Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Célébrités > 28 . Raimu, Jules Muraire . > Raimu, au théâtre et au cinéma .

Raimu, au théâtre et au cinéma .

 Raimu, au théâtre et au cinéma .

Dans notre sitre, une très grande partie des articles concerne directement le village de Tourtour (et c’est d’ailleurs son objectif prioritaire ). Dans certains cas, le rapport direct avec Tourtour ne saute pas immédiatement aux yeux : ce sera sans doute le cas pour certains lecteurs devant le présent article .. Néanmoins, il est important que l’on connaisse les aspects diversifiés (et pluriels) qui font (et ont fait) notre belle commune : et quand un personnage devient une légende, un hommage appuyé par plusieurs articles n’est peut-être pas totalement immérité ...

Et l’oeuvre de Raimu, tant théâtrale que cinématographique, mérite grandement un hommage (et notre attention ..). 

 

Théâtre :

  • 1915 : Plus ça change ! de Rip, Théâtre Michel
  • 1915 : Il faut l’avoir ! de Sacha Guitry et Albert Willemetz, Théâtre du Palais-Royal
  • 1916 : Monsieur chasse ! de Georges Feydeau, Théâtre de la Renaissance
  • 1916 : Faisons un rêve de Sacha Guitry, Théâtre des Bouffes-Parisiens  
  • 1916 : Six hommes, une femme et un singe de Pierre Veber et Yves Mirande, Théâtre Michel
  • 1917 : Le Poilu opérette de Pierre Veber, Théâtre du Palais-Royal918 : L’École des cocottes   de Paul Armont et Marcel Gerbidon, Théâtre du Grand-Guignol, Théâtre Michel
  • 1918 : Saison d’amour d’Edmond Sée, Théâtre Michel
  • 1918 : Le Cochon qui sommeille opérette de Rip et Robert Dieudonné, Théâtre Michel
  • 1919 : La Jeune Fille aux joues roses de François Porché, Théâtre Sarah Bernhardt
  • 1919 : Pour avoir Adrienne de Louis Verneuil, Théâtre Michel
  • 1919 : La Chasse à l’homme de Maurice Donnay, Théâtre des Variétés
  • 1919 : L’École des cocottes de Paul Armont et Marcel Gerbidon, Théâtre Michel
  • 1920 : L’École des cocottes de Paul Armont et Marcel Gerbidon, Théâtre des Variétés
  • 1920 : Un homme en habit d’André Picard et Yves Mirande, Théâtre des Variétés
  • 1920 : Le Roi de Robert de Flers et Gaston Arman de Caillavet, Théâtre des Variétés
  • 1921 : Ma tante de Honfleur de Paul Gavault, Théâtre des Variétés
  • 1921 : Ça va ! revue de Rip et R. Guignoux, Théâtre de Paris
  • 1921 : La Revue des Variétés, revue de Rip et R. Guignoux, Théâtre des Variétés
  • 1922 : La Belle Angevine de Maurice Donnay et André Rivoire, Théâtre des Variétés
  • 1922 : La Petite Chocolatière de Paul Gavault, Théâtre des Variétés1922 : Le Blanc et le Noir de Sacha Guitry, 
    1923 : Un jour de folie d’André Birabeau, Théâtre des Variétés
  • 1923 : Édith de Nantes d’Yves Mirande, Théâtre Daunou
  • 1923 : Un phénomène parade de Sacha Guitry, Théâtre de l’Alhambra

 

  • 1923 : Vertu... Vertu... d’Alfred Savoir et R. Guignoux, Théâtre des Mathurins
  • 1923 : La Huitième Femme de Barbe-Bleue d’Alfred Savoir, Théâtre des Mathurins
  • 1924 : La Flambée d’Henry Kistemaeckers, Théâtre de Paris
  • 1924 : Le Bois sacré de Robert de Flers et Gaston Arman de Caillavet, Théâtre des Variétés
  • 1925 : La nuit est à nous d’Henry Kistemaeckers, Théâtre de Paris
  • 1926 : Vive la République ! revue de Sacha Guitry et Albert Willemetz, Théâtre Marigny
  • 1926 : La Vérité toute nue de Pierre Veber et Gustave Quinson, Théâtre de Paris
  • 1926 : Vive l’Empereur d’Yves Mirande, Jean Richepin, R. de Meckiels, Théâtre La Scala
  • 1927 : Mil neuf cent vingt sept revue d’Albert Willemetz, Saint-Granier, Jean Le Seyeux, Théâtre Marigny
  • 1927 : Le Diable à Paris opérette d’Albert Willemetz, Robert de Flers, Francis de Croisset, Théâtre Marigny
  • 1927 : Venise opérette d’Albert Willemetz et André Mouézy-Eon, Théâtre Marigny
  • 1928 : La Revue de Marigny revue de Jean Le Seyeux et Saint-Granier, Théâtre Marigny
  • 1928 : Le Diable à quatre revue de Sacha Guitry, Théâtre Marigny
  • 1928 : Coups de roulis opérette d’Albert Willemetz, Théâtre Marigny
  • 1929 : Marius de Marcel Pagnol, Théâtre de Paris
  • 1930 : Ces messieurs de la santé de Paul Armont et Léopold Marchand, Théâtre de Paris
  • 1935 : Noix de coco de Marcel Achard, Théâtre de Paris
  • 1935 : Fanny de Marcel Pagnol, Théâtre des Variétés
  • 1944 : Le Bourgeois gentilhomme de Molière, mise en scène Pierre Bertin, Comédie-Française
  • 1944 : Le Malade imaginaire de Molière, mise en scène Jean Meyer, Comédie-Française
  • 1946 : L’Anglais tel qu’on le parle de Tristan Bernard, Comédie-Française

Filmographie :

