Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > L’Union > Le billet de bonne ou mauvaise humeur. > Mais c’est possible ça à Tourtour ??

Mais c’est possible ça à Tourtour ??

 Mais c’est possible ça à Tourtour ?? 

Mais c’est possible ça à Tourtour ?? Vous n’allez peut-être pas croire cette histoire ! et pourtant ....

  

Elles sont belles ces tranches de tapenade ! Les 2 associations tourtouraines "lei Bélugo" et "la Rapugue" sont les spécialistes de cette recette à base d’olives et de capres (les tapènes, en provençal) et les apéritifs estivaux du dimanche ne seraient pas les mêmes si l’on ne pouvait goûter ces tartines en sirotant un petit verre de rosé bien frais... 
Hélas, dimanche dernier, la fête a failli être gâchée à cause d’un accident grave qui aurait pu avoir des conséquences terribles sur un habitant du village ! Rendez-vous compte ! 
Michel Giraud de Camp-Fournier a trouvé un morceau de verre dans sa tartine de tapenade !! Mais c’est possible ça à Tourtour ?? Comment croire une chose pareille quand on connait le soin qu’apportent les Jacquie-Mado-Paulette-Michèle-Odette-Suzanne-Andrée-Mireille- et consorts avec la même application que leur a enseignée Ginette autrefois ? Et pourtant, les faits sont là !! Michel a frôlé la mort par occlusion intestinale à cause de ce morceau de la taille d’une pièce de 1 € !! Mais c’est possible ça à Tourtour ?? Eh oui c’est arrivé ici et il suffira de lui demander à Michel (il arrive petit à petit à se remettre de cet épisode dramatique) : il vous confirmera sa peur immédiate et l’ angoisse rétrospective qui le tenaille depuis. 

  

D’habitude, Michel ne mange jamais ni anchoïade ni tapenade car elles ne sont pas d’après lui réalisées selon les règles culinaires provençales (et l’on connait tous son réel attachement aux vraies traditions du village) : dimanche midi, sa belle-fille lui offre une tartine et il ne peut donc guère refuser ce gentil cadeau amuse-gueule pour accompagner son Américano bianco (petit caprice dominical) . Et là c’est le gros hic, la bavure, le drame !! Heureusement Saint-Denis veillait, Michel n’a pas avalé goulûment la première bouchée et grand bien lui en a pris  !! Il est encore parmi nous, remercions Dieu et ses saints !

Aujourd’hui, nous sommes totalement rassurés sur l’état de santé de Michel mais de nombreuses questions restent en suspens et nous devons les examiner pour éviter qu’une catastrophe ne se reproduise sur la place des Ormeaux .
Mais c’est possible ça à Tourtour ?? Que s’est-il donc passé ? Plusieurs hypothèses sont avancées et pour l’instant personne ne peut affirmer que la vraie solution de l’énigme ait été pour l’instant trouvée ... 

S’agirait-il d’une mauvaise manipulation des dames chargées de la préparation ? Peu probable ! Elles nous disent sans sourciller qu’elles n’utilisent absolument rien qui ne vienne de bocaux en verre . Ou alors ne veut-on pas avouer que la tapenade vient de l’usine de Salernes et que l’erreur aurait pu être commise là-bas ! Guère possible que l’on nous mente à ce point ! Une tartine à 1,5 € ça réclame un minimum de main d’oeuvre et de respect du client !

S’agirait-il d’un coup monté par une famille opposée au canal des Moulières ? On sait que ce retour de l’eau au bas de la commune en empruntant le tracé du canal construit au dix-huitième siècle pour alimenter les terres de Camp-Fournier, ce retour n’a pas reçu la totale adhésion de propriétaires fonciers du côté de la Baume ... De là à imaginer une action violente à l’encontre du président de l’association "les martelières" il y aurait un fossé bien difficile à franchir ...

S’agirait-il alors plutôt d’un crime fomenté par les services de la CAD après le refus de la municipalité de Tourtour de rejoindre cette structure administrative ? Les collaborateurs de Mr Piselli ou d’Audibert-Troin auraient-ils imaginé de punir le village en incrustant volontairement un morceau de verre sur une tartine, une quelconque tapenade qui aurait ensuite atterri sur la table de Michel ?...On sait que l’UMP varoise est prête à tout mais on a du mal à prêter vérité à ces insinuations . 

