Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 11 . L’ Ecole . > Tourtour avec 3 classes : bonne affaire ou scandale ??....

Tourtour avec 3 classes : bonne affaire ou scandale ??....

Tourtour avec 3 classes en 2011 :


 " bonne affaire  ou " scandale " ... ? ?

Le plus gros succès littéraire de l’hiver 2010 ( presqu’un million d’exemplaires ) aura été le petit essai de Stéphane Hessel : une trentaine de pages écrites par un sacré monsieur de 93 ans, ancien résistant et humaniste . Son ouvrage s’intitule " Indignez- vous ! "... 

Soyons gentils de lui rendre un hommage en lisant quelques phrases de son livre :

" Nous, les résistants, appelons les jeunes générations à faire vivre, transmettre, l’héritage de la Résistance et ses idéaux ! Nous leur disons : prenez le relais, indignez-vous !!...".
" Il nous appartient de veiller tous ensemble à ce que notre société reste une société dont nous soyons fiers ".
" Dans ce monde, il y a des choses insupportables et la pire des attitudes est l’indifférence ... Le plus grave, c’est de dire "je n’y peux rien, je me débrouille..". En vous comportant ainsi, vous perdez l’une des composantes essentielles qui fait l’humain, une des composantes indispensables : la faculté d’indignation et l’engagement qui en est la conséquence ...".

Merci Mr Hessel, vos 93 ans vous vont très bien !!.........

Pour l’instant, le rapport entre le livre de Stéphane Hessel et le titre de l’article " Tourtour avec 3 classes en 2011 : bonne affaire ou scandale ?? " ne va pas apparaître évident sauf pour mon épouse, ma fille, mes anciens collègues et quelques amis qui me connaissent bien ...en tout cas, pas évident, sauf pour ceux qui savent que ma devise préférée a toujours été : "il faut se méfier des gens qui vendent des outils mais qui ne s’en servent jamais ..".(Marcel Pagnol).

Eh ! oui ... Indignons-nous ! ...
In - di - gnons - nous !... In - di - gnons - nous !!! 

Cela ne va peut-être pas être facile pour certains de trouver un motif immédiat mais, pour simplifier, nous allons essayer de prendre un exemple vraiment d’actualité locale ...
Quelques jours en arrière, ici, à Tourtour ...

Le dernier conseil d’école s’est tenu récemment à Tourtour en présence des enseignants, des représentants des parents d’élèves et de 2 élus de la mairie . De nombreux sujets importants ont été abordés pour la vie quotidienne de nos chers petits écoliers (la cantine - sera-t-elle bientôt bio ? - , la bibiothèque, les sorties, le voyage à Paris, les fournitures, les projets futurs, les nouveaux programmes....). La directrice a fait état des effectifs annoncés à l’Académie et c’est à partir des nombres annoncés qu’un départ d’indignation peut facilement être lancé .... Cela a donné une démonstration du style :

" Chers parents, pour l’an prochain, nous aurons un total de 43 élèves inscrits et la répartition s’établira de la façon suivante : une classe de maternelle avec 18 enfants, une classe de CP-CE1-CE2 avec 13 élèves et une autre classe CM1-CM2 avec 12 enfants ."...

Alors là, d’un seul coup, on risque de se retrouver dans des camps bien différents et dans des directions bien opposées !! Mais pour savoir où l’on va se mettre, ,il vaut mieux avoir quelques informations supplémentaires pour se faire une idée plus précise et concrète de la situation ... C’est normal, pour s’indigner, il vaut quand même mieux savoir pourquoi  !... 


Il serait rigolo de savoir combien d’entre nous ont déjà fréquenté des classes de Cours Moyen (1 ou 2) avec des effectifs de 12... Evidemment, le pourcentage va frôler l’ensemble vide et c’est bien logique puisque cette situation est tout simplement illégale, au sens administratif comptable mais également dans le cadre institutionnel ....

