Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 19 . La Préfecture de Toulon, la sous-préfecture et le sous-préfet de (...) > Le sous-préfet de Draguignan . > Stanislas Cazelles, sous-préfet de l’arrondissement .

Stanislas Cazelles, sous-préfet de l’arrondissement .

Stanislas Cazelles,

 sous-préfet de l’arrondissement .


Au début de son mandat, notre cher maire avait déclaré : "maintenant les préfets viennent à Tourtour " (Bulletin Actualités-tourtour n°3 ). Pierre Jugy, avec le petit vice caché qu’il se plaît à cultiver, avait ainsi voulu souligner que les visites préfectorales sous le mandat précédent de Jean Lainé étaient peu fréquentes et que dès l’arrivée
du sauveur tourtourain, les préfets se déplaçaient ... Il avait oublié de savoir (ou de nous dire) qu’un préfet se doit de rendre visite aux nouveaux élus car c’est une tradition républicaine qui persite encore de nos jours ...Les habitants du village savent aussi que les visites préfectorales depuis l’arrivée de Mr Jugy ne sont pas toujours pas arrivées à la deuxième ...

Donc, par définition (et par logique institutionnelle) le nouveau préfet va bientôt venir à Tourtour, puisqu’il se déplace régulièrement sur son arrondissement et qu’il rend visite à chaque village, en même temps qu’il part à la rencontre des citoyens .

Pour le connaitre un petit peu avant son passage, quelques renseignements sur ce personnage important des institutions républicaines .

Entretien avec Thomas Huet, journaliste à Var-Matin .(vous pouvez trouver le texte en allant sur le lien internet suivant : www.varmatin.com/brignoles/le-sous-prefet-de-draguignan-simpliquera-sur-le-terrain.914102.html

Un CV qui a de la classe, une expérience déjà fournie au service de l’état : à seulement 34 ans, Stanislas Cazelles, le nouveau sous-préfet de l’arrondissement Draguignan en impose autant sur le papier que par la taille.

Marié et père de trois enfants, le Parisien a posé ses valises à Draguignan au mois d’avril dernier, "ravi de retrouver le terrain, le contact avec la population " et " déterminé, dans un premier temps, à poursuivre l’excellent travail de Corinne Orzechowski (N.D.L.R. promue préfète de la Mayenne) ". La période de « réserve préfectorale » terminée, Stanislas Cazelles a bien voulu évoquer ses dossiers prioritaires.

Ses premières impressions sur l’arrondissement : " Ce qui me vient à l’esprit, ce sont la beauté et la diversité des paysages, ainsi que la mixité des populations composées de Provençaux de souche et d’adoption, de touristes, de militaires. J’ai aussi été marqué par le traumatisme durable des inondations de 2010 et cette inquiétude, toujours présente, dès qu’il pleut violemment ". Ses actions prioritaires : " Je travaille sur trois principaux dossiers : les risques naturels, le développement économique et la sécurité. Concernant les Plans de prévention des risques d’inondation (PRRI), ils avancent. Certaines zones inondables ont été étendues et nous sommes entrés dans une phase de concertation en vue de PPRI définitifs. Mon objectif est aussi d’aider les communes pour finaliser les Plans communaux de sauvegarde (PCS). En Dracénie, par exemple, tout devrait prêt pour la fin de l’année 2012. Mais je n’oublie pas non plus la prévention et la lutte contre les risques de feux de forêt.


photo de Léa Bouvier .

Je m’attacherai également à agir pour l’emploi et soutiendrai les entreprises en difficulté comme celles qui souhaitent se développer. J’ai prévu une réunion par mois avec les acteurs économiques pour cibler les actions prioritaires. Sur le plan de la sécurité en général (sécurité routière et la délinquance sous toutes ses formes), je m’impliquerai sur le terrain. Par exemple, je participe déjà une fois par semaine à une opération de contrôle routier. La délinquance dans le secteur n’est pas alarmante mais il faut rester vigilant. Le drame de Collobrières nous rappelle que le risque existe dans toutes les interventions des forces de l’ordre. J’ai une vraie reconnaissance pour ces gens qui risquent leur vie tous les jours ".

_________________________________________ 

Eléments d’informations sur la carrière de Mr Cazelles, sous-préfet :

Stanislas Cazelles

Stanislas Cazelles
Né le 26/09/1977
Administrateur civil hors classe détaché en qualité de sous-préfet hors classe.
Diplômes

 

IEP Paris (Institut des Etudes Politiques).
École Centrale de Paris
ENA - Ecole Nationale d’Administration- (2004, promotion Léopold Sédar Senghor)

Parcours
Sous-préfet de Draguignan (mars 2012- ).
Conseiller budgétaire au cabinet du ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l’Immigration, Claude Guéant (mars 2011-mars 2012)

Conseiller technique au cabinet du ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités territoriales, puis ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l’Immigration, Brice Hortefeux (septembre 2010-février 2011)

Chef du bureau de la synthèse budgétaire et financière à la sous-direction des affaires financières à la direction de l’évaluation de la performance et des affaires financières et immobilières au ministère de l’Intérieur (2008-juillet 2010)
Chef du bureau des affaires immobilières de l’administration territoriale à la direction de l’évaluation de la performance et des affaires financières et immobilières au ministère de l’Intérieur (août 2006-2008)
Sous-préfet, directeur de cabinet du préfet d’Indre-et-Loire (août 2004- 2006)
Chargé de mission auprès du préfet d’Indre-et-Loire (avril 2004- août 2004)
Affecté au secrétariat général au ministère de l’Intérieur (2004)

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le samedi 18 novembre 2017