Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 20 . Le député de la 8ème circonscription ( Haut-Var et la Dracénie ) et les (...) > Les candidats pour la 8ème circonscription du Var en 2017 > Candidature "sans étiquette" de Pierre Jugy (avec soutien du (...) > La campagne électorale de Pierre JUGY en 2017 > Réunions publiques. > Réunion électorale Pierre Jugy (SE+FN) avec des habitants à Tourrettes

Réunion électorale Pierre Jugy (SE+FN) avec des habitants à Tourrettes

 Réunion électorale

 Pierre Jugy (SE+ FN

 avec des habitants à Tourrettes 

La campagne se poursuit pour Pierre Jugy et Stéphane Pellegrin, sans oublier Williams Aureille, le directeur de campagne. Maintenant que les choses sont claires et que l’on sait que le FN va totalement phagociter la campagne électorale du candidat Jugy, il ne nous étonnera pas que la "patte" frontiste soit visible et reconnaissable sur chaque épisode : par exemple, la réunion publique du maire de Tourtour à Tourettes (pays de Fayence) qui nous est présentée sur la page Facebook du candidat .

Tous les extraits publiés sont tirés de la page Facebook du candidat et sont donc faciles à vérifier. De plus, "pour ne rien trahir du texte original", j’ai résisté à la tentation de corriger les fautes (peu nombreuses il est vrai - une trentaine-je me suis contenté de les souligner et de faire une capture d’écran avant les modifications).

Ce samedi 25 mars Pierre JUGY, candidat aux élections législatives de la 8eme circonscription du Var, était l’invité d’un groupe de citoyens lors d’un déjeuner-débat, dans une auberge à Tourrettes.
Autour d’un parterre, représentant toutes tendances politiques, et composé de chefs d’entreprise, commerçants, retraités, fonctionnaires, agriculteurs et habitants du Canton de Fayence, le Maire de Tourtour, accompagné de son suppléant Stéphane PELLEGRIN, a pu énon
les thèmes de la politique qu’il mènera en faveur de la ruralité et de la proximité, avec un vision de l’économie pour notre région et de façon plus globale sur celle de notre pays…
Lors de cette invitation Pierre JUGY dressa un tableau des sujets sociétaux avec le bilan d’un système politique qui a favorisé une augmentation non seulement des inégalités, mais de la pauvreté, sinon de la misère à un degré inconnu jusqu’alors.
“ Ma candidature est marquée par une volonté de rupture avec le système actuel. Une fois élu, j’aborder
ais la question du logement pour nos compatriotes et la précarité professionnelle qui s’est accrue.
Le ressenti aussi d’un certain sentiment de solitude, d’abandon, et d’éloignement du monde rural face au danger d’une mondialisation galopante, vers laquelle ni notre proximité, ni notre économie, ni nos entrepreneurs ne pourront s’appuyer “
S’arrêtant un long moment, sur la désaffection prononcée de l’état envers les territoires ruraux, Pierre JUGY énon
çât quelques unes de ses propositions en matière de fermetures et d’éloignement géographique des services publics, sans omettre d’aborder le sujet de la désertification médicale et la suppression de classe dans les petits villages pour un regroupement qu’il qualifiât de totalement incompatible avec l’esprit qui anime nos traditions et notre démocratie.
• Le Candidat sans étiquette, et soutenu par le Front National de la 8e circonscription, se positionna très clairement en faveur d’une véritable volonté politique favorisant l’accès pour tous aux services publics qui doivent rester une fonction essentielle de l’État.

