Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 02 . Le Conseil Municipal. > " Pourquoi avez-vous démissionné ? ".

" Pourquoi avez-vous démissionné ? ".

 " Pourquoi avez-vous démissionné ? ".

 

Des voix vont sans doute se faire entendre avec le refrain " c’est bon, il est parti, basta !" mais pourtant, il n’est peut-être pas inutile de revenir un petit peu sur la démission du conseiller municipal Jean-Marie Brémond .

Le titre du présent article " Pourquoi avez-vous démissionné ? " fait allusion à la phrase de la journaliste de Var-Matin, Isabelle Dert-Bono, lorsqu’elle a envoyé un mail à Jean-Marie Brémond . Cette journaliste avait expliqué qu’elle ne pouvait pas faire publier une trop longue lettre et il était donc demandé à Jean-Marie, un condensé de quelques lignes qui pourrait alors passer dans la presse locale (et départementale) .

Ci-dessous, le texte envoyé par mail à la journaliste ce mercredi 16 mars à 15h56mn (soyons précis !). Rappel : il s’agit d’un résumé destiné à être publié par Var-matin .

J’ai été conduit à démissionner en raison des distorsions entre l’engagement de la liste conduite par Pierre JUGY , en 2008, de réaliser un projet d’une vingtaine de logements sociaux devant permettre l’installation de jeunes couples et les décisions prises après l’élection : le nouveau projet « Domaine de Beauvezet » est d’une tout autre nature (« Ensemble résidentiel » entièrement privé et fermé avec « Espace aquatique ») et ampleur (trois fois plus d’habitations et de superficie). 
J’estime que le conseil municipal actuel ne peut décider de sa réalisation sans en informer complètement les Tourtourains et sans avoir l’assurance qu’il a leur approbation. 
Je demande toujours un débat et un referendum sur le nouveau projet (proposition rejetée en conseil municipal par 9 voix contre 2). 
Il appartient maintenant à tous ceux qui souhaiteraient ce débat démocratique de se mobiliser. ".(JM Brémond,16 mars).

____________________

Tri-répétita : ce texte ne donne qu’une explication globale de la démission du conseiller municipal JM Brémond . Si l’on veut se souvenir de la lettre adressée par l’élu démissionnaire au maire de Tourtour, on peut consulter le lien ci-dessous qui renvoie au texte intégral de la lette de démission :
tourtour.village.free.fr/spip.php (article n° 779 du 06 mars 2011).

______________________________________________________________

 Il ne fait aucun doute que Jean-Marie Brémond s’est contenté de placer sa démission de conseiller municipal sur le sujet principal du lotissement Beauvezet : la lettre envoyée au maire ne fait état que des "distorsions" entre le projet initial et le projet actuel avec toutes les différences énoncées (taille, nombre, emprise au sol, perte du foncier communal..). 

Pourtant, il ne fait guère de doute non plus que d’autres raisons auraient pu être fournies comme explications : l’élu démissionnaire a manifestement rongé son frein durant trois ans et il s’est, petit à petit, recroquevillé. N’oublions pas que Jean-Marie Brémond avait été mis dans une situation très inconfortable qui ne pouvait pas lui permettre d’exercer son mandat avec sérénité (et efficacité) . L’exemple le plus frappant est celui du contenu de sa délégation : Jean-Marie était chargé des affaires culturelles et cette responsabilité lui avait été attribuée en conseil municipal . JM Brémond avait donné quelques idées innovantes mais le maire n’avait guère apprécié : par exemple, la création d’un simple "Espace Buffet" avait été critiquée par le conseiller qui proposait que la mairie aille plus loin et se batte pour un véritable Musée consacré au peintre La réponse du maire a été d’une haute portée démocratique : il a nommé une autre conseillère aux affaires culturelles (en complément), Mme Delebarre. Autrement dit, un camouflet bien cinglant, une calotte bien envoyée, une gifle bien assénée.....

