Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Histoire > Valuegne Saint-Domnin. > Saint Denis, usurpateur malgré lui ?

Saint Denis, usurpateur malgré lui ?

 

 

Saint Denis, usurpateur malgré lui ?

 

 

 

Nos ancêtres adoraient Saint Domnin, nous vénérons Saint Denis. Comment a t’on pu en arriver là ? Comme souvent, l’histoire est toute simple, la voici  :

Acte 1

1141. L’abbaye Notre Dame de Florielle est terminée. La dizaine de moines installés prie – beaucoup – travaille les champs – un peu. Parmi eux un moine copiste italien, Adonisius Volpatus – très, très lointain arrière grand oncle d’un futur grand curé de Tourtour – je tâcherai de rendre un jour à cet homme l’hommage qu’il mérite – a décidé d’écrire l’histoire du saint patron tourtourain. Sur place les écrits relatant la vie de ce saint manquent. Il s’enquiert donc auprès des habitants de Tortor. Lui parle un latin irréprochable, eux un provençalo – bas latin. Ils lui content les exploits de Saint Domnin, il ne connaît que Saint Denis. En provençal la prononciation des deux noms est pratiquement identique. Et ce moine copiste, grand lettré, transcrit, oui, mais il transcrit mal. Il bute sur l’infime différence. Désormais le sort de Saint Domnin est scellé. Pourtant dans le Tortor d’alors rien ne change, nos ancêtres continuent de fêter Saint Domnin – ou Saint Denis, peu leur importe, puisqu’à un poil de prononciation près c’est le même – le 13 février jusqu’en…

Acte 2

1551. Est nommé à Tourtour un prêtre érudit. Les tourtourains parlent, à l’époque, le provençal contemporain – graphie mistralienne mise à part. Ce prêtre érudit, donc, consulte les archives paroissiales et retrouve une copie du texte de 1141. Et que lit-il  ? Le saint patron de Tourtour est Saint Denis, et il est fêté le 13 février  !  !  !

Aîe, aïe, aïe !!! Mes pauvres pécheurs tourtourains, quelle erreur ! Que le Seigneur vous accorde sa miséricorde, Saint Denis se fête le 9 octobre ! "

C’en est fini de Saint Domnin. Passé dans les oubliettes de l’Histoire. Dorénavant les tourtourains vénéreront Saint Denis. Ils n’auront apparemment pas à le regretter. Les ex-voto, encore visibles il y a quelques dizaines d’années, pouvaient en attester.

A ceux qui ne savent à quel saint se vouer, cette petite histoire rappellera que pour intercéder auprès du Très-Haut un saint peut en valoir un autre.

N.B. L’histoire est totalement inventée et je ne sais pas s’il y a eu un acte ou deux. Mais le cheminement est exact. On ne passe pas de Saint Domnin à Saint Denis sans la case "Provençal" et son infime différence de prononciation, sinon son absence. Et par la suite sa traduction en français. Dans le cas présent Saint Denis est un avatar de Saint Domnin.

Quant à savoir s’il est un usurpateur, je vous laisse seuls juges  !

 

 

 

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le samedi 18 novembre 2017