L’Inspection Académique et le Rectorat disposent d’une "enveloppe budgétaire" décidée par le Ministère et ces deux structures départementales de l’Education Nationale doivent donc répartir les postes en fonction des effectifs déclarés par les écoles . Dans les cas les plus fréquents, autrement dit dans les cas où chacune des parties joue le jeu (l’école, la mairie, l’académie), si une école a des effectifs qui baissent significativement, l’Inspecteur Départemental de l’Education prononcera la fermeture d’une classe . A contrario, si une école voit ses effectifs augmenter sérieusement, une création de classe sera décrétée . Mais tout cela ne peut fonctionner qu’avec des gens responsables et soucieux du fonctionnement du service public d’enseignement, des gens respectueux de l’argent des contribuables, des gens s’appuyant sur des valeurs citoyennes et civiques . 

 

Par contre... Si une des composantes veut rouler son monde et profiter impunément du système en trafiquant un des rouages du processus, alors là, c’est simple, on se retrouve dans une situation insupportable où la moindre des choses c’est de suivre le conseil de Mr Hessel et donc de s’indigner ... Vous avez donc ici l’exemple -type d’une indignation que nous devrions tous avoir ... Et pourtant, certains vont dire " pas notre problème ! nous ça nous va ! les autres ils n’ont qu’a se dé..brouiller ! ... Eh oui, une classe à 18, une à 13, une à 12...On ne va pas cracher sur la bonne affaire, on s’en bat l’oeil que les autres soient dans la panade, disent-elles, ces bonnes âmes charitables ... Tiens, d’ailleurs, les belles âmes généreuses qui chantent avec grande ferveur le Notre-Père et l’Ave-Maria à l’église ou dans les chapelles, elles en pensent quoi de cette injustice criante et dégueulasse... Mais non !! , " chez ces gens-là " on ne dit rien, on a sa petite-fille au CP, on a son neveu en CE2, on a son petit-fils au CM1, on aura l’an prochain sa nièce en grande section de maternelle ... Donc, tant mieux si les trois classes sont là, on ne va pas s’indigner (elles pensent même peut-être que c’est le Bon Dieu qui l’a voulu tout ça !!)...Et dire que certaines vont oser donner des leçons de morale .... Votre Seigneur doit bien rigoler de vous voir faire ...

Evidemment, si l’on se trouvait dans une période de vaches bien grasses, on pourrait s’accomoder de telles pratiques mais actuellement l’Education Nationale supprime 16 000 postes chaque année et cela induit obligatoirement des difficultés dans les écoles . 
Par exemple....
Pour ne pas trop s’éloigner, on va aller à l’école d’une commune limitrophe de Tourtour, c’est à dire Flayosc ... Oh surprise !! l’école de Flayosc n’a pas tout à fait la même chance que celle de Tourtour , pas du tout même !! Eux, on leur retire une classe : ils sont vraiment pas malins ces flayoscais, ils ne savent vraiment pas faire !!

Alors, ils en sont réduits à manifester devant ce déni de justice sociale et éducative . Ci-dessous, l’article de Mme Isabelle Dert-Bono, la correspondante zélée de Var-Matin qui cire les pompes de l’équipe municipale de Tourtour avec des articles qui frisent le conflit d’intérêt... Au fait !! Mme I.D.B est bien élue au conseil municipal de Flayosc, non ?? Donc, c’est facile, chère Isabelle, il faut demander à votre pote Pierre Jugy qu’il fasse un effort !! Il a 3 classes pour 43 enfants, ce qui donne une moyenne de 14,33, il peut donc faire passer (avec la directrice) un poste 10 km plus bas ... Même avec 2 classes il n’aura encore que 21,5 élèves de moyenne, ce qui pour des enseignantes est déjà un effectif très agréable... Si l’on veut là aussi un avis bien local, il suffit de demander à Henri Ferran, conseiller municipal à Tourtour : lui qui a été directeur d’école à Fréjus, combien d’années a-t-il eu des classes à 21 de moyenne ?? Demandez-lui ! Et il était dans une école qui avait des conditions de travail légèrement moins faciles et des catégories socio-professionnelles bien moins avantagées... Et si vraiment vous avez un moment, demandez un peu à Mr Brun, (vous savez bien le lyonnais casse-noisettes qui s’indigne pour un rien..) il vous indiquera son école de Vaulx-en Velin ( école Jean Vilar 04/78/80/42/38 ) : n’hésitez pas, donnez un coup de fil et demandez quel est l’effectif des classes de Cours Moyen, dans un quartier du Mas du Taureau qui est classé en REP (Réseau d’Education Prioritaire) dans une ville où le chômage atteint 42% et où certains se plaisent à qualifier les quartiers de zones défavorisées ... Figurez- vous, Mme Ingrid Lacaule a 28 élèves dans son CM2, et Mme Catherine Rastello en a 27 dans son CE2... (si vous avez besoin de leurs numéros de portable, n’hésitez pas à me les demander, elles seront heureuses de vous renseigner !!)..

