Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 01 . Vie municipale (politique, sociale, territoriale) > 27 . L’élection municipale de 2014 à Tourtour. (et Elections européennes (...) > 2013 : lancement de la campagne électorale à Tourtour . > Tourtour va devoir moraliser la gestion municipale pour échapper aux (...)

Tourtour va devoir moraliser la gestion municipale pour échapper aux poursuites futures !...

 Tourtour va devoir moraliser

la gestion municipale 

 pour échapper aux poursuites futures !...

 

 De nos jours, ça ne rigole plus beaucoup dans la gestion des affaires publiques et le temps est souvent morose pour des élus qui se croyaient protégés par on ne sait quelles autorités ... Aujourd’hui, tous les élus sont de plus en plus sujets à contrôles, enquêtes, vérifications et cela va évidemment dans le sens d’une moralisation de la vie publique que réclament les citoyens ...
Dans cette démarche, Tourtour n’a guère de raisons d’échapper à la "tendance du moment"et notre maire va donc devoir rassurer ses administrés afin qu’ils ne se sentent pas au centre de malversations locales qui ne feraient du bien à personne, sauf à ceux qui - momentanément - en profiteraient mais qui se retrouveraient ensuite dans la spirale implacable de la justice ...

Deux petits articles qui illustrent bien ce qui peut se passer ....

Le Monde.fr avec AFP |  : vous pouvez retrouver l’intégralité de l’article du Monde en cliquant sur le lien suivant :

www.lemonde.fr/politique/article/2013/04/06/harlem-desir-pour-un-referendum-sur-la-moralisation-de-la-vie-politique_3155200_823448.html#ens_id=1800017&xtor=RSS-3208

(extrait) :
Harlem Désir a dit également, vendredi, "croire que les Français peuvent être saisis pour nous permettre d’aller jusqu’au bout", en évoquant la possibilité d’organiser un référendum, sur des sujets tels que le "non-cumul des mandats", le "contrôle du patrimoine des élus", ou encore l’incompatibilité entre des tâches de lobbying et la fonction d’élu.

___________________________________

La moralisation de la vie publique (et municipale) est d’actualité car le maire de Baudinard est actuellement visé par une enquête financière : il serait dommage qu’un autre maire de la future Communauté de Communes Lacs et Gorges du Verdon s’ajoute à la liste étrennée par le maire de Baudinard ... On comprend facilement que Pierre Jugy fasse tout pour se mettre totalement à l’abri d’éventuelles poursuites ou investigations qui nuiraient à son image (et à celle de Tourtour, bien sûr).
Voici l’article paru dans Var-Matin :(possible de le relire sur le site internet du journal en allant sur le lien suivant :

www.varmatin.com/baudinard-sur-verdon/le-maire-de-baudinard-vise-par-une-enquete-financiere.1291934.html

Le maire de Baudinard-sur-Verdon – ce village rendu célèbre dans toute la France en 2009 par le nombre de caméras de vidéosurveillance qui y sont installées – a reçu ces derniers jours la visite des gendarmes de la section de recherches de Marseille. Les enquêