Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 06 . Comptes-rendus des conseils municipaux . > " Patience au conseil... ".

" Patience au conseil... ".

" Patience au conseil..."  

C’est le titre de l’article paru dans Var-Matin le jeudi 17 septembre 2009 pour relater le conseil municipal tenu la semaine précédente.

L’article complet :

" La dernière séance du conseil municipal a donné lieu à des échanges très musclés. En effet, si les attaques incessantes de l’ancien maire, Jean Lainé, ne sont pas venues à bout de la patience légendaire du maire actuel, Pierre Jugy, il n’en a pas été de même de certains adjoints avec qui le ton est monté.
Le sujet principal en a été la présentation du nouveau projet de logements mixtes de Beauveset.
Une nouvelle société :
Après le retrait volontaire de la société d’HLM Gambetta ne souhaitant plus poursuivre, le maire a présenté le projet d’une nouvelle société prête à s’engager sur la réalisation d’un programme neuf et mixte de logements. Il comprend du locatif pour acrifs, des vilas entrant dans le cadre de la loi sur l’accession à la propriété, un complexe sportif, une piscine et la réhabilitation de l’ancienne bergerie du site en salle des fêtes et salles associatives. Mr Lainé a attaqué point par point avant de voter avec l’ensemble du conseil la poursuite de ce projet ambitieux de Tourtour.
Ont aussi été votées : l’installation d’une antenne camouflée dans le clocher de l’église et la transformation du deuxième étage du château communal en un site de services à la personne regroupant médecin, cabinet dentaire et ostéopathie, avec une partie réservée à une école de musique intercommunale .
Enfin, la décision de baptiser le jardin public "Annabel et Bernard Buffet" a été adoptée avec deux abstentions et un contre, clôture la polémique estivale sur le sujet ."

 En effet, il en faut de la patience pour ne réagir qu’un mois après cet article ! Et pourtant, ça bouillait dans ma tête ! Parfois, j’en arrive à me demander si je dois réagir ...

Bèn oui, je n’ai pas résisté plus d’un mois pour souligner l’offense qui est faite à l’ancien maire de Tourtour . La Patou-mêle-tout s’était chargée de lui flanquer tous les torts dans le dernier (et ultime) numéro du billet du maire (le n°3 de février 2009) mais la tactique n’avait guère fonctionné car de nombreux tourtourains s’en étaient largement offusqués auprès du maire. Maintenant c’est la cireuse de pompes sponsorisée par Baranne qui met sa touche en accusant Jean Lainé "d’attaques incessantes", "le ton est monté"... Cette nouvelle correspondante de Var-Matin, Isabelle Bono, est vraiment gonflée de présenter les choses de cette façon dans la presse locale : une douzaine de personnes dans le public peut largement témoigner que le débat a été serré, pointilleux mais qu’il est resté sur un ton de questions-réponses avec un conseiller municipal interrogeant le maire sur le sujet présenté, tableaux à l’appui. Les "attaques" ont porté sur le prix des lots, sur les contreparties offertes par le promoteur, le plan du lotissement, la restauration de la bergerie : la patience soi-disant légendaire de Mr Jugy n’avait guère le devoir de s’exercer car le ton adopté était tout à fait convenable entre les deux élus. 
Le seul moment où le ton est monté c’est quand Jean Lainé a souhaité la prise en compte des besoins sociaux de certaines familles : d’un seul coup, la salle a reçu une claque adressée par Mr Lavergne, qui, sur un ton agressif et une voix de gueulard a apostrophé violemment Mr Lainé en disant " ça va bien Jean, maintenant on arrête la philantropie ...!" Encore une fois le Marc-Mal avait frappé avec l’élégance qui le caractérise : avec une telle phrase, c’est vrai que l’on pouvait s’attendre logiquement à une réaction de Jean Lainé qui a donc répondu avec une véhémence de circonstance " qu’il n’acceptait pas de tels propos dans la salle du conseil et réclamait des excuses immédiates" (ce que Marc-Mal a été contraint de faire).

