Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Traditions > 03 . La cuisine, les recettes, l’huile, les vins... > Les crêpes .

Les crêpes .

Les crêpes . 

A Tourtour, on fait les crêpes comme partout et la recette ne sera donc pas de la plus grande originalité : malgré tout, ceux qui aiment bien cuisiner et faire des essais trouveront des idées pour l’améliorer ou l’adapter .

Symbolique de la crêpe :

Sa forme et sa couleur évoque le Soleil enfin de retour après la nuit de l’hiver. On dit aussi que le pape Gélase 1er, qui christianisa la Chandeleur, réconfortait les pèlerins arrivés à Rome avec des crêpes. Enfin la crêpe utilise le froment en quantité et les moissons ne sont alors plus très loin. Elle protège en outre la récolte de la moisissure et le foyer du malheur.

De nombreux proverbes en témoignent :
"Si point ne veut de blé charbonneux,
mange des crêpes à la Chandeleur"

Il faut faire sauter les crêpes avec une pièce dans la main afin de s’assurer prospérité toute l’année.
Le tout aux lueurs des chandelles, qui par ailleurs éviteront à la cuisine de rester enfumée pendant 3 jours ! Celui qui retourne sa crêpe avec adresse, qui ne laisse pas tomber à terre, celui-là aura du bonheur jusqu’à la Chandeleur prochaine. On fait sauter la première crêpe sur l’armoire, car elle ne moisira jamais (la crêpe, pas l’armoire). Cela peut sembler curieux (surtout qu’aujourd’hui, on trouve assez peu d’armoires dans les cuisines) mais il paraît que ça préserve de la moisissure l’ensemble de la future récolte ! Malgré tout, en ville on se limitera à faire sauter les crêpes avec adresse avec une pièce dans la main, sauf si le lancer de crêpes sur armoire vous amuse ou si vous avez planté quelque chose ... 

Recette classique.

Prenez un grand saladier.

Mélangez 250 grammes de farine avec 1 cuillère à soupe de sucre semoule, 
2 sachets de sucre vanillé et 1 pincée de sel et ménager un puits au centre.

Versez doucement 1/4 litre de lait à température de la pièce. Battez vigoureusement 3 gros oeufs entiers dans un bol.

Une fois la pâte homogène, incorporez les oeufs battus, puis 3 cuillères à soupe d’huile de tournesol, ou mieux de beurre fondu. Allongez à volonté, avec 1/4 de lait tout au plus. Laissez reposer 1 heure, puis ajoutez un petit verre de bière et éventuellement une cuillère à soupe de rhum ou de fleur d’oranger.

  

Pour faire des crêpes salées pour le repas, il suffit de reprendre la même recette et de supprimer le sucre. Pour des crêpes ultra légères, supprimez le lait, remplacez-le par de l’eau tiède ou mélanger un verre de lait et un verre de bière. (la bière accentue les "dentelles" sur le bord de la crêpe).

 

 

Pour la cuisson des crêpes, si vous craignez qu’elles attachent, incorporez une cuillère à soupe d’huile de plus à la pâte. Une poêle anti-adhésive neuve résout le problème. Mais n’oubliez pas d’utiliser un pinceau après chaque cuisson : vous imbibez légèrement le pinceau et vous "peignez" le fond de la poêle pour ne prendre aucun risque d’attachement ...

Ne retournez pas les crêpes, faites les sauter, quelle que soit la hauteur de votre plafond. La première crêpe finira sur l’armoire comme le veut la coutume...

  

La crêpe se déguste chaude et juste-faite. A défaut posez la pile dans une large assiette plate déposée sur une casserole d’eau frémissante, couvrez d’une feuille d’aluminium. Et laissez libre cours à vos préférences : sucre en poudre, Nutella, confitures, miel et pour imiter notre grand chef Paul, essayez les truffes ...

Et si vous avez des soucis avec les crêpes (ou si n’avez pas le temps de les faire) allez vite chez Bibi et Jean à l’Aléchou !

 

Répondre à cet article

Stats | 7 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le samedi 17 novembre 2018