Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 04 . L’information municipale . > Tourtour-Actualités . > Les parutions (années par années ). > Année 2011 . > N°5, janvier 2011, pages 1 et 2 .

N°5, janvier 2011, pages 1 et 2 .

 N°5, janvier 2011, pages 1 et 2 .

 

La dernière parution de la publication municipale remonte à 12 mois et les habitants du village seront donc ravis de cette nouvelle sortie même si elle n’a été qu’annuelle !!
La première impression très nette à la lecture du bulletin n°5 de janvier 2011 est son ton absolument différent du n°3 qui avait fait couler beaucoup d’encre et entraîné spontanément les plaintes d’une cinquantaine de tourtourains auprès de leur maire (et Pierre n’en garde pas que de bons souvenirs) : il est évident que Patricia Coste, pour ce numéro 5, n’a pas eu les coudées franches pour s’épancher allègrement, comme la dernière fois, dans une diatribe excessive contre la gestion de l’équipe municipale dirigée par Jean Lainé lors du mandat précédent. Notre première adjointe a manifestement mis beaucoup d’eau de la source du Rosaire dans sa bouteille de Château Thuerry. (ce qui est une grave erreur oenologique et gastronomique mais qui est, quand même, une réelle avancée dans la pratique des " relations extérieures " de notre chère élue. 
Un petit détail rédactionnel juridique (faut bien chinoiser !!) : toute publication municipale doit indiquer la date, le tirage, le comité de rédaction, le directeur de publication et de la rédaction : sur les autres numéros, c’était bien inscrit mais sur ce n°5, rien ! Donc, Patricia Coste est-elle toujours rédactrice en chef ? (si c’est le cas, son clavier d’ordi a été parfumé à la guimauve ...).

Venons-en au texte intégral du n°5 de "Actualités-Tourtour" : après chaque chapitre, notre site se permettra de faire commentaires : il est bien connu que cela sera considéré par certains comme un crime de lèse-majesté mais il n’est pas inutile de rappeler qu’il est sain que l’on puisse s’exprimer et qu’il ne faut pas se priver d’user de ce droit (les événements internationnaux actuels en sont une belle preuve !) : notre site ne " critique " pas dans un sens de déstabilisation ou avec une volonté de détruire, il agit comme un espace simple d’expression citoyenne .

Publication " Actualités - Tourtour " n°5, janvier 2011 .

Tourtouraines, Tourtourains,

Je profite du premier Actualités-Tourtour de l’année 2011, pour vous souhaiter mes meilleurs voeux à tous ainsi qu’à vos proches. Ce numéro est consacré aux actions quotidiennes menées ensemble avec mes adjoints, les conseillers communaux et tout le personnel communal. A sa lecture, vous constaterez que la mobilisation de tous ceux qui aiment notre village permet d’avancer à grands pas dans l’aménagement de la commune et l’amélioration de la vie des habitants, et ce, malgré un budget très restreint, dans un contexte de grave crise économique. 

Heureusement, l’équipe municipale peut compter sur les nombreuses initiatives des associations tourtouraines, dont les responsables bénévoles se dépensent sans compter, pour animer et promouvoir le village pour le plus grand bonheur des habitants et des touristes. C’est grâce à elles que peuvent avoir lieu tout au long de l’année les festivités de la fête de l’oeuf, qui démarre la saison, au festival du piano dans le ciel, en passant par l’aïoli, la soupe au pistou, les Zapéros musicaux sur la place du village tous les dimanches et en soirée, les nuits consacrées aux jeunes etc...

Toute l’année les animations pour les enfants et les jeunes sont permanentes avec des animateurs vraiment dévoués.

Nous pouvons aussi nous appuyer sur les commerçants qui sont devenus de véritables partenaires de l’animation du village en répondant présent aux sollicitations des associations et de la municipalité. A cela s’ajoute le soutien sans faille de certains chefs d’entreprises de la commune et des communes environnantes qui font aujourd’hui de Tourtour leur partenaire privilégié dès lors que nous leur proposons des évènements originaux qui valorisent dans le même temps leur image et celle de notre village.