Si quelqu’un a manqué de patience (et de sens politique) c’est Mr Lavergne et il est donc bien curieux que le titre de l’article emploie ce mot en l’associant avec les allusions sur l’ancien maire. 
On sait tous que le métier de correspondant de presse dans un village n’est pas une sinécure : il faut informer, expliquer, renseigner les habitants sur tout ce qui se passe dans le village avec un esprit critique respectueux et une retenue prudente devant les appels des sirènes des équipes dirigeantes. Ce n’est pas facile, bien sûr, de résister aux passages de pommade et de ne pas céder au politiquement correct local . On s’aperçoit qu’Isabelle Bono a choisi ! Liberté de la presse ! Que nenni : c’est un abus de pouvoir, une insulte à la démocratie, un style "lyncher pour lécher". Ce n’est pas normal d’avoir transformé dans l’article ce conseil municipal en un pugilat oratoire alors que le débat a été constructif : un projet présenté "sur place" (donc sans documents préparatoires) nécessitait un moment de questionnement pour clarifier les options possibles.

Il faudrait savoir si Mlle Bono fait comme Louis Chaumat (son prédecesseur remercié par Pierre Jugy à un moment où il manquait de patience), enregistrer la totalité du conseil municipal : excellent moyen de pouvoir constituer un fonds d’archives très utile et révélateur. Allez Isabelle, un effort !

Certains risquent de me prendre pour le défenseur officiel de Jean Lainé : petit rappel, je n’ai jamais partagé les options politiques de notre maire honoraire, je le tiens malgré tout en estime pour son attachement au village et son oeuvre de premier magistrat. Il est un peu vrai que ceux qui devraient le soutenir en premier sont tous ceux qui constituent la liste municipale élue qui compte (comme c’est curieux) Mr Lainé parmi les conseillers. La démarche suivie par certains n’est guère empreinte de morale et de respect, c’est dommage .

Un petit détail : certains articles d’Isabelle Bono sont directement écrits par Titi Coste ou la dulcinée . Qu’elle essaye de dire le contraire ! 

(auteur : Serge Dumoulin).

 

Vos commentaires

  • Le 26 octobre 2009 à 11:56, par Nathalie LT En réponse à : J’y étais

    Merci Gilbert pour cette info, n’étant pas au village en ce moment je n’ai pas pu lire cette « magnifique rubrique » sur le compte rendu du conseil municipal de septembre. Comme certains le savent je suis moi-même élue dans ma commune et c’est avec plaisir que j’ai assisté à ce conseil municipal, pour une fois que les dates concordaient ; l’ordre du jour était très chargé et de plus très intéressant.
    En bref je n’ai absolument pas reconnu le CM auquel j’ai assisté dans les propos de Mme Bono notre seul point d’accord est de reconnaître que le projet présenté par Monsieur le Maire est ambitieux pour sa commune. Dans le futur « hameau » est prévu du locatif, de l’accession à la propriété avec l’aide du pacte foncier et des résidences privées.

    Il est vrai que M Lainé a été le conseiller municipal le plus passionné par ce sujet, et c‘est logique ! Ces logements c’est le projet qu’il lui a été impossible de mener à bout à cause d’une association qui systématiquement portait plainte au tribunal et ceci pendant 13 ans . Apprendre le même jour que toute action en justice contre cette association était annulée, que le projet de logement doublait sa surface, qu’un complexe sportif (la piscine est en option) et culturel voyait le jour, que la surface actuelle des diablotins allait être triplée (et tant mieux vu la naissance de l’AJT) et cela sans impact financier supplémentaire je pense qu’il est normal que des questions soient posées !

    Ce que je trouve dommage c’est que se soit presque exclusivement Monsieur Lainé, mesdames et messieurs les élus n’ayaient crainte de donner votre avis et de poser des questions, vous avez la chance d’être issus d’une liste unique alors exprimez vous.

