Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Environnement > Climat, pluviométrie. > Les gros orages . > Les pluies diluviennes du 15 juin 2010 .

Les pluies diluviennes du 15 juin 2010 .

Les pluies diluviennes du 15 juin 2010 .

  

Notre climat est parfois très excessif et des orages violents peuvent se déclarer, souvent en septembre-octobre, en fin de journée . D’autres épisodes pluvieux peuvent se déclencher et des pluies diluviennes se déversent sur la région.

Au mois de juin 2010, cela s’est produit suer le département du Var et en particulier sur la Dracénie (autour de Draguignan) et dans la plaine de l’Argens ou de la Nartuby .

à noter : l’article publié ce jour sur notre site ne prétend pas vous informer des événements douloureux qui se sont produits cette semaine : de nombreux médias l’ont fait et Internet (You Tube, Facebook, Dailymotion..) offrira une information très large . L’article ci-dessous ne vise qu’à illustrer la rubrique de notre site "climat, pluviométrie" avec un exemple dramatique et exceptionnel .

Dans quelques jours nous rajouterons l’aspect "solidarité" dans le chapitre "vie municipale" pour illustrer les efforts de la municipalité et des habitants du village en faveur des sinistrés : de nombreux bénévoles se sont mobilisés à Tourtour et ils méritent tout notre respect et nos remerciements .

 

Le Var en vigilance "orage"

(Publié dans Var-Matin le lundi 14 juin 2010 à 18H20)
Le Var a été placé en vigilance orange pour la journée de mardi en raison de risques d’orages.

Météo France annonce de fortes pluies, du vent et du tonnerre à partir de lundi soir 23 heures et jusqu’à 7 heures.

L’épisode "pluvio-orageux" devrait toucher toute la région. Mais c’est dans le Var, les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse que les orages seront "les plus violents et les plus durables".

Selon Météo France, "le cumul de pluie pourrait atteindre 120 à 150 mm" en certains endroits.

La préfecture du Var a mis en garde contre des risques d’inondation et de crues. 

Dernier bilan des intempéries dans le Var : 11 morts et 2 disparus : (Publié dans Var-Matin, le mercredi 16 juin 2010 à 09H27) 
BILAN A 9 h 30. Le dernier bilan des intempéries meurtrières communiqué ce matin à 9 heures 30 par la préfecture du Var fait état de onze morts (6 à Draguignan, 3 à Trans en Provence, 1 au Luc et 1 à Roquebrune) et deux disparus, tous sur l’arrondissement de Draguignan.

MOBILISATION GENERALE.La mobilisation est générale avec une cellule de coordination et de gestion de crise activée depuis le mardi 15 juin, 10h30 en préfecture et qui regroupe les services de gendarmerie, police, agence régionale de santé, direction départementale des territoires et de la mer, conseil général du Var, service départemental d’incendie et de secours, cabinet du préfet, ErDF, RTE (Réseau de transport d’électricité, l’ADRASEC (l’Association Départementale des Radioamateurs au service de la Sécurité Civile), la délégation militaire départementale et qui est restée ouverte toute la nuit. Jusqu’à 11 hélicoptères ont travaillé dès 18h et toute la nuit pour partie et ont ainsi réalisé plus de 400 hélitreuillages tandis que plus d’un millier de personnes ont été mises à l’abri.

HORTEFEUX ATTENDU CE MATIN. Le ministre de L’intérieur Brice Hortefeux doit se rendre sur les lieux du drame.

Le bilan s’est alourdi à 10 morts dans le Var, frappé par des pluies diluviennes : (Publié le mercredi 16 juin 2010 à 09H02) Le bilan s'est alourdi à 10 morts dans le Var, frappé par des pluies diluviennes_1 
Des voitures prises dans des inondations à Draguignan le 15 juin 2010 .
Le bilan s’est alourdi à dix morts et quatre disparus dans la région de Draguignan, dans le Var, dévastée mardi par des inondations dues à des pluies torrentielles, et où plusieurs cours d’eau restaient mercredi matin sous étroite surveillance.