Dans le même état d’esprit, des habitants de Tourtour n’hésitent plus à soutenir certaines de nos actions, y compris financièrement dans la mesure de leurs moyens, afin que notre village soit toujours plus agréable à vivre et plus accueillant.

C’est une grande chance pour Tourtour de bénéficier d’une telle solidarité.

Parallèlement, et ce, depuis notre arrivée en 2008, nous sommes partis à la chasse aux gaspillages et aux dépenses inutiles. Il a fallu pour cela renégocier certains engagements afin de réduire des charges qui allaient devenir insupportables pour le budget communal. Compte tenu du nombre important d’agents municipaux pour une commune de notre taille, il a aussi fallu rendre plus opérationnel le travail de chacun au service des Tourtourains. Pour cela, nous avons décidé de mettre en place une nouvelle façon de travailler tant au niveau des outils utilisés que du management. Notre objectif est d’être plus opérationnel tant dans la rapidité d’exécution que dans le service rendu aux habitants.

Hélas, la situation économique vient de conduire l’Etat comme le Conseil Général à réduire considérablement les dotations et subventions pour Tourtour comme pour toutes les communes du Var. Entre la crise et la catastrophe naturelle du 15 juin 2010 à Draguignan et dans les communes environnantes, il est inévitable que nos moyens financiers diminuent.

Cela risque d’avoir un impact direct sur nos capacités d’actions, nos investissements et sur les subventions que nous attribuons aux associations. Pour pallier à cette situation indépendante de notre volonté, nous ferons appel, à la générosité envers nos associations, pour tous ceux qui le peuvent.

Leurs coordonnées et les projets à soutenir sont disponibles en Mairie.

Parallèlement, nous avons commencé à faire preuve d’imagination en multipliant les partenariats dans le but de traverser dans les meilleures conditions possibles cette zone de turbulence qui frappe déjà le quotidien d’un certain nombre d’entre nous.

Malgré ce contexte économique et social profondément perturbé, vous pouvez compter sur nous pour que le village que nous aimons tant puisse continuer à garder son âme provençale tout en répondant aux besoins légitimes de chacun d’entre nous.

( Pierre Jugy, Maire de Tourtour) .

Commentaires sur le texte :

** " Je profite du premier Actualités-Tourtour de l’année 2011 ...." : Merci Pierre, tu nous annonces donc que l’année 2011 n’aura pas qu’un seul numéro de Tourtour-Actualités ... C’est vrai qu’en 2009 et en 2010, un seul numéro par an, c’était un peu juste pour un maire qui nous avait promis en février 2008 que l’information et la communication étaient deux priorités de son engagement personnel et de l’action de son équipe d’adjoint ...

** "
un budget très restreint ", " nos moyens financiers diminuent " : on se doute bien que notre village est dans une situation budgétaire difficile comme bon nombre de communes françaises et les conditions financières sont donc dans une période complexe . Il serait donc relativement logique que ces éléments financiers fassent l’objet d’un paragraphe spécial de l’information municipale pour que chacun se fasse une idée précise des chapitres investissement-fonctionnement-subventions-recettes-dépenses. 
On se souvient que Mme Coste (première-adjointe) avait mis le feu aux poudres en affolant les chaumières par son titre psychotique "alerte rouge sur les finances" : cette démonstration quelque peu hâtive avait été désavouée par le maire qui avait été obligé de reconnaître que les termes employés ( à l’encontre de la précédente équipe municipale) avaient été largement excessifs. Il serait donc logique (et démocratique) que les habitants puissent être informés des réelles conditions financières actuelles de la mairie . Il ne s’agit pas d’émettre des réserves sur la gestion des deniers publics, il s’agit simplement d’un souci légitime d’information minimum des citoyens.
** " nous sommes partis à la chasse aux gaspillages et aux dépenses inutiles " : un contre-exemple est celui de la salle actuelle du conseil municipal (au Rdc à droite en rentrant à l’hotel de ville) où le sol a été changé (et c’était justifié) une première fois avec des dalles auto-collantes (motif imitation parquet) et recouvert ensuite, seulement 12 jours après avec des lambris colorés (vert pâle) : autrement dit, gaspillage caractérisé que de nombreux tourtourains ont déjà souligné . La petite histoire des gros fauteuils verts mériterait que l’on s’y penche un peu : c’est pour être en cohérence avec leur teinte que le sol a été changé mais il semble que depuis quelques mois les fauteuils ne soient plus dans cette salle (ni l’immense table qui avait été placée dans la salle Escarelle) ... Là aussi, gaspillage causé par l’inconséquence .