Extrait choisi des interventions de Pierre JUGY :
PJ / « L’égalité de traitement ville-campagne éviterait une désertification qui sonne comme une incohérence de plus dans
L’attachement de nos concitoyens pour leur l’histoire et leurs valeurs auxquelles ils sont très attachés, particulièrement sur des secteurs éloignés comme ceux de la ruralité ».
PJ / « Les efforts d’investissement en faveur de la ruralité doivent impérativement être mis en place par une réorganisation du territoire, fondée sur la proximité et l’efficacité d’un mode financier économe , particulièrement dans les domaines publics »
• Continuant sur le même sujet, Pierre JUGY aborda le rééquilibrage de la politique de la Ville vers les zones désertifiées et rurales.
Extrait choisi des interventions de Pierre JUGY :
PJ / « Il faut soutenir l’effort d’investissement, en faveur de la ruralité, au niveau des infrastructures locales, en révisant l’organisation de celles-ci pour qu’elles soient plus efficientes dans la proximité avec nos concitoyens »
• Le Candidat rappelant qu’il était important de redonner aux collectivités locales la maitrise, dans des domaines variés. Notamment en ce qui concerne, l’eau et l’assainissement, pour être véritablement efficient et réactif aux attentes de leurs administrés.
Extra
it choisi des interventions de Pierre JUGY :
PJ / “Ces domaines étant actuellement transférés à de grosses structures comme les intercommunalités, les régions et à plusieurs prestataires privés, n’appréhendent pas toutes les orientations décidées et grèvent très lourdement le budget des communes avec des taxes sans cesse en évolution. Je défendra
is tout le contraire pour rétablir un certain équilibre et retrouver l’aspect positif de la ruralité“
• Puis vint le tour des questions économiques que Pierre JUGY aborda avec un ton nouveau et résolument différent face au bilan désastreux de tous ceux qui interviennent sur notre quotidien
Extraits choisis des interventions de Pierre JUGY :
PJ / Je suis issu, comme mon suppléant Stéphane PELLEGRIN, de la société civile, restaurateurs. Tous deux nous ne connaissons que trop bien les freins qui entravent les investissements et la compétitivité de l’entreprenariat..
Nous avons des chefs d’entreprises qui souhaiteraient embaucher et nous avons des concitoyens qui recherchent des emplois. Entre les deux, une série de mesures qui grippent les rouages du développement pour les uns et de l’emploi pour les autres »
PJ / “En France aujourd’hui, le carcan européen nous contraint à se voir confisquer notre souveraineté de décider démocratiquement notre propre politique économique, nous sommes liés aux décisions d’un système supranational austère avec une forme d’isolement et une absence de compétitivité qui nous empêche toute forme de croissance. Par la suite, la dette se créée, augmente et devient ingérable, vis à vis d’une économie mondiale trop spéculative sur tous les marchés monétaires internationaux.“
PJ / “ À force de favoriser une économie spéculative à une économie réelle, c’est une crise majeure qui frappe le système. Une partie de la solution passe forcément par une libération des normes qui pèsent sur l’entreprenariat dans une Europe qui n’a pas les mêmes usages, ni les mêmes régulations et encore moins les mêmes priorités.
PJ / “Le chômage est à un niveau inquiétant, la croissa
nte est faible voire nulle, les déficits sont énormes et la planche à billets va devenir une nécessité. L’inflation des prix est réelle et la délinquance en forte hausse.“
PJ / “Ce bilan c’est celui de trente années d’alternance de droite et de gauche. Tous ces hommes qui aujourd’hui encore se présentent à vous, avec l’indélicatesse de l’oubli et la suffisance d’un savoir que je préfère ne pas revendiquer, vu l’extrême faiblesse des résultats qu’ils ont obtenu“
• Le ton était donné, avec des solutions énoncées sur le sujet reprises par une audience acquise.
Pierre JUGY développa la désorganisation de nos services publics, la réforme territoriale. La baisse des dotations de fonctionnement, la disparité des ressources fiscales selon les collectivités et la hausse des dépenses sociales en indiquant une autre voie de renouveau territorial.



