Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 02 . Le Conseil Municipal. > Mr Jean Lainé démissionne du conseil municipal de Tourtour !...

Mr Jean Lainé démissionne du conseil municipal de Tourtour !...

 Mr Jean Lainé démissionne 

  du conseil municipal de Tourtour !...  

 

Pierre, depuis longtemps, en rêvait..... Jean, l’a fait !!................

La démission de Jean Lainé est aujourd’hui effective et cette décision cause un grand émoi dans le village car l’ancien maire a gardé de nombreux amis et soutiens sur la commune . C’est d’ailleurs parce que Jean Lainé pouvait "apporter" de nombreuses voix supplémentaires que la tête de liste , Pierre Jugy, l’avait volontiers rajouté à côté des autres membres candidats au conseil municipal ...

Et à l’époque, la gamberge vicieuse du loobyiste Coste et de l’aubergiste Jugy a fonctionné à merveille, de nombreux électeurs de Jean Lainé se sont portés "logiquement" sur le candidat Jugy ... Mais, le naturel est vite revenu au galop et l’équipe Jugy a commencé très vite à se démarquer des opposants "gauchistes" que représentaient Jean Lainé et Jean-Marie Brémond ... Les deux conseillers municipaux (parfois relayés par Henri Ferran) ne se trouvaient que rarement en phase avec les décisions prises ou les objectifs fixés par le conseil municipal : il est vrai que dès les premières semaines du mandat, l’équipe Jugy avait allumé la mèche avec une sournoise délectation !...

On se souvient par exemple de la fameuse proposition du maire de faire voter l’achat d’une voiture de fonction pour lui-même (alors que tous les maires voisins de communes plus peuplées - Aups, Salernes, Flayosc, Lorgues- n’en disposent pas..) !! Les réactions logiquement outrées des deux conseillers cités avaient conduit malgré tout à l’adoption du texte : cela dit, la population du village n’a que peu apprécié cette décision et la voiture n’a jamais été achetée ! (par contre le vote n’a pas été corrigé, ça peut encore servir, sait-on jamais !!)....

On se souvient aussi que cette démission fait suite à celle de Jean-Marie Brémond qui n’arrivait pas à se satisfaire de l’abandon progressif des promesses électorales (en particulier le dossier Beauveset) et qui ne supportait plus les menaces de Thierry Coste qui le harcelait odieusement sur des allusions professionnelles et personnelles... Le conseil municipal ne compte plus désormais que 9 personnes mais surtout 8 car Mme Delebare est absente pour cause de déplacements fréquents (pour son travail) : l’équipe municipale compte donc le maire, trois adjoints et quatre conseillers ..

Si vous voulez vous souvenir de la période de la démission de Mr Brémond, vous pouvez vous diriger sur les deux liens suivants :
tourtour.village.free.fr/spip.php (article 779 du 6 mars 2011, intitulé "Démission au conseil municipal de Tourtour !".
tourtour.village.free.fr/spip.php (article 796 du 17 mars 2011, intitulé " " Pourquoi avez-vous démissionné ? ".

Nous reviendrons plusieurs fois sur des événements passés (accusations portées concernant 200 000€ sur les photocopieuses !!, permis de construire abusifs,...) mais le plus grave concerne la mise en cause incessante de la gestion des 13 années du mandat précédent . Il est évident que l’équipe Jugy voulait justifier son début de mandat courronné par une criante inaction en noyant le poisson avec des arguments fallacieux qui n’ont jamais -pas une seule fois - été étayés par des preuves .... Dans ces conditions, Jean Lainé avait à encaisser les coups portés ...

Par exemple :

tourtour.village.free.fr/spip.php (article 307 du 30 mars 2009 , intitulé " De l’alerte rouge au pétard mouillé ...".

Alerte rouge sur les finances
( Paru mardi 24 mars 2009 dans Var-Matin, rubrique Tourtour ).