** " nous ferons appel à la générosité envers nos associations, pour tous ceux qui le peuvent " : autrement dit , ceux qui ont un peu de tune à placer, n’hésitez pas à aider les associations tourtouraines . Un exemple : notre cher Bela, Président de la Boule Tourtouraine sera ravi de recevoir quelques soutiens financiers pour l’organisation des concours de boules du village ... 
Le sponsoring municipal est lancé, inscrivez-vous ! L’augmentation des impôts locaux (et autres taxes municipales) de 11% cette année par l’équipe de Mr Jugy n’a pas été suffisante, il faut encore cracher au bassinet ! Chère Mme Coste, n’y a t-il pas alerte rouge sur les finances ?? Appelez vite votre copine Isabelle, il faut sortir un article dans Var-Matin ... comme la dernière fois !

** " réduire des charges qui allaient devenir insupportables pour le budget communal ", " nombre important d’agents municipaux pour une commune de notre taille" : en début d’année, on prend de bonnes résolutions et il faut avouer que la liste de Mr Jugy est longue ! Tout le monde sera d’accord sur ces belles promesses mais faut-il, pour cela, oublier quelques détails ? Il y aurait trop d’employés à la mairie ! Admettons ! : il y a quelques mois, une employée du secrétariat administratif a été mise "au placard" à la bibliothèque avant d’être remerciée pour "ses mauvais et déloyaux services". De nombreux tourtourains se sont émus de cette brutale éviction (sans explications) et la justice va bientôt se prononcer sur cette affaire juridique qui va sans doute coûter une belle somme aux contribuables (à cause d’une prise de position unilatérale du maire). ... En tout cas, une employée est déplacée (virée ) mais une autre arrive (à l’essai puis engagée) : puisque le nombre d’employés municipaux était estimé comme trop grand, il suffisait alors de ne pas remplacer ce départ de la secrétaire (pratique qui est chaudement recommandée par les amis politiques de notre maire..) ? Non ? ... Donc, mystère !! 

 

 

_____________________________________________________________

La tempête et l’aide aux sinistrés :

Dès le lendemain de la tempête du 15 juin 2010, toute l’équipe municipale s’est mobilisée pour évaluer les dégâts causés sur la commune et entre-prendre au plus vite les premières réparations liées à la sécurité des per-sonnes et des biens. Sans être directement frappé comme les communes installées le long des rivières, le village a subi des dégâts non négligeables en particulier sur la partie basse de la voirie en raison des 300mm d’eau tombés en quelques heures 

Parallèlement, Pierre Jugy a immédiatement pris contact avec les maires des communes les plus touchées par la tempête afin de leur venir en aide avec nos propres services municipaux. Le choix a été fait de cesser les tra-vaux non urgents sur la commune et de mobiliser les moyens dont nous disposions afin que nos agents puissent aider les personnes sinistrées sous l’autorité des maires. 
Cela nous a fait prendre du retard sur certains aménagements mais la volonté d’aider les communes sinistrées et leurs habitants était notre seule priorité.

