Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > L’Union > Tourtour..... en 2038 (de juillet à décembre) !

Tourtour..... en 2038 (de juillet à décembre) !

  Tourtour..... en 2038 

 (de juillet à décembre) ! 

 La Bergerie-Auditorium : les vieux se souviennent de cette bergerie abandonnée qui, petit à petit, est devenue une splendide salle de spectacle. La politique culturelle de qualité prônée par le Maire depuis des décennies a porté ses fruits et Tourtour dispose donc d’une structure reconnue et utilisée par les plus grands virtuoses de la planète musicale. Elle sert également de Centre de Congrès et de lieu de colloques (souvenons-nous du G7 de mars 2022).

 Centre International d’Etude du Lobbying ( le C.I.E.L.... là où était autrefois le village..) : Mr Thierry Coste a définitivement élu domicile dans une splendide demeure en lisière des vignes au bas du village, à la frontière avec Villecroze. Son action acharnée a payé (enfin, c’est surtout nous qui avons payé le prix le plus fort) et sa science innée du lobbying ont séduit tout ce que la région compte d’élites. Pour permettre un élargissement européen de cette philosophie, un centre international a été créé. Bon vent !

 Centre Commercial Berdège : la petite épicerie de Nadège et Bertrand n’a pas connu la crise. Grâce à l’expansion du village, à la création de milliers de logements , il a été urgent pour eux de construire un centre commercial à la mesure des besoins de la population. Ce complexe accueille chaque jour des centaines de clients de tout le département : il est envisagé d’implanter des succursalles en Europe de l’Est et aux Etats-Unis dans les trois ans à venir. De nombreuses boutiques font l’apologie de Bernard Buffet (comme Colombey le fait au général et comme Menphis au King) et nous trouvons donc les 2 sculptures à toutes les vitrines : en plastique, en pierre, en alu, en boule de neige, en pâte d’amande, en cuivre, en chichon, en écorce de pin mais aussi bien sûr en or. Même les hollandais viennent se servir ici, c’est vous dire !!

 La source du Rosaire : là aussi, il a fallu adapter la question de l’eau à l’ensemble des contraintes fixées suite à la naissance d’une métropole régionale. Tourtour possède depuis des millénaires une source abondante mais les branchements nécéssaires et les km de nouvelles tuyauteries ont demandé des travaux très importants que l’entreprise Révelli a réalisés presque dans les délais.

 L’hotel du Soleil Levant : Mr Lavergne et sa famille ont dépassé le cap de la petite bastide trois étoiles pour arriver au sommet de l’hotellerie touristique avec ce nouveau concept d’hébergement . L’afflux de centaines de cars de japonais (attirés par l’Espace de leur Dieu encore vivant) a conforté l’idée de ce bel établissement exclusivement réservé aux asiatiques (à condition qu’ils soient japonisants).

 La Petite Auberge : elle a gardé son nom mais elle compte 27 étages. L’Héliport (vieux petit caprice du fondateur) est installé sur la terrasse supérieure et reçoit 24 appareils en moyenne chaque jour.

 la nouvelle église  : 
Après les bonbardements irakiens sur Saint-Denis, le diocèse a accepté ce projet en totale cohérence avec le paysage alentour. Le curé s’habille en gothique et il sert la messe sur les anciennes chansons d’Eminem : le vin de messe est une cuvée spéciale du Thuerry (fond de cuvette difficile à écouler depuis l’arrivée des cépages venus d’Hiroshima).

  Institut de la Truffe " Jean-Charles Oliviéri ". Ce bâtiment de facture écologique est construit en bois de chêne, ce qui est la moindre des choses pour l’étude de la truffe. On se souvient de ce fameux champignon (on le nommait "le diamant noir") qui a fait le bonheur des gourmets : aujourd’hui, c’est une espèce totalement disparue car les conditions atmosphériques irrémédiablement perturbées par les pollutions citadines ne permettent plus l’éclosion de ce joyau de la cuisine bajadienne. Malgré tout, la ville a tenu à créer cet institut pour l’étude de truffes artificielles à base de produits chimiques révolutionnaires qui donnent le change à s’y méprendre : la preuve, on a fait goûter à Bruno de Lorgues et il n’y a vu que du feu (lui le maître incontesté de ce champignon). Le centre a été intitulé JC Oliviéri en hommage à cet inlassable écolo randonneur et ses deux fameux chiens Morille et Belle (Jean-Charles continue ses marches mais il préfère "à la fraîche")

Vos commentaires

  • Le 2 novembre 2009 à 14:06, par giraud luc En réponse à : air tourtour

    Vu que ta notoriètè de tete en l air n est pas usurpè pourquoi ne pas donner ton nom a l aeroport en construction dans le quartier de Beauveset

  • Le 22 novembre 2010 à 18:58 En réponse à : En 2038 toujours rien a beauvezet ???

    Le F2 en préfabriqué à 160 000 euros (prix de l’époque ne comprenant pas le boum du prix du foncier de ces 5 dernières années) que nous proposé monsieur Lainé n’a rien de plus social qu’une villa de bonne facture F4 à 300 000 euros que nous propose monsieur Jugy. Ou est le problème ? ne serait-ce pas plutôt un problème d’ego pour certain et de crâne bourré pour d’autre ?
    merci.

  • Le 22 novembre 2010 à 20:16, par Gilbert Giraud En réponse à : F2 à prix variable ...

    Cher lecteur, j’ai beaucoup de mal pour l’analyse des chiffres et surtout des nombres quand ils contiennent plusieurs zéros !! Mr Lainé pourra, s’il le souhaite, rectifier les sommes que vous avancez et analyser votre théorie. En tout cas, ce n’est pas parce que ceux d’avant auraient fait tatati ou tatata que les suivants devraient se contenter de faire pareil mais pas mieux ! amicalement .

  • Le 24 novembre 2010 à 20:34 En réponse à : Ampus, village du futur

    Sur le site de Rosette Goure on parle justement d’un des super lotissements d’Ampus.

    http://villageampus83.blog.lemonde.fr/2010/11/17/de-laide-svp/#comments

    Il faut pas fréquenter souvent Ampus pour dire que c’est l’installation de familles en résidence permanente dans ces lotissements qui font vivre le village été, comme hiver ...
    Quelle franche rigolade.
    Bon alors les F2 de l’ancienne municipalité, 160 000 euros variable ou pas ? et les nouveaux ils sont a combien exactement ?
    merci.

  • Le 24 novembre 2010 à 22:46, par Gilbert Giraud En réponse à : F2 et autres .

    Cher lecteur, ne m’en veuillez pas de taper en touche (surtout à cette heure-ci où l’OL joue...) mais il semble plus logique que Mr Lainé vous réponde car il dispose des deux réponses puisqu’il a été élu sur les deux mandats en questions .(et il y a de fortes chances que ce soit l’interlocuteur que vous recherchiez... ). bonne soirée .

Répondre à cet article

Stats | 1 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le mercredi 21 février 2018