés entonneront d’autres comptines classiques qui ont traversé les décennies : si vous voulez voir un site sur ce sujet, vous cliquez sur www.comptine.biz/ 

Fais dodo, Colas mon p’tit frère ...
 

 

Vos commentaires

  • Le 12 mars 2011 à 21:47, par Goure En réponse à : omptines

    Merci mille mercis pour ce bain de jouvence.
    Ma mère m’a chanté toutes ces comptines et moi même j’ai chanté et appris à mes enfants (42 et 39 ans)ces comptines : "Som, som, veni,veni, veni" -" Lei de"t et" Beu frount, beus iue" qui avait beaucoup de succès car on mimait en même temps.
    Merci

Répondre à cet article

Stats | 2 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 19 octobre 2017