    Il est vrai que Mme Bono qualifie les questions des conseillers d’attaque envers le Maire ; alors deux solutions, soit elle vit au pays des Bisounours et croit que la vie c’est soirée jet set, fiesta, aïoli et soupe au pistou dans ce cas je lui conseille d’assister à un CM avec une opposition ou à une séance du conseil général, soit c’est de la mauvaise foi et alors là c’est plus grave. Pour ma part je n’ai ressenti aucune d’animosité entre l’ancien et le premier magistrat, les attaques venant du 3ème adjoint, le « hameau » étant son projet, donnant l’impression qu’il n’y a pas eu d’élu avant lui…

  • Le 26 octobre 2009 à 15:03, par Gilbert Giraud En réponse à : Tu y étais.....

    Salut Nathalie,

    En effet tu as assisté au conseil et tu as eu le même ressenti que beaucoup en lisant le compte-rendu de la Bono Isabelle : pour moi, c’est une branquignole qui cire, qui suce, qui lape, qui chaspe et qui n’est aucunement tiraillée par les scrupules ou les remords . Elle doit vouloir se faire un réseau et un carnet d’adresses et rien ne la trouble : c’est un abus de pouvoir pur et simple qui arrange bien sûr notre maire.

    Bisous à la famille .

  • Le 28 octobre 2009 à 12:09, par Jasmine Lara En réponse à : Vive les vacances.

    C’est pas que j’aime particulièrement les vacances scolaires mais bon, puisqu’on y est reste plus qu’à attendre que ça passe : c’est l’heure où le village est tout plein d’agitation (entre touristes et écoliers lachés dans les rues tourtouraines), c’est aussi le moment où, tandis que les américains gardent précieusement leur grand noir à la Maison-blanche, notre petit blanc s’agi-repose au Cap-Nègre...

    Donc de ce bel article commenté un peu tard (quand même)et de ses passionnantes réactions, moi me viennent plutôt des questions :
    - Vous me la baillez belle Gilbert Giraud : un maire peut donc virer monsieur Chaumat pour y mettre à sa place de correspondant local un sienne co-pine ??? n’est ce pas au journal qui le publie et le rétribue de désigner son correspondant local ? La mairie de Tourtour (autant dire nous)rétribue-t-elle "son" correspondant local ? Eclairez moi de grâce, je n’y comprend rien.
    - Les tourtourains ont ils accès au relevé officiel de la séance pour comparer avec l’article du journal ?
    - Par ailleurs je me demande si une commune comme Tourtour a bien vocation à s’occuper de si près de l’industrie immobilière. Dans un village de 500 habitants qui a déjà partie prenante sur plus de 20 hlm en comptant les seuls logements sociaux des Ribas (je ne connais pas le compte précis et j’ignore les autres dont je ne puis citer que : la maison Ferran, le mas Escarelle..), bref, déjà un joli pourcentage)a-t-on VRAIMENT besoin de logements sociaux en plus ???? N’est ce pas là plutôt un alibi pour membres bien placés de la municipalité pour plonger à pleines mains dans le béton frais de promoteurs aux dents longues ? Tout celà, il va de soi, en dilapidant sans vergogne le foncier communal. Le logement social, si besoin en est, ne doit il pas passer par l’OPHLM départemental qui contrôle tout ?
    - Vous y croyez, vous, aux "compensations" promises par les promoteurs de ces idées et les promoteurs tout court ???

    Merci GG de vos bonnes leçons de gouvernance municipale. Je suis sûre que les agents municipaux en recoivent davantage ici que dans les stages superfétatoires où on les envoie -souvent contre leur grès. Je suis sérieuse : vous connaissez votre sujet.

    Saperlipopette ! Tourtourains réveillez vous un peu ! allons nous continuer longtemps à nous faire tondre la laine sur le dos ?????

  • Le 28 octobre 2009 à 22:10, par Gilbert Giraud En réponse à : Fort aise ....

