Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Traditions > 01 . Les fêtes au village. > La Fête de l’Oeuf > Les Oeufs de Pâques . > Symbolique de l’Oeuf .

Symbolique de l’Oeuf .

 Symbolique de l’Oeuf .  

 
La fête de l’Oeuf qu’organisent chaque année les diverses associations de Tourtour est un hommage symbolique à ce fruit de la vie que les civilisations antérieures avaient déjà honoré : chaque décoration du village, chaque jeu, chaque animation participe donc à cette célébration millénaire. Quelles sont les différentes symbolisations de l’oeuf, à travers le temps et les continents ?

  

Tous les peuples de la Mésopotamie à l’Amérique du Nord considéraient l’oeuf avec en arrière plan le mystère de la vie nouvelle.

L’oeuf, considéré comme contenant le germe à partir duquel se développera la vie, est un symbole universel. La naissance du monde à partir d’un oeuf est une idée commune aux Celtes, aux Grecs, aux Egyptiens, aux Phéniciens, aux Cananéens, aux Tibétains, aux Hindous, aux Vietnamiens, aux Chinois, aux Japonais, aux populations sibériennes et indonésiennes et à bien d’autres encore. Le processus de vie revêt toutefois plusieurs aspects.

 L’oeuf occupe une place importante dans les mythologies primitives du monde entier et figure notamment dans un grand nombre de récits de la création du monde qui très souvent l’associent à l’oeuf. On lui attribuait même des pouvoirs magiques. Pour l’homme primitif l’oeuf représentait le renouveau et la vie.

    

Ce symbolisme liant l’oeuf à la genèse du monde mérite d’être précisé. L’oeuf est une réalité primordiale, qui contient en germe la multiplicité des êtres. Pour les Egyptiens, sous l’action d’un démiurge émergea du Noun, personnification de l’océan primordial , une butte, sur laquelle un oeuf put éclore.  De cet oeuf un Dieu jaillira, qui organisera le chaos en donnant naissance aux êtres différenciés. Le Dieu Khnoum issu de cet océan et de l’oeuf primordial fabriquera à son tour, à la façon d’un potier , les oeufs ou embryons ou germes de vie .

 L’oeuf procréateur venu des fonds des eaux pour engendrer la terre ferme se retrouve dans bon nombre de mythologies, en Chine, en Amérique du Nord, au Pérou, en Egypte , en Finlande, en Inde, etc

Dans la structure de toutes ces cosmogonies l’oeuf succède en général au chaos, comme un premier principe d’organisation. Le symbolisme de l’oeuf dans son état naturel s’est transmis à l’oeuf décoratif, manifestation artistique et populaire riche de signification. On comprendra pourquoi tant de talents créateurs se déploient depuis des siècles autour de cet objet qui est l’un des supports les plus féconds des arts décoratifs encore de nos jours. Forme d’art apparue spontanément dans diverses cultures de l’antiquité, les oeufs décoratifs reflètent la culture de leurs auteurs.

 De nombreuses cultures associent l’oeuf et le soleil. L’oeuf est souvent une représentation de la puissance créatrice de la lumière, il entrait dans les rites magiques destinés à accroître l’intensité des rayons du soleil. L’oeuf à l’origine symbolisait le soleil.

  Outre le rôle d’oeuf dans les récits de la création et son lien avec l’eau et le soleil, bon nombre de mythologies accordent une place à des divinités ou des héros nés d ’un oeuf, chez les Indous, les Incas et les Navajos ainsi qu’en Asie ; en Chine et en Inde etc.

De même que l’oeuf figure au cours de la mythologie, de même il occupe une place centrale dans les superstitions et les rites magiques. C’est ainsi que son pouvoir protecteur écarte les esprits maléfiques, détourne les catastrophes naturelles et les accidents. C’est pourquoi les oeufs s’offraient fréquemment pour attirer la bonne santé et le bonheur. On attribuait aux oeufs rouges de grands pouvoirs magiques. De tous les oeufs décoratifs, les oeufs colorés de rouge sont ceux auxquels on attribuait le plus de pouvoir. Le rouge est, de tout temps et de tous les pays, la couleur de la magie, elle évoque la bonne santé, la vie et la fertilité. L’oeuf coloré de rouge s’offrait pour attirer ces bienfaits .

