Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 10 . Actions sociales et humanitaires. > Actions humanitaires . > Tourtour s’engage dans l’humanitaire écologique : une barrique de vin contre (...)

Tourtour s’engage dans l’humanitaire écologique : une barrique de vin contre la fracturation de l’eau

 Tourtour s’engage 

 dans l’humanitaire écologique : 

 une barrique de vin 

 contre la fracturation de l’eau 

 

Le "coup de la barrique", un nouveau coup de "Tourtour-pub-com" !....

Nous sommes vraiment tous admiratifs devant l’admirable capacité de réaction de l’équipe municipale pour s’impliquer avec le plus "sincère" engagement dans les combats qui touchent aux valeurs du développement durable . Nous sommes également tous frappés par la formidable efficacité des conseillères en communication qui conduisent les destinées de la commune... En effet, par ces deux points conjugués, les deux égéries du staff communal, nos chères Patricia et Isabelle (l’une élue, l’autre stagiaire), ont réussi ces jours-ci un nouveau coup de maîtresse, un scoop qui va faire le buzz dans "l" ciel du Haut-Var ....
Elles n’ont pas hésité - ces deux filoutes - à surfer sur la vague de l’humanitaire mais, pour y apporter une touche locale, elles y ont rajouté une lichette de notions écologiques pour être bien dans la spirale verte qui fait son chemin ... Quand on soutient sans vergogne, comme elles, un maire qui se prend pour le sauveur anti-schiste au mépris des vrais militants varois qui, eux, luttent pour des idées et non pour des voix d’électeurs, alors dans ce cas-là rien d’étonnant qu’elles se soient décidées à se tourner vers une opération de pub ... Mais alors, que choisir ? Quelle idée pourra rapporter le plus de votes dans l’urne ? Quelle démarche adopter pour réussir à berner le plus de monde possible ? ...

Et là, convenons-en en toute objectivité, le fameux tandem des communicantes (P&I) n’a besoin de personne pour nous pondre le gros oeuf de leur réflexion ! Malgré tout, soyons fair-play, sur "le coup de la barrique", il faut avouer qu’elles ont été aidées par le journal local : en effet, à quelques dizaines de kilomètres de Tourtour, le domaine du château Miraval (à Correns) a fait la une des médias avec une belle initiative du couple Angélina Jolie et Brad Pitt (on dit les "Brangélina") autour d’un projet humanitaire en faveur d’une ferme agroécologique au Congo .
Souvenons-nous...quelques semaines en arrière...

__________________________________

Le journal Var-Matin a relaté cette vente aux enchères à Correns :

"Les enchères s’envolent pour une barrique signée Brad Pitt"
Publié le jeudi 31 octobre 2013

http://www.varmatin.com/brignoles/les-encheres-senvolent-pour-une-barrique-signee-brad-pitt.1463990.html

Les 10100 euros adjugés à ce lot du château Miraval permettent à la deuxième vente des Maîtres vignerons bio de Correns de récolter 24 290 euros au profit d’une association congolaise.
Des coups de marteau qui font plus de bien que de mal, qui l’eut cru ? Pourtant, hier soir au fort Gibron de Correns, c’est bel et bien l’effet qu’ont eu ceux de Dominique Giafferi. Abattant son maillet au bénéfice de l’association congolaise Villages durables, il a animé de sa verve sans pareil la vente aux enchères des blancs des Maîtres vignerons bio de Correns. Au gré des cartons agités signalant la convoitise de potentiels acquéreurs, le commissaire-priseur a ainsi arbitré la collecte de 24 290 euros.

Dont 10 100 euros adjugés pour la barrique de Lady Jane 2013 du château Miraval, signée de la main de Brad Pitt himself. L’an dernier, à l’occasion de la première édition, ces mêmes 225 litres étaient partis pour dix mille euros. Avec de telles recettes reversées dans l’escarcelle de son association, Achille Biffumbu pourra poursuivre le travail accompli depuis 2010 sur la presqu’île de Buzi-Bulenga, ce petit territoire de dix-huit hectares habité par plus de trente mille Congolais.
Notamment au travers de sa ferme-école agroécologique, cet ingénieur agronome et les treize autres membres de l’association - tous techniciens qualifiés - s’emploient à former des jeunes ou de petits producteurs à l’agriculture durable et viable. Un projet nécessitant des fonds et qui, avec les Maîtres vignerons bio de Correns, a trouvé le donateur idéal. Car si les objectifs des deux structures ne sont pas les mêmes, de nombreuses valeurs les rassemblent.
En tête, l’envie d’y croire, de faire, de se fixer un but et de tout faire pour y parvenir selon une démarche durable et innovante. C’est ainsi que les vins blancs bio de Correns ont vu le jour : parce que des hommes - Mickaël Latz et Denis Mistre - y ont cru. Ce dernier note d’ailleurs que « les objectifs de l’association sont en accord avec les engagements de la commune quant au développement durable ». Ainsi, après avoir agrandi sa ferme-école - de deux hectares et demi à cinq - et réhabilité un bâtiment à l’usage des techniciens avec les 24 230 euros collectés en 2012, Villages durables compte, grâce à la vente d’hier, acquérir un moteur et une pirogue afin de désenclaver la presqu’île. Tout comme les vins de Correns veulent pouvoir dépasser leurs frontières.
Fin de l’article signé Virginie Rabisse (vrabisse@varmatin.com) et Alain Revello (arevello@varmatin.com)