    Vraiment fort aise suis-je, de vous la bailler belle ! Chère Jasmine, sans vouloir vous offenser (ce qui paraît à priori téméraire) il me semble que vous lisez peut-être trop rapidement mais surtout que vous ne relisez pas nos articles en cas de doutes persistants . Bien sûr, Mr Jugy a demandé le retrait à Var-Matin de la fonction de correspondant à Louis Chaumat : notre maire s’est habilement servi de la polémique sur "alerte rouge à Tourtour" (dans Var-Matin) où la Patou-Mêle-Tout avait fait étalage d’une part de sa prose aromatisée au curare et d’autre part d’une incompétence crasse dans la politique locale en mettant systématiquement (et le plus souvent avec erreur) le doigt sur la gestion passée de Jean Lainé . Les réactions très vives des tourtourains ont eu raison de son pouvoir maléfique et le maire s’est débrouillé pour embrouiller l’histoire en chargeant Mr Chaumat (qui sur le coup n’avait fait que reprendre les termes employés par Mme Coste) . Bien évidemment, la mairie ne rétribue pas le correspondant local mais elle a un droit de regard sur les articles publiés : de nos jours, la Miss Bono rentre dans le moule, distribue les bons points, publie volontiers ce qu’écrit le Titi et fait son taf en le prenant comme un escalier vers d’autres étages.

    Vous semblez regretter le compte-rendu un peu tardif mais un autre article avait été écrit en abordant tous les points du conseil.(rubrique "la vie municipale", chapitre "conseils municipaux" et article "conseil de septembre 2009"). Pour les affirmations formulées de certains points critiques (mensonges et perfidies) les exemples sont donnés, les questions sont posées, les accusations sont fondées : afin que les choses soient claires, notre site s’est engagé à disparaître (donc à fermer) si une accusation prononcée contre un élu se révélait être fausse. C’est vrai que l’on peut accepter qu’un maire prononce des affirmations infondées avec un profond mépris pour les électeurs mais je suis fier de ne pas faire partie de ce club d’irréductibles suiveurs du vent qui souffle, quelle qu’en soit la direction ou la force...

    Pour les logements, le lotissement, les promoteurs, .... globalement d’accord avec vous . Malgré tout, restons vigilents car il est évident que d’autres surprises vont arriver ! Courage , ne fuyons pas !

  • Le 31 octobre 2009 à 16:51 En réponse à : Article Var-Matin ;

    J’ai réagi en son temps à l’article paru dans Var-Matin au sujet de la dernière réunion du Conseil Municipal. .Le titre de l’article, m’ayant choqué, il m’a semblé important de faire connaître à Madame Bono, qu’elle est ma conception de la démocratie. Dans l’article en question il apparaît qu’un bon Conseil Municipal , devrait être celui où un large concensus se dégage sans qu’aucune question ne soit posée par les conseillers présents.

    M’étant battu pendant 13 ans pour faire aboutir un projet de logements sociaux, sur la zone de Bauveset, je suis partic !ulièrement sensible à tout noveau projet d’aménagement sur cette zone. Je ne pouvais pas laisser passer sans rien dire le projet très ambitieux présenté par le maire. Compte tenu de son impact sur l’avenir du village, il est indispensable qu’une réunion publique soit organisée, au cours de laquelle, chacun pourra exprimer son poi !nt de vue. Que veut-on faire exactement ? Le projet "dit Gambetta", repris d’un projet "Logis Familial Varois" me semblait mieux adapté aux besoins actuels de la commune. À noter que c’est suite à la pression de la petite équipe qui aujourd’hui dirige tout , que le Groupe Gambetta a abandonné le projet. Lors de l’arrivée de cette nouvelle équipe, tous les obstacles étaient levés. Tout était prêt pour lancer la construction ! Le nouveau projet pôse de multiples questions auxquelles il va bien falloir répondre. Attendons la suite !

  • Le 31 octobre 2009 à 18:57, par Gilbert Giraud En réponse à : Projet....

    Tu as oublié de signer mais chacun aura compris . Ton éclairage et tes précisions nous sont toujours nécessaires . A bientôt .