Extraits choisis des interventions de Pierre JUGY :
PJ / “Avant tout, nous devons restaurer un état fort et stratège, plus juste, plus économe, et des collectivités territoriales qui devront également assainir leur gestion financière. Il faut sacraliser l’engagement de l’État au niveau des collectivités territoriales et se montrer moins idéologue que pragmatique, pour réussir une réforme territoriale qui tiendra compte de la particularité de nos territoires, bien différente de l’option de grandes métropoles régionales défendues par tous les autres candidats du système.“
PJ / Pour le Mair
es que je suis, les contraintes sont de plus en plus prégnantes. Il nous faut une réforme territoriale qui entraine une baisse significative des dépenses publiques, des impôts directs, locaux pour nos concitoyens tels que la taxe d’habitation, la cotisation foncière des entreprises et les taxes foncières territoriales. Pour ce faire, il faut engager une stabilisation du paysage institutionnel français et un retour logique des politiques de proximité qui favorisent un rapprochement de nos concitoyens avec les collectivités qui gèrent leur quotidien.
• Il évoqua ensuite une marchandisation sur
LEurope sans équité avec un pouvoir sans limite et de grands privilèges des grands groupes imposant un mode de société aux Etats, avec des frontières laxistes favorisant un libre échange économique pervers pour notre pays, ce qui favorise la déstructuration de nos industries et nos PME / TPE, suggérant des pistes concrètes pour sortir de cette spirale négative
Extraits choisis des interventions de Pierre JUGY :
PJ / “ Nous devons soutenir les entreprises françaises, avec un protectionniste intelligent en réservant la commande publique aux entreprises françaises, avec le rétablissement d’une monnaie nationale qui sera le levier de notre compétitivité.
Clairement, la monnaie européenne défie les règles de l’équilibre monétaire, en dérégulant sciemment les économies de ses membres “
PJ / « Comment expliquer que nous ayons les mêmes règles en Europe, en ayant entre les états une productivité différente, sans aucun mécanisme d’ajustement au sein d’une politique économique globale ? »
PJ / « Nous sommes dans une économie de marché différente pour tous et qui traverse des périodes d’expansion, de ralentissement ou bien de dépression qui n’ont rien de semblable, selon qu’on soit français, allemand ou italien. L’euro n’est pas l’Europe et sans un profond changement nous pouvons très vite nous trouver dans une impasse problématique »
PJ / “ Je proposer
ais pour relancer la croissance d’abaisser les charges sociales des TPE / PME, avec des mesures conditionnées au maintien de l’emploi.
J’appuier
ais une réduction de l’impôt sur les sociétés, avec un dispositif à taux réduit à 15 % , plus un taux intermédiaire à 24 % (33% actuels).
Je soutiendra
is l’interdiction des importations de produits étrangers qui ne respectent pas les normes imposées aux producteurs français et dans un même temps je voterais une libéralisation de l’accès au crédit pour les petites et très petites entreprises. »
• Le Candidat « d’Au Nom Du Var » développa également les solutions qu’il proposera lors de sa campagne pour l’emploi et la solidarité, des points essentiels qui restent parmi les priorités
de dans son programme pour ces élections législatives. De nombreuses questions sur le sujet.
Extraits choisis des interventions de Pierre JUGY :
PJ /“ Je soutiendr
ais la revalorisation du minimum vieillesse partout en France, comme je serais très vigilant sur les propositions d’instaurer une prime au pouvoir d’achat à destination des faibles revenus. Une mesure que je cautionne totalement. Je militerais ardemment + le rétablissement de la demi-part pour les veuves et les veufs, ainsi qu’une défiscalisation des pensions de retraite pour les parents de famille nombreuse.“
PJ /“ Je proposer
ais également une baisse des tarifs réglementés du Gaz et électricité. Enfin je solliciterais le parlement pour que nous prenions des sanctions contre les dirigeants d’entreprise coupables d’entente frauduleuses agissant sur une partie du pouvoir d’achat des consommateurs.“
PJ /“Pour ce qui me concerne je ne toucherai pas à la durée légale du travail de 35 h et j’appuier
ais son maintien, avec toutefois une négociation après des instances professionnelles selon quelques règles. Dans une même volonté je souhaite que nous laissions l’âge légal de la retraite à 60 ans et 40 annuités de cotisations pour une pleine retraite »
PJ / “Pour les épargnants je souhaiter
ais Sécuriser les dépôts et l’épargne des français en éradiquant la loi Sapin qui consistait, je le rappelle, à un gel et un ponction de l’épargne bancaire , des contrats d’assurance vie si une menace de crise Bancaire intervenait. Un véritable larcin réglementé“
• Plus de deux heures d’intervention pour le candidat Pierre JUGY, avec beaucoup d’échanges fructueux d’une assistance très intéressée par les arguments du candidat aux législatives de la 8e circonscription.
Un parterre ravi d’avoir échang
er sur des thèmes importants de ce scrutin, avec une dernière phrase du Maire de Tourtour pour l’invitation qui lui avait été faite par ce groupe de citoyens attentifs à leur futur.
PJ / “je tiens à vraiment vous remercier pour cet échange, instructif et chaleureux pour chacun d’entre nous.
Pendant toute la campagne j’aur
ais l’occasion d’exprimer plus longuement les sujets que nous avons abordés et bien d’autres comme ceux de l’immigration, L’Europe avec un grand débat sur le sujet, la sécurité et la défense, le système de santé avec notamment l’abandon du RSI, l’identité nationale et le rayonnement de notre pays dans le monde, l’environnement et la transition énergétique aussi qui me tiennent particulièrement à cœur. Nous explorerons également les divers modèles en faveur de l’emploi, je vous donnerais mon ressenti sur les traités de libre échange, la pénalisation et l’application de la justice, l’ordre républicain dont nous avons tant besoin et la révision de la constitution, sans laquelle il sera plus compliqué de réformer.
N’hésitez pas à joindre mon équipe ou moi-même afin de participer activement à ce renouveau et à ce mouvement des patriotes libres qui se place pour véritablement changer les choses et les pratiques dans ce si beau pays qui est le nôtre“

