Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 20 . Le député de la 8ème circonscription ( Haut-Var et la Dracénie ) et les (...) > Les candidats pour la 8ème circonscription du Var en 2012 . > Pierre Jugy, non-inscrit . > Pierre Jugy : un menteur... ? un manipulateur ...? ou les deux (...)

Pierre Jugy : un menteur... ? un manipulateur ...? ou les deux ?...

Pierre Jugy est-il un menteur ?...

un manipulateur ?... ou les deux ?....

 

Bien sûr, on peut trouver des raisons et des justifications à tout et les bonimenteurs sont les premiers à nous prouver qu’ils sont capables de vendre un morceau de banquise à un eskimau... Les hommes politiques sont également très forts dans cette démarche de l’endormissement de l’opinion publique , chaque jour (ou presque) nous apportant de nouveaux exemples de ces comportements détestables .

A Tourtour, nous avons un modèle du genre, un spécialiste de la manipulation et de l’entourloupe, c’est notre maire, le fameux Pierre Jugy (qui, de surcroit, s’imagine depuis quelques semaines capable de sièger à l’Assemblée Nationale !). Le dernier exemple de sa tactique personnelle est tiré d’un article de Var-Matin paru le mercredi 23 novembre 2011, sous le titre " L’Etat demande 183 000 € non prévus au budget de la commune " .

Une précision : cet article de Var-Matin est à mettre à l’actif de Mme Isabelle Dert-Bono qui est une de mes cibles préférées car elle cumule plusieurs mandats et missions parmi lesquels correspondante du journal régional, adjointe à la mairie de Fayosc, groupie du maire de Tourtour, jet-setteuse des soirées tourtouraines du chemin des Sausses et égérie de la marque Baranne pour ces compétences reconnues de cireuse de pompes devant l’éternel . Tout ça (d’accord c’est un peu long mais à mon âge on a plus de mal à conclure !) pour avertir que quand un article est signé " I.B. " dans Var-matin, à la rubrique Tourtour, il vaut lieux savoir se servir de son libre arbitre et aussi de son sens critique ... L’article du 23/11 voulait se présenter comme le résumé du conseil municipal du vendredi 18 novembre mais évidemment, l’occasion était belle de placer quelques banderilles au service du serpent venimeux Thierry Coste (puisque c’est lui qui écrit la quasi totalité des piges de Miss Flayosc 40-50 )...Et donc, le fameux titre raccrocheur qui a bien fait parler dans les chaumières .. Et pourtant, ce titre est totalement faux mais le principal est fait , de nos jours on appelle ça " faire le buzz " ,ce qui peut se traduire gentiment par " mettre la panique " avec un peu d’exotisme par " mettre le souk " mais plus exactement par "mettre sa M.... quand on sait que le requin Coste est à l’origine du coup, avec la bienveillante naïveté du ravi Pierre Jugy...

Le présent article du site " tourtour, notre village " n’abordera donc que le sujet précis de ces 183 000 € et un autre prochain article donnera un compte-rendu du conseil municipal du vendredi 18/11.

Extrait de l’article du duo Bono-Coste :

" La grosse annonce de ce conseil portait sur une décision modificative du budget, elle a fait l’effet d’un coup de tonnerre !
L’Etat demande à la commune de verser 183 000 € au FNGIR (Fonds National de Garantie Irrécouvrable de Ressources) . Ponctionnée directement dans le budget communal, cette somme met la commune en difficulté . Le maire a annoncé que " malgré tout, cette année, nous allons pouvoir payer sans alourdir la dette que nous remboursons déjà . Je ne sais pas comment nous ferons l’an prochain . C’est dur pour le moral ! On ne peut pas prendre aux communes territoriales et leur demander de faire des choses ensuite ".

Commentaires du site (Ndlr) :

Ce passage est un monument que l’on peut dresser à la mémoire de Pierre Jugy avec une plaque en marbre où l’on pourrait lire en lettres d’or " Pierre Jugy était-il le plus gros manipulateur du Haut-Var ou le plus grand menteur de la Provence ? ". En effet, faire passer en gros titres une telle arnaque, ça relève de la forfaiture ( c’est quand même mieux d’utiliser des mots durs face à des individus (mâles et femelles) qui nous traitent impunément comme des pions, comme des paysans, comme des esclaves ou des serfs avilis par le seigneur...) Il n’est pas admissible qu’en 2011, des habitants d’un village soient considérés comme des quantités négligeables puisque " chez ces gens-là " on nous accorde le qualificatif de moins-que-rien . En un mot, on nous humilie et il faudrait courber l’échine ...

Pour bien que l’on comprenne le sujet, quelques précisions :

** j’ai plusieurs fois évoqué ma très petite compétence en matière de chiffres et de tableaux et je ne peux parler de cela qu’en faisant des recherches (et en me cassant littéralement la tête sur ce genre de sujets).Je m’appuie sur des textes ministériels gouvernementaux et autres documents que l’on ne peut guère contester .(bien sûr, chaque fois, je note le lien internet pour que la vérification soit facile) .
** sur des accusations aussi graves que celles qui vont suivre, il sera aisé à la municipalité (et en premier au maire) de contester en engageant une procédure auprès des autorités jurdiques : je sais très bien que les JM Simon et O.Révelli et autres sbires font circuler les consignes de boycott du site et même d’autres bruits bien attentionnés du type " il ne faut pas répondre, c’est un malade, le mieux c’est de ne pas en parler, c’est un fatigué " .
Avec de telles façons détournées , c’est un moyen pourri de refuser le débat et d’ignorer la contestation et ce genre de pratiques individuelles relève de la plus grande hypocrisie de personnages qui croient que la musculature de leurs mollets doit nous laisser croire que cela est la preuve que leur cerveau fonctionne comme un muscle, alors qu’ils sont, tous les deux, la preuve indéniable qu’il n’y a guère de rapport entre les deux organes ...
Sur le coup des 183 000 € vous allez voir que toute la bande des élus et des apôtres se fout vraiment de nous !"

" L’Etat demande à la commune de verser 183 000 euros .... Ponctionnée directement ... la commune en difficulté....prendre l’argent ... nous allons pouvoir payer ....FNGIR ... " .
Mr le maire, Mr Coste quand vous décidez de laisser passer de telles sornettes sur le journal (et que vous avez d’ailleurs écrites en sous-main ), Mme Bono quand vous vous rendez complice de ce genre de manipulation de l’opinion, tous les trois vous tombez bien bas et vous sombrez
dans le goufre de l’ignominie et en plus, dans les bas-fonds de l’infamie, de la bassesse et de l’abjection . Et dire que l’un des trois vise le siège de député de la 8ème circonscription du Var, avec l’appui des deux autres !! un triumvirat de triste et pitoyable facture qui ne fait guère honneur à notre village ...

Prenons un exemple avec des nombres simples pour que les choses soient plus faciles à comprendre ( j’y suis arrivé, vous pouvez aussi !) :
Une mairie ( Tourtour) touche 1 000 € de taxe professionnelle (TP) en 2009 : en 2010, le gouvernement vote une loi et prévient les communes que la TP va être supprimée et qu’elle sera remplacée par la Contribution Economique Territoriale ( CET) qui sera totalement en vigueur après l’année 2010 transitoire . Fin 2011, les comptes seront adaptés et validés . Le gouvernement verse donc début 2011, une somme de 900 € à Tourtour mais en précisant que la somme sera revue en novembre . Donc, la Mairie a eu 900 mais elle sait que ça risque de changer ! En novembre, on dit à Tourtour, vous avez trop perçu et vous devez rendre 100 € ... Et là le maire dit 100 € non prévus au budget ! Ah bon ! vous n’aviez pas vu venir le coup : la réforme vise à
rétablir certaines disparités entre communes ayant trop de rentrées et d’autres qui sont en plus grande difficulté financière . On appelle souvent cela par un mot que les trois pontes n’apprécient pas mais qui se nomme solidarité ... Résumé : au bout du compte, la mairie n’est pas imputée d’un seul coup, sans avertissement ... Les textes datent de 2010 et voilà où il est possible de les trouver :

** " Le courrier des maires " : ça tombe bien, toutes les mairies le reçoivent ! Prenez bien le soin de regarder ce lien gouvernemental , en cliquant vous allez tomber sur la page intitulée " De la taxe professionnelle à la Contribution Economique Territoriale ( ça tombe bien, c’est cela qu’on voulait : www.courrierdesmaires.fr/juridique/article-dossier-de-la-tp-a-la-contribution-economique-territoriale-3130.html

Bon, c’est un peu long c’est vrai mais vous avez tout sur ce sujet et tous les maires et les secrétaires générales l’ont eu aussi ( donc cette chère Mme Candelé l’a eu obligatoirement sous les yeux ). 
Premières lignes (ça éclaire déjà un peu !)
Extrait du texte, page 1

Une contribution économique territoriale (CET) va remplacer la taxe professionnelle (TP). Le ministère de l’Economie publie sur internet des simulations des compensations financières pour toutes les collectivités.
Les articles 2, 76 à 78 de la loi du 29 décembre 2009 de finances pour 2010 suppriment la TP, remplacée par la CET. 2010 est une année de transition au cours de laquelle les collectivités et EPCI percevront une compensation relais.

