Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 01 . Mairie et services municipaux. > Services techniques. > Services Techniques.

Services Techniques.

 Services Techniques. 


La Mairie doit prendre en charge tout ce qui ressort de la vie quotidienne des habitants. Le fonctionnement habituel et journalier du village est conditionné par le soutien des services techniques. A Tourtour, l’adjoint au maire délégué à ce service est Olivier Révelli : c’est à lui que le conseil municipal confie la gestion quotidienne (voirie, entretien, réparations, travaux d’assainissement, fleurissement...). Les employés sont sous la direction du responsable des services techniques, Jean-Marc Simon : pour résister au stress insoutenable imposé par sa fonction, Mr Simon bénéficie en compensation d’un logement douillet dans une bastide qui fait l’admiration de la moitié des habitants de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Le service technique  : le service est chargé d’assurer l’entretien des bâtiments communaux. Il a en charge l’étude, la réalisation et la surveillance des travaux votés par le Conseil Municipal. Il met en oeuvre la propreté urbaine et l’entretien des matériels de la commune. Il organise et réalise le déneigement en période hivernale et le fleurissement en période estivale.

Secrétariat  : le service est chargé de l’étude et du suivi des travaux réalisés par la commune. Il gère l’ensemble des équipements sportifs et le patrimoine forestier communal en collaboration avec O.N.F..(Office National des Forêts). 

Bureau d’étude : le service est chargé de la gestion administrative des services techniques . Ce service réalise aussi la rédaction des marchés publics passé par la collectivité. Par exemple, si des travaux de peinture sont prévus, la Mairie contacte des entreprises qui fournissent les devis : ensuite, le conseil municipal décide de l’adjudication du marché à telle entreprise suivant le prix et le travail prévu selon les prescriptions demandées.

Prévention, sécurité, urbanisme : le service est chargé de la sécurité des établissements recevant du public. Il rédige les rapports, autorisations et attestations suite aux reunions des commissions de sécurité. Il gère l’attribution des numéros de voirie aux propriétés établies sur la commune.
  

A Tourtour, le POS (plan d’occupation des sols) est enterré après avoir soulevé des monceaux de polémiques sur les attributions plus ou moins justifiées des permis de construire : il suffit de se placer au jardin public et de bien regarder en-dessous du village pour s’apercevoir que certains pistonnés n’ont pas été trop embêtés par les experts des Bâtiments de France. Aujourd’hui, le PLU (Plan Local d’Urbanisme) devra s’occuper de toutes ces questions mais avec des contrôles plus stricts : nul doute que la situation sera bientôt la même qu’avant mais on nous assure que non . On en reparlera.

Bâtiments  : le service est chargé de la coordination et de l’entretien des travaux à réaliser dans l’ensemble des bâtiments communaux. Par exemple, pour la Bergerie à côté du stade, la Mairie et les responsables ont fait attention à la construction de piliers suffisamment solides pour que la commission de sécurité donne un avis favorable .

Garage  : le service est chargé de l’entretien de l’ensemble du parc automobile et des matériels mécaniques de la commune. Les camions et les tracto-pelles doivent être entretenus correctement car le prix d’achat est dur à supporter pour les finances communales. A Tourtour, pour la première fois depuis la création de la charge de maire (après celle de consul), une voiture de fonction a été attribuée au premier magistrat du village par un vote du conseil municipal dès le deuxième mois du mandat engagé en mars 2008 : nous saluons le caractère innovant de cette décision des conseillers élus et le courage de cette assemblée de notables qui n’ont pas craint de voter ce qui n’existe dans aucune autre commune des alentours (même Aups qui est presque une ville...).

Voirie  : les service est chargé de l’entretien de l’ensemble de la voirie communales ainsi que des parties communales des canaux.   Il organise en période hivernale le déneigement de la voirie communale. Heureusement, la construction des routes dépend du Conseil Général et de la DDE car les frais seraient énormes pour le village depuis la surmultiplication des chemins à goudronner.
L’entretien des rues, ruelles, places est une question épineuse : comme ailleurs, les tourtourains sont attachés à un village propre, bien entretenu. Il faut que les ruelles soient souvent muillées, que les jardinières soient bien arrosées, que les mauvaises herbes soient coupées, que les feuilles soient ramassées.... : et ce n’est pas simple car Tourtour est un petit village mais le passage est très important (visiteurs, touristes) et de ce fait, les contraintes de propreté sont encore plus rigoureuses. Daniel, Claude, Christophe, Eric, Jean se démènent pour nous rendre un village agréable mais nous pouvons aussi de temps en temps, balayer devant notre porte....