S’agirait-il au contraire, en parlant de table, d’une manoeuvre familiale : des voix s’élèvent pour penser que la succession du patrimoine de Michel Giraud représente un pactole fort intéressant et la tartine aurait été directement infestée sur place, à quelques centimètres de la victime désignée ?? Allons, allons ! le couple Maria-Michel fait plaisir à voir et nulle anicroche ne pourrait accréditer ce scénario diabolique ... 

S’agirait-il d’une nouvelle couillonnade du Thierry Coste qui croyait atteindre ce jour-là le Giraud de Vaulx-en-Velin et se serait trompé de cible en confondant les deux cousins ? Le loobyiste a déjà montré qu’il n’avait pas participé à l’invention de la râpe à truffes mais on n’ose guère imaginer qu’il aurait aussi peu préparé son forfait criminel ...

S’agirait-il d’un sabotage organisé par l’épicier du village ? Depuis quelques semaines, notre cher Bertrand n’en peut plus de devoir subir la concurrence déloyale d’associations déjà pleines de fric et qui continuent à renflouer des caisses bien pleines ? L’épicerie Proxi avait passé commande de plusieurs cartons de bocaux de capres, d’anchois et d’olives afin d’organiser des stages d’apprentissage culinaire pour des touristes en mal d’exotisme provençal ! Devant le peu de succès rencontré, Bertrand serait peut-être parti en guerre ouverte contre l’oligarchie de la tapenade avec le secret espoir de voir les mémés venir au moins de temps en temps se servir chez lui pour les ingrédients de leurs pommades épicées... C’est une rumeur qui circule avec force mais j’avoue qu’elle n’offre que peu de garantie ...

S’agirait-il, pourquoi pas, d’une historiette montée de toutes pièces par Michel lui-même ? C’est un sacré numéro ce tourtourain et il nous a habitué à un humour pluridirectionnel qui permet de croire effectivement à une tentative aussi perfide... Michel se serait dit dans sa bonne petite tête : " mon cousin Gilbert est toujours à l’affût de la moindre info, il ne cherche même pas à savoir si c’est vrai... Si je lui sors une grosse couffe il n’y verra que du feu et il écrira le tout sur son site, tout ça pour faire le malin...Et si en plus je peux mettre le pâti avec la Rapugue et les Bélugues ça fera coup double, ni vu ni connu j’t’embrouille... "... C’est possible en effet, mais ne m’en veuillez pas de croire mon cousin à l’abri de telles circonvolutions mentales, tout du moins pour l’instant ...

Du verre dans la tapenade !! Mais c’est possible ça à Tourtour ?? On voit bien que cette histoire dominicale n’est pas simple et que la vérité risque de ne pas être découverte de sitôt . Il est de notre devoir ( à chaque lecteur du site) de faire appel à la population du village en conseillant une grande vigilance et une sévère prudence au moment de manger les tartines proposées sur la place des Ormeaux . Il est également de notre responsabilité à tous de faire circuler l’information à travers le réseau Internet pour que les éventuels touristes et visiteurs soient prévenus par avance des dangers que représentent les tapenades et anchoïades servies à Tourtour...

Au jour d’aujourd’hui (pléonasme coutumier qui permet d’insister un peu plus sur la date..), aucune hypothèse n’est privilégiée et le mystère reste aussi entier que celui de l’arrivée de Mme Bartillat comme première adjointe . Autrement dit, prenez bien garde, touchez bien votre tartine, écartez bien la pâte pour découvrir d’éventuels intrus (verre, écrous, boulons...) : notre village est dans le ciel, ce n’est pas une raison pour y partir trop tôt à cause d’une tartine....

Toujours est-il que Michel recommence à prendre des cacahuètes pour l’apéro ...
Oh moun Dioù, vaudrait mieux trouver de la tomate que les restes d’un bocal ...

 

Vos commentaires

  • Le 12 août 2010 à 22:14, par Goure En réponse à : Tapenade

    Je penche pour la tapenade industrielle venue de Salernes...

Répondre à cet article

Stats | 7 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 12 octobre 2017