Parmi les dix personnes décédées, neuf ont pu être identifiées, dont trois à Draguignan, une à Roquebrune-sur-Argens et une autre au Luc, a déclaré à l’AFP la sous-préfète de Draguignan Corinne Orzechowski, qui dirige les opérations de secours.

Une autre personne décédée, dont le corps n’a pas pu être récupéré, a été aperçue par les secours.

"Une décrue est constatée à Draguignan mais il y a toujours des pluies à Roquebrune et Fréjus et l’on surveille le niveau des cours d’eau et notamment celui de l’Argens à Roquebrune", a expliqué la sous-préfète.

"C’est un phénomène de pluies qui se fixe à un endroit, très fort, du Cannet jusqu’à Fréjus", a-t-elle ajouté, précisant que des campings sont en cours d’évacuation.

Nicolas Sarkozy a exprimé mercredi "sa vive émotion" à la suite des violentes intempéries et demandé au gouvernement de "tout mettre en oeuvre" pour aider les victimes des inondations.

L’épisode pluvieux, annoncé par Météo-France qui avait placé le Var, ainsi que l’ensemble de Provence-Alpes-Côte d’Azur en alerte orange jusqu’à mercredi 04H00, a débuté dans la nuit de lundi à mardi.

 
(les Arcs)

Mercredi matin, les précipitations ont baissé d’intensité mais continuaient de toucher l’est et le nord du département, selon Météo-France.

A Draguignan, où l’eau est montée de plus de deux mètres dans les rues, "300 mm de pluies sont tombés depuis 16H00 mardi, ce qui est énorme", a commenté Mme Orzechowski.

"Ce matin, nous avons retrouvé un coeur de ville dévasté, extrêmement abîmé avec des carcasses de voitures dans les rues, des routes effondrées, des maisons éventrées, des dégâts aux infrastructures", a-t-elle décrit.

Un correspondant de l’AFP, bloqué dans cette ville depuis mardi après-midi, a découvert au petit matin "des rues jonchées de voitures enchevêtrées, de branches d’arbres, de pierres, de boue".

Le même spectacle a pu être observé dans la commune proche des Arcs, par une autre journaliste de l’AFP.

Mme Orzechowski a précisé que neuf hélicoptères et quinze bateaux ont aidé à mettre au sec 1.200 personnes dans les centres de secours de Draguignan. "Nous attendons des renforts des forces de sécurité intérieure", a-t-elle ajouté. 450 hélitreuillages ont eu lieu dans la nuit.

Mille secouristes sont sur le terrain depuis mardi en fin d’après-midi, dont nombre venus des départements voisins épargnés par les dégâts.

Les communes proches de Draguignan, dont Les Arcs, Figanières et Roquebrune, ont dû également prendre en charge chacune des dizaines voire des centaines personnes bloquées.

"Nous en sommes toujours à la phase de secours avant de passer au pompage", a déclaré la sous-préfète.

Electricité Réseau Distribution France (ERDF) a dénombré jusqu’à 200.000 foyers privés d’électricité dans le département. Vers 01HOO, ils étaient encore 100.000 à subir des coupures de courant selon la préfecture à Toulon, qui a indiqué que le réseau de téléphonie mobile était également perturbé.

Autre conséquence de ces pluies torrentielles, la circulation ferroviaire est totalement interrompue entre Nice et Toulon depuis mardi. Les dégâts ne devraient pas être réparés avant jeudi, selon une porte-parole de la SNCF, qui conseille aux voyageurs de reporter leurs déplacements sur cette portion.

L’aéroport de Hyères-Toulon, fermé mardi, a lui rouvert et le premier vol à l’arrivée est prévu mercredi à 8H50, a-t-on appris auprès d’un porte-parole.

Le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux était attendu mercredi en fin de matinée dans le Var, et notamment à Draguignan.

_________________________________________________________

Ces articles de Var-Matin ont été publiés dès le lendemain des pluies diluviennes qui se sont abattues sur la Dracénie et sur le sud du département (vers Fréjus et Saint-Aygulf) . Le bilan sera beaucoup plus lourd au fil des jours : d’autres articles , sur notre site et surtout sur Internet vous donneront des données plus précises (et actualisées) des pertes humaines et des dégâts matériels .

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le dimanche 25 novembre 2018