Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Traditions > 03 . La cuisine, les recettes, l’huile, les vins... > Salade de mesclun (lou mesclùn de Tourtour).

Salade de mesclun (lou mesclùn de Tourtour).

 Salade de mesclun (lou mesclùn de Tourtour).

 

 

Salade Mesclun du pays, les 200g

De plus en plus, le mesclun connaît un succès grandissant dans nos assiettes . Mais mesclun est une quasi AOC ! Et pour une appellation d’origine contrôlée, n’est pas mesclun qui veut !! Il ne suffit absolument pas de mélanger deux ou trois restes de fonds de saladier pour avoir le droit d’imaginer que l’on va servir du mesclun !! Bien sûr que non ! Et il n’y a pas de honte à bien préciser les choses sur ce mesclun qui mérite qu’on ne le dénature pas ou qu’on le confonde avec des imitations ... Faù pa lou preindré per ùn aoutré !!

Sur la photo ci-dessous on voit le mesclun qui accompagne du fromage de chèvre chaud, recette tendance... Avec notre fromagère célèbre, l’incomparable Cabrette, il sera donc facile de réaliser ce plat puisque sur son stand on trouve les fromages mais aussi les salades, dont le mesclun .
Ne soyons pas étroits d’esprit (ni en cuisine, ni pour le reste ..) : il est bien évident que ce mesclun peut agrémenter des dizaines de plats et il devient un élément incontournable des entrées estivales (et printanières) : avec des tomates séchées ou une omelette, avec de la tapenade ou du rôti froid, avec de la pissaladière et bien d’autres entrées à votre guise.... 

Mesclun

Le mesclun (du latin mesculare et du provençal mescla, mélanger) est une salade provençale composée de pousses et de feuilles de différentes plantes potagères.

 

Aujourd’hui, la salade de mesclun figure au menu des restaurants gastronomiques et sur le marché (de Tourtour par exemple) elle figure dans la carégorie des salades "onéreuses"... Elle fut popularisée à Paris, quand le 10 juillet 1924 Philippe Tiranty et Paul Gordeaux réunis dans un restaurant de La Villette, décidèrent de créer Lou Mesclun, Association de méridionaux de Paris, en souvenir des moines du monastère de Cimiez qui cultivaient différentes espèces de plantes dans leur potager. La légende raconte que les moines n’avaient pas toujours les moyens de planter des dizaines de plants de telle ou telle salade : donc, au fil des arrivages, ils plantaient les semis les uns à côté des autres et récoltaient ensuite les plants vraiment proches... Et le mesclun (le mélange) se faisait tout seul !

 

Il est préparé, au choix, avec notamment de la laitue, de la mâche, de la roquette, de la chicorée, de la trévise, de la scarole, de la feuille de chêne, auxquelles on peut ajouter du pissenlit, des pousses d’épinard, du pourpier et des plantes aromatiques.Pour l’esthétique (plus que pour le goût) des cuisiniers rajoutent quelques petites fleurs comestibles -capucine, bourrache, lavande-, mais les puristes sont réticents sur ces adaptations culinaires. Le mélange de salades doit comporter un minimum de 5 variétés pour avoir droit à l’appellation. L’avantage du mesclun au potager, c’est qu’il est semé dans un carré et les pousses fraîches sont coupées au fur et à mesure de leur repousse, donnant ainsi une récolte renouvelée en permanence.

Un détail : on croit trop souvent que pour faire du mesclun, il suffirait d’acheter plusieurs salades et de les mélanger ... Que nenni !! La plantation des différentes salades se fait sur un espace délimité et la mâche est plantée à côté de la roquette qui voisine avec la scarole qui touche la frisée très proche de la chicorée... et ainsi de suite ... Et pour récolter, on se penche, on s’applique, on coupe les jeunes pousses, on laisse le plant (on ne l’arrache pas, on ne déterre rien) . La récolte est donc minutieuse et cela explique en partie le prix de la salade au kilo ...

Ce mélange, légèrement amer, peut être servi juste arrosé d’un filet d’huile d’olive, mais aussi parfumé avec des fines herbes et de l’ail.

Une recette de mesclun et de mayonnaise (en vidéo) : je vous propose un lien original, le mesclun expliqué (plantation et récolte) par deux jardiniers canadiens !! allez, ne soyons pas sectaires !...
www.cookshow.com/recette-video/mesclun-et-mayonnaise-503

Si vous aimez bien le mesclun et que vous voulez connaître d’autres recettes mixtes avec de jeunes pousses, allez consulter le site ci-dessous, il est très original ... Il ne s’agit pas du mesclun proprement dit mais on ne perd rien d’aller regarder un petit peu ...
www.mariusauda.fr/catalogue-jeunes-pousses-de-salades

 

Vos commentaires

  • Le 15 mars 2011 à 20:59, par Goure En réponse à : Salade

    Je ne nie pas que le mesclun soit bon.
    De mon "temps (et ça remonte loin !) on n’avait pas de ces mets de riches bourgeois ; mais ça n’empêchait pas de manger de très bonnes salades
    - celle qu’on allait ramasser pour accompagner la brochette de grives = la salade "féroce*" ( ou salado fèro) qui était d’ailleurs un mesclun puisqu’on en mélangeait plusieurs dont une très amère que mon père appréciait beaucoup. Salades gratuites bien sûr trouvées dans les champs.
    Autre salade délicieuse : la frisée avec des croûtons frottés d’ail. J’en fais souvent, je me régale toujours.
    Bon appétit !

Répondre à cet article

Stats | 7 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le mercredi 14 novembre 2018