Fêtes et cérémonies : le service est chargé de la mise en place logistique des fêtes et manifestations sportives ou culturelles se déroulant dans la commune. Il gère les illuminations mises en place à l’occasion des fêtes de fin d’année. Pour les guirlandes de la Place, Tourtour a trouvé une solution originale : pour Noël, pour l’Epiphanie, pour la Chandeleur, pour les Rameaux, pour Pâques, pour la Fête de l’Oeuf, pour la Saint-Denis, pour Halloween, pour l’ouverture de la Chasse, pour le 14 juillet, pour le 11 novembre....(et on repart, pour Noël...) c’est toujours la même guirlande, la même, la même, la même... Elle ne sert plus à rien, peuchère, plus dégun ne s’aperçoit qu’elle est là, c’est juste une autre branche de platane.
L’été, le service doit s’occuper de la mise en place du podium lors des soirées prévues pour les spectacles : en moyenne, chaque année, le podium est monté et démonté une demi-douzaine de fois.

Magasin, marché, droit de place : le service est chargé de la gestion du stock des fournitures administratives et techniques nécessaires au bon fonctionnement des services municipaux. Il gére l’organisation et le déroulement de l’ensemble des foires et des marchés qui se déroulent tout au long de l’année. Il s’occupe de la gestion administrative de l’occupation du domaine public à titre commercial. A Tourtour, le nombre de foires-marchés-salons-expos est impressionnant, surtout dans la période estivale : il faut donc édicter des règles précises de fonctionnement.
Pour les marchés du mercredi ou du samedi, c’est un peu différent car certains ne tiennent pas bien en place ...

Vos commentaires

  • Le 27 novembre 2008 à 21:23, par SIMON JEAN MARC En réponse à : Si seulement c ’etait vrai !

    Et oui mon petit Gilbert on t’ a mal renseigné , je paye mon loyer et donc ne bénéficie d’ aucun traitement de faveur en rapport avec mon travail.Alors ça m’ embête un peu de ne pouvoir te donner raison mais c’ est comme ça que ça se passe.Par contre si a tes prochaines vacances a Tourtour tu pouvais faire quelque chose pour moi en voyant le maire et son conseil municipal j’ en serai le plus heureux .Si tu arrivais a changer la situation je te promets Gilbert de te faire passer un week end de rêve dans mon petit nid douillet. JEAN MARC SIMON

  • Le 27 novembre 2008 à 23:18, par Gilbert Giraud En réponse à : Mais c’est bien vrai....!

