Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 04 . L’information municipale . > La page Facebook " Tourtour, village dans le ciel". > Pierre Jugy, le maire de Tourtour organise un rassemblement après (...)

Pierre Jugy, le maire de Tourtour organise un rassemblement après l’attentat de Charlie-Hebdo ... Ah bon ??....

 Pierre Jugy, le maire de Tourtour

 organise un rassemblement   

 après l’attentat de Charlie-Hebdo ...

 Ah bon  ??....

La liberté d’expression défendue par le maire de Tourtour et son Conseil Municipal, voilà une belle nouvelle en ce début d’année ! A la suite des attentats sur notre territoire, tout est fait pour que l’unité nationale se fasse de partout, avec une unanimité quasi totale...
Il eût été politiquement incorrect de ne pas s’associer à ce grand élan républicain et le maire de Tourtour, Pierre Jugy, a donc sacrifié à l’engouement général ...

Des affichettes chez les commerçants pour mobiliser les habitants... ... rassemblement prévu pour le jeudi 8...
Puis appel sur Facebook "la page officielle de la commune" , voir ci-dessous :

7 janvier, 18:52 ·

Monsieur le Maire Pierre Jugy et son Conseil Municipal sont atterrés par le tragique attentat qui a eu lieu ce matin à Paris au siège du journal satirique Charlie Hebdo‬ et s’associent à la douleur de leurs proches. Ils adressent leurs sincères condoléances aux familles et souhaitent vivement que les responsables de cette barbarie soient retrouvés au plus vite par les forces de la République Française.
Pierre Jugy, Maire de Tourtour
A la suite de ce message Facebook, les commentaires sur la page...

  • Valérie Flament et 36 autres personnes aiment ça.
  • Rodolphe Seiller Bravo pour votre message Monsieur le maire.
    1 · 2 h
  • Jeff Le Sage il faut continuer, pour la liberté d’expression, pour ce qui est juste.
    1 · 2 h

    _________________________

    Commentaires du site "Tourtour, notre village" :

    **... Le rassemblement :
    La communauté nationale est unie après cette tragédie et il n’est donc absolument pas question d’apporter des fissures à ce bel unisson...Néanmoins, en respect avec les humoristes de Charlie-Hebdo, il n’est pas interdit de mettre quelques petites pointes d’ironie....
    Par exemple : dans la première phrase du texte Facebook, nous sommes inquiets d’apprendre que tous les élus tourtourains s’associent à la douleur de leurs proches ! Bèh oui...Relisez bien la phrase, notez les verbes et leurs compléments ("leurs" au lieu de "ses" !) ... aucun doute, le conseil municipal s’associe à la douleur de chaque famille de chaque élu...
    Bien évidemment, nous comprenons qu’il s’agit des proches des familles touchées de plein fouet au siège du journal mais le texte n’a pas été relu et prête donc à confusion : notre chère Sophie Liagre, responsable en chef de la communication municipale, "se lève un mafre du diable" mais elle ne peut pas non plus écrire, lire, corriger, relire, publier... Help, help ....(pour la page Fb Mme Bono l’aide mais le résultat demande confirmation ....).
    **..." Je suis Charlie " :
    Lors de ce rassemblement, les participants au rassemblement sur l’esplanade ont entendu le maire Pierre Jugy les assurer de son attachement (et celui de son conseil municipal) aux valeurs de la liberté d’expression...Bravo monsieur le maire, nous sommes vraiment très touchés par votre sincère déclaration !
    Mais pourquoi donc ce besoin de se justifier ? Nous savions bien que le maire de Tourtour et son conseil sont des vrais modèles de tolérance et de démocratie participative au niveau local ...Bien sûr ! Et que dire de leur respect indéfectible de la liberté d’expression ??...Alors là c’est le sommet ...On peut connaître - a contrario - des villages où l’omerta est instititionnalisée au plan municipal mais pas chez nous, voyons !...Chez nous, tout le monde s’exprime, échange, se confronte à l’autre, discute....Chez nous, c’est la perpétuelle agora, l’éternel atrium ....N’est-ce pas ??....
    Dans d’autres villages, quand un empêcheur de tourner en rond décide d’écrire des articles dans un site internet qui parle (entre autres rubriques) de la vie municipale et de l’action des élus de la commune, on va raconter aux terrasses et comptoirs qu’il ne faut pas lire les articles, qu’il ne faut pas parler de ce qui est écrit, que le site sert "à faire des sous" et qu’il ne faut pas rentrer dans le jeu ....Mais ça, ce n’est pas chez nous... Chez nous, on ne mange pas de ce pain là...., chez nous, pas du tout..... Bèh voyons...

    Liberté d’expression....

     

     

     

 

Répondre à cet article

Mis à jour le samedi 1er août 2020