Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Autour de Tourtour... > Le Bésillon . > Les deux sommets du Bésillon .

Les deux sommets du Bésillon .

 Les deux sommets du Bessillon .

Quand on se trouve sur "la Place du Jardin Annabel et Bernard Buffet" et que l’on va admirer la vue panoramique (après les deux célèbres sculptures de l’artiste de la Baume...)
, notre regard est irresistiblement attiré sur la droite (mais c’est à l’ouest) car plusieurs montagnes sont visibles à côté de la Sainte-Victoire . 
Sur la photo ci-dessous, on distingue au fond le Bessillon et ses deux sommets . 

 

Le Bessillon est le sommet le plus haut du centre du Var, isolé des autres sommets à une vingtaine de kilomètres à la ronde. La forêt du Bessillon est très vaste et couvre tout le massif. Les villages alentours sont Barjols à l’Ouest, Pontevès au Nord-Ouest, Cotignac à l’Est et Correns au Sud. À l’est du massif se trouve le Monastère Saint Joseph du Bessillon, lieu d’une apparition de saint Joseph.

Le Bessillon est composé de deux sommets :

  • le Gros Bessillon : 

     

    Culminant à 813 m, c’est le sommet le plus haut du massif et du Centre-Var. On y a découvre un panorama qui s’étend du
    massif des Maures à la montagne Sainte-Victoire et du massif de la Sainte-Baume aux Préalpes de Digne. Ce lieu à la situation privilégiée a permis d’installer au sommet un poste de vigie et une table d’orientation. La nature calcaire (Oxfordien moyen) a formé, par érosion, de nombreux rochers aux différentes formes comme des roches percées ou des dolomies ;


  • le Petit Bessillon : 

     

    Il est connu pour ses deux sommets jumelés, l’un à 639 mètres au sud et le plus haut à 669 m au nord où des tours de garde ont été construites par les Pontevès, souverains du château et du village qui porte ce même nom 

Le Bessillon a été un haut-lieu de la Résistance, sous l’occupation allemande, pour sa situation isolée et très boisée. De nombreux résistants y ont été tués par les allemands. Un monument aux héros et martyrs du BessillonFile:LE BESSILLON.png, œuvre du sculpteur Victor Nicolas, a été érigé au bord de la route D 560 entre Pontevès et Cotignac.

Marcel Baugier est un artiste peintre de Barjols : il nous offre sa vision du gros Bessillon.

Et si l’on se penche contre le petit muret du jardin juste en face de notre vieux lavoir...

 

Vos commentaires

  • Le 15 novembre 2010 à 17:40, par Goure En réponse à : Le Bessillon

    mon premier commentaire ayant disparu (pourquoi ? Comment ?) je recommence (plus brièvement) pour dire que j’ai aimé cet article pour la précision du conteur et les souvenirs qu’il évoque.

    L’une des mes tantes (soeur de mon père) habitait Cotignac et parlait du Bessillon comme nous de Barjaude (point culminant d’Ampus)

    Une autre de mes tantes par alliance (épouse de mon oncle - frère de mon père) avait de la parenté à Barjols et l’un de ses cousins , résistant, fut tué au Bessillon. Elle en parlait souvent après guerre.

Répondre à cet article

Stats | 6 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 28 juillet 2017