Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 03 . Programme des activités de l’été . > 07 . Programme été 2010 . > Soirée AJT "Neige sous les tropiques", août 2010.

Soirée AJT "Neige sous les tropiques", août 2010.

 Soirée AJT "Neige sous les tropiques", août 2010.

Les jeunes de Tourtour ont encore une fois montré leur dynamisme, leur motivation et leur volonté farouche de faire bouger (les choses et les gens...) : la soirée "neige sous les tropiques" a tenu ses promesses et chacun a pu juger de l’ambiance festive qui régnait sur le jardin public (à cette date il s’appelait encore ainsi !).

Pour rendre hommage aux jeunes tourtourains, Jean-Louis Le Tinnier (papa de Mathias, un des organisateurs de la soirée tropicale) a rédigé un article que vous trouverez ci-dessous . Ensuite quelques petits commentaires . 

 " Ouf on l’a échappé belle !! "
 
On peut dire que la morosité était de mise au sein du groupe des AJT à quelques heures de leur soirée « neige sous les tropiques ». En effet, un remake de « peur sur la ville » planait ce soir-là sur la paisible cité tourtouraine. Des hordes de roms fuyant certainement les troupes du Reichsfûhrer Hortefeux devaient fondre en représailles sur le futur jardin ABB. Les villageois des plus pessimistes voyaient poindre le spectre cauchemardesque d’un nouvel Oradour-sur-Glane.
 
Dans les faits, cette nuit d’épouvante programmée s’est transformée comme par enchantement en une soirée remarquablement réussie. « Une belle réussite qu’aucun incident n’est venu perturber » écrivait même la correspondante locale le lendemain de l’évènement. Ce fut en tous cas la soirée la plus aboutie des festivités de l’été, à des galaxies des deux productions de la fête locale. Certainement une erreur de casting de « C’la Festo » : Les Boukans et le groupe Son del salon auraient sûrement fait un tabac dans le cadre d’un concert joué au théâtre de verdure, mais bon, tout le monde peut se tromper, nobody is perfect.

Revenons quand même à nos moutons. Malgré la perplexité chronique ambiante de certains, l’AJT a une nouvelle fois fait la preuve de toute son ingéniosité et de son sens de l’organisation. Rien à jeter, ni le son, ni les décors, ni l’ambiance et ni la neige bien sûr. Bravo à toute l’équipe et à son président Florent VERDIER qui ont su contre vents et marées maintenir le cap et convaincre, cette fois je l’espère, les plus rétissants.
 
C’est vrai, chers jeunes, vous auriez pu annuler cette soirée : d’ailleurs une association réputée de la commune a pris ses responsabilités, lors de la fête locale, et a mis fin, de fait, à des décennies de tradition. Pensez un peu ! Le curé polonais qui officie sur trois communes ne pouvait célébrer la messe qu’à 12 heures au lieu de 11, ce qui repoussait le défilé aux alentours de 12 h 40. On peut dire sans exagération aucune de ma part que nous avons frisé l’émeute et que cette annulation s’imposait. Certains ont même dit en rigolant quoique « C’est toujours comme ça avec la main d’œuvre étrangère. Y a pas de curés français ? » Quand le FN fait plus de 25 % aux dernières élections sur Tourtour il ne faut plus s’étonner de rien.
Allez les jeunes continuez à nous proposer de belles manifestations et dans cinquante ans lorsque vous vous occuperez des danses et des défilés folkloriques, je le sais, vous serez moins intransigeant sur les horaires. 
(fin de l’article de Jean-Louis Le Tinnier).

Commentaires (même s’ils sont inutiles ....et si ça ne gagne pas ça débarasse !) : 

Effectivement, organiser une soirée au village n’est pas une sinécure et l’association AJT commence à en connaître les sinuosités... Un exemple : en 2010 il est très fréquent, logique, tendance, efficace, commun et incontournable de passer par le serveur Facebook pour proposer des manifestations, des spectacles, des concerts, des expositions. C’est un procédé actuel d’information rapide et des milliers de messages de ce type sont postés de cette façon chaque jour . Nos jeunes de l’AJT sont donc passés par Facebook pour annoncer leurs soirées mais cela n’a pas été du tout du goût de notre maire qui a convoqué les responsables de l’association (Florent et Sébastien) pour les adjoindre de retirer l’annonce et ne pas passer par ce réseau communautaire qui présente (soi-disant) des risques énormes à cause des "hordes sauvages de racailles" qui envahiraient la commune... C’est à cette psychose sécuritaire du maire que J-Louis fait allusion en introduction . A noter que face à la décision du maire, les jeunes ont tout simplement supprimé une autre soirée prévue, c’est une position qui se comprend aisément devant le peu de considération dont les élus ont fait preuve ...

A noter également que le bureau de l’association AJT est à deux doigts de rendre le tablier devant le manque de confiance qui leur est témoigné encore une fois par l’équipe municipale : quelques jours avant la soirée, Mme Patricia Coste avait reçu Florent Verdier et lui avait soutenu que la subvention AJT ne serait que de 500 € en 2010 alors que le conseil municipal avait pourtant voté la somme de 1 500 € (au téléphone Dominique Delebarre avait confirmé à Mme Coste que la somme était de 500 €...) . Devant cette difficulté "soudaine", les jeunes de l’AJT se sont résolus à contacter des commerçants (bars et restaurants) et ils ont réussi en quelques minutes à récolter 800 € qui auront permis de régler les factures en cours (et rembourser Flo qui avait avancé certaines sommes)....

Bien évidemment, souligner ce genre de situations inconfortables (pour les uns et les autres) va encore passer pour une attitude polémique ... Tant pis ! Ne rien dire sur ce genre de problèmes posés aux jeunes du village c’est se boucher les yeux face aux atteintes sournoises à la démocratie participative et à l’implication citoyenne des jeunes de la commune (autrement dit c’est compromettre aussi l’avenir du village) ! Oui, bien sûr, il serait possible de cacher tous ces soucis dans la gestion quotidienne de la cité (la vraie signification du mot politique) mais il n’est pas interdit non plus de mettre le doigt sur ces dérives qui nuisent gravement à la vie du village (comme les gitanes sans filtre sur les capacités pulmonaires...).

Jean-Louis nous donne également son appréciation sur l’annulation du défilé de l’association "lei Bélugo" et sur le manque de concertation entre les différents partenaires afin d’offrir une fête provençale traditionnelle aux visiteurs et aux habitants. De même, l’association C’LaFesto est épinglée pour les choix discutables dans l’organisation de la fête du village de cet été 2010 qui a été vécue par les tourtourains comme la plus tristounette depuis plus de quarante ans... 
Pas grave tout ça !!, continuons ....Et n’oublions jamais que le blason de Tourtour s’accompagne (même dans la plus cruelle adversité) de la célèbre devise du village " ça s’est bien passé ! ". Depuis quelque temps, on dirait que la phrase s’estompe, faudrait peut-être creuser un peu plus chaque mot ...

 

À tous les invités de L’AJT & C2N présente : " Soirée disco "
Sebastien Baba Olivieri 31 mai, à 13:15 :
Cher amis, 
suite à un problème avec la municipalité, nous avons le regret de vous informer que la soirée disco est annulée !!!!

 

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 12 octobre 2017