Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 06 . Vie économique et tourisme . > Label, qualité, classement . > Classement des villages où il fait bon vivre ... > Les villages où il fait bon vivre : classement de Tourtour en (...)

Les villages où il fait bon vivre : classement de Tourtour en 2020...

Les villages où il fait bon vivre :

classement de Tourtour en 2020...

A six semaines de l’élection municipale, voilà une publication que les deux listes (à ce jour, 31 janvier, elles sont encore deux !...mais rien n’est totalement gravé ...) ne devraient pas laisser de côté : elles seraient même bien inspirées de leur accorder un certain intérêt pour agrémenter quelques lignes de leurs projets respectifs... Elles trouveront dans tous les chapitres la liste des améliorations à apporter dans la vie du village, dans la gestion quotidienne de la commune, dans la politique environnementale, dans le suivi des travaux, dans l’aide sociale, dans le contexte économique, dans les paramètres touristiques ou les démarches citoyennes... Des pistes toutes tracées, des idées à creuser, des initiatives à examiner, des exemples à analyser, des modèles à suivre : l’enquête publiée par le JDD (Journal du dimanche) est tirée des travaux de l’association "Villes et villages où il fait bon vivre", travaux effectues sur la base de critères objectifs reposant sur des chiffres avalisés par l’Insee et d’autres structures nationales. Vous pourrez trouver toute l’enquête sur le site de l’association dont le lien est plus bas, environ 20 lignes en dessous).

Ce classement a été établi par l’association Villes et villages où il fait bon vivre en se basant sur 182 critères officiels fournis par l’Insee. C’est une enquête colossale, qui aura pris deux ans. Le JDD publie le classement des villes et des villages où il fait bon vivre en France. Ce sont 182 critères officiels fournis par l’Insee, divisés en huit critères (éducation, commerces et services, santé, sports et loisirs, solidarité, qualité de vie, transports) qui ont été utilisés par l’association Villes et villages où il fait bon vivre pour classer les quelques 34.841 communes de l’Hexagone. "Nous avons privilégié des données 100 % quantitatives et objectives, seule façon de comparer. Pour connaître tous les aspects pris en compte dans le classement, il faut s’incrire sur le site : avec le travail conséquent de recherches et de compilations des résultats, l’inscription est à 500€...! Ne m’en veuillez pas trop de ne pas avoir encore souscrit !!...

Par contre les candidats de Tourtour pourraient se donner les moyens pour s’inscrire et disposer ainsi de toutes les études : 500€ quand on veut présider aux destinées de la commune, ce n’est pas très cher pour une liste de 15 personnes...(cela revient à 33,33€ par candidat !)... Pour la liste du maire sortant, il n’y aurait guère de surprise d’apprendre qu’ils ont commandé l’abonnement au site pour que les habitants soient informés !!..). En tout cas, il semble logique et raisonnable que cette étude sérieuse soit analysée avec attention et que nos futurs élus communaux en tirent les enseignements que la situation locale mérite... Tenter de comprendre les résultats, analyser les points positifs pour les amplifier, cerner les points négatifs pour les améliorer, voilà une démarche aussi démocratique que citoyenne, aussi pertinente et cohérente qu’efficace...

Extraits des explications globales : (source JdD à partir de l’étude réalisée par l’association citée)

Annecy et Peltre (Moselle) en tête. 

C’est Annecy qui est en tête des villes de plus de 2.000 habitants, devant Bayonne et La Rochelle. Parmi les atouts d’Annecy, le JDD cite sa localisation géographique, son taux de chômage très bas ou le fort pouvoir d’achat de ses habitants (dont une partie travaille en Suisse, où les salaires sont plus élevés en France). De quoi compenser l’augmentation des prix de l’immobilier et la hausse de la population, ainsi que les risques qui vont avec (étalement urbain, saturation du trafic). Le top 5 est complété par Angers et Le Mans. Quelques grandes villes se distinguent, comme Nice (6e), Bordeaux (8e) ou Strasbourg (11e).

Parmi les villages de moins de 2.000 habitants, la palme est décrochée par Peltre, en Moselle, qui devance Guéthary (Pyrénées-Atlantiques) et Martinvast (Manche). La Moselle se distingue avec le village de Mey, en tête également dans les catégories de moins de 500 habitants alors que Longueville-lès-Metz est 2e dans la catégorie des 3.500 – 5.000 habitants et que Metz se classe de son côté à une honorable 24e place du côté des villes. Si vous souhaitez savoir à quelle position se trouve votre ville ou votre village, un moteur de recherche doit être mis en place dimanche [sur le site de l’association Villes et villages de France où il fait bon vivre. https://www.villesetvillagesouilfaitbonvivre.com/

