Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 06 . Comptes-rendus des conseils municipaux . > Année 2012 . > CM du vendredi 12 octobre 2012 . > Tourtour : Conseil Municipal du vendredi 12 octobre 2012 .(2).

Tourtour : Conseil Municipal du vendredi 12 octobre 2012 .(2).

 

 Tourtour : Conseil Municipal 

 du vendredi 12 octobre 2012 .(2).

Cet article concerne la deuxième partie (2) du Conseil Municipal du 12/10/2012 : la première partie de la séance (1) a fait l’objet d’un précédent article que l’on peut retrouver en allant sur le lien tourtour.village.free.fr/spip.php . Le début du conseil avait été marqué par l’annonce faite très discrètement (et surtout avec irrespect complet) par le maire de la démission de Jean Lainé et la suite de la séance s’est donc déroulée sur les points prévus à l’ordre du jour :

* Approbation du compte-rendu du précédent conseil .
* Démission du conseiller Jean Lainé .
* Litige avec Société Ricoh (photocopieurs).
* Communauté de communes du Haut-var (subventions, DGF).
* Vente parcelle par Var-Habitat .
* Zone blanche Pilabre, déchets inertes .
* Travaux éclairage.
* Subvention à la Chambre d’Agriculture du Var pour "lou figoun".
* Supplément à la subvention Jumelage Portaria.
* Contrats saisonnier et vacations.
* Annulation délibération "écoles des communes voisines".
* Questions diverses .

 

 Le maire déclare la séance ouverte à 18h04 . Un détail : il oublie de signaler l’absence de Marc Lavergne (qui est de moins en moins présent d’ailleurs) et de Dominique Delebare (qui continue à être quasiment toujours absente et qui aura donc eu une fréquentation mathématiquement proche de l’ensemble vide !). De ce fait, les pouvoirs confiés aux autres élus n’ont pas été indiqués ...

Pierre Jugy nous informe que c’est l’anniversaire de Nadège mais il ne va pas jusqu’à entonner " Buôn anniversarî" et la conseillère n’a pas osé apporter le gâteau et les bougies ...

** Mr le maire informe le conseil municipal de la présence dans la salle de Mr Jean Trueba, président de l’AAPPMA (Association Agréée pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique " la Bresque " : une convention va être signée entre l’association, la Mairie, la Fédération départementale de la Pêche pour que le petit étang des Moulières soit un espace consacré à l’éducation des enfants pour l’apprentissage de la pêche en étang . La responsabilité sera entièrement confiée à la Fédération de Pêche (contrôle, alevinage, entretien, nettoyage et contenus pédagogiques). La liaison sera faite avec l’école du village et le Centre Aéré "les Diablotins" : le terrain sera fermé (et cadenassé) pour éviter les accidents (enfants ou animaux) et pour résoudre certains problèmes d’assurance . Les pompiers pourront pomper de l’eau dans des conditions de sécurité (pour les truites en particulier) clairement définies. La conseillère municipale Anne-Lyse, en tant que proche voisine, pose la question pour les promenades de son chien mais elle reçoit un avis de non-autorisation car aucune dérogation n’est prévue pour l’ouverture du cadenas en cas de pipi de Médor ou autres ....
Un détail : c’est bien que l’on parle des Moulières pour autre chose que la vente éventuelle de parcelles ! Cela ne devra pas conduire à une baisse de vigilance et le dossier ne se fermera pas tout de suite ...
Un autre détail : Tant mieux que des efforts soient faits pour la pêche à Tourtour mais il faut se souvenir qu’en août 2009, un représentant de la Fédération s’était fait envoyer sur les rives (et sur les roses) par Mr Coste qui était allé accompagner son épouse et qui avait été le seul à régler très vite le problème en tirant un trait, tout simplement . Le site "tourtour, notre village" avait écrit un article à cette époque et vous pouvez le lire en allant sur le lien suivant tourtour.village.free.fr/spip.php (article intitulé " C.O.S.T.E Conseil en Organisation du Sauvetage de Tourtour Endolori !..."). Ce revirement à 180 degrés n’est pas curieux, il n’est qu’une simple manoeuvre éléctorale de plus : bien joué ! 

** Approbation du compte-rendu du précédent conseil , unanimité .

** Démission de Jean Lainé :

" Premier point de l’ordre du jour, la démission d’un conseiller municipal ....Pour ceux qui ne le savent pas encore, je vous informe que le conseiller municipal Jean Lainé a donné sa démission "...(trois secondes suivent ), puis le maire poursuit par "... Voilà ...Nous nous retrouvons donc à neuf pour le conseil ...". L’ancien maire de Tourtour, après 17 ans et demi de présence comme élu du village (dont 13 années comme maire) voit donc son implication dans la gestion communale résumée par un "Voilà" qui restera longtemps comme un modèle de l’inconséquence d’un premier magistrat qui a fait encore une fois preuve de son absence crasse d’humanité ...

