Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Traditions > 01 . Les fêtes au village (dont la Fête de l’Oeuf) > Le réveillon du Jour de l’An . > Tourtour, le réveillon municipal 2011 - 2012 , sous le chapiteau (...)

Tourtour, le réveillon municipal 2011 - 2012 , sous le chapiteau .

 Tourtour,  le réveillon  2011 - 2012 ,

 sous le chapiteau du jardin Buffet .

 

Chaque année, le réveillon du Jour de l’An est une fête agréable dans la saison morte du village : très souvent, la soirée se déroulait à la caserne des pompiers . Mais comme Mr le maire annonce depuis trois ans le déménagement de la caserne, le transfert sous le désormais inévitable chapiteau était donc obligatoire ..

L’organisation d’un tel réveillon est une lourde charge : la doublette Florent Verdier - Sébastien Oliviéri (avec quelques potes) a du batailler ferme pour venir à bout des soucis habituels . L’association des Jeunes de Tourtour (AJT), et DJ-Fled (Florent) se sont lancés et il faut vraiment les remercier et les féliciter pour cette festivité locale .

D’ailleurs, quand on regarde le visage de Florent au cours de cette soirée, on comprend facilement que rien n’a pas été de tout repos ... 

Une des questions prioritaires à régler était le chauffage du barnum : tout a été bien préparé et la tenue des starlettes invitées nous rassure sur la température qui régnait sous la tente .

Il a fallu décorer le barnum, installer les tables et les chaises, installer la sono et le matériel du DJ , préparer les tables : de nombreux jeunes se sont attelés à la tâche et les réveillonneurs les ont chaleureusement remerciés . 

Au cours du repas, les convives ne donnent pas l’impression de se plaindre ...

 Le budget de la soirée a été monté grâce à la participation individuelle de 35 €, une subvention municipale : malgré tout, en faisant les comptes à la fin novembre, il a été clair qu’une rallonge financière devait être demandée à la mairie : en période électorale de député, notre maire ne pouvait guère refuser et il a donc joué le généreux avec l’argent des autres et il a rajouté 400 € à ce qu’il avait déjà versé... Merci et bonne année ! (et dans l’isoloir, souvenez-vous !).

En plus des budgets accordés , la soirée a été sponsorisée par la Société Ricard (en bouteilles de "jaune") et par le Domaine Thuerry (en bouteilles de rosé ).

Le service de sécurité a été assuré avec autorité mais aussi diplomatie par les copains de la bande , sous la direction de Sébastien : on le voit ici en tenue de travail pour intimer l’ordre formel à un convive d’aller 10 mn sur le bord de touche car il a osé dire que le Thuerry n’était pas terrible ... 

Pour le réveillon, retour de Nathalie qui n’est pas revenue toute seule de Laissac ... 

Au cours de la soirée, une innovation pour cette année ! Juste après les 12 coups de minuit et les embrassades enflammées, l’élection de Miss Tourtour : après de longues discussions sur les mérites respectifs des concurrentres, le jury s’est prononcé et a élu Marie avec les deux belles Cathy comme dauphines ... 

Vraiment pas à court d’idées originales , la mairie avait gardé quelques fusées du 14 juillet et elle a donc offert un mini feu d’artifice aux réveillonneurs . Les élus présents (j’ai oublié de compter..!) ont fait partir les pétarades : juste un petit hic, une fusée bleue-blanc-rouge a explosé malencontreusement sous une voiture qui s’est embrasée, juste à côté du central téléphonique , ce qui a privé le village de téléphone et d’internet durant la première semaine de janvier . On oubliera vite ce léger incident et l’on ne se souviendra que des moments de liesse et de fête collective .

Encore bravo aux organisateurs !

Vos commentaires

  • Le 2 février 2012 à 21:36, par Goure En réponse à : Réveillon

    Bravo à tous.
    Belles photos également

  • Le 4 février 2012 à 12:02, par Fled En réponse à : Réveillon AJT

    Merci Gilbert d’avoir retranscrit exactement la bonne ambiance qui régnait.
    Effectivement c’était très bon enfant, nous nous sommes éclatés, en cette période
    pas facile pour tout le monde, ça fait plaisir.

    PS : Ce réveillon, tout le monde l’aura compris, n’était en rien le "réveilon municipal" :-) Mais celui d’une bande de jeunes qui se fend la gueule.

    Cordialement. Bise

  • Le 4 février 2012 à 18:57, par Gilbert Giraud En réponse à : un mot ..

    Salut Flo, merci pour ton message ! Le terme " municipal" permettait de rappeler aux lecteurs que cette festivité avait pu être organisée avec des subventions municipales, mais le terme employé servait prioritairement pour justifier la vanne sur le "feu d’artifice"...Quand je veux asticoter les élus ou le maire, je n’ai guère l’habitude d’emprunter des chemins détournés : d’ailleurs , Saint-Denis sait très bien que c’est ce que me reprochent les adeptes du "tourtour correct" (ou du village sirupeux quoi qu’il advienne ou se passe) ....Mààllich ...

  • Le 9 février 2012 à 22:31, par Fled En réponse à : Feu follet

    Ce réveillon, c’était..."le feu" :-D

Répondre à cet article

Mis à jour le jeudi 17 septembre 2020