Films muets :
  • 1912 : L’Agence Cacahuète, moyen métrage (870 m) de Roger Lion
  • 1912 : Godasse fumiste de Gérard Bourgeois
  • 1913 : L’Homme nu d’Henri Desfontaines
  • 1915 : Paris pendant la guerre, revue filmée de Henri Diamant-Berger
  • 1916 : Sacré Joseph, court métrage (660 m) de Roger Lion - sous le nom de Rallum
  • 1916 : L’Enlèvement de Vénus de Roger Lion
  • 1917 : Le Vagabond, court métrage (370 m) - sous le nom de Rallum
Films parlants :
  • 1931 : Le Blanc et le Noir de Marc Allégret et Robert Florey : Marcel Desnoyers
  • 1931 : Mam’zelle Nitouche de Marc Allégret : Célestin alias Floridor
  • 1931 : Marius d’Alexandre Korda : César Olivier (cf. Trilogie marseillaise de Marcel Pagnol)1932 : La Petite Chocolatière  de Marc Allégret : Félicien Bédaride
  • 1932 : Fanny de Marc Allégret : César Olivier (cf. Trilogie marseillaise de Marcel Pagnol)1932 : Les Gaietés de l’escadron  de Maurice Tourneur : Le capitaine Hurluret du 51ème chasseur
  • 1933 : Charlemagne, de Pierre Colombier : Charlemagne
  • 1933 : Théodore et Cie de Pierre Colombier : Clodomir
  • 1934 : J’ai une idée de Roger Richebé : Audrey Hanilgthon, inventeur
  • 1934 : Ces messieurs de la Santé de Pierre Colombier : Jules Taffard / Gédéon1934 : Tartarin de Tarascon  de Raymond Bernard : Tartarin
  • 1935 : L’École des cocottes de Pierre Colombier : Labaume
  • 1935 : Minuit, place Pigalle de Roger Richebé : Monsieur Prosper
  • 1935 : Gaspard de Besse d’André Hugon : Samplan
  • 1936 : Le Roi de Pierre Colombier : Bourdier
  • 1936 : Le Secret de polichinelle d’André Berthomieu : Monsieur Jouvenel
  • 1936 : César de Marcel Pagnol : César Olivier (cf. Trilogie marseillaise de Marcel Pagnol)
  • 1936 : Faisons un rêve de Sacha Guitry : Le mari
  • 1936 : Les Jumeaux de Brighton, de Claude Heymann : Alain Beauregard père et ses deux fils1937 : Les Rois du sport, de Pierre Colombier : Jules de l’Estaque.
  • 1937 : Vous n’avez rien à déclarer ?, de Léo Joannon : Monsieur Papillot
  • 1937 : La Chaste Suzanne d’André Berthomieu : Monsieur des Aubrays
  • 1937 : Un carnet de bal de Julien Duvivier : François Patosset
  • 1937 : Le Fauteuil 47 de Fernand Rivers : Monsieur Theillard
  • 1937 : Les Perles de la couronne de Sacha Guitry et Christian-Jaque : L’industriel méridional1937 : Gribouille  de Marc Allégret : Camille Morestan dit Gribouille1938 : La Femme du boulanger  de Marcel Pagnol : Aimable Castagnier
  • 1938 : Le Héros de la Marne d’André Hugon : Bernard Lefrançois
  • 1938 : Les Nouveaux riches d’André Berthomieu : Edmond Legendre
  • 1938 : L’Étrange Monsieur Victor de Jean Grémillon Victor Agardanne
  • 1939 : L’Homme qui cherche la vérité d’Alexandre Esway : Jean Vernet1939 : Noix de coco  de Jean Boyer : Loulou Bardentane
  • 1939 : Monsieur Brotonneau d’Alexandre Esway : Monsieur Brotonneau
  • 1939 : Dernière Jeunesse ou "La Fin d’une vie" de Jeff Musso : Georges1939 : Le Duel   de Pierre Fresnay : Le père Bolène
  • 1940 : La Fille du puisatier de Marcel Pagnol : Pascal Amoretti
  • 1941 : Parade en 7 nuits de Marc Allégret : Mistre
  • 1942 : Les Inconnus dans la maison d’Henri Decoin : Maître Loursat de Saint-Marc942 : Monsieur la Souris  de Georges Lacombe : Monsieur La Souris
  • 1942 : Les Petits Riens de Raymond Leboursier : Monsieur Charpillon
  • 1942 : L’Arlésienne de Marc Allégret : Patron Marc1942 : Le Bienfaiteur  d’Henri Decoin : Monsieur Moulinet / Monsieur Guillot
  • 1943 : Le Colonel Chabert de René Le Hénaff : Le colonel Hyacinthe Chabert
  • 1945 : Untel Père et Fils de Julien Duvivier : L’oncle Hector
  • 1946 : Les Gueux au paradis de René Le Hénaff : Boule

    1946 : L’Homme au chapeau rond  de Pierre Billon :.

    Quel fameux comédien ce Jules Muraire !! Quel magnifique acteur ce Raimu !!

Vos commentaires

  • Le 30 avril 2011 à 10:43, par Fled En réponse à : De quoi se retourner dans sa tombe

    Je travaille au Tribunal administratif de Toulon, rue racine là où se trouve la statue de Jules

    Je passe tout le temps devant la statue de Raimu.
    Eh bé je n’arrive jamais à ne pas m’indigner de voir sur la plaque de ladite oeuvre le texte pour Raimu avec ses dates et son titre honorifique sur 3 lignes et sur les 3/4 de la plaque un texte vantant les mérites de Jean-Marie Le Chevallier, ex-maire F.N de Toulon, avec ses titres de "noblesses" la date de la pose etc...
    Ou comment briller sur le "dos" des autres.

    Ca me glace le sang.

    Florent VERDIER

Répondre à cet article

Stats | 7 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le mardi 12 décembre 2017