Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 20 . Le député de la 8ème circonscription ( Haut-Var et la Dracénie ) et les (...) > Les candidats pour la 8ème circonscription du Var en 2012 . > Marc-Henri Fiaschi, candidat du MPF . > Marc-Henri Fiaschi, candidat souverainiste du MPF .

Marc-Henri Fiaschi, candidat souverainiste du MPF .

 Marc-Henri Fiaschi, 

 candidat souverainiste du MPF .

En ce jour du derniers tiers du mois d’avril 2012, les candidats à l’élection législative de juin 2012 (sur la 8ème circonscription du Var) sont au nombre de dix : le dernier à se poser sur la liste des prétendants est Mr Marc-Henri Fiaschi .

Ce candidat appartient au MPF (Mouvement pour la France) , groupe politique dirigé (et fondé) par Philippe de Villiers : si vous désirez des renseignements sur ce mouvement souverainiste vous pouvez aller consulter le site internet en cliquant sur le lien suivant : 
www.pourlafrance.fr/ :

Mr Fiaschi aura la fierté de se présenter avec ambition pour un parti confidentiel dans le Haut-Var et la Dracénie mais il ose se positionner pour soutenir un projet sans se cacher derrière une excuse de "sans-étiquette" : un candidat qui n’a pas honte de son combat , voilà qui réconforte l’idée d’un engagement franc et sincère alors que la notion même de "candidat non-inscrit sans-étiquette" ne traduit que la volonté de ne pas prendre de position afin de grapiller sans vergogne dans plusieurs directions ...Fort heureusement, sur la 8ème du Var, un seul candidat n’ose pas pas se déclarer franchement et se cache derrière un paravent drapé d’hypocrisie : on ne va pas faire comme lui, on va le mettre sur l’estrade des entourloupeurs patentés, c’est évidemment notre fameux Pierre Jugy ...

Marc-Henri Fiaschi ne bénéficie pas des larges faveurs des correspondants locaux du journal régional et il est donc difficile de trouver des documents le concernant ... Malgré tout, un petit extrait (qui date de six mois ) : 

Un article de Var-matin de novembre 2011 :

"" Eux, ils ont toujours un président mais il est… comment dire ? « Un peu en retrait ». « Il vit une sorte de traversée du désert », admet François Cornileau, président du Mouvement pour la France dans le Var, « comme cela arrive parfois en politique… » Toujours est-il que Philippe de Villiers devrait faire son retour sur la scène médiatique au début de l’année prochaine.
En tout cas, les militants varois l’espèrent ardemment, « même s’il y a peu de chance pour qu’il soit candidat à la présidentielle ». « Mais ses idées et ses positions souverainistes sur l’Europe sont plus présentes que jamais. C’est le plus important, même si, effectivement, c’est un peu frustrant pour un parti de ne pas avoir de candidat », confie François Cornileau. « On ne sait vraiment pas qui nous soutiendrons. Pour le moment, nous sommes très attentifs. » Et pas inactifs. Les législatives mobilisent le MPF. Deux candidats à la candidature sont déjà bien installés : Thérèse Thomas dans la cinquième circonscription et Marc-Henri Fiaschi dans la huitième. La première et la sixième sont en cours de discussion. « Nous serons présents dans quatre circonscriptions minimum. ""

 Khemisi Makabrou et Marc-Henri Fiaschi, fondateur de l'association « Soutien et accompagnement des sinistrés du 15 juin ».   Photo S.BM

Khemisi Makabrou et Marc-Henri Fiaschi, fondateur de l’association « Soutien et accompagnement des sinistrés du 15 juin ». © Photo S.BM

Mr Fiaschi est impliqué dans l’aide et le soutien des sinistrés dracénois à la suite des inondations tragiques du 15 juin 2010 : ci-dessous, un article paru dans Maville.com Draguignan le 26 juillet 2010 (voir le lien www.draguignan.maville.com/actu/actudet_—Une-association-aide-les-sinistres-face-aux-arcanes-administratives-_loc-1456962_actu.Htm).
" " Depuis un mois, il semblerait que les Dracénois ne savent pas toujours à quel saint se vouer pour effectuer leurs démarches administratives et gérer au mieux leurs sinistres. Afin de pallier ce problème, l’association « Soutien et accompagnement des sinistrés du 15 juin », vient de voir le jour. Elle a été créée à l’initiative de Khemissi Makabrou, Marc-Henri Fiasci, Jean-Pierre Souza, Fabrice Magaud et Jean Ceraulo.
Transmettre les informations
L’objectif pour les cinq protagonistes philanthropes est de collecter les informations officielles émises dans le cadre du plan d’aide, mis en place par les autorités, puis de les transmettre aux personnes seules, isolées ou tout simplement mal informées sur leurs droits. « Aujourd’hui, tout ce que l’on sait des aides possibles aux sinistrés c’est par les « on dit » des amis, des contacts... Il n’y a rien d’officiel  », constate Khemissi Makabou, fondateur de l’association. Et de reprendre : « J’ai eu la chance d’avoir été bien accompagné pour déclarer mon sinistre. » Aujourd’hui ce qu’il veut, c’est rendre la pareille au travers de cette structure. « Les Dracénois sont un peu perdus depuis l’inondation. Ils ont besoin de parler et de partager leurs ressentis », note pour sa part Marc-Henri Fiaschi.
Aussi, pour pérenniser l’élan de solidarité, né après la catastrophe, des réunions mensuelles auront lieu un peu partout en Dracénie. La première est prévue le 6 août prochain, à 18 h aux Arcs-sur-Argens, salle Hugony. Lors de cette rencontre, les habitants pourront échanger et partager leurs expériences. En attendant, ils peuvent rencontrer les membres de l’association au domicile de M. Fiaschi.
« Ne pas avoir honte de demander de l’aide »
« On va essayer d’intervenir, au mieux, avec le peu de moyens que nous avons à notre disposition », explique-t-il. Sans équivoque, il constate : «  Beaucoup de sinistrés ont honte de demander de l’aide. C’est un tort. Nous sommes tous confrontés au même genre de problèmes. Il faut savoir accepter une main tendue ». Dès lors, le service perdurera jusqu’à un retour à la normal. Par la suite, l’association tendra vers un suivi du dispositif mis en place par la commune en ce qui concerne l’environnement. Une façon d’évoquer les problèmes en amont..." " (fin de l’article de Maville.com).

_______________________________________________________________

Bien sûr, l’action concrète engagée par Mr Fiaschi sur la commune de Draguignan lui permettra de recueillir de nombreux suffrages d’électeurs reconnaissants de son militantisme actif pour les sinistrés et pour la ville : cela pourra-t-il constituer une base solide pour un programme électoral, la question se pose ...?

Vos commentaires

  • Le 22 avril 2012 à 12:35, par Goure En réponse à : La 8° suite...

    Je n’ai pas lu l’article (j’y reviendrai) mais je suis CONTENTE que l’accès au blog de GG soit de nouveau possible. Merci

Répondre à cet article

Stats | 10 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 28 juillet 2017