Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Patrimoine local > 01 Les monuments, le musée, le moulin, le théâtre de verdure. > La Tour de Grimaud . > Tourtour doit sauver la Tour de Grimaud...(avant qu’elle ne s’écroule (...)

Tourtour doit sauver la Tour de Grimaud...(avant qu’elle ne s’écroule !!...).

 Tourtour doit sauver 

 la Tour de Grimaud ....... 

 (avant qu’elle ne s’écroule !!...).

La Tour de Grimaud (dite aussi -à tort- Tour Grimaldi) est l’édifice construit le plus ancien du village, avec l’église Saint-Denis, deux témoins historiques datant du XIIème siècle.
Au début de l’été, un pan ouest (côté route d’Aups) s’est désolidarisé de la Tour sur environ trois mètres de hauteur : les pierres sont tombées (une bonne cinquantaine) et les dégâts sont donc importants. La première hypothèse a privilégié l’effet de la foudre mais les éléments ultérieurs d’appréciation et d’analyse accusent principalement les conséquences de plantations sauvages (pins et arbustes) qui auraient gravement fragilisé le coin de la tour, provoqué des fissures et entraîné la chute des pierres.


(photo gg)

Sur place, des barrières protègent le site car d’autres pierres peuvent évidemment tomber sur des visiteurs : la mairie a posé un arrêté municipal indiquant la dangerosité de l’espace immédiat autour de cet édifice. Les services municipaux avaient été alertés dès le mois de juin et les barrières avaient donc été posées en prévention de possibles accidents.
Sur la photo ci-dessous, on constate que d’autres arbustes peuvent également causer des dommages à la Tour.


(photo gg)
Au pied de la Tour de Grimaud, des dizaines de pierres sont au sol : combien ont déjà été ramassées ? (principalement les pierres taillées qui étaient au coin de la construction, côté ouest). Ces pierres d’angle étaient taillées à la main et elles sont évidemment très recherchées...


(photo gg)
Un arbuste de ce type n’a pas que des avantages : oui, du point de vue esthétique c’est mignon tout plein de voir le minéral complété par le végétal , c’est vrai ! Mais du point de vue préservation du patrimoine, on fait mieux ! Les racines, insidieusement, creusent, se faufilent, mettent à mal certains endroits des murs et agrandissent peu à peu les fissures existantes.


(photo gg)

Tout à l’ouest, en regardant vers Aups, on aperçoit le "cabanon" de l’artiste Alain Vagh photo ci-dessous) : ce témoin renaît de ses cendres (après l’incendie d’août 1982) après des péripéties bien douteuses (nul ne sait comment une autorisation de construire non accordée a pu devenir par l’opération du Saint-Denis une autorisation acceptée ... mais passons (!!), là n’est pas le sujet !!)... Néanmoins, fin septembre, nous avons parlé ensemble avec Alain Vagh des ennuis de la Tour de Grimaud et nous avons émis l’hypothèse de la création d’une association de défense et de préservation de cet élément important du patrimoine historique de notre village : bien sûr, d’autres soutiens seront nécessaires mais il est urgent que des tourtourains et des touristes puissent très rapidement se mobiliser pour sauver la Tour de Grimaud.


(photo gg)
Face à l’état des dégradations causées par la chute des pierres, il est impératif de prendre des mesures pour protéger les visiteurs (sécurité oblige) mais pour éviter que la Tour de Grimaud ne subisse des dommages qui seraient alors irréparables : la chaux qui servait autrefois de matériau principal (avec du sable), va s’effriter avec les pluies et d’autres pierres vont immanquablement se désolidariser des façades.

Les travaux qui seront nécessaires vont entrainer de grosses dépenses mais il faut pouvoir compter sur d’autres partenaires que la seule mairie pour espérer sauver la Tour. Les Monuments Historiques risquent de ne pas se trouver concernés car cette Tour n’est pas inscrite à leur inventaire : ce serait d’ailleurs l’occasion de déposer un dossier pour la Tour mais également pour l’église Saint-Denis qui est de la même époque. Notre village pourra certainement compter sur de généreux mécènes qui seront sensibilisés par cet aspect patrimonial, historique et culturel de Tourtour.