" Serait-ce un préambule à la discussion du budget qui aura lieu le vendredi et une préparation de l’opinion à une hausse des impôts qui ne devrait rien à la crise ?
Dans sa dernière lettre d’information, l’équipe municipale tape fort sur ses prédécesseurs. S’appuyant sur un audit diligenté à l’initiative du maire par la Trésorerie générale, elle confirme que les finances locales sont en « alerte rouge ». Cette lettre précise que dès 2004, déjà, la préfecture avait donné quelques conseils à Jean Lainé, le maire de l’époque, pour redresser la barre. De cet audit, il ressort qu’en 2003, la situation était déjà mauvaise avec aggravation en 2007. 
Situation fortement dégradée :
Le comparatif avec les autres communes du Var est on ne peut plus parlant : Tourtour est classée avec les 10 % des communes dont la situation est fortement dégradée. 
Cette lettre souligne certaines opérations mal conduites comme la rénovation d’une bergerie sans étude préalable sérieuse, qui a déjà englouti à ce jour plus de 320 000 € et qui, après encore quelques travaux supplémentaires ne pourra servir qu’à entreposer du matériel communal ou, comme autrefois, des moutons. Un comité de défense des contribuables tourtourains dès 2003, puis l’association Villages en campagne en 2006, avaient pourtant plusieurs fois attiré l’attention des élus sur ces dérives financières qui n’ont pas manqué de s’aggraver.
Avec la crise généralisée actuelle, le redressement des finances locales va être encore plus difficile. La réunion vendredi prochain du conseil municipal, dans lequel siège l’ancien maire, sera sûrement pleine d’intérêt... " (fin de l’article).

Un détail : à la suite de l’épisode "alerte rouge ", le maire avait reçu une cinquantaine de tourtourains mécontents des allusions peu déguisées proférées par Patricia Coste (Actualités-Tourtour n°3 ) sur la gestion du mandat précédent . Devant une telle levée de boucliers, Pierre Jugy avait été obligé de s’excuser en conseil municipal et de désavouer sa première adjointe ...(mais le mal était fait, la pourriture avait commencé à faire son oeuvre, lentement !...)

____________________________________________________________

La démission de Jean Lainé a été déposé en mairie, sur le bureau du maire, sous forme d’une lettre de deux pages dactylographiées écrites le 22 mais transmises après le départ des amis de Portaria .

Ci-dessous, voici le texte envoyé : (vous pouvez cliquer sur le lien suivant )

tourtour.village.free.fr//IMG/Image/Lettre_demission_1.jpeg 

 

(Deuxième page) : (vous pouvez cliquer sur le lien suivant )

tourtour.village.free.fr//IMG/Image/Lettre_demission_2.jpeg



Commentaires :

** " minables " : après discussion avec Jean Lainé, la formule exacte employée par Pierre Jugy , à la sortie du bureau, a été textuellement : " vous êtes deux minables " ... Jean Lainé dit dans son courrier qu’il pense avoir droit, avec son épouse, à un peu plus de respect ... Effectivement, Mr et Mme Lainé ont droit à un profond respect car ils ont toujours, depuis leur arrivée à Tourtour, su s’intégrer à la vie du village et s’impliquer dans les associations tourtouraines, en particulier "lei Bélugô" et le jumelage avec les grecs de Portaria. Il est inadmissible que notre cher maire puisse péter les plombs à un point tel qu’il en arrive à des insultes aussi violentes qu’injustifiées !
Pour qui donc se prend Mr Jugy pour se permettre de telles dérives qui sont le signe de graves perturbations dans son attitude et son comportement ? On comprend facilement que son échec cuisant et son triste résultat à l’élection législative n’aient pas réussi à le combler dans ses projets insensés d’un siège de député mais peut-on accepter que la claque qu’il a reçue en pleine figure lui donne le droit de passer ses nerfs et sa désillusion sur un élu qui a consacré 17 ans de sa vie à la gestion des affaires municipales ?...
Non, non, jamais de la vie, Mr Jugy, vous ne pouvez pas vous conduire de la sorte et jamais de la vie vous n’avez le droit de vous comporter ainsi !... Votre attitude est indigne de la fonction que vous représentez à la mairie de notre village et elle est un signe évident que votre présence à l’Assemblée Nationale pour occuper un siège de député aurait été du domaine de la quatrième dimension !...