Seuls les communes et les EPCI disposeront d’un pouvoir fiscal limité à la part foncière (CFE) de la nouvelle contribution, soit une assiette correspondant à moins de 20% de la TP actuelle. (CFE, CVAE, IFER, TF/TH et allocations rebasées...). (page 26)

Les régions ne disposeront plus d’aucun impôt local. Celui des départements sera limité à la seule taxe foncière sur les propriétés bâties.
A partir de 2011, une dotation de compensation versée par l’Etat et un fonds national de garantie individuelle de ressources (FNGIR) devraient assurer la neutralité de la réforme pour les collectivités et EPCI, dont le

On va essayer de faire encore plus précis en prenant un autre site qui explique tout à partir d’exemples concrets : le site est
www.hautrhin.pref.gouv.fr/sections/politiques_etat/collectivites_territ/schema_de_l_intercom/schema_de_l_intercom/textes_applicables_e/fiches_sur_la_fiscal/downloadFile/attachedFile_6/Reforme_fiscale_2010-2011.pdf

Après application du nouveau panier de ressources et répartition de la DCRTP, les collectivités excédentaires reversent leurs excédents aux collectivités déficitaires. Cette phase garantit la stabilité budgétaire individuelle des collectivités. Les montants à reverser ou à percevoir du FNGIR, calculés en valeur « 2010 » sont reconduits pour les années suivantes. (page 28).

Le mécanisme de compensation intégrale pour chaque collectivité est réalisé en deux phases :
- une Dotation de Compensation de la Réforme TP (DCRTP
) pour compenser globalement les collectivités ;
- un Fonds National de Garantie Individuelle de Ressources - FNGIR- (individuellement, chaque collectivité).
Ce double mécanisme de compensation est calculé en situation 2010 (donc indépendant du vote des taux 2011 et des délibérations prenant effet en 2011 en comparant : 
1)- le montant " avant réforme ", effectivement perçu en 2010 par les collectivités(compensation relais = au moins TP 2009, TF/TH et allocations, reversements FDPTP prioritaires...)

 

2)- les montants " après réforme ", que les collectivités auraient perçu si elles avaient disposé dès 2010 du nouveau panier de ressources fiscales

Tout simplement c’est un " trop perçu " qui a été demandé à la mairie de Tourtour : mais le maire ne nous avait pas informé du trop perçu et à ce moment-là, il n’accusait pas l’Etat ...

Il n’est guère possible de donner le contenu entier des textes et pour cette raison, les liens internets sont là (et la vérification est rapide ) . N’hésitez pas à faire un petit effort et vous serez frappés par les entourloupes que nous inflige notre cher Pierre Jugy avec un aplomb sidérant .

Avec tous ces éléments en présence (et en guise de preuves irréfutables) il est temps de répondre à la question du titre : " Pierre Jugy est-il menteur ? manipulateur ? ou les deux ?....". Pour simplifier, la réponse est directe , c’est un OUI , franc et massif ... Il vous reste donc, Mr Pierre Jugy, à essayer de faire comprendre à vos futurs électeurs potentiels que vous briguez un poste à l’Assemblée Nationale en ayant ce type de comportement odieux et inqualifiable envers ceux qui vous ont mis sur un fauteuil , (siège que vous considérez uniquement comme un trône...) . Et ceux qui n’auront pas compris ( ou surtout pas voulu comprendre) avec les exemples précis donnés ci-dessus, qu’effectivement notre maire nous joue le rôle du pire escroc, alors ceux-là sont à mettre dans le même wagon, celui de la honte ...
Même si nous sommes cousins, il est des moments où le vouvoiement est plus approprié !!...
Monsieur Pierre Jugy, les haut-varois ne seront pas dupes longtemps et votre indignité sera très vite mise au jour : vous ne méritez vraiment pas d’être un élu du peuple au Palais Bourbon et votre place ne sera jamais dans l’amphithéâtre où se sont assis les grands noms de la République comme Jules Ferry, Clémenceau, Blum, Hugo, Badinter, Jaurès ... Ceux qui vous connaissent et ont connu de près votre parcours savent très bien ce que vous êtes vraiment, les autres le seront assez vite (et en tout cas, ils le sauront à temps) pour éviter que votre poison et celui de votre cobra Coste ne soient inoculés dans notre si beau territoire ....Avant de ne pas le faire pour le gaz de schiste, ce qu’il faut avant tout extraire c’est d’abord votre présence sur la liste des candidats à la députation : votre nom sur un bulletin de vote c’est une véritable insulte à la morale et à la patrie ! Quand vous êtes à l’église, vous chantez et je trouvais ça bien curieux mais un petit peu attachant : depuis, j’ai compris que vous chantiez en play-back ...

