Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Traditions > 08 . Les chansons provençales. > " Les marchés de Provence ", la chanson .

" Les marchés de Provence ", la chanson .

" Les marchés de Provence ", la chanson . 

 

A Tourtour, notre marché provençal se tient deux jours par semaine, le mercredi et le samedi (le matin seulement ). A noter : au cours de la période estivale plusieurs marchés sont organisés sur le village : le marché des potiers, celui des producteurs et du terroir, celui des métiers d’art, le marché de la brocante-antiquités...
Evidemment nos touristes et visiteurs sont ébahis de l’ambiance de nos marchés tellement typiques . Un classique du genre (dans la région) se trouve à Aups : le marché du samedi connaît un succès énorme et de nombreux clients font plusieurs kilomètres (parfois plus de dix) pour venir profiter des étalages traditionnels du patrimoine gastronomique de nos villages : le miel, les olives, les fèves, la pissaladière, la fougasse, les truffes, l’anchoïade, la tapenade, les cébettes ...

Il n’est guère étonnant que ces marchés aient pu inspirer les auteurs de chansons et l’une des plus célèbres de ces chansons reste celle écrite par Louis Amade et mise en musique par Gilbert Bécaud : voilà ci-dessous, le texte de ce classique de la chanson provençale .

Et sur notre jardin public nul doute que l’on pourrait écrire d’autres belles lignes avec des héros comme Michel, Yvan, la Cabrette, Fabien ....

La chanson :

" Il y a tout au long des marchés de Provence
Qui sentent, le matin, la mer et le Midi
Des parfums de fenouil, melons et céleris
Avec dans leur milieu, quelques gosses qui dansent
Voyageur de la nuit, moi qui en ribambelle
Ai franchi des pays que je ne voyais pas
J’ai hâte au point du jour de trouver sur mes pas
Ce monde émerveillé qui rit et qui s’interpelle
Le matin au marché...

Voici pour cent francs du thym de la garrigue
Un peu de safran et un kilo de figues
Voulez-vous, pas vrai, un beau plateau de pêches
Ou bien d’abricots ?
Voici l’estragon et la belle échalote
Le joli poisson de la Marie-Charlotte
Voulez-vous, pas vrai, un bouquet de lavande
Ou bien quelques œillets ?
Et par dessus tout ça on vous donne en étrenne
L’accent qui se promène et qui n’en finit pas...

Mais il y a, tout au long des marchés de Provence
Tant de filles jolies, tant de filles jolies
Qu’au milieu des fenouils, melons et céleris
J’ai bien de temps en temps quelques idées qui dansent
Voyageur de la nuit, moi qui en ribambelle
Ai croisé des regards que je ne voyais pas
J’ai hâte au point du jour de trouver sur mes pas
Ces filles du soleil qui rient et qui m’appellent
Le matin au marché...

Voici pour cent francs du thym de la garrigue
Un peu de safran et un kilo de figues
Voulez-vous, pas vrai, un beau plateau de pêches
Ou bien d’abricots ?  
Voici l’estragon et la belle échalote
Le joli poisson de la Marie-Charlotte
Voulez-vous, pas vrai, un bouquet de lavande 
Ou bien quelques œillets ?
Et par dessus tout ça on vous donne en étrenne
L’accent qui se promène et qui n’en finit pas..."

Les paroles de cette chanson sont de Louis Amade et la musique de Gilbert Bécaud

Si vous voulez écouter la chanson "in live", voir le lien ci-dessous :
www.wat.tv/audio/gilbert-becaud-marches-provence-dnfc_2f1mv_.html

 

 

 

 

 

Vos commentaires

  • Le 4 février 2011 à 21:47, par Goure En réponse à : Les marchés de Provence

    J’aime la chanson de G Becaud et j’aime le marché de Tourtour. L’été j’y vais assez souvent le samedi.
    De marché nous sommes privés...mais je ne vais pas énumérer tout ce que vous avez et que nous n’avons pas !!

Répondre à cet article