Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 15 . Jumelage avec Portaria. > Objectifs citoyens des jumelages .

Objectifs citoyens des jumelages .

 

RAPPROCHER LES EUROPÉENS

• 
L’union européenne est d’abord un espace géographique. Les échanges permettent aux personnes qui y participent de s’approprier l’espace européen. Les jumelages offrent une initiation à la mobilité, en particulier pour celles et ceux qui ont besoin d’un cadre sécurisant pour voyager. Les liens individuels et collectifs qui se tissent au fil des rencontres sont des catalyseurs de nouveaux comportements.

Ils conduisent les habitants des villes concernées à se respecter et à s’enrichir mutuellement en tant qu’individus, en tant que représentants d’une autre culture et en tant que membres d’une même communauté, celle des citoyens européens. Il est important par exemple que les habitants de Tourtour (comme les autres bien sûr) puissent découvrir d’autres traditions, d’autres rites culturels afin de ne pas se contenter de leur propre vision étroite et nombriliste d’une vie quotidienne à l’abri de tout (en même temps qu’à l’écart de tout).

 

PROMOUVOIR DES VALEURS HUMAINES

• 
En favorisant un climat d’ouverture, et de solidarité entre les habitants des communes, le mouvement des jumelages a contribué d’abord à la réconciliation entre certains pays de notre continent, puis au maintien de la paix au sein de l’Union européenne. Il est bien évident que le rapprochement par jumelage de villes allemandes avec des localités françaises a largement favorisé le rapprochement des 2 pays après la deuxième guerre mondiale .

Dès la chute des régimes totalitaires en Europe centrale et orientale, les partenariats scellés entre des villes de ces pays et celles d’Europe occidentale se sont affirmés, sur le terrain, comme un excellent réseau d’échanges sur la démocratie et les droits de l’Homme. Ils ont offert un cadre de sensibilisation et de préparation aux nouveaux Etats membres de l’Union européenne et à ceux qui les y ont accueilli.

Grâce aux liens interpersonnels qu’ils engendrent, les jumelages sont enfin un réseau de vigilance et de lutte contre la xénophobie, le racisme, et les idéologies extrêmes. Sans vouloir mettre une mèche inutile, il faut reconnaître qu’un village comme Tourtour qui a tourné autour des 30% de voix au Front National a tout à gagner à s’inscrire durablement dans une démarche d’ouverture citoyenne.

PRÉPARER LES JEUNES À LEUR AVENIR EN EUROPE

• 
L’Union Européenne est un espace où chaque Européen peut s’exprimer, voyager, étudier, se former, travailler, fonder une famille, s’établir en tant que citoyen dans n’importe quel Etat membre de l’Union.

Participer aux échanges internationaux permet aux jeunes Européens de toucher du doigt les perspectives et les opportunités que leur offre la construction européenne. Le climat de confiance qui règne entre les villes jumelées et la bienveillance avec laquelle ils sont accueillis n’offrent-ils pas aux jeunes Européens les meilleures conditions pour élargir leurs perspectives d’avenir ? Nos jeunes tourtourains ne sont pas à la pointe du jumelage : malgré tout on peut espérer une inversion prochaîne de la tendance.

 TRAVAILLER ENSEMBLE

• 
Basés sur des valeurs humaines, les jumelages se sont affirmés comme des lieux de coopération transnationale, d’échange de savoir-faire sur le développement local.

On n’hésite pas à piocher dans la ville partenaire des idées que l’on applique ensuite chez nous. On est heureux d’y voir des réalisations inspirées des nôtres. Combien de villes françaises ont-elles pris pour modèles leur partenaire européenne pour l’aménagement de zones piétonnières, de pistes cyclables, d’équipements publics pour personnes handicapées… ? Les politiques locales liées à l’enfance et à la jeunesse ne font-elles pas l’objet d’un grand intérêt chez nos voisins ? 
Dans le domaine des idées partagées, des conseils appliqués, des exemples réutilisés, Tourtour n’est pas sur le podium : l’objectif est noble et constructif, nul doute que des progrès vont être faits bientôt.

  

CONSTRUIRE L’EUROPE ENSEMBLE

• 

De l’avis unanime de ceux qui en sont les artisans, les échanges entre communes européennes contribuent à donner à l’Europe sa légitimité aux yeux des citoyens. C’est d’abord grâce à la rencontre, au dialogue, à l’expérience de vie avec d’autres Européens que l’on fait concrètement l’apprentissage de la citoyenneté européenne.

 

Enfin, si les partenariats entre les villes jumelées constituent un réseau propice à l’émergence d’une Europe respectée du reste du monde, ils savent aussi se montrer solidaires à son égard.

C’est ainsi que, soucieuses de ne pas se montrer renfermées sur elles-mêmes, de nombreuses communes européennes jumelées s’associent pour mener des opérations de coopération conjointes vers des partenaires de pays tiers. On peut imaginer que le jumelage Portaria-Tourtour puisse conduire dans les années à venir à une coopération avec une petite commune de pays qui méritent de recevoir l’appui et le soutien de nos habitants et de nos élus (Mali, Niger, Madagascar, Gaza, et bien d’autres...).

-->

 

Objectifs citoyens des jumelages . 

L’idée du jumelage de Tourtour avec une autre commune a été initiée par Jean Lainé au cours de son premier mandat de Maire du village : les objectifs étaient nombreux et ils reposaient en particulier sur une approche citoyenne des relations entre européens. Cette notion civique et sociale était un axe important dès le début de l’aventure....