  • Le 31 octobre 2009 à 19:20, par Jean Lainé En réponse à : Vive les Vacances

    Les Tourtourains, peuvent consulter en Mairie le compte-rendu officiel de la réunion... Mais celui-ci doit être approuvé par le conseil municipal avant de devenir réellement officiel ! Ce processus demande d’autant plus de temps que la fréquence des réunions est faible ( une réunion tous les trois mois... C’est peu !)

    Concernant( la nécessité de construire des logements sociaux, cela dépend de l’idée que l’on se fait de l’avenir du village ! Tourtour souffre d’un déséquilibre entre résidences principales et résidences secondaires ( celles-ci représentent 60 % du nombre de logements recencés )-. Il serait souhaitable que de jeunes couples avec enfants puissent s’installer dans le village. Pour ce faire il faudrait disposer d’un parc de logements locatifs suffisant ou à défaut de logements en accession à la propriété à des prix compatibles avec les niveaux de revenus !! Le projet "GAMBETTA" critiqué par l’équipe qui entoure le Maire répondait à cet objectif. 30 demandes avaient été déposées en Mairie pour l’acquisition d’un logement alors que le projet n’en comportait que 23. Ce projet était porté par une société HLM, filiale du Groupe, ce n’était pas de la promotion iommobilière, telle qu’elle est envisagée dans le nouveau projet !

    Quant aux compensations financiè !res attendues, c’est mal connaître le milieu, avant tout affairiste de la promotion immobilière !!

  • Le 1er novembre 2009 à 19:53 En réponse à : Mon avis sur M Lainé

    Je ne suis pas de Tourtour (mais d’Ampus) mais je veux dire que les idées philanthropiques de M. Laisné , ancien maire de Tourtour , l’honorent. Il y en a tant qui ne pensent qu’à ceux qui ont déjà tout.
    Sa notoriété a dépassé les limites tourtouraines. J’en témoigne.

  • Le 2 novembre 2009 à 11:03 En réponse à : Méli-mélo dans nos têtes

    Je ne comprend rien, est ce que vous nous dite que le projet " GAMBETTA" a été abandonné, suite aux pressions d’une partie de l’équipe municipale actuelle dont vous faites partie ? Et qui sont ces personnes, qui est dans la petite équipe qui aujourd’hui dirige tout, on veut des noms plutôt que des allusions (qui servent souvent de bases a la rumeur).
    Un éclaircissement serait bienvenue
    Merci

  • Le 2 novembre 2009 à 12:11, par Gilbert Giraud En réponse à : Des noms....

    Vous avez bien raison : ne pas donner de noms peut entrainer rumeurs, doutes et spéculations . Il est malgré tout regrettable qu’après cette petite leçon de morale civique vous ayez omis d’écrire le votre ... Vous posez la question à Jean Lainé qui y répondra sans doute mais ne m’en veuillez pas de mettre mon petit grain de sel que d’aucuns trouvent d’abord de sable ...

    Une équipe municipale a des pratiques de fonctionnement qu’elle décide ell-même selon les valeurs qu’elle entend défendre sur sa commune . Cela peut conduire à l’autocratie, à l’autogestion, à la démocratie participative, au partage des responsabilités, à la mise en place d’une communication interne sans ambiguité ou à la prise de pouvoir absolu.... Notre conseil municipal est visiblement phagocité par un quatuor décisionnaire, les sept autres membres ayant surtout le statut de signataires des textes et d’ approbateurs patentés. Les quatre ( Pierre Jugy, Patricia Coste, Marc Lavergne, Olivier Révelli ) sont légitimement élus mais ils l’ont été sur la base de propositions de continuité des projets engagés par le madat Jean Lainé et en cohérence avec les intérêts des habitants : les engagements avaient été également pris de conduire les affaires avec transparence, communication, loyauté mais là aussi chacun peut s’apercevoir que depuis 18 mois le compte n’y est guère, le bulletin d’information municipale "le Troumpetoun" ayant été purement et simplement placé dans les bennes de Pilabre ... Dans des milliers de communes, petites ou grandes, des réunions publiques sont organisées avec les habitants pour discuter des projets, des perspectives, des réussites, des difficultés : à Tourtour, rien de cela, une gestion menée par un cartel (et le terme n’est guère innocent) qui, par sa démarche égocentrique en arrive peu à peu à nourrir de grandes désillusions chez les électeurs.