** La démission de Jean Lainé a été écrite dès le lendemain de la "convocation" des époux Lainé mais elle n’a été déposée au maire que le lundi 3 septembre : cette différence de date s’explique par le fait que Jean Lainé ne voulait pas que la démission puisse constituer un épisode communal délicat pendant que les membres du jumelage avec Portaria recevaient leurs amis grecs . (on se souvient que la famille Lainé est à l’origine de la création du jumelage avec la cité grecque).
Un détail : on verra (avec une curiosité bien placée !) comment Miss Pommade de Var-Matin va donner l’information et il faudra vérifier si notre chère Isabelle Bono racontera les soupirs bruyants qu’elle poussait chaque fois que Jean Lainé "osait" poser une question durant les conseils municipaux. Pour avoir participé moi-même à de nombreux conseils à Tourtour, il faut reconnaître que cette correspondante de presse locale a toujours adopté une attitude hostile face à Jean Lainé mais l’indigne collusion, tout autant que la perverse connivence ou l’amorale complicité entre les deux parties (mairie-presse locale), sont désormais bien connues ...

** Le maire de Tourtour s’est donc permis de traiter avec dédain les époux Lainé et de les insulter avec un " vous êtes deux minables " qui marque son manque de tenue et de discernement . On le savait pésomptueux, irrévérencieux, orgueilleux et l’on rajoutera évidemment irrespectueux dans la liste des adjectifs en "eux" qui lui vont bien, avec d’autres comme pernicieux, haineux, vaniteux, ignominieux, prétentieux, vénéneux et surtout celui qui est une marque de fabrique chez lui, celui qui lui va comme un gant .... VICIEUX !...

** On entend parler de gifle donnée par Michèle Lainé (sur l’épaule, sur le visage, sur le cou - suivant les témoignages) : Jacquie Paille (notre BFMTv locale !) raconte que les deux "protagonistes" se sont légèrement accrochés à propos de conditions d’organisations désagréables lors des danses provençales quand des musiciens (dont 3 sumos aussi ventrus que moi) déchargeaient le matériel sur le podium pendant que la troupe du Pèbre d’Ail d’Aups se produisait à 3 m de là ( la vision de ces 3 ventrasses ne donnait guère d’atouts supplémentaires à la fricassée ou au rigaudon !). Michèle Lainé a pris ses responsabilités, elle en a fait part au maire (il était là avec le tambourin) et la discussion s’est enflammée" et une pichenette a été envoyée sur l’épaule de Mr Jugy ...(un petit "pousson" sur l’épaule , donné par une femme de presque 80 ans et mesurant 1m58 à un homme de 48 ans qui fait 1m82 au garot, on voit d’ici la violence de la gifle que décrivent certains !... C’est vrai que les autres membres des Bélugô n’ont rien dit - pas de vagues ! - et ne se sont donc pas énervés !!...
Pour autant, cet incident méritait-il que le couple soit convoqué en mairie ? Et le maire avait-il raison de crier au point qu’on l’entendait de l’esplanade ? Et pouvait-il se permettre de dire " vous êtes deux minables " ??
... Bien sûr que non ! Et il ne restera que quelques fidèles supporters tenus par la corde qui tient la gamelle (ou les permis, ou les chantiers ..) qui pourront trouver quelques minables excuses à un acte aussi peu glorieux pour un personnage qui a eu l’outrecuidance (et la bêtise) de se croire capable de sièger comme député ... Pour ceux qui ne l’avaient pas encore compris, la preuve est maintenant faite que la tâche était indéniablement au-dessus des moyens disponibles !...

** Il serait impensable que notre village ne rende pas un hommage à celui qui a accompli 17 ans de mandat électif (13 comme maire et 4 comme conseiller municipal) . Des propositions sont déjà faites et il sera facile de fédérer quelques bonnes volontés pour dire tous ensemble le respect que l’on doit à l’homme citoyen, au militant et à l’humaniste . On peut imaginer un apéritif sur le jardin ou sur l’esplanade, un apéro sympa où chacun apporterait un petit truc à grignoter, un petit plat pour dire merci, pour dire bravo Jean ... Et Michèle aussi ... Et pour dire aussi que c’est bien dommage que notre maire soit aussi vicieux pour avoir tout fait pour en arriver là , simplement pour pouvoir être dorénavant totalement libéré ...Pauvre de lui ! Que Saint-Denis lui apporte un petit peu de ce qui lui manque beaucoup, c’est à dire l’humanité !....

_____________________________________________________

Précision "technique" :

Durant plusieurs jours, certains lecteurs pouvaient voir la lette de démission et d’autres pas ! Difficile à comprendre mais l’explication a été trouvée : j’avais enregistré un message sur Facebook et j’avais ensuite pris le document sur FB ! Donc, ceux qui ont un compte Fb pouvaient voir la lettre, pas les autres ...Aujourd’hui, c’est corrigé, le lien est mis, il faut cliquer et on voit la lettre . Et pour ceux qui ont FB, ils ont les deux !!!....
Merci de votre compréhension .