    Eh oui, c’est vrai, mon petit Jean-Marc ! Je comprends que la rouste subie par ton équipe des Girondins de Bordeaux au stade de Gerland (il y a quelques jours) te plonge dans un état de désolation mais il ne faut pas que tu noies ton chagrin dans la rancune stérile.
    Tu as mal lu mon texte ou alors tu as lu autre chose que ce qui était écrit. On reprend les termes employés : "pour résister au stress insoutenable imposé par sa fonction, Mr Simon bénéficie en compensation d’un logement douillet dans une bastide qui fait l’admiration de la moitié des habitants de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur".
    Un détail : le dernier article écrit sur le site s’intitule "on va encore dire que..." et il est exactement le reflet de ta remarque. A aucun moment je ne dis que tu as un logement gratuit parce que tu travailles à la Mairie. Je dis simplement que pour te remettre du stress (ça c’était une vanne)tu avais au moins la chance d’avoir un petit nid douillet dans une magnifique bastide et que cela permettait une récupération mentale plus facile que dans certains autres logements que ta famille a pu connaître. Chacun sait que tu payes un loyer. Et si j’avais eu envie de dire que tu grattais sur le dos de la Mairie, je l’aurai écrit sans honte et avec des mots très précis. Ce n’était absolument pas mon but. Dans cet article sur les services techniques, je pose aussi quelques banderilles mais Bon Dieu ! rien de méchant. Ce n’est pas parce que j’habite entre la Place Bellecour et le Parc de la Tête d’Or que je dois aussi oublier l’âne de Gonfaron, la sardine du Port de Marseille ou les galéjades de Pagnol et Giono. Dans ma petite cervelle, je parle de Tourtour et parfois je pose une mèche : mais jamais je ne tiens aussi une allumette, jamais. Autre chose : quand le présentateur météo dit "la région varoise a bénéficié aujourd’hui d’un beau temps ensoleillé et de températures clémentes" il ne sous-entend pas que les tourtourains n’ont pas réglé la taxe d’énergie solaire.
    Tu me proposes de rencontrer le Maire mais figure-toi que c’est lui qui a appelé à la maison lundi dernier pour me rencontrer (demande lui). Comme je ne descends plus avant Pâques, il me préviendra quand il passera à Lyon car il doit venir (la dernière fois il est monté avec quelqu’un des services techniques et ils ont mangé au "Bouchon Bocuse", là aussi demande lui). En tout cas comme je ne sais pas pourquoi il veut me voir, ta proposition sera un point de départ de la discussion. En tout cas, Jean-Marc, c’est cool de venir un peu sur le site : à moins que ce ce soit quelqu’un qui t’ait conseillé d’y venir, ce qui prouverait qu’il y a des langues bien plus vicelardes et venimeuses que mes doigts sur le clavier... La réponse à ton message permettra à ceux qui ne liraient pas exactement ce qui est écrit de comprendre un peu mieux. Mais malgré tout, "on va encore dire que..." A aucun moment je n’ai voulu être dans le registre de l’accusation ou du calcul, les choses sont claires.
    Bisous à tous.

  • Le 26 septembre 2009 à 11:50 En réponse à : pas de bol

    mr simon:grosgnon mr deroche:atchoum titulaire.mr ferran:joyeux mr piatte:simplet mr rodriguez:timide non titulaire.l equipe tecknique 7 nains(3 sur 5).mr gilbert comme certains d entre vous on peut etre remarquer que les non titulaires,maintenait la propetée du village.pendant ce temps les titulaires effectuer des traveaux chez mr simon.cela est il normal pour ca voyer mr jugy.l accident bête de mr simon,un enfant de 10ans ne le serait jamais fait.etant le plus souvent les fesses sur le siege,bureau,voiture voila q ont perd la notion travail.conclusion:depuis 20ans,tire au flanc,plus pommade et se faire plaindre.cela merite le pansement.

  • Le 29 septembre 2009 à 19:25, par Jean Louis Le Tinnier En réponse à : Délations

    Les nostalgiques peuvent être rassurés, la succession est assurée. Finit la bonne vieille lettre anonyme, l’heure est au mail non signé ! L’envahisseur peut revenir, la relève dans le milieu des délateurs a repris du service. Bien sur, pas de déportation ni de condamnation à mort, pas de dénonciation à l’encontre des juifs, des communistes ou des homosexuels ; la période ne s’y prête pas. Mais on sent poindre dans ce texte l’émergence d’un dénonciateur de grand talent. Certes des progrès restent encore à faire.

    Une bonne lettre anonyme ne peut comporter autant de fautes d’orthographe que la votre. Attention le venin que vous comptez déverser risque de ne pas être pris au sérieux. Sinon vous avez une autre solution, beaucoup plus simple, en parler avec les personnes concernées mais cette démarche s’apparente à du courage ce dont vous semblez dépourvu.

    Au plaisir de ne plus vous lire.

  • Le 4 octobre 2009 à 12:00 En réponse à : coucou

    mr le tinnier qui etes vous pour m interdire de parlé du service tecknique.pourquoi cache a nos amis les contribuables que certains ce repose sur les non titulaires.dite moi combien ai je fait de faute au premier message.merci par avance

  • Le 4 octobre 2009 à 14:15, par Gilbert Giraud En réponse à : à la place de....

