Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 06 . Vie économique et tourisme . > Le Tourisme . > Site à protéger d’un site maléfique....

Site à protéger d’un site maléfique....

Site à protéger d’un site maléfique ....  

 Dans la démarche municipale du Tourtourisme (et Tourtour tout tourisme), on peut prendre un exemple précis, ça aide à mieux comprendre.....

 

Internet est évidemment devenu le moyen prioritaire pour un vacancier futur de pouvoir se renseigner sur sa prochaine destination : avec le web, il a accès à tous les renseignements qu’il désire et il peut faire des comparaisons entre les diverses propositions . Imaginons un couple qui veut découvrir l’arrière-pays varois : en passant par Google (par exemple) il aura des tas de villages à consulter (Aups, Régusse, Ampus, Flayosc, Moustiers, Aiguines, Bauduen, Tourtour, Châteaudouble, Entrecasteaux, Cotignac... et tant d’autres). A partir de la carte du Var et des noms de villages, il va naviguer pour connaître un peu mieux toutes ces communes provençales : quand il va taper "Tourtour", il va arriver à la première page avec le site officiel du village www.tourtour.org/ et en quatrième position sur le site Wikipédia avec le lien fr.wikipedia.org/wiki/Tourtour . Sur le site officiel de la Mairie et de l’Office de Tourisme, il pourra bénéficier de tous les renseignements pratiques pour avoir une idée du village et ses potentialitésIl décide d’aller un peu plus loin et il consulte le lien Wikipédia qui est la référence la plus connue par les internautes pour une connaissance globale d’un sujet. Histoire, géographie, éthymologie, faune, flore, tourisme, administration.... une mine de documents. Un peu plus bas, au chapitre "Liens externes" on peut lire 
 Site officiel de la commune de Tourtour.
 « Tourtour notre village », site personnel consacré au village de Tourtour 
 " La Pastorale de Tourtour » blog officiel de l’association « La Pastorale de Tourtour » , une mise en scène du texte d’Yvan Audouard "la Pastorale des santons de Provence" montée, jouée et chantée par les habitants de Tourtour .

  

Autrement dit, Wikipédia décide de recommander à ses visiteurs internautes deux autres sites-blogs qui peuvent apporter un éclairage un peu différent de "l’officiel" qui est institutionnellement et logiquement plus lisse, plus consensuel, plus convenu. Wikipédia contrôle les sites avant de les proposer à ses lecteurs et elle accorde un soin particulier à tout ce qui est du domaine de la culture et du patrimoine : notre site n’est donc pas considéré par Wikipédia comme une atteinte au village et à son image et le fournisseur d’accès le conseille même. Même chose pour le site de Chrystel et Lionel Pélissier sur la Pastorale de Tourtour.

Par contre, l’Office de Tourisme de Tourtour, en liaison de facto avec la municipalité, refuse de mettre sur son site les liens préconisés par Wikipédia. OK, don’t act ! Mais pourquoi au fait ? Quand, dans le chapitre " vie associative" on note la Pastorale, il serait facile de préciser le lien qui renvoie directement au blog des Pélissier : ce blog est très bien fait, il retrace l’historique de l’assocoation et de ses nombreuses représentations sur scène, avec des dizaines de belles photos de tourtourains. Et pourquoi ne pas conseiller ce blog si agréable à regarder ? Parce que le nom Pélissier est éternellement synonyme de candidat tête de liste aux élections municipales ? C’est ça ? Non, pas possible que ce soit ça !! Âlors c’est quoi ?

Et notre site " Tourtour, notre village " est-il aussi maléfique qu’il faille l’ignorer ? En tout cas, s’il venait sur ce lien, le visiteur de Google tomberait sur un site où 80% (au moins !) des articles parlent du village, de son histoire, de ses richesses, de ses atoûts, de ses traditions, de sa culture provençale... Un internaute irait voir les divers chapitres qui l’intéressent et il laisserait sans aucun doute de côté les aspects polémistes, ironiques et légèrement persifleurs de quelques articles ... D’après les échos de la Place et des ruelles de notre village, il ne semble pas que les articles du site soient mal perçus par la majorité : notre pays, notre région, notre département, notre village ont tous une tradition vieille de centaines d’années où chacun peut apostropher les élus, les édiles, les notables, les nantis..... Alors, bien sûr, certains le prennent un peu mal avec des tas de bonnes raisons pour reprocher que l’on puisse reprocher. Tant pis pour ces culs-bénis ! La liberté est une valeur qui ne se décline pas seulement quand l’envahisseur nazi est là : elle est aussi là pour accepter que d’autres soulignent des détails, émettent des doutes, fassent des remarques et proposent des alternatives . En 2010, dans un village touristique branché, il faut peut-être se mettre au diapason des évolutions de la société et ne pas se cantonner dans une vie citoyenne bridée et encerclée.

Allez, on va pas se prendre trop le chou ! Dans le fond, rien de grave ! Vous avez raison, restons bien dans un site protégé avec la peur d’un site maléfique tenu par un dangereux webmaster qui fait tant de mal au village ! On verra bien !   

Et n’oublions jamais qu’il vaut toujours mieux consruire des ponts plutôt que des murs....

 

 

Répondre à cet article

Mis à jour le vendredi 16 avril 2021