Les critères pris en compte résultent de valeurs officielles, fournies par l’Insee, ou des organismes étatiques équivalents (comme le ministère de l’Intérieur, par exemple).Ainsi, aucun critère déclaratif n’intervient dans la constitution du palmarès, mais uniquement des valeurs validées par des organismes spécialisés, se voulant objectifs et neutres.L’interprétation territoriale des résultats pourrait laisser les hypothèses s’installer quant à la crédibilité des valeurs fournies par les organismes officiels. Toutefois, les valeursprises en compte dans le classementreflètent véritablement la réalité territoriale, selon les conditions de collecte définies par l’Insee (ou les organismes étatiques équivalents).Les détails concernant chacun des critères pris en considération sont disponibles sur le site internet du label. Il est indiqué clairement pour chaque critère les modalités de considération, qui éclaircissent alors, toute interrogation quelconque quant à la portée des données au sein des communes cibles.Les données prises en compte pour cette première édition du classement, sont les données officielles au 01/01/2019 (dernières données transmises par les organismes). Lors de la parution de nouveaux classements dans les années à venir, les données seront individuellement réactualisées pour l’année de parution. Une fois les critères définis, classés dans des catégories, il faut définir un système de notation uniforme, et une échelle de points commune.

Ci-dessous, le tableau syntétique des résultats du classement de Tourtour : il ne sera pas utile que je fasse trop de commentaires car ils seraient considérés - par certains - comme une attaque ciblée contre le village...T’as vu, le gros Giraud il critique encore  !!...Donc, pour éviter toute polémique, voici les chiffres bruts et nous attendrons que les deux listes nous informent du contenu exact de l’étude globale...Ce serait une assez bonne idée qu’ils ne tardent pas trop ...

Tourtour est 21 983ème sur 34 841 communes de France (Villecroze est 13 519ème).
Dans la strate entre 500 et 2 000 habitants, Tourtour est 9 377ème...
Dans le département 83, Tourtour est 116 ème sur 153 (Villecroze est 94ème).
Dans la strate entre 500 et 2 000 habitants, Tourtour est 24ème sur tout le Var (Villecroze est 16ème).

Est-ce vraiment inconvenant de penser qu’il serait sage que nos futurs élus regardent ces chiffres d’un peu plus près ?... Est-ce une injure de croire qu’il serait utile d’étudier les points posant quelques soucis à côté de ceux qui sont favorables ? Est-ce la meilleure solution de se reposer sur de présumés lauriers sans se questionner sur l’avenir au regard du passé récent ? Suffit-il aux commerçants d’entendre le maire dire que les touristes sont toujours plus nombreux à Tourtour, alors qu’ils ont tous constaté que l’été 2019 a été bien moins florissant ? Notre village peut-il se contenter de déclarations narcissiques sans se poser les questions sur le devenir du village ?

Le petit colibri dépose à chaque fois une goutte d’eau sur l’incendie...il sait bien qu’il n’éteindra pas le feu... mais il est fier de faire sa part ...
A Tourtour, on voit surtout des moineaux, des hirondelles, des étourneaux, des mésanges, des rouges-gorges mais en regardant bien, on s’apercevra qu’il reste quelques colibris ...
_________________________________________

Pour ceux qui veulent en savoir un peu plus...

Le JDD révèle dans son édition de dimanche le classement des villes et des villages où il fait bon vivre en France. Quatre communes de la Côte d’Azur et une du Var se glissent dans le top 50.

Le fruit d’une enquête qui aura duré deux ans. L’association Villes et villages de France a passé au révélateur les 34.841 communes de France métropolitaine pour en sortir un palmarès de celles où l’on vit le mieux.

Et les Alpes-Maritimes sont plutôt très bien représentées dans le top 50 que nos confrères du JDD révèlent en exclusivité ce dimanche. Théoule-sur-Mer et Falicon occupent respectivement les 6e et 9e places du palmarès des villes et villages de moins de 2.000 résidents. Chez les communes de taille un peu plus importante, Nice est classée 6e, derrière Annecy, Bayonne, La Rochelle, Angers et Le Mans. Mais la capitale azuréenne est la première grande métropole de ce classement, devant Bordeaux. On retrouve une seule ville du Var dans ce classement : Hyères (42e).

A noter que Marseille, plombée par son retard dans le domaine des transports, n’est que 85e. Ce palmarès a été établi selon une méthodologie très stricte. L’association s’est basée sur 182 critères officiels fournis par l’Insee (151 concernant directement les communes et 31 les départements en matière de sécurité notamment). Ces critères ont été séparés en huit catégories de données, qualité de vie, sécurité, transports, éducation, sports et loisir et enfin solidarité, et pondérés selon l’importance que leur ont donnés les Français dans un sondage réalisé par OpinionWay en novembre 2019.

Répondre à cet article

Mis à jour le samedi 26 septembre 2020