    Votre question concernait l’entourage du Maire et il serait malvenu de ne pas citer les élus dracénois (Piselli et consorts, Audibert-Troin et acolytes de la CAD) mais également (et surtout) le mandarin-gourou-sorcier-manitou Thierry Coste, personnage qui fait de la roublardise, l’hypocrisie, la perfidie et l’arnaque les valeurs fondamentales déclarées de ses activités lobbystes et se permettant même d’interférer personnellement dans la vie municipale alors qu’il ne dispose d’aucun mandat électif.

    Mr Lainé ose dire qu’il ne partage pas toutes les options actuelles qui ne sont pas dans la lignée des engagements pris devant les électeurs : il le fait avec courage et il est bien regrettable que d’autres ne l’accompagnent pas dans cette lutte citoyenne (vous voulez des noms : Jean-Marie Brémond et Henri Ferran), à moins qu’ils reconnaissent partager les positions municipales actuelles (et les futures qui seront encore plus problématiques) . Salutations .

  • Le 2 novembre 2009 à 14:43 En réponse à : laisse beton

    ouf .c’est fait .les deux associations de defense de l’environement ont abandonnes .tant mieux.c’etait quoi ce groupe qui ne voulait pas de constructions.et pourquoi ce plier a la loi .qui sont ces gens de la dde dda loi montagne service incendie .qui nous oblige a un plu.non mais pour qui se prennent ils.heureusement nos elus qui se suivent et se ressenblent au moins sur ce point n’en ont rien a faire .ils vont betonner et nous pourront passer de 500 ab a 2 ou 3000 si tout va bien signe renaud

  • Le 2 novembre 2009 à 16:28, par Jean Lainé En réponse à : projet suite

    Effectivement j’e n’avais pas signé le commentaire mis à la suite de l’article de Gilbert., mais je suis sûr que tous ceux qui s’intéressent à la vie de la commune m’auront reconnu. Je crois que tout le monde sait qu’il n’est pas dans mes habitudes de m’enfermer dans l’anonymat !

  • Le 2 novembre 2009 à 16:39 En réponse à : les minguettes

    grand fan de logements sociaux.mr .laine devrait prevoir son depart pour les minguettes.

  • Le 2 novembre 2009 à 18:12, par Gilbert Giraud En réponse à : Duo ...

    Fan de Dieudonné vous devriez prévoir prévoir votre départ pour faire un duo avec lui . Chapeau ! Un détail : heureusement que des municipalités comme Vaulx-en-Velin, Vénissieux et d’autres se battent pour les logements sociaux et ceux qui les habitent. Et que dans ces villes, des militants apprennent à faire vivre les habitants dans des conditions meilleures que celles que vous leur réserveriez ! Et tant mieux si à Tourtour, certains considèrent que des tourtourains ont aussi besoin qu’on les aide ! Cordialités polies à défaut d’être sincères !

  • Le 2 novembre 2009 à 19:01, par Bertrand En réponse à : quel casting !!

    Après Jasmine Lara, cousine éloignée de Catherine Lara, Renaud (ou son beauf’ ) en personne sur le forum.... A quand Jean pierre Faux-cul, célébre sosie de notre animateur vedette et Claude Français fan de dico et militant nationaliste.
    Bravo à tous ces pseudo pour leur courage !

  • Le 2 novembre 2009 à 19:18, par Gilbert Giraud En réponse à : T’es fort ...

    Sacré Bertrand, t’es fort . Les pseudo sont nombreux mais certains ne prennent pas le forum pour un déversoir : la Jasmine ne fait pas dans la polémique inutile, elle argumente aussi, elle pose des questions . Effectivement, on aimerait mieux que Jasmine soit elle-même, d’autant qu’elle le mérite ... Bisous à vous trois .

Répondre à cet article

Stats | 3 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le mardi 4 décembre 2018