 

 

Vos commentaires

  • Le 8 septembre 2012 à 16:34 En réponse à : Démission de Jean Lainé

    Je ne suis pas de Tourtour mais depuis longtemps j’ai lu les articles relatifs à la municipalité de J Lainé .J’ai pu voir qu’on lui a souvent mené la vie dure et je le regrette.Je pense que c’est un homme BIEN.
    Si vous faites une petite manifestation en son honneur , soyez gentil de me le dire , j’irai volontiers manifester ma sympathie

  • Le 9 septembre 2012 à 18:39, par Jean Lainé En réponse à : Début d’une longue histoire

    Juin 1995, élections municipales, Etienne Laurent ( Prédécesseur de Monsieur Lavergne, à la Bastide de Tourtour), vient de terminer un premier mandat de Maire de Tourtour ! Désireux de constituer une nouvelle équipe, en vue d’un deuxième mandat, il m’a demandé de me joindre à lui. Pour cette élection, trois équipes, sollicitaient le suffrages des électeurs !
    Au premier tour, à la surprise générale, j’ai été le seul à être élu ! Au deuxième tour, neuf membres de l’équipe constituée par Etienne Laurent, ont été élus, sauf Etienne Laurent lui-même. J’ai mesuré très vite ce qui risquait de m’arriver. Après concertation avec les autres élus de l’équipe, aucun n’ayant voulu prendre la responsabilité de devenir Maire, c’est à moi que cette charge a été confiée.
    C’est ainsi, qu’à la surprise d’une grande partie de la population du village, je me suis retrouvé Maire de Tourtour. C’était le début d’une longue histoire , qui a duré treize années, parfois difficiles !

    Merci à Gilbert, pour son article, avec Michèle nous avons fait, ce que nous pouvions. C’est beaucoup d’éloges, il ne nous appartient pas de savoir si c’était mérité !

  • Le 9 septembre 2012 à 19:43, par Gilbert Giraud En réponse à : histoire ...

    Cher Jean, merci pour le récit du début de l’histoire de tes années de mandat électif : c’est vrai que tu t’es retrouvé maire de Tourtour "un peu malgré toi" mais tu as su très vite de plonger dans l’aventure municipale, avec humanisme, sens des responsabilités et assiduité . Nul n’aura jamais plus l’occasion de voir un maire aussi présent que toi, dans les bureaux de la mairie, dans les associations, sur la place et dans les rues ...Tu peux être fier de tes actions pour le village et tu n’as aucune raison de rougir devant celui qui est venu après toi : ce triste personnage a réussi à faire croire qu’il pourrait prendre ta place mais il n’a réussi qu’à s’installer dans le même bureau , sauf qu’il a fait poser deux portes blindées avec code d’accès (car il faut sans doute protéger tous les secrets de ses futurs projets) !!....
    Si tu acceptes, nous pourrons faire quelques articles sur les souvenirs de tes années de militant , ça me fera plaisir de partager cela avec toi et il est certain que de nombreux tourtourains en seront également ravis.
    A bientôt .

  • Le 16 septembre 2012 à 09:12, par Jean Lainé En réponse à : Lettre de démission !

    Pour ceux qui n’arrivent pas à ouvrir lme texte de ma lettre de démission publiée sur le site en voilà une copie :

    Jean Lainé Tourtour le 22 août 2012
    841 chemin de la Calade
    83690 Tourtour
    à Monsieur Pierre JUGY
    Maire de Tourtour

    Objet : Démission du Conseil Municipal.

    Monsieur le Maire,

    Suite à la convocation en Mairie, que tu m’a fait notifier, le 21 courant au matin, à laquelle je me suis rendu, accompagné de mon Épouse et à l’entretien qui en est résulté, j’ai le regret de te donner ma démission du Conseil Municipal.

    Depuis ton élection, j’ai été, de ta part, la cible de critiques permanentes concernant la gestion que j’ai assuré à la mairie pendant 13 ans. : Selon tes propres dires, à ton arrivée, c’était “ la merde“ et tu te vantes d’avoir sauvé la commune d’une catastrophe financière.