Le maire de Taradeau a particulièrement rendu hommage à Tourtour pour son aide précieuse alors que sa ville était ravagée par les eaux. Notre responsable des services techniques Jean Marc SIMON a passé plus de 10 jours avec un tractopelle pour aider les habitants qui étaient désemparés d’avoir tout perdu en quelques minutes. 
Tourtour a voté en Conseil Municipal comme l’ont fait certaines communes, une aide aux sinistrés d’un montant de 1 euro par habitant. Pour faire face aux dépenses occasionnées par la tempête à Tourtour, la municipalité a rapidement pris l’initiative de déposer un dossier auprès de l’Etat afin de bénéficier du régime d’indemnisation des communes sinistrées au titre des catastrophes naturelles. 
Bien que nous soyons en bordure de la zone directement concernée, la municipalité vient d’être informée qu’elle allait être attributaire d’une aide en tant que commune sinistrée. 

Commentaires sur le texte :

** " le village a subi des dégâts non négligeables " : ceux qui ont fait quelques promenades à pied, en vélo ou en voiture sur les routes et chemins de Tourtour se sont obligatoirement aperçus que notre village a subi des dégâts le 15 juin mais que l’on ne peut guère les qualifier de "non négligeables" . On ne va évidemment pas trop se plaindre si notre commune obtient des aides en tant que " collectivité territoriale victime " mais on ne va pas trop non plus se satisfaire de cette manne financière si cela pénalise d’autres villages beaucoup plus atteints par les effets des inondations.
** " mais la volonté d’aider les communes sinistrées et leurs habitants était notre seule priorité " : La commune de Tourtour a accompli son devoir de solidarité envers les sinistrés et cela a eu des conséquences sur le fonctionnement des services municipaux : les priorités avaient été établies et l’élan généreux a été accompli avec force. N’oublions pas de rappeler la soirée organisée par l’association AJT des Jeunes de Tourtour qui a permis de récolter des fonds pour les victimes de la Dracénie meurtrie mais également les efforts des délégués locaux de la Croix-Rouge qui ont lutté (avec Stéphanie Révelli) pour l’aide aux sinistrés .

______________________________________________________

Implantation d’une antenne 3 G :

La commune de Tourtour va enfin être dotée d’une antenne 3G qui sera installée par la société ORANGE. L’antenne d’une hauteur inférieure à 1 mètre sera positionnée sur une des tours du château communal. Les travaux sont prévus pour le mois de juin 2011. Nombreux sont les tourtourains qui attendent cette installation pour utiliser enfin leur téléphone portable dans de bonnes conditions., à titre personnel ou professionnel.

Commentaires : On se souvient que cette antenne devait être posée sur le toit de l’église Saint-Denis et les assurances avaient été données aux familles que cette antenne ne représenterait pas de danger pour les enfants de l’école toute proche : malgré tout, le risque était trop grand (et le principe de précaution est le plus efficace), il a donc fallu se résoudre à choisir un autre endroit pour éviter des ennuis ultérieurs par plaintes rétroactives ... Tant mieux ...

_______________________________________________________

Installation d’un distributeur automatique de billets :

 

La Barclays Bank  va doter le village de Tourtour d’un distributeur automatique de billets qui sera installé au Château de la mairie, sur la tour où se trouve l’emplacement du parking du Docteur, au printemps prochain, par la société SNTC. Cela répond à une demande récurrente des commerçants et des touristes.

Commentaires : avec l’incurable micro-climat tourtourain qui perturbe le fonctionnement des cartes bancaires chez certains restaurateurs ou commerçants du village, les touristes et visiteurs auront donc tout loisir pour payer en liquide ... Au moins, ça fera des satisfaits des deux côtés ... ! Un détail : l’installation de ce distributeur va coûter environ 22 000 € à la commune (donc à l’argent des contribuables) : Mr le Maire fait plusieurs appels à la générosité dans ce bulletin n°5, il serait logique que les commerçants soient invités à participer à un élan généreux pour ce distributeur (on appelle ça un "retour sur investissement !).


 

Vos commentaires

  • Le 23 février 2011 à 22:07, par Goure En réponse à : Bulletin municipal

    N’étant pas de Tourtour, je m’abstiens de commentaire.
    J’envie cependant l’animation (toute l’année) pour les enfants. Heureux Tourtourains et pauvres Ampusians !

