Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Autour de Tourtour... > Villecroze . > Les grottes de Villecroze .

Les grottes de Villecroze .

 Les grottes de Villecroze .

On sait très bien qu’environ la moitié des habitants de la capitale n’est jamais montée au sommet de la Tour Eiffel mais connait-on le pourcentage de tourtourains qui n’ont pas encore visité les grottes de Villecroze ? Avant la prochaine excursion vers ce site magnifique, voilà quelques petits renseignements sur cette belle falaise de notre village voisin. 

La falaise de tuf de Villecroze percée de grottes naturelles d’où tombe une cascade vaporeuse est un site classé. Longtemps possession de l’Abbaye de Saint Victor, ce site fut cédé par les moines, en 1566, à Nicolas d’Albertas, seigneur de Villecroze, qui l’aménagea en repaire imprenable et l’habilla d’une façade de style inspiré de la Renaissance.

L’ensemble comprend un "logis" à 2 niveaux entièrement creusé dans le tuf, une chapelle, simple niche surcreusée marquée au sol par un emmarchement, une cave naturelle avec un bassin pour recueillir les eaux de ruissellement, une courtine entièrement creusée dans le tuf et une tour de guet presque entièrement façonnée dans le rocher. Un niveau intermédiaire conduit, par un escalier taillé dans le rocher, à une salle naturelle contenant de superbes stalactites. Dans une grotte annexe, plus petite, une citerne naturelle est tapissée de magnifiques concrétions soulignant le niveau de remplissage.

Cette falaise comporte donc une habitation de type troglodytique et il est peut-être utile d’en savoir quelques bribes : 

L’habitat troglodytique est une architecture présente dans différentes traditions consistant à aménager des habitats sous-terrains ou creusés dans le rocher à flanc de montagne. Les maisons troglodytiques sont souvent creusées dans la roche tendre de type calcaire, mollasse ou grès.

    

Le mot « troglodyte » vient du latin « troglodyta », lui-même du grec ancien « τρωγλοδύτης », de « τρώγλη » (« caverne »), et « δύειη » (« pénétrer dans », « plonger »). Un troglodyte est un homme, (ou un animal) habitant une caverne, ou une demeure creusée dans le roc ou s’appuyant sur des failles ou grottes naturelles dans les falaises. On parle d’un habitat troglodytique, d’une maison troglodytique, le troglodyte étant l’habitant de la dite maison.

Revenons à Villecroze .
Devant la falaise s’ouvre un magnifique jardin.

Parc de Villecroze

Ce jardin aménagé en terrasses bénéficie d’un microclimat favorisé par la falaise et sa cascade.

On est vraiment saisi par la douceur toscane du lieu : ici, d’épais rideaux de cyprès, là, un horizon encadré de palmiers-dattiers, l’eau de la chute, détournée par d’innombrables bassins, canaux et rigoles, arrose d’épaisses pelouses, une roseraie, de longues allées festonnées de santolines ou jalonnées de belles jarres fleuries.

Ce site, grottes et jardin, est propriété de la commune depuis 1871 et il faut reconnaître que c’est vraiment un lieu très agréable pour une visite en famille. Et ce n’est pas bien loin, on revient vite au cocon ...dans le ciel ...

Vos commentaires

  • Le 28 novembre 2010 à 21:39, par Goure En réponse à : Villecroze

    C’est un endroit magnifique : les grottes , le jardin. J’ajouterai le coin pour les enfants où mes petites-filles adoraient aller quand elles étaient plus jeunes. Nous avons également apprécié les sculptures de Beppo qui avaient bien trouvé leur place dans le jardin.Ajoutons la culture vivante de Villecroze avec chaque année le Mai théâtral où écoliers , collégiens et lycéens , font des prouesses dignes des comédiens de profession.

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 17 novembre 2017