** Litige avec la Société Ricoh : "Fichier:Ricoh logo.svg". Le maire explique que le conflit financier remonte à plusieurs années car le contrat passé avec la mairie date du précédent mandat : des taux trimestriels de 14 000€ ne sont plus acceptés par l’équipe actuelle et il est temps de trouver une issue qui n’oblige pas le passage au tribunal . Les deux parties se sont donc entendues sur un versement global de 60 000€ qui soldera le litige . Le maire donne des explications sur le réajustement nécessaire sur le budget et il indique que les "ponctions" seront effectuées sur 4 chapitres budgétaires qui sont en situation excédentaire : ne m’en veuillez pas de vous en dire guère plus, les explications fournies l’ont été de façon trop rapide pour moi !...En tout cas, et c’est le principal, les élus ont tout saisi et la modification du budget a été adoptée : dans ce genre de sujet, il est évident que les seuls à ne pas "nager" sont le maire et surtout la première adjointe (Mme Coste) et la secrétaire générale (Mme Candelé) . A noter que cette dernière était concernée par ce dossier car elle était en tête de liste pour traiter le contrat avec Ricoh dans des conditions financières qui n’ont pas eu un grand succès dans la partie comptable ... Elle a du se faire remonter un peu les bretelles par notre chère Patricia Coste !...

** Communauté de Communes du Haut-Var : Le maire commence par un sonore " ça a marché !"... Il indique que les 11 communes ont eu gain de cause et que les conseils municipaux concernés doivent tous se prononcer avant 3 mois pour que le projet soit validé par le Préfet du Var : ce 12 octobre, c’est au tout de Tourtour ! Dans l’état actuel des discussions, seules les questions de la gestion des déchets (c’est déjà le cas avec le Sivom !) et la gestion de l’assainissement non-collectif font partie du catalogue des actions possibles en concertation entre les 11 communes. Malgré tout, la DGF intercommunale (Dotation Globale de Fonctionnement, crédits gouvernementaux) sera accordée en fonction des projets déposés : par exemple, une prochaine réunion à Aups devra définir les questions fiscales intercommunales et rien ne permet d’affirmer que ce sera aussi facile qu’une lettre à la poste ...De toutes les façons, si les 11 ne sont pas prêts - fin décembre - pour déposer une demande de crédits, la DGF ne sera pas versée pour 2013 et attendra donc 2014 !
Le conseil, à l’unanimité, se déclare favorable à la proposition d’une Communauté de Communes à 11.

** Achat d’une parcelle Var-Habitat :

La commune achète pour un euro symbolique une parcelle appartenant à Var-Habitat afin de réaliser un nouvel emplacement pour les poubelles (entre les Ribas et le rond-point de Sainte-Anne). Accord du conseil.
Un détail : en 2009, le maire avait promis que les poubelles seraient "enterrées" -sur le modèle de Salernes - mais c’est remis au prochain mandat .

** Déchets inertes :

Dans le quartier du Pilabre (déchetterie sur le territoire d’Aups) , plus précisément la zone appelée "eau blanche", la société De Bresque envisage d’établir une base d’élimination ou de stockage de déchets inertes (tuiles, briques, chaux, ciment, plâtre, granulats...). Le maire tient à la disposition des élus un dossier (épais comme le Dico Larousse !) afin qu’ils se renseignent sur cette question qui sera débattue plus tard .(nul doute que les conseillers vont se ruer sur ce dossier pour l’étudier !...).

** Eclairage public : Une subvention aux alentours de 20 000€ permettra la mise aux nouvelles normes de l’éclairage public sur la commune. une étude sur les prix d’abonnement sera faite pour les cinq compteurs-mairie avec mise en place de leds à la place des ampoules à vapeur de mercure. Les travaux prioritaires

concerneront la ligne droite du Chavardet (jusqu’à la déviation) et le jardin public (réaménagement des lampadaires). Accord du conseil.

** Subvention de 500€ demandée par la Chambre d’Agriculture du Var. : cette subvention - avec d’autres communes - permettra de réaliser une opération de communication pour la relance de la culture de la figue blanche (lou figoun) qui s’établira sur 4 communes (Salernes, Villecroze, Tourtour et Sillans-la-Cascade). Accord du conseil.

**  Jumelage Portaria : une subvention supplémentaire de 400€ est demandée pour le règlement d’une animation musicale par un orchestre de musiciens grecs. Accord du conseil .

 

**  Contrats saisonniers : Dans le cadre de l’aménagement et la restructuration du théâtre de verdure, des travaux vont être réalisés en régie municipale par les employés communaux mais des vacations ou des emplois saisonniers seront nécessaires . Gilles Blanchard va établir des projets pour la grille en fer (dessins) et pour le terrain (plans), un ferronnier local sera contacté, et un jeune tourtourain sera embauché pour une durée déterminée lors du chantier .(les précisions nominatives n’ont pas été données). 
Concernant les travaux du TDV (théâtre), Henri Ferran demande ce qu’il advient du parking actuel qui est largement utilisé : le maire répond qu’il sera donc fermé ponctuellement lors des spectacles et animations, donc ponctuellement .

