Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 12 . La Caserne des Pompiers. > Louis Dauphin, décoré de la Médaille de la Sécurité Intérieure

Louis Dauphin, décoré de la Médaille de la Sécurité Intérieure

 Louis Dauphin, décoré de la Médaille 

 de la Sécurité Intérieure, échelon bronze 

Remise de médaille de la Sécurite Intérieure, échelon bronze, à la préfecture de Toulon

Louis Dauphin vient d’être décoré de la médaille de bronze et tout le village de Tourtour est fier de cette récompense attribuée à l’un de ses fils...Chaque tourtourain sera content de savoir que les autorités préfectorales ont voulu honorer la carrière et le dévouement total de notre cher Loulou...C’est la première fois qu’un tourtourain est ainsi décoré par cette médaille : bien sûr, notre maire va bientôt être honoré par la Médaille d’Argent des Maîtres-Fourneaux du Haut-Var (catégorie du virou-virou farci à la truffe) et nous serons alors les premiers à relater cette cérémonie officielle qui sera assurément un des moments-phare du mandat de Pierre Jugy...
Revenons à Louis...

La médaille de la sécurité intérieure est une décoration civile et militaire française créée par le décret no 2012-424 du 28 mars 2012.

Elle est décernée par le ministère de l’Intérieur, sans condition d’ancienneté, lors de deux promotions (1er janvier et 14 juillet). Les attributions sont examinées par un comité de huit membres, comprenant le directeur du cabinet du ministre, le secrétaire général du ministère de l’Intérieur, le directeur général des collectivités locales, le directeur général de la Police nationale, le directeur général de la Gendarmerie nationale, la direction générale de la Sécurité intérieure, le directeur général de la sécurité civile et de la gestion des crises et le secrétaire général à l’immigration et à l’intégration.

Elle comporte trois échelons (bronze, argent, or)

Sont éligibles :

 *l’ensemble des personnels relevant du ministère de l’Intérieur ;
 *les personnels civils et militaires, professionnels ou volontaires, placés pour emploi sous l’autorité du ministère de l’Intérieur ;
 * les policiers municipaux ;
 *les volontaires ou bénévoles qui œuvrent dans des associations pour des missions relevant de la sécurité intérieure ;
 *toute personne, française ou étrangère, s’étant distinguée par une action relevant de la sécurité intérieure.

Les missions peuvent avoir eu lieu en France ou à l’étranger (par exemple après une catastrophe naturelle majeure, telle qu’un séisme).

Si vous voulez d’autres renseignements sur cette décoration, vous pouvez aller consulter le lien internet suivant :

http://www.nord.gouv.fr/Demarches-administratives/Autres-demarches/Distinctions-honorifiques-et-medailles/Medaille-de-la-securite-interieure

Les mérites récompensés

La médaille de la sécurité intérieure est destinée à récompenser les services particulièrement honorables, notamment un engagement exceptionnel, une intervention dans un contexte particulier, une action humanitaire ou l’accomplissement d’une action ponctuelle ou continue dépassant le cadre normal de service, rendus par toute personne, au cours de sa carrière ou dans le cadre d’un engagement citoyen ou bénévole, pour des missions ou actions signalées relevant de la sécurité intérieure.

Ce champ couvre notamment les domaines de la sécurité publique, de la sécurité civile, de la sécurité routière et, plus largement, les politiques publiques mises en œuvre par le ministère de l’intérieur (corps préfectoral, administration centrale et territoriale, immigration, intégration, asile…).

Sont jugés recevables les dossiers tendant à récompenser des actions revêtant un éclat particulier, et non des carrières administratives ou des engagements associatifs dans la durée.

Les actions pouvant justifier de l’octroi de la médaille de la sécurité intérieure ne doivent pas avoir fait l’objet d’une récompense pour acte de courage et de dévouement et doivent être postérieures à 2011.
Conditions de nomination

Elle est décernée sans condition d’ancienneté, le choix de l’échelon étant déterminé en fonction de la nature des mérites à récompenser et sur le fondement d’un rapport circonstancié et motivé ;

Les récipiendaires sont de nationalité française ou étrangère et interviennent à titre professionnel ou bénévole, dans les domaines suivants :
- la défense des institutions et des intérêts nationaux ;
- le respect des lois ;
- le maintien de la paix et de l’ordre public ;
- la protection des personnes et des biens ;
- la prévention, la médiation, la lutte contre l’exclusion, l’aide aux victimes ou l’aide au bénéfice d’une action humanitaire.

__________________________________

Après tout ce qu’a réalisé Louis Dauphin sur son village, en tant que chef de corps des Sapeurs Pompiers et en tant que Responsable des Services Techniques Municipaux, on aurait pu imaginer qu’une retraite pépère aurait été son seul souhait...Eh bien non, Loulou continue à servir son prochain et son village en appartenant à la CCF (Commission Communale des Forêts) qui est chargée d’établir des liens avec les secours-incendie en surveillant l’état des matériels des services de secours, en assurant la prévention des chemins communaux pour l’accès des véhicules-pompiers et en participant à toutes les actions de sensibilisation des mesures préventives dans la lutte pour la préservation du milieu naturel ...Bien sûr, la passion de Loulou pour la chasse lui permet de connaître tous les bois du village et son action comme pompier à Tourtour lui offre aussi un gros avantage pour être très efficace à la CCF (avec les célèbres tenues de couleur orange).

Une autre qualité de Loulou c’est son adresse à la pétanque et au jeu provençal ("à la longue")... Louis est très adroit et le terrain de boules du village se souvient des fameuses parties où Loulou et la famille Bianconi (père et fils) faisaient des bélugues ...(même si les boules de René avaient quelques éléments dopants que l’on faisait semblant de ne pas voir !!...)
On voit Loulou ci-dessous, dans une phase délicate où il doit passer dans un trou de souris (entre les boules de Michel Loquès) pour marquer le treizième point qui le conduirait en finale : on peut alors deviner toute la concentration qu’il met dans ce moment crucial et son regard perçant ne trompe pas sur sa profonde motivation ...Bien joué, Loulou, tu l’as mis, ça fait quine !!...

Malgré toutes les bonnes actions de Loulou, il n’empêche que chaque année il est arrêté par un gendarme...Eh oui, Loulou n’a pas un casier judiciaire vierge et le gendarme contrôle ce "boumian" chaque année ....lors de la Pastorale jouée dans l’église Saint-Denis ...

Loulou, plusieurs casquettes, plusieurs facettes...

Encore toutes nos félicitations pour cette distinction bien méritée ! et après le bronze, bientôt la médaille d’argent...

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 28 juillet 2017