Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > L’Union > Le billet de bonne ou mauvaise humeur. > Sable et gravier ...

Sable et gravier ...

Sable et gravier ... 

Attention ! Je sais, je sais, je sais ... Certains vont encore dire que je critique, que je râle, que je suis de mauvaise foi : pas du tout ! Je me pose une petite question et on me donnera peut-être la réponse ...

Explication :
Cet été, il est prévu qu’une plage soit aménagée dans le jardin public pour amuser les gosses et d’autres plus grands enfants. Cool ! Très bien ! Bonne idée qui est à placer au crédit des réalisations innovantes de la politique culturelle de l’équipe municipale. Cette activité aura sans doute du succès et elle sera donc reconduite chaque année. 
Donc je rerépète, c’est très bien !

Alors, pourquoi suis-je en train de ramener ma fraise ?
Pour la question du sable, du gravier et des gravillons, eh oui ! 
Il est où le souci ? Je m’en vais vous le conter ...

Chaque année, pour l’organisation des concours de boules, la Mairie commande un camion de gravillons  à Patrick Giraud qui fait donc la livraison des 3 m3 nécessaires pour recouvrir le jardin public. Il faut se souvenir que le gravier (sur un an ) est pratiquement éliminé par les pluies, le vent, les orages et qu’il s’écoule par le jardin des Carpentier, vers le tilleul . Donc, en été, il faut retrouver un semblant de terrain bouliste : comme chaque année, aux vacances de Pâques, je me permets de renouveler la demande. Cette année, la consigne avait été donnée aux responsables de C’LaFesto (Philippe et mon cousin Michel) .

Je téléphone mercredi et je tombe sur Mariette . Elle me raconte qu’elle ne peut pas inscrire les dates des concours boulistes car elle ne dispose pas encore du logiciel qui permet de faire des corrections ou des ajouts : la Mairie doit l’acheter mais elle attend et s’impatiente. Je lui demande si les gravillons ont été mis sur le boulodrome : elle me répond que non et m’explique que du sable fin sera livré au mois d’août pour l’opération Tourtour-Plage et qu’ensuite, cette plage sera répartie sur le jardin public... OK ! super !

Et c’est là que je m’interroge un tantinet . Le jardin va donc continuer à être l’espace goudronné où il est très difficile de jouer, même pour les joueurs chevronnés. Il faudra attendre la mi-août pour avoir du sable. Soit ! Mais du sable de plage,  c’est trop petit, trop fin, trop léger : avec le mistral, le vent d’est, les pluies, les averses, les orages, les "chavannes", ce petit sable de plage va se retrouver très vite dans le fond du jardin et il n’y aura encore plus rien ...

Bien sûr, je manque de compétences techniques et la question a du être étudiée par des spécialistes. En tout cas, je languis vraiment d’avoir une explication à cette énigme qui occupe mes nuits...

A moins que la plage prévue soit de galets et gravillons ... 

 

Répondre à cet article

Stats | 2 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 14 décembre 2017