Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 04 . L’information municipale . > Tourtour et les "réseaux sociaux"... > Les élus de Tourtour vont-ils travailler - en équipe - à fond le clavier .... (...)

Les élus de Tourtour vont-ils travailler - en équipe - à fond le clavier .... à donf la souris !!...et au Zoom !!?...

-->

Les élus de Tourtour vont-ils travailler - en équipe -

à fond le clavier .... à donf la souris  !!..et au Zoom ..!!?.

Ces derniers temps, nos élus tourtourains ne le sont pas encore tout à fait et ils disposent donc d’une période transitoire (due au confinement et au report de la désignation officielle du conseil municipal qui est déjà fixée au 15 mai , date qui a de grandes chances d’être prolongée).. De fait la liste de Fabien Brieugne a du temps pour se préparer, s’organiser, plannifier, prioriser, ordonnancer, concevoir et anticiper : n’ayons pas de scrupules à reconnaître que l’équipe Brieugne commence sous de bons auspices, tellement qu’aucun colistier n’aurait eu la témérité d’oser l’imaginer (même pas en rêves, disent les jeunes !)...Si l’on n’était pas dans une situation tragique, avec ce Covid-19, on aurait pu se laisser aller à dire que le staff Brieugne a bien du bol....

De facto, l’équipe nouvellement élue n’est pas encore aux commandes des affaires communales et doit donc attendre que la désignation officielle du nouveau conseil (et du maire) puisse être autorisée par les autorités gouvernementales et préfectorales, avec un délai fixé - pour l’instant - à la mi-mai, en fonction du dispositif de déconfinement. Ce report de l’officialisation du nouveau conseil laisse donc plusieurs semaines pour travailler - en équipe - sur de nombreux dossiers que les élus devront gérer dès leur arrivée au château communal : mais pour travailler ensemble, les conseillers vont devoir respecter les règles sanitaires en vigueur et, par conséquent, trouver un dispositif de réunion qui soit cohérent avec la prévention du Covid-19 .

La visioconférence est une solution à ce type de problème : ce n’est pas une innovation de l’année mais depuis quelques mois elle est devenue bien plus pratique et de plus, gratuite. Par exemple, le dispositif Zoom connaît un succès grandissant et son application est "virale" (c’est l’époque). Voilà un allié possible pour les réunions de nos conseillers, pour qu’ils soient directement reliés entre eux, au travail...Personne ne comprendrait que les nouveaux conseillers (ou presque) ne se réunissent pas pour préparer - avec des moyens appropriés - le début du mandat et qu’ils ne profitent pas de cette transition décalée dans le temps pour nous concocter un programme aux jeunes cébettes...Il ne manquerait plus qu’ils ne profitent pas de ce délai pour élaborer le "nouvel élan" qu’ils nous ont promis...

La presse - elle-même infortunée - relaie chaque jour les malheurs d’entreprises de tous secteurs ébranlées par l’épidémie. Mais la crise peut se révéler profitable, notamment pour certaines applications dont le nombre de téléchargements s’est envolé depuis la mise en place du confinement. L’application de conférence vidéo Zoom compte parmi les heureux : à la fin mars, elle était la plus téléchargée sur iPhone dans 35 pays.. : une belle innovation qui pourrait être un véritable allié pour les ptravaux de l’équipe Brieugne...(Zoom ou une autre qui puisse avoir les mêmes potentialités).