(photo gg)

Parmi nos voisins, citons la rénovation de la tour de Châteaudouble, projet qui avait reçu une distinction nationale dans les années 2010 environ. A Taradeau, un article de Var-Matin paru début octobre 2015 nous apprend que des travaux de consolidation et d’entretien ont été programmés. Ce qui est possible à quelques kilomètres de nous devrait nous encourager à nous mobiliser pour la Tour de Grimaud.

A Tourtour, nous avons un éminent spécialiste des questions de sauvegrde du patrimoine et de la restauration des édifices historiques, Monsieur René Dinkel, unanimement reconnu dans toute l’Europe : on se souvient qu’il a oeuvré durant des années pour toute la restauration de l’abbaye du Thoronet et qu’il a organisé de nombreux chantiers de préservation de sites historiques. Sans aucun doute, l’association naissante se tournera vers lui mais déjà, la municipalité serait bien inspirée de la contacter fissa fissa....
Ci-dessous, ses premières remarques sur ce dossier Tour de Grimaud :

Proposition pour le financement et la réalisation des travaux
La procédure

1- Contact à prendre avec l’architecte des bâtiments de France du Var
2 – Faire appel à un « architecte du patrimoine » en accord avec la « direction régionale des affaires culturelles » pour l’établissement d’une « étude préalable » permettant de disposer de tous les éléments utiles pour des demandes de subvention au titre du « programme d’intervention sur les édifices ni classés ni inscrits » (subventions région-département)
3 – contact avec la fondation du patrimoine (délégué régional de la Fondation). la question de la recherche et la déduction fiscale pour les dons serait automatiquement réglée...
Il faut demander les autorisations d’intervenir en urgence (étaiement par exemple) avant l’obtention des subventions (cette démarche est obligatoire ... pour ne pas se voir priver de la possibilité d’obtention des aides à solliciter ultérieurement).
L’avantage de faire appel à un architecte du patrimoine permet de se réserver la possibilité de solliciter une protection au titre des monuments historiques (classement ou inscription sur l’inventaire supplémentaire). Je ne suis pas très optimiste pour l’obtention d’une subvention au titre des travaux de restauration. Mais si le montant des travaux n’est pas trop élevé, une subvention au titre des travaux d’entretien peut être demandée à l’architecte des bâtiments de France. Dans ce cas le seul moyen rapide est l’instance de classement qui peut être menée à bien en quelques heures si l’intérêt de l’édifice le justifie.
L’inscription sur l’inventaire supplémentaire peut être décidée par le préfet de région même sans l’accord du propriétaire alors que le classement implique l’accord de ce dernier (sauf décret en conseil d’Etat, procédure exceptionnelle).

Un autre spécialiste des questions patrimoniale est Robert Troin, tourtourain qui a eu d’importantes responsabilités dans le cadre des Bâtiments de France : il paraît hasardeux de vouloir résoudre le problème posé par les dommages sur la Tour de Grimaud sans le contacter et lui demander son avis, son aide, son soutien et surtout ses compétences.
Une question va être posée au conseil municipal sur les suites de ce dossier, ce mercredi 14 octobre : ensuite, en complément d’information nous rajouterons la réponse .... Espérons que nos élus prennent de bonnes dispositions pour sauver la Tour de Grimaud !...

_______________________
Un site internet consacré à la sauvegarde et à la préservation du patrimoine varois : il faut cliquer sur le lien suivant
[http://www.culturecommunication.gouv.fr/Regions/Drac-Paca/La-direction-regionale/La-Drac-et-ses-services/Services-territoriaux-de-l-architecture-et-du-patrimoine/Stap-du-Var->http://www.culturecommunication.gouv.fr/Regions/Drac-Paca/La-direction-regionale/La-Drac-et-ses-services/Services-territoriaux-de-l-architecture-et-du-patrimoine/Stap-du-Var]

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le vendredi 28 juillet 2017