Et il faudrait donc se glorifier d’avoir une école tourtouraine avec trois classes pour 43 élèves ....C’est un scandale !!

Voilà l’article paru dans Var-Matin avant-hier :

Mobilisation contre la fermeture d’une classe maternelle à Flayosc : Publié le mercredi 01 juin 2011 (article signé I.B, Isabelle Dert-Bono).

Vendredi dernier, le goûter organisé contre la suppression d’une classe à la maternelle Francine-Henry a réuni une foule de sympathisants. Les élus, les enseignants et de nombreux parents ont exprimé leurs inquiétudes permettant à chacun de prendre véritablement conscience des enjeux liés à cette fermeture, de l’intérêt de la scolarisation des petits et du refus des classes surchargées par les familles. De nombreux grands-parents étaient présents pour soutenir le mouvement, de même que des enseignants en retraite de l’école maternelle. Ils s’inquiètent d’une dégradation générale des conditions d’accueil et d’apprentissage au sein de l’Éducation nationale.

Mme Auber-Cam, épouse de militaire, souligne : « On parle beaucoup de l’accueil des militaires en Dracénie, or lors des mutations, le choix d’un lieu de vie par une famille dépend en priorité de la possibilité d’inscrire ses enfants en crèche et dans les écoles de la ville choisie. C’est un point qui pourrait vite pénaliser ce village. »

Le papa de Charles, de nationalité anglaise et faisant partie d’une large communauté d’Européens installés à Flayosc, estime quant à lui que « l’école maternelle française est une chance que nous n’avons pas en Angleterre et que nous devons préserver ici. Dans notre cas, cela a été d’un grand bénéfice pour mon fils. Quand il arrivera au CP, l’apprentissage de la lecture et de l’écriture en sera vraiment vraiment facilité. "

Les parents soulignent : « Ce message est passé et semble entendu. Nous restons cependant vigilants et poursuivons la mobilisation ! » Avant de se quitter, chacun a apprécié les délicieux gâteaux confectionnés par des parents d’élèves, les boissons offertes par l’Aipe (**), un lancer de bonbons et une dégustation de fruits locaux qui ont ravi petits et grands dans la cour de récréation. 

**. Association indépendante de parents d’élèves.

Mobilisation contre la fermeture d'une classe maternelle à Flayosc_1 Le maire Xavier Guerrini et son adjoint aux écoles M. Brissi se sont joints aux parents mécontents protestant contre la fermeture de classe à l’école maternelle. (photo I.B).

 L’exemple local de notre école tourtouraine est donc un sujet évident d’une indignation possible à partir de faits insupportables (selon les termes de Mr Hessel) . 
Chacun de nous doit pouvoir réfléchir et agir en fonction de valeurs humaines communes et non pas en fonction de critères égoistes et individualistes . Nul ne peut se satisfaire d’une société où la règle d’or devient de plus en plus le profit individuel que l’on peut éventuellement soutirer de telle ou telle situation ...