Réunions de travail, apéros entre amis, appels en famille... Les populations confinées trouvent de multiples occasions d’utiliser Zoom, qui profite de la généralisation du télétravail. On voit des dizaines d’exemples (parfois très rigolos) d’utilisations de cette nouveauté. Sa facilité d’utilisation et sa fiabilité sont les raisons de son succès, de même qu’une option gratuite, qui permet jusqu’à 100 personnes de se joindre à une séance vidéo pendant 40 minutes. Donc, par extension, le conseil municipal de Tourtour (le futur conseil mais le conseil déjà élu !) n’aura guère de mal à se connecter à 15.. On peut même imaginer que d’autres "invités" soient en ligne lors de dossiers particuliers : par exemple, si le groupe veut parler des carrières (dossier cher à Fabien), il ne sera pas très compliqué de rajouter Marc et ses enfants dans la visioconférence...Ou bien une séance avec Marc Lavergne sur les questions d’urbanisme...Et pourquoi ne pas penser à une réunion Zoom avec Pierre Jugy qui pourrait ainsi participer à une discussion sur un sujet précis, par exemple la gestion de l’eau ou la fiscalité locale ? Cela permettrait à tous les conseillers d’avoir des infos concrètes sur la gestion communale mais également de montrer aux habitants que la passation "des pouvoirs" se fait en bonne entente, avec un vrai souci de continuité dans le service territorial.
Il existe encore quelques petites fonctionnalités de Zoom pour rendre les choses plus intéressantes. Vous pouvez, par exemple, changer votre arrière-plan – si vous ne voulez pas que vos interlocuteurs découvrent votre maison en désordre. (ça peut être utile pour ceux qui n’ont pas eu le temps de faire le ménage dans le salon !)...
De même, il existe un filtre de beauté qui donne à votre visage "une apparence légèrement plus douce, en minimisant la visibilité des imperfections".(il serait bien inconvenant de souligner ceux qui auront envie -et besoin- d’utiliser ce filtre !).

Un autre facteur important avec Zoom est qu’il fonctionne sur toutes les plateformes : Téléphones Android ou iPhone, ordinateurs Mac ou Windows : en 2020, il serait bien étonnant qu’un conseiller municipal tourtourain ne dispose d’aucune technologie de ce type qui se prête à recevoir l’application .
De sérieuses réserves ont été émises ces dernières semaines concernant la politique de l’appli envers la protections des données, mais Zoom est un outil qui jusqu’à présent, a été couramment utilisé dans le domaine professionnel et dans les universités pour les cours à distance : avec Google, le risque avait été l’utilisation des données personnelles des participants mais cette éventualité a totalement été rendue inopérante après les plaintes déposées par de nombreuses associations de défense des utilisateurs et des libertés individuelles. Dorénavant ce risque de voir Google profiter de Zoom à son avantage est absolument supprimé et cette règle déontologique est scrupuleusement contrôlée...

Les tourtourains ne peuvent guère imaginer que leurs nouveaux élus passent leur confinement seulement entre parties de scrabble ou belote, entrecoupées de sorties-pipi avec le cadèoù, la taille des oliviers ou l’arrosage des rosiers avant une série sur Netflix... Ils savent bien que les futurs conseillers languissent tellement de s’installer au château communal qu’ils sont préoccupés par les projets à définir, les budgets à préciser, les soutiens à rechercher, les priorités à cibler...Ils se doutent que les téléphones ne s’arrêtent pas de sonner, que les mails sont écrits par dizaines, que les idées fusent... Bèh oui, ... quand même ! Ils ne vont pas attendre d’être en place pour agir, nos élus !...Ils ne vont pas rester là sans réfléchir, sans anticiper, sans prévoir, sans imaginer...! Bèh non...Ils ne vont pas se retrancher derrière le fait que c’est Pierre Jugy qui est encore maire pour ne pas déjà s’engager !...Bèh oui ..! Ils avancent, ils se battent...Leur programme était maigrelet, ils vont le renforcer, le vitaminer, le booster ..Ils se voient en visioconférence, non ?....Et ça va bien leur servir !...
Et quand arrivera l’installation officielle, ils nous présenteront un programme du feu de Saint-Denis où nous découvrirons des projets nouveaux, des objectifs précis, des chiffres argumentés... Et les habitants diront en choeur : "Voilà, bravo !.. alors là, on voit qu’ils ont bien bossé pendant le confinement !..Ils ont bien préparé leur arrivée ...!!..."

Personne ne doit en douter !

Car personne n’oserait imaginer qu’il en fût autrement.....

_________

 

 

Répondre à cet article

Mis à jour le jeudi 6 août 2020