Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 04 . Mr le Maire, Pierre Jugy . > Mr Pierre Jugy, le premier maire de Tourtour qui .....

Mr Pierre Jugy, le premier maire de Tourtour qui .....

Mr Pierre Jugy,

le premier maire de Tourtour qui .....

 

   

Mon cher Pierre,

Mercredi soir, un événement s’est produit au village qui m’a fait prendre conscience de mon stupide entêtement et j’espère de tout coeur que tu sauras faire preuve d’une grande magnanimité et d’une belle noblesse d’esprit pour ne pas me condamner à une trop lourde épreuve et une trop sévère punition pour mes errements passés. A ce moment précis, j’ai enfin compris que je m’étais trop longtemps laissé déborder par des sentiments malsains et des émotions incontrôlées : je ne suis vraiment pas fier de ces attitudes maladives et de ces comportements psychotiques qui relèvent manifestement d’un dérèglement inconscient que je vais tenter dès les prochains jours de réfréner avec l’aide de la thérapeute spécialisée que tu viens d’ailleurs avec générosité d’autoriser à exercer dans le château communal .

Il est grand temps que que j’avoue enfin publiquement toute l’amitié que je te porte et toute l’admiration que je te voue . Je reconnais que ma jalousie a pu me laisser aller parfois vers des reproches injustifiés sur tes réelles capacités et que mon total aveuglement a également pu me conduire à des critiques nullement fondées sur ta fonction élective menée depuis trois ans...

Comment ai-je pu me laisser aller à toutes ces critiques sur l’action des élus, ces perfides allusions à la gestion communale, ces ignominies mensongères sur les lacunes de l’équipe municipale, ces bassesses indignes sur ta légitimité dans la fonction et sur les travers narcissiques de ta personnalité ? Pourquoi suis-je tombé aussi facilement dans le piège de la rancune et de la jalousie ? Quelles idées sounoises et vicieuses ont pu traverser mon esprit dérangé pour en arriver à de telles méchancetés gratuites et de telles accusations diffamatoires ? Saurai-je un jour mériter ton pardon pour toutes les intolérables attaques que j’ai pu proférer contre toi et pour tout le mal que j’ai pu causer dans ta vie d’élu mais surtout dans ton entourage familial le plus proche, mais également dans le cercle de tes amis les plus chers . 

Tu dois te demander, mon cher Pierre, quel est le déclic qui a réussi à m’ouvrir subitement les yeux et à me placer désormais résolument derrière toi, avec l’étendard dressé, comme notre village, vers le ciel ... Je suis conscient que ce revirement d’attitude va entraîner une certaine désillusion chez quelques fidèles lecteurs mais je suis prêt à les mobiliser derrière ta cocarde tricolore pour la suite de ton mandat .

Ce que j’ai vu mercredi soir est digne d’un homme politique d’avenir, d’un personnage public de grande envergure et d’un humaniste de belle facture . Je suis désormais un fervent défenseur de toutes les causes que tu défendras, de tous les combats que tu mèneras et de tous les projets que tu conduiras : toute mon énergie sera consacrée à louer ton action communale et je saurai imiter notre amie Isabelle Bono pour manier avec élégance la plume qui caresse dans le sens du poil ... Tes ambitions futures pour le poste de conseiller territorial me semblent totalement justifiées pour 2014 et je les soutiendrai avec force et conviction : mais je vais tenter aussi de t"inciter à relever également le challenge de la députation car je te crois désormais capable de te présenter pour un siège à l’Assemblée Nationale. Il serait dommage que les dossiers importants que tu as réussi à mener au bout et les projets innovants que tu as réalisés depuis trois ans ne soient pas le point de départ d’une carrière politique qui te tend les bras : notre village sera fier d’avoir été à l’origine du destin d’un député, d’un ministre (et pourquoi ne viserions-nous pas plus haut ?).