Une autre difficulté vécue par le fils Brémond a été de tenir trois ans en étant constamment sous le feu des sous-entendus et des allusions... Personne n’a répondu à la question qui a déjà été posée : comment régirait-on si un lobbyste réputé, Mr Coste Thierry, (par ailleurs mari de la première adjointe) nous proférait des menaces habilement et surtout vicieusement déguisées : nul doute que JM Brémond a connu des périodes pénibles à vivre et des obstacles placés insidieusement sur son chemin pour l’empêcher de conduire avec efficacité sa fonction d’élu territorial .

Jean-Marie Brémond veut poursuivre, en tant que citoyen, sa lutte pour un référendum au sujet du lotissement Beauvezet : à la fin de sa lettre de démission, il espère que d’autres habitants se mobiliseront pour appuyer cette idée . Personnellement, je m’associe volontiers à cette démarche mais je me permets de proposer que d’autres sujets soient abordés en réunion publique : les gisements de gaz de schiste, le contenu du PLU, la gestion des animations et festivités ...

Mme Isabelle Dert-Bono doit faire publier la lettre résumée qui explique la démission de l’élu tourtourain : on verra bien si le maire fait des commentaires ....

démission 

Vos commentaires

  • Le 17 mars 2011 à 22:18, par Goure En réponse à : Démission

    Comme je ne sais RIEN des remous qui peuvent se passer à Ampus, je suis satisfaite de savoir ce qui se passe à Tourtour où le CM vit sa vie démocratique. Merci

  • Le 17 mars 2011 à 23:34, par Gilbert Giraud En réponse à : Pour savoir...

    Chère Rose, si tu ne sais RIEN de ce qui se passe au conseil municipal d’Ampus, il te reste à faire un peu comme moi (et tu le feras assûrément encore mieux que moi) : tu assistes aux conseils ou alors tu te renseignes auprès des présents dans la salle et d’élus qui ne sont pas sectaires ... Et ainsi, tu peux relater les remous et les entourloupes , les projets et les actions, les réussites et les difficultés : pour Tourtour, tu as les yeux de Chimène (et tant mieux) mais la vue la plus utile n’est pas , dans ces cas-là, celle des yeux mais plutôt celle de l’esprit.... Le fait que tu qualifies la vie de l’assemblée communale tourtouraine comme "démocratique" montre que tu n’as pas tous les éléments (ni en main ni en tête) ou alors que tu feins de les ignorer ... Malgré tout, n’oublie pas que depuis quelques mois, sur la Place des Ormeaux, une agence immobilière s’est installée : et notre cher hollandais Gherard saura te conseiller .... A bientôt .

  • Le 18 mars 2011 à 04:01, par Medzar En réponse à : Pourquoi avoir cru aux paroles de jugy

    Pourquoi avoir cru en jugy, alrs que monsieur Bremond est un tourtourain et que tout tourtourain qui se respecte, sait très bien et depuis toujours que P.Jugy n’a que la bouche pour parler et que le seul avenir qui le préoccupe c’est celui de son propre trou du cul. A moins que je me trompe !...

  • Le 18 mars 2011 à 11:07, par Gilbert Giraud En réponse à : Bonjour "Medzar",

    Bonjour "Medzar", les électeurs ne doivent pas avoir honte s’ils ont malencontreusement cru aux paroles et aux promesses de la liste Pierre Jugy : les citoyens croient, espèrent, rêvent ...et se retrouvent parfois le bec dans l’eau (et se tournent ensuite quelquefois vers l’abstention ). La liste Jugy avait été élue sur la foi de la continuité des objectifs du mandat de Jean Lainé mais également sur la peur que des bonnes âmes ont fait circuler sur la place et les ruelles concernant la liste Pélissier ... De nos jours, après 3 ans de mandat, on s’aperçoit du vide des projets innovants avec, au contraire, l’apparition de projets contraires aux promesses émises en janvier 2008 ! Malgré tout, tout au bout de la chaîne, ne soyons pas trop durs avec notre premier magistrat et ne l’accablons pas avec un vocabulaire qui risque de dépasser notre pensée (à moins que l’on se trompe !!). Cordialement . Un détail : une identité plus "visible" aurait été souhaitable.....

Répondre à cet article

Stats | 3 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le lundi 22 janvier 2018