Si nous étions certains que tout cela relève de la seule incompétence, on pourrait accorder quelques excuses ! Hélas, non : l’article est prémédité, le coup a été préparé pour nous laisser croire que la mairie va mal, que les caisses vont être vides . Une phrase de Pierre Jugy est révélatrice : " sans alourdir la dette que nous remboursons déjà "... Petite erreur, ce n’est pas une dette, ce sont les remboursements d’emprunts contractés en particulier pour les travaux énormes du tout-à-l’égout du mandat précédent : le mot dette a été employé pour mettre en cause le mandat précédent et justifier ensuite une soi-disante "alerte rouge sur les finances.." . Avec des tactiques aussi vicieuses, il est évident que la question des Moulières risque de refaire surface avec une démonstration du genre " vous voyez bien, il faut vendre, on n’a plus de sous !." . Bèn voyons ...

Il est des moments où chacun peut se sentir fier : parfois , c’est légèrement exagéré et souvent non justifié mais à la fin de cet article, j’ai le sentiment, néanmoins, d’avoir fait un acte civique , une petite action citoyenne locale qui, ma foi, ne me semble pas inopportune ...
De nombreux tourtourains se sont inquiétés de cet article stupidement raccoleur sur la base de pures affabulations destinées à cacher ce que l’on découvrira un autre jour ... Il faut espérer que cette arnaque orchestrée par des malfaisants soit connue par les habitants de notre belle commune qui est contente d’être dans le ciel mais qui n’aime guère se retrouver dans la fange à cause d’ignobles individus prêts à tout écraser pour pouvoir continuer, sans vergogne, à tout prix, sans honte ni remords, à rouler sur la route de leur imbécile et condamnable ambition ...
Qu’est ce que l’on a fait à la Bonne Mère et surtout à Saint-Denis pour qu’une pareille catastrophe nous tombe sur les épaules ?.....

 

Oh moùn Diouù ! J’allais oublier un petit détail !...
Il est bien évident qu’en aucune manière je ne porte de jugement sur la réforme en question, ni sur l’action du gouvernement dans ce problème : l’article n’est absolument pas écrit pour dédouaner les atteintes aux collectivités territoriales, aux services publics ni pour justifier telle ou telle réforme . L’article ne visait qu’à corriger l’article purement tendancieux de Var-Matin : sous prétexte de liberté de la presse, on ne peut pas accepter, dans un pays démocratique, que la vérité soit aussi fortement travestie et cachée aux citoyens, avec le seul prétexte que l’objectif est de servir les intérêts particuliers d’un candidat-député ...

Vos commentaires

  • Le 4 décembre 2011 à 22:08, par Goure En réponse à : A nous les sous des communes riches !

    Moi-même j’avais lu l’article et je m’étais étonnée qu’un seul village , le vôtre, soit victime de devoir payer une somme si conséquente..
    Merci d’éclairer ma lanterne.

    Mais après avoir demandé d’inscrire AMPUS dans l’agenda du futur candidat de la 8°, je demande instamment que la somme que devra verser Tourtour soit attribuée à Ampus beaucoup plus pauvre , et donc dans son droit de réclamer !
    Merci aux Tourtourains , pour nous pauvres Ampusians !Merci

    Mais je ne suis pas de la confrérie Baranne

  • Le 4 décembre 2011 à 22:46, par Gilbert Giraud En réponse à : versement ...

    Chère Rose, Tourtour n’est pas le seul village à devoir rembourser un trop perçu ! Avec cette réforme, les communes qui avaient été favorisées en 2010, au détriment d’autres villages ou villes, doivent donc régulariser la situation . Dans le journal, seulement Tourtour est apparu puisque la Miss Baranne a fait son oeuvre de désinformation au service de son poulain-étalon : d’autres maires avaient pris connaissance des textes et n’ont pas eu à jouer vicieusement les vierges effarouchées comme a voulu le faire notre inénarrable Pierre Jugy qui montre encore une fois qu’il a toutes les peines à conduire une peite embarcation et qui veut néanmoins prendre la barre d’un paquebot !... Peuchère !

Répondre à cet article

Stats | 5 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 28 juillet 2017