Chacun doit prendre ses responsabilités : le maire doit respecter les normes en vigueur dans l’Education Nationale, l’école doit respecter ces mêmes règles et l’Inspection Départementale de l’Education encore plus... Alors, comment peut-on en arriver à une telle situation de 3 classes pour 43 élèves déclarés ... ?? Il ya vraiment un gros hic quelque part  !! Où ?? A quel niveau se situe l’erreur ? A quel étage trouve t-on le cafouillage ? Quels sont les fils du réseau ? Peut-on parler de complicités entre un, ou deux, ou trois rouages ? 
En téléphonant à l’Inspection, on aura une idée du blocage administratif et du corporatisme (un peu comme quand une bavure policière se produit ..).

Dans tous les cas, il est vraiment inadmissible, indécent (en plus du côté strictement illégal, puisque les normes établies ne sont pas appliquées et sont même totalement détournées ), il est donc impensable que notre village puisse être impliqué dans une telle embrouille, une telle magouille (pardon, mais ce mot là est bien choisi parce que si c’est une erreur de chiffres, OK on corrige et c’est bon, mais si ce n’est pas reconnu comme une erreur, il s’agit bien d’une magouille !! Et si le mot ne vous convient pas, n’hésitez pas à porter plainte pour diffamation, ça permettra d’avoir une écoute un peu plus large... Il est bien évident ( à moins que le contraire nous soit démontré) que les écoliers flayoscais ne sont pas meilleurs que ceux du "village dans le ciel " mais il n’en est pas moins vrai qu’ils ne sont sans doute pas plus mauvais ... Ce sont des gosses comme tous les autres et leurs parents ont tout autant envie de les voir eux aussi réussir et s’épanouir ! Et ils ne méritent pas d’être spoliés par des pratiques frauduleuses de représentants de collectivités territoriales et d’autres du service public d’enseignement ...

Et dommage pour ceux qui n’arrivent pas à s’indigner à partir de tels exemples de la vie civique !! ces gens-là sont vraiment des personnages qui manquent totalement de figure... Et honte à eux !! Pauvre d’eux !!

Le titre de l’article disait : " Bonne affaire ou scandale ?? " .... Ce qui me rassure c’est que je suis certain que Mr Stéphane Hessel pencherait à coup sûr vers la deuxième partie de la question ...

Vos commentaires

  • Le 6 juin 2011 à 14:47, par Goure En réponse à : Effectif des classes

    Juste pour vous dire que l’effectif d’Ampus sera de PLUS de 70 élèves. Comme il y a des constructions en route , l’effectif va encore grimper. Les 3 classes (à plusieurs divisions) sont surchargées !! Et en plus il y a des cas difficiles , on n’est pas des gens huppés,, friqués comme vous, etc..
    Bref comme le dit t bien S Hessel "Indignez-vous". Toujours 2 poids et 2 mesures dans ce foutu pays !! : !

  • Le 6 juin 2011 à 22:09, par Gilbert Giraud En réponse à : 70-43 = ??.....

    Vous aurez au moins 70 élèves et vous aurez trois classes !! Nous aurons 43 élèves et nous aurons 3 classes !! Nananère, nananère !!... Avec 27 élèves de moins nous pourrons nous friser les moustaches avec le même nombre de classes !! C’est simple : ceux qui se rendent complices de cette situation scandaleuse (le maire, les enseignantes, les parents d’élèves, l’Inspectrice de Circonscription...)sont indignes des fonctions qui leur ont été confiées ... Ils sont en position d’abus de pouvoir et en situation illégale de non-respect de règles en vigueur sur les effectifs du premier degré . Ils ne respectent pas les citoyens par des pratiques condamnables qu’il faut dénoncer !! Les parents d’élèves d’Ampus ne seraient ni des voyous ni des "balances" s’ils demandaient des comptes à leur maire et à l’Inspectrice (à Draguignan). Il ne serait pas inutile non plus de contacter un syndicat d’enseignants (par exemple le SNUipp-83) . Il n’y a guère de honte à avoir de lutter pour le bien-être des enfants (d’ici ou d’ailleurs) et de protester contre des mesures iniques qui sont d’un autre âge ... Indignons-nous !!

Répondre à cet article