Quand on examine l’actualité mondiale, les effets de la crise, les désordres planétaires, les conséquences écologiques...on se dit que notre pays a besoin de personnages comme toi pour résoudre tous ces problèmes difficiles ! Ce que tu as montré mercerdi soir est la preuve d’une grande générosité d’âme, d’une belle pureté intellectuelle et d’un sens aigü de l’intérêt général : cher ami, ne reste pas longtemps sur tes acquis, place toi à la hauteur de tes réelles compétences, ne te limite pas dans tes ambitions, fais confiance à tes instincts de vainqueur, poursuis ta quête vers les sommets et résiste aux sirènes de l’inaction ! En avant, Pierre !...

Ce mercredi soir, cette date précise qui a bouleversé ma vie, les boulistes présents sur le jardin public ont soudain vu arriver ton Range Rover se garer devant le futur distributeur de billets : il était exactement 22h40 ! 
Quelle bonne surprise !  Notre cher maire qui arrive à la mairie après une dure journée de labeur à l’auberge pour servir des nouveaux riches mal élevés à qui l’on doit sourire malgré tout ... Sacré Pierre ! Et après ça, à presque minuit, tu viens à la mairie !!

Tu es sans conteste, dans toute l’histoire du village, le premier maire de Tourtour qui vient au château vers onze heures du soir !!... Ton ombre furtive s’est faufilée vers la porte d’entrée et tu as pénétré dans le château avec silence et discrétion : nous étions tous étonnés de ta présence mais nous avons spontanément loué ta conscience d’élu et ta dévotion totale à tes administrés ... Bien sûr, bêtement, je me suis fendu d’une vanne assez vaseuse sur une possible séance nocturne avec Isabelle Bono pour un prochain article mais je le regrette aujourd’hui et je sais que tu me le pardonneras avec toute l’élégance qui te caractérise .

Ce qui a marqué les esprits c’est aussi le fait qu’à aucun moment nous n’avons vu de lumière dans le hall ni dans ton bureau du premier étage : cela veut tout simplement dire que tu es venu étudier un dossier urgent et que, par souci d’économies budgétaires et par respect des économies d’énergie, tu as travaillé avec une toute petite bougie à tes côtés ! Et moi, sale individu, je t’accusais de gaspiller nos deniers avec des achats inconséquents de fauteuils inutilisés et de tables trop grandes !!... Heureusement, mercredi soir, j’ai compris qui tu étais vraiment et je m’engage désormais à te défendre bec et ongles face à tes éventuels détracteurs .

Tu es resté dans l’obscurité jusqu’à 23h10 et tu es parti à nouveau avec une discrétion remarquable : nous n’avons eu que le temps de voir un dossier rouge sous ton bras et le début du titre " M O U L I....." mais ton coude a caché la fin du mot . Nul doute que tu es venu pour effectuer le bilan du "MOULIn à huile" !! Ou alors, peut-être es-tu venu faire quelques relevés de notes sur les "MOULIères" et qu’avec tes amis Marc, Robert et Paul vous êtes légèrement pressés par le temps ! Il semble d’ailleurs qu’une pétition circule pour éviter la vente de cette propriété splendide : encore des frustrés qui ne savent faire que critiquer les élus et qui font donc vraiment du mal au village !! J’étais un peu comme ça avant, mais aujourd’hui, depuis mercredi soir, tu as réussi à me convaincre et je suis derrière toi, pour toujours ...

Ma nouvelle devise sera " JUGY FOR EVER !..." : c’est moderne, c’est tendance et c’est en anglais ! Cool, non ?

Mon cher Pierre, tu peux être certain de mon total dévouement à la défense de tes actions et projets, ( tout cela à cause d’une petite bougie, un mercredi soir !...). 
A bientôt, bisous . 

 

 

 

 

Vos commentaires

  • Le 2 juillet 2011 à 22:03, par Goure En réponse à : Un mercredi soir

    Je ne suis pas de Tourtour, mais je me régale à lire les "aventures" du maire , des conseillers, etc.. Le style de Gilbert est inimitable , un plaisir chaque soir (je lis le soir ) renouvelé. Je les connais comme si je les avais rencontrés. Merci

Répondre à cet article

Stats | 1 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le mardi 4 décembre 2018