    Cher lecteur, ne m’en veuillez pas de répondre "à la place de Mr Le Tinnier" mais il aura le loisir de le faire aussi... Si j’ai compris le message de Jean-Louis, il ne reproche pas que l’on se penche sur la question des titulaires ou stagiaires des Services Techniques : cela relève du fonctionnement de l’équipe municipale, des élus et des chefs de service. Il regrette surtout que cette remarque soit anonyme et donc moins crédible : asséner des jugements de valeur et de compétences professionnelles sans noter ses propres coordonnées a pu rappeler à J-Louis des méthodes (la délation, la dénonciation) anonymes qu’il ne cautionne pas et contre lesquelles il se bat depuis longtemps. Son épouse, Nathalie, est conseillère municipale à Solliès-Pont et tous deux connaissent donc bien les difficultés d’une gestion communale : leur militantisme est clair, défini et proclamé avec force et conviction, ils acceptent le débat ou l’échange mais à la condition que les règles démocratiques soient respectées. Notre site peut être l’occasion de discussions sur tous les sujets mais dans un souci de loyauté et de conscience citoyenne : dans l’anonymat, on se permet trop de choses qui ne peuvent guère faire avancer et réunir. En dernier lieu, J-Louis vous proposait d’en discuter avec les responsables de la situation que vous soulevez : l’adjoint aux Travaux (Olivier Révelli) et le responsable des Services Techniques (J-Marc Simon). Par exemple, si aucun des deux ne vous répond, cela fera un bon article !! Tenez-nous au courant. Cordialement.

  • Le 20 mars 2011 à 11:05, par mr raymane En réponse à : grosse tête

    derniere nouvelle du local teknique a partir du mois d avril mr ferran agent polyvalent se voit imposer le poste de cantonier a l année cela a etais decider par le directeur tecknique mr simeon qui m a pas apprecie un arret de travail de 3 semaines suite a un accident mr simeon a un bac +9 monsieur a declare que mr ferran merite pas sont r tt du vendredi sont jour de repos a etais suprime mais mr simeon va se retrancher derriere mr le maire hors renseignement pris celui ci n est pas au courant du changement de cet situation ainsi que les adjoints de cet mascarade comme vous le voyer mr simeon joue au echec avec les agents vue la situation je conseillerai a mr ferran de porté l affaire au tribunal administratifs pour discrimination au travail et abus de pouvoir enfin d eviter tou ca si j etais vous je remettrais tout le monde dans le meme train

  • Le 20 mars 2011 à 13:37, par Gilbert Giraud En réponse à : Au local technique ...

    Cher Mr Rayman, ne m’en veuillez pas mais j’ai un peu de mal à vous répondre sur ce sujet car je manque légèrement d’informations venant des deux côtés du son de la cloche (et de plus, pour l’instant, je suis loin du village..).... Mr Jean-Marc Simon avait déjà répondu à un message du forum et il pourra donc donner sa position sur notre site s’il le désire : si effectivement Claude Ferran se sent gravement lésé dans sa vie professionnelle (et l’on sait que cela joue ensuite beaucoup sur le moral et le mental), il aura toute latitude pour s’adresser aux autorités administratives qui règlent ce genre de litiges entre employés territoriaux et municipalités . Un détail : la mairie de Tourtour est déjà concernée par une affaire de ce type puisqu’une employée du secrétariat s’estime victime d’une mise à pied (mise au placard- mise de côté) qu’elle juge injustifiée et illégale . La justice va se prononcer bientôt et il y a de fortes chances pour que le maire soit condamné à verser de grosses indemnités à Christine (à moins qu’un médiateur -style loobyste- vienne interférer entre temps (au moyens d’artifices plus ou moins avouables ).
    Je serai à Tourtour dans une vingtaine de jours et je vous promets de me renseigner précisément sur le cas qui préoccupe Claude Ferran . Il est évident que ce genre de situations tendues démontre encore une fois que l’équipe municipale (et surtout le maire et les adjoints, le "team", le "staff"..) se retrouve en proie à de graves tensions et de lourdes contradictions . Les habitants s’aperçoivent de plus en plus de leur déception face à une gouvernance communale qui ressemble de pire en pire à une pure gabegie ... Mes amitiés à Claude et mes encouragements . Mes amitiés à Jean-Marc et mes espoirs de le voir régler au mieux cette histoire trouble . Et cordialités à tous .

Répondre à cet article

Stats | 2 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le samedi 15 décembre 2018