** Association "Rêves et Veillées" : le maire a reçu les dirigeants de cette structure que l’on a vue à Tourtour lors des Journées d’Odin car ils avaient organisé des activités avec les enfants du Centre Aéré . Cette association serait partante pour créer un espace d’activités ludiques pour familles et enfants venant des 3 départements 83-06-13 : par exemple accro-branche, tyroliennes, circuits. Les séjours seraient organisés sur 3 jours. L’association installerait tout un "village" de cabanes, huttes, cases, tentes mais l’hiver tout serait démonté . Devant les réactions quelque peu timides et mitigées des autres conseillers, le maire avoue volontiers que c’est une entreprise qui veut s’installer pour faire du fric (c’est le terme employé) mais qu’il serait possible de signer une convention précise pour applanir les difficultés. Olivier Révelli souligne que le terrain des Moulières est un espace utilisé par les promeneurs, les chasseurs, les ânes et cela suppose donc que les modalités d’occupation des lieux soient clairement définies et il propose donc que des élus rencontrent directement les responsables de l’association afin "de tout mettre sur la table".
Un détail : si vous voulez connaître l’association vous pouvez aller consulter le site en cliquant sur le lien suivant : 
www.reves-et-veillees.com/

** Questions diverses :

# : Nadège Paulin propose que des aménagements soient réalisés aux Ribas pour que les habitants puissent se retrouver dans un endroit convivial plus agréable qu’actuellement : en effet, ils se posent sur des chaises en bord de route et ils seraient bien mieux de l’autre côté des bâtiments (vers l’église). En réduisant l’espace consacré aux étandages, il serait donc possible d’installer des tables, des chaises et même des barbecues . Nadège sera donc chargée de discuter avec les habitants pour essayer de cibler les besoins afin d’entamer rapidement les travaux nécessaires.

# : Henri Ferran soulève la question des prises d’eau dans le village qui ne sont pas conformes : celle au pied de l’horloge est "cachée" derriere un muret de pierres et une autre, face à l’Aléchou, est peinte en vert alors qu’elle doit règlementairement être en rouge . Ces 
deux prises d’eau devront donc être mises aux normes rapidement, Olivier s’en chargera avec les services techniques. Autre sujet soulevé : la table d’orientation a de nombreuses lettres dont la gravure a disparu et il est temps de réparer cet espace très fréquenté .

**  A la sortie du conseil, la journaliste Isabelle Bono a invité Jean Lainé à lui envoyer un mail pour préciser les raisons de sa démission . Nous en avons fait état dans deux autres articles .

________________________________________________

 

Vos commentaires

  • Le 15 novembre 2012 à 11:40 En réponse à : Aménagement de Nadège Paulin

    Nadège Paulin préfère cacher les riverains qui font tache à côté de son magasin plutôt que SES poubelles qui prennent de l’ ampleur au fil des ans.

  • Le 15 novembre 2012 à 13:32, par Gilbert Giraud En réponse à : cacher ...

    Ce n’est peut-être pas le but recherché mais c’est une hypothèse que l’on entend parfois... Félicitons-nous - malgré tout - pour l’essor commercial de l’épicerie et l’expansion économique du village : si les poubelles prennent de l’ampleur, c’est que le chiffre d’affaires suit le même chemin !

    Un détail : le texte n’est pas signé, c’est bien dommage !

  • Le 15 novembre 2012 à 18:49 En réponse à : Conseil municipal

    Je suppose que les personnes qui font une halte aux Ribas pour voir l’animation ne seraient pas du tout satisfaits d’être relégués "derrière" vers l’église. Laissez les où ils ont envie d’être !!!!!!

  • Le 15 novembre 2012 à 20:31 En réponse à : Sur la route ...

    Je ne pense pas que ce soit le chiffre d’affaire qui prend de l’ampleur mais bien incontestablement « le chemin » qui sépare l’épicerie de l’emplacement des poubelles.

  • Le 16 novembre 2012 à 13:35, par Gilbert Giraud En réponse à : Ribas ...

    L’équipe municipale veut caresser les habitants des Ribas dans le sens du poil ... Quand les locataires avaient été traités de "cramés" aucun élu ne s’était offusqué : mais en période électorale on passe un peu de pommade et on fait cadeau de quelques babioles ...Classique et désespérant de naïveté ...

  • Le 16 novembre 2012 à 16:53 En réponse à : Où mettre les encombrants !!

    Si ces personnes veulent être « derrière » elles n’ont surtout pas besoin de l’intervention de Nadège Paulin. Laissez les vivre.

Répondre à cet article