 Cinq bonnes raisons d’établir un jumelage : 
** rapprocher les Européens, 
** promouvoir des valeurs humaines, 
** préparer les jeunes à leur avenir en Europe, 
** travailler ensemble 
** construire l’Europe ensemble.

 

RAPPROCHER LES EUROPÉENS
• 
L’union européenne est d’abord un espace géographique. Les échanges permettent aux personnes qui y participent de s’approprier l’espace européen. Les jumelages offrent une initiation à la mobilité, en particulier pour celles et ceux qui ont besoin d’un cadre sécurisant pour voyager. Les liens individuels et collectifs qui se tissent au fil des rencontres sont des catalyseurs de nouveaux comportements.

Ils conduisent les habitants des villes concernées à se respecter et à s’enrichir mutuellement en tant qu’individus, en tant que représentants d’une autre culture et en tant que membres d’une même communauté, celle des citoyens européens. Il est important par exemple que les habitants de Tourtour (comme les autres bien sûr) puissent découvrir d’autres traditions, d’autres rites culturels afin de ne pas se contenter de leur propre vision étroite et nombriliste d’une vie quotidienne à l’abri de tout (en même temps qu’à l’écart de tout).

 

PROMOUVOIR DES VALEURS HUMAINES
• 
En favorisant un climat d’ouverture, et de solidarité entre les habitants des communes, le mouvement des jumelages a contribué d’abord à la réconciliation entre certains pays de notre continent, puis au maintien de la paix au sein de l’Union européenne. Il est bien évident que le rapprochement par jumelage de villes allemandes avec des localités françaises a largement favorisé le rapprochement des 2 pays après la deuxième guerre mondiale .

Dès la chute des régimes totalitaires en Europe centrale et orientale, les partenariats scellés entre des villes de ces pays et celles d’Europe occidentale se sont affirmés, sur le terrain, comme un excellent réseau d’échanges sur la démocratie et les droits de l’Homme. Ils ont offert un cadre de sensibilisation et de préparation aux nouveaux Etats membres de l’Union européenne et à ceux qui les y ont accueilli.

Grâce aux liens interpersonnels qu’ils engendrent, les jumelages sont enfin un réseau de vigilance et de lutte contre la xénophobie, le racisme, et les idéologies extrêmes. Sans vouloir mettre une mèche inutile, il faut reconnaître qu’un village comme Tourtour qui a tourné autour des 30% de voix au Front National a tout à gagner à s’inscrire durablement dans une démarche d’ouverture citoyenne.

PRÉPARER LES JEUNES À LEUR AVENIR EN EUROPE
• 
L’Union Européenne est un espace où chaque Européen peut s’exprimer, voyager, étudier, se former, travailler, fonder une famille, s’établir en tant que citoyen dans n’importe quel Etat membre de l’Union.

Participer aux échanges internationaux permet aux jeunes Européens de toucher du doigt les perspectives et les opportunités que leur offre la construction européenne. Le climat de confiance qui règne entre les villes jumelées et la bienveillance avec laquelle ils sont accueillis n’offrent-ils pas aux jeunes Européens les meilleures conditions pour élargir leurs perspectives d’avenir ? Nos jeunes tourtourains ne sont pas à la pointe du jumelage : malgré tout on peut espérer une inversion prochaîne de la tendance.

 
TRAVAILLER ENSEMBLE
• 
Basés sur des valeurs humaines, les jumelages se sont affirmés comme des lieux de coopération transnationale, d’échange de savoir-faire sur le développement local.

On n’hésite pas à piocher dans la ville partenaire des idées que l’on applique ensuite chez nous. On est heureux d’y voir des réalisations inspirées des nôtres. Combien de villes françaises ont-elles pris pour modèles leur partenaire européenne pour l’aménagement de zones piétonnières, de pistes cyclables, d’équipements publics pour personnes handicapées… ? Les politiques locales liées à l’enfance et à la jeunesse ne font-elles pas l’objet d’un grand intérêt chez nos voisins ? 
Dans le domaine des idées partagées, des conseils appliqués, des exemples réutilisés, Tourtour n’est pas sur le podium : l’objectif est noble et constructif, nul doute que des progrès vont être faits bientôt.

  

CONSTRUIRE L’EUROPE ENSEMBLE
• 

De l’avis unanime de ceux qui en sont les artisans, les échanges entre communes européennes contribuent à donner à l’Europe sa légitimité aux yeux des citoyens. C’est d’abord grâce à la rencontre, au dialogue, à l’expérience de vie avec d’autres Européens que l’on fait concrètement l’apprentissage de la citoyenneté européenne.

 

Enfin, si les partenariats entre les villes jumelées constituent un réseau propice à l’émergence d’une Europe respectée du reste du monde, ils savent aussi se montrer solidaires à son égard.

C’est ainsi que, soucieuses de ne pas se montrer renfermées sur elles-mêmes, de nombreuses communes européennes jumelées s’associent pour mener des opérations de coopération conjointes vers des partenaires de pays tiers. On peut imaginer que le jumelage Portaria-Tourtour puisse conduire dans les années à venir à une coopération avec une petite commune de pays qui méritent de recevoir l’appui et le soutien de nos habitants et de nos élus (Mali, Niger, Madagascar, Gaza, et bien d’autres...).

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le samedi 23 juin 2018