__________________________________________

Commentaires du site "Tourtour, notre village " :

** Le couple "Brangelina" est célèbre pour ses actions généreuses et le monde du people lui rend un hommage que nous pouvons partager sans regret . De la même façon, il nous sera aisé de saluer la belle initiative de notre village de rejouer la partition de la "barrique" avec nos moyens et nos atouts : et qui mieux que le château Thuerry pouvait s’associer au projet tourtourain de la "barrique charitable" ? Évidemment, Mr Croquet, grand mécène devant l’éternel, n’a pas réfléchi plus de deux secondes avant de s’enthousiasmer devant la beauté morale des objectifs poursuivis ... Quelques questions se sont posées mais toutes les réponses ont été apportées : la barrique sera signée Jugy- Thuerry, le logo sera dessiné par Gilles Blanchard, la plaque souvenir sera gravée par le génial céramiste Alain Vagh (celui par qui la colline de la Baume devient un champ de restanques surgies du sol et du feu !..) et la vente aux enchères sera dirigée par une personnalité que personne n’a le droit de dévoiler avant le jour prévu ...
Ci-dessous, notre cher Jean-Louis a choisi la bonne barrique, il chauffe donc le bois ...

** Il fallait bien sûr que le breuvage choisi soit un nectar à la hauteur de l’événement et le généreux donateur a choisi son meilleur cru pour cette mise aux enchères ...Soyons certains que Mr Croquet aura fait le meilleur choix !

La cuvée des Abeillons , année 2004...
Il faut noter qu’au départ, le millésime devait être celui de 2008, pour fêter l’accession au trône de Pierre Jugy 1er... Hélas, les tastevins chargés de l’évaluation se sont tous accordés pour constater que les presque six années passées sous le règne Jugy n’avaient pas été favorables à l’épanouissement des cépages : la robe avait perdu sa belle couleur, les arômes de fruits rouges s’étaient évaporés et le goût en bouche s’était volatilisé ... Un bien triste bilan de six ans, un cru plein d’espoir devenu hélas une piquette peu reluisante ...

** Pour compléter la fête médiatique autour de ce projet, les organisatrices ont voulu retrouver les traditions provençales et elles ont donc décidé qu’un défilé dans le village pourrait regrouper les enfants du village autour du mulet ...

Il se murmure qu’un âne de Magali et Olivier pourrait être le porteur mais les négociations n’ont pas encore abouti ...

** Mais, diront justement les lecteurs, vers quelle oeuvre humanitaro-écolo vont aller les sommes récoltées après les enchères de la fameuse barrique Jugy-Croquet ?
Les deux compères Patisa et Isapat (vous aurez remarqué que je n’ai pas - pour éviter les foudres célestes - écrit le terme commères !..) se sont tournées vers le sujet du gaz de schiste qui est un des axes philosophiques du mouvement que notre cher Pierre avait -en mai 2012- nommé courageusement le jugysme ! Le maire de Tourtour a demandé que la commune adhère à une association d’élus qui ont créé un "groupe de veille" pour surveiller les dossiers...Le conseil municipal a voté une somme de 500 euros le 28/10/2013 et il est donc logique que la somme recueillie avec la barrique puisse rejoindre le tronc des adhésions des communes volontaires ...
Un détail : question "veille", il faut avouer que Pierre Jugy s’était effectivement mis en veille sur le dossier du gaz de schiste... Tellement en veille que depuis un an et demi (depuis sa candidature au siège de député) il s’était assoupi "grave" ...Heureusement que les vrais militants ne dorment pas ... Mais voilà, l’élection du président de la communauté de Communes Lacs et Gorges du Verdon arrive et le messie-sauveur montre donc son bout de nez ...C’est bien !...

Bonnes enchères pour cette barrique !...
 

Vos commentaires

Répondre à cet article

Stats | 3 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 19 octobre 2017