     

 L’oeuf apparaît dans les superstitions et dans les rites mystiques des populations primitives mais également des cultures Egyptiennes, Grecques, Chinoises et Persanes. Au moyen age il était fréquent qu’un oeuf d’autruche ou d’oie ait sa place parmi les éléments qui ornent l’intérieur d’une cathédrale.

 Avant d’être des objets d’art ou d’artisanat purement esthétiques, les oeufs décoratifs appartiennent donc à une tradition symbolique bien plus qu’ornementale comme en témoignent les croyances superstitieuses, les récits mythologiques et les pratiques magiques auxquels ils sont associés.

La coutume de décorer des oeufs est antérieure au Christianisme. La tradition chrétienne adopta une coutume préexistante en lui ajoutant une signification religieuse. 
St Augustin  établit une comparaison entre l’oeuf et l’espérance d’une vie éternelle. Il semble que la coutume de décorer des oeufs se retrouve partout où s’est répandu le Christianisme. Ce rite catholique rendu officiel par le pape Paul V n’entra pas dans la liturgie protestante. Le rouge est aussi la couleur du sang, c’est par cet aspect que des légendes chrétiennes justifient le symbolisme des oeufs rouges. Dans une légende, la Vierge Marie distribue à Pâques des oeufs qu’elle a coloré en rouge pour rappeler au monde le sacrifice sanglant de son fils. Cette légende rend compte de la coutume de l’échange des oeufs colorés le jour de Pâques, coutume qui date de bien avant la christianisme, et se pratiquait déjà lors de fêtes païennes célébrant le printemps.

  La décoration des oeufs, coutume qui se retrouve dans toutes les régions du monde et dans toutes les cultures extrêmement dissemblables, est donc une pratique universelle dont le rôle est avant tout de transmettre traditions et valeurs de générations en générations. Les oeufs décoratifs, au gré des cultures qui les conçoivent, se fabriquent dans des matériaux très divers.

 En Ukraine les oeufs décorés, appelés pyssanky sont parmi les plus beaux. Les mêmes techniques se retrouvent en Roumanie, en Russie, en Pologne, et en Hongrie. Au Japon l’oeuf décoré est en ivoire sculpté ou en terre cuite vernissée.. L’oeuf Chinois est décoré selon la technique du cloisonné et de l’émail. Au Mexique les oeufs sont en onyx . La Thaïlande est réputée pour ses oeufs en bronze d’art. En Australie on grave les oeufs d’Autruche. En Russie et en Allemagne on décore des oeufs en porcelaine qui étaient offertes aux familles nobles de Russie. En Turquie, les oeufs sont en faïence blanc émaillé de vert bleuté. Les oeufs de cire se trouvent en Russie., les oeufs de verre en Allemagne, les oeufs marquetés de paille viennent de Tchécoslovaquie et ceux en papier machè du Cachemire

107

 Les Ukrainiens voyaient dans ces oeufs décorés le meilleur remède contre les maladies. Il suffisait de toucher l’oeuf pour que le mal s’en aille.

 Symbole de vie et de renaissance, l’oeuf dans presque toutes les cultures célèbre le retour du printemps. Déjà dans la Chine ancienne les seigneurs offraient à leurs sujets des oeufs décorés.

Les oeufs décorés sont parfaits pour créer un joli décor, décorer les tables de Pâques, une console, etc, présentés sur un support, dans un joli panier de verre ou de porcelaine ou dans une vitrine car les oeufs décorés sont objets de collection, de plus la tradition leur attribue des vertus bénéfiques. Le pouvoir protecteur des oeufs s’exerce partout.

On voit bien que l’oeuf est un symbole universel et intemporel : notre fête de Tourtour se trouve donc dans cette lignée de célébrations symboliques.

Répondre à cet article

Stats | 6 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le mercredi 21 février 2018