_____________________________

Commentaires du site "Tourtour, notre village"

**..."parterre, représentant toutes tendances politiques," :
Il a de la chance Pierre d’être un candidat invité dans une auberge...Et en plus, par des convives de tous les partis, de toutes les catégories sociales, et tout ça dans un groupe d’une vingtaine de personnes...Vraiment, bravo !

**...le futur et le conditionnel : (avec des "si"..)
Le gonze Williams Aureille est défini comme un spécialiste en communication dans l’organigramme de la Mairie de Fréjus et du staff de D.Rachline : d’accord, mais en grammaire et conjugaison il a quelques légères lacunes ! Pour un "crack de la com", ne pas faire de différence (et même confondre) le futur et le conditionnel, c’est un peu grave ! Et en plus, c’est contre productif et contradictoire avec le discours prononcé par le candidat : bien relire le texte et le corriger avant de le publier sur la page Facebook aurait été une bonne idée...Une douzaine de verbes au conditionnel (je serais, je voterais, je militerais...) nous disent donc que le candidat est sur une dynamique du "si je suis élu" et non pas du "quand je serai élu "...Pas trop offensif tout ça ! Pierre Jugy a donc implicitement - avec cette erreur de conjugaison - une attitude de perdant d’avance, il ne se projette pas dans l’avenir mais se contente de mettre des conditions à son action ...Allez, Williams, il faut corriger les verbes en "ais" pour les placer en "ai" ...Et pardon, mais c’est quand même important...n’est-ce pas ?

**..."Le Candidat sans étiquette, et soutenu par le Front National de la 8e circonscription..." :
Le lendemain de cette publication, la phrase ci-dessus a été supprimée, ainsi que les coordonnées de la messagerie de Williams Aureille en fin de message..(je ne les avais pas notées, pas trop de pub !). Les allusions trop directes au FN ont sans doute paru un peu grosses...J’avais donc bien fait de faire un copier-coller du texte initial (avec capture d’écran), sinon d’aucuns risqueraient de ne pas y croire...
Sur la forme, le message du départ était rédigé comme si un intervenant "racontait" la soirée et posait les questions au candidat : les réponses commençaient alors par PJ...(style interview). Le message corrigé (pas encore les fautes) a été publié pour donner l’impression que c’est vraiment le candidat qui écrit (et qui parlait dans la réunion)...La seconde mouture (le lendemain) est un catalogue où les titres des chapitres ont été rajoutés (comme sur un tract dans les boîtes à lettres) avec les mots-titres en majuscules : garantie de l’épargne, le Volet social, PME-TPe, l’Euro, Economie et Europe, Ruralité, réforme territoriale... Tout cela montre bien que la communication au sein de l’équipe n’est pas totalement au point...

Mine de rien, je passe bien du temps avec le candidat Jugy... Va falloir que je me resaississe...lol.
 

Répondre à cet article

Stats | 16 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le mardi 25 avril 2017