Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Environnement > Climat, pluviométrie. > Les gros orages . > Les inondations dans le Var, novembre 2011.

Les inondations dans le Var, novembre 2011.

 Les inondations dans le Var, novembre 2011.

 

Au début du mois, de très fortes pluies se sont abattues sur notre département et de nouvelles inondations se sont produites dans de nombreuses communes avoisinnantes . Hélas, pour les finances communales, le village de Tourtour n’a pas été classé comme "commune sinistrée" et les subsides obtenus après la catastrophe du 15 juin 2010 ne seront pas versés ce coup-ci, ce qui équivaut à plusieurs centaines de milliers d’euros (les chiffres réels seront-ils publiés un jour par notre chère adjointe déléguée aux finances, Mme Coste, aussi à l’aise dans la gestion budgétaire que dans l’opacité de la transmission des chiffres .(pour une équipe municipale qui avait promis la transparence dans tous les domaines, on constate qu’ils n’ont toujours pas trouvé le torchon pour essuyer les vitres ...).

Cet article ne vise pas à vous informer totalement sur l’étendue des dégâts provoquées par les pluies torrentielles de début du mois (pratiquement trois jours sans discontinuer) mais plutôt un archivage dans la rubrique " pluviométrie" du site "tourtour, notre village".

A cet effet, un reportage vidéo saisissant sur les plaines inondées (Le Muy, Fréjus, Roquebrune, le Puget..) puis des chiffres statistiques de comparaisons des 2 phénomènes exceptionnels (mais à un an d’intervalle !). 

Une vidéo You-tube sur un reportage depuis un hélicoptère au-dessus de la zone Fréjus-Le Puget .

www.youtube.com/watch

 

 

 
Le Gué de Rebouillon (Dylan Meiffret) - un arrière-arrière-arrière petit neveu de Jacquie Paille -..

 

Article de Var-Matin du samedi 5 novembre 2011.

Dans le secteur de Rebouillon, les riverains restent vigilants. Par endroits, le niveau des flots affleure la route où des véhicules circulent toujours. Dans le hameau, la violence du débit a même privé certaines habitations de l’alimentation en eau potable en arrachant les tuyaux de canalisation bricolés après les inondations de 2010.

Toute la nuit, le cours d’eau a été surveillé par les pompiers et les gendarmes. Au petit matin, des engins de chantier sont même intervenus pour sécuriser certains secteurs.

Les pompiers rassurants

S’ils restent vigilants, les pompiers se montrent rassurant quant aux risques d’inondation. « Le niveau de la Nartuby est particulièrement haut, mais pour l’instant, le cours d’eau ne représente pas une menace pour les populations », a affirmé le commandant Baïgès, peu avant la mi-journée.

Dans la zone commerciale de Trans-en-Provence, le parking d’un commerce de vêtements a été envahi par les eaux. Dans le village de La Motte, les agents de la DDE sont intervenus pour sécuriser un arbre qui menaçait de se coucher sur la route du Plateau.
__________________________________________________

J’en profite pour faire un petit coucou à mon frère Luc qui est pompier gradé au CGI de Fréjus (Centre de gestion des interventions) qui a été sur la brèche durant 60 heures et qui a retrouvé sa voiture noyée dans son garage du quartier de Valescure ... bisous, frérot !

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 23 novembre 2017