  • Le 28 février 2011 à 08:56, par Jean Lainé En réponse à : Actualités-Tourtour, N^5. Gaspillages

    Les rédacteurs de cette lettre d’information, ne peuvent pas s’empêcher, à chaque parution, de lancer des piques contre l’équipe municipale précédente...

    Dans le N° 2, il était précisé, que la nouvelle équipe devait se mobiliser " pour que Tourtour retrouve son dynamisme et conserve son charme". Nul doute, qu’avant ce changement d’équipe Tourtour était devenu un village mort, qui avait perdu son charme.

    Le N°3 a été un modèle dans le genre des critiques concernant la gestion, déclarée désastreuse de l’anciinne équipe.

    Dans le N° 4, il était question de souligner, l’incapacité de l’ancioen maire de recevoir et de dialoguer avec les autorités préfectorales

    Voilà maintenant le N°5, dans lequel il est signalé que " dès son arrivée en 2008 la Nouvelle Équipe est partie à la chasse aux gaspillages et aux dépenses inutiles"..... C’est dire combien la situation devait être catastrophique avant la dernière élection mùunicipale... 13 années de gaspillages et de dépenses inutiles... Il était temps d’y mùettre un terme.

    Il n’est pas question, d’ouvrir une nouvelle polémique. Gilbert a déjà mis l’accent sur différebtes actions réalisées par la noivelle équipe. Il est largement fait mention des travaux effectués dans le château communal, comme si rien n’avait été fait auparavent ; C’est oublier : l’aménagement des toilettes quasi inexistante en juin 1995, la réfection complète du tableau électrique, devenu dangereux, l’aménagement d’un escalier permettant d’atteindre la salle en sous-sol., la création de nouvaux locaux au premier étage qui devaient être affectées aux archichives, mais rapidement récupérés, par la nouvelle équipe Il est vrai que des travaux de peinture était devenus nécessaires.

    Des travaux d’aménagement ont été entrepris depuis trois ans sans que le Conseil Municipal n’ait eu son mot à dire ! Il aurait été normal que des informations soient données sur je coût de ces aménageme,nts. Il en a été de même pour le remplacement de l’informatique réalisé en urgence

    Concernant le personnel communal, il y aurait beaucoup à dire. Les Changements intervenus ont été les suivants :

    *Suppression du poste de garde municipal ( considéré comme un luxe).
    *non-remplacement d’un employé" de voirie ( en longue maladie).
    * Suppression de l’employé en charge de la surveillance de la décharge, transfèrée à Aups ( les démarches préalables avec la municipalité d’Aups avaient été engagées avant le changement d’équipe)
    *Licenciement d’une secrétaire, sans raison sérieuse ( majgré l’avis défavorable, du Conseil de Discipline du Centre de Gestion. ) Il faudra. aiiendre le verdict du Tribunal Administratif, pour établir le coût financier de cette opération, entièrement à la charge de la collectivité. Il n’y a pas eu d’économie de personnel , puisque une nouvelle embauche a été réalisée !!

    En matière de gaspillages, peut-être, faudrait-il aussi mentionner l’abandon de projets initiés par la précédente É quipe municipale, projets arrivés au stade de la réalisation, Hameau de beauvezet, Centre d’activité de la Bergerie( pour ce projet les subventions du Conseil Générai et du Conseil Régional avaient été obtenues). Les dépenses engagées pour les études et la préparation de ces projets, ont été perdues. Pourtant lors de sa déclaration de candidature, pierre Jugy avit écrit ; " Si demain, vous jugez que l’équipe que je vous présenterai prochainement, est digne de votre confiance pour gérer notre village, sachez ue nous aurons à coeur de poursuivre les différents projets initiés par la municipalité précédente" Cet engagement semble avoir été oublié !!

    Pas d’autres commentaires, sur cette praemière part§ie de la lettre d’information. Gilbert a déjà dit l’essentiel !

    .

Répondre à cet article

Mis à jour le lundi 16 septembre 2019