    Sans doute, lorsque j’ai quitté la mairie, au terme de mon deuxième mandat, la commune était endettée. Pendant toute la période où j’ai assumé la fonction de Maire, avec les équipes qui m’ont accompagné, nous avons réalisé des investissements importants. Il est vrai qu’à cette époque tu ne t’intéressais guère à ce qui se faisait, sauf quand tu étais directement concerné, (révision POS te permettant d’obtenir un permis de construire). Pour te rafraîchir la mémoire, je te communique à nouveau ci-joint la liste des réalisations entreprises au cours des 13 années de mandat.

    Sans doute des erreurs ont pu être commises. Il revient aux habitants de la commune, d’apprécier où non ce qui a été fait.

    La plupart des investissements coûteux réalisés, étaient indispensables :Nouveau garage, à côté de la caserne des pompiers, local vestiaires douche pour les employés municipaux, assainissement collectif ( quasi inexistant lorsque je suis arrivé), remise en état du réseau d’eau dans le village, vestiaires et salle de gymnastique au stade , agrandissement de l’école, qui permet aujourd’hui de disposer d’une troisième classe, création d’un espace de jeux pour les enfants, mise en place bâtiment “algéco “ concomitant à la création du centre de loisir- Diablotins , entretien de l’ensemble des bâtiments publics( Eglise, Chapelle, Château communal, moulin à huile, musée des fossiles ), Salle Escarelle sous la mairie, Bastide Escarelle, Maison Ferran ! Nous avons en outre fait des acquisitions foncières, dont il a fallu saisir l’opportunité : les moulières, Chavardet, terrain des Sausses.

    Compte tenu des subventions obtenues ( elles ne sont pas venues toutes seules) toutes ces réalisations ont été financées à 80% de leur coût hors taxe. Il en résulte que pendant cette période il y a eu un enrichissement notable de la commune. Il appartient aux Tourtouraines et aux Tourtourains d’en juger.

    D’autres projets étaient en cours, que tu as abandonné, dès ton installation à la mairie, malgré les engagements que tu avais pris pendant la campagne électorale : logements à caractère social, selon toi, pas assez beaux pour Tourtour ! Création d’un centre d’activité à la Bergerie ( Selon toi pas adapté pour recevoir du public, le bâtiment au 3/4 en ruine a été reconstruit grâce à des subventions importantes, Europe, conseil régional, conseil général, ces organismes n’ont pas l’habitude de prêter de l’argent pour rien !!).

    Pendant toute cette période ma femme et moi nous avons été très présents dans la vie associative du village ! Nous ne demandons bien évidemment rien en échange, mais nous ne pouvons pas accepter la qualification de “ minables, dont tu nous a affublés, quand nous sommes sortis de ton bureau. Il me semble que nous méritons un peu plus de respect.

    Dans moins de 2 ans, tu te retrouveras, peut-être devant les électeurs . Il leur appartiendra de juger en fonction du bilan que tu présenteras.

    En regrettant qu’une collaboration, entre nous n’ait pas été possible, je te prie d’agréer, Monsieur le Maire , l’expression de mes salutations distinguées.

    Jean Lainé

    P.J : Bilan de mandat de juin 1995 à mars 2008.
    Rappel de ta déclaration de candidature, à l’élection municipale de 2008.

  • Le 16 septembre 2012 à 10:40, par Gilbert Giraud En réponse à : merci Jean .

    Merci Jean de l’envoi de ce mail car cela facilitera la lecture de l’article , en attendant que je puisse y inclure l’image réelle du courrier ! Donc, si tu le permets, je vais inclure ce mail dans l’article et je le remplacerai quand j’aurai réussi le transfert (ce qui signifie surtout ...quand ma fille aura pu me dépanner !!...). amitiés à vous deux .

  • Le 16 septembre 2012 à 23:29, par Gilbert Giraud En réponse à : texte ...

    Précision "technique" :

    Durant plusieurs jours, certains lecteurs pouvaient voir la lette de démission et d’autres pas ! Difficile à comprendre mais l’explication a été trouvée : j’avais enregistré un message sur Facebook et j’avais ensuite pris le document sur FB ! Donc, ceux qui ont un compte Fb pouvaient voir la lettre, pas les autres ...Aujourd’hui, c’est corrigé, le lien est mis, il faut cliquer et on voit la lettre . Et pour ceux qui ont FB, ils ont les deux !!!....
    Merci de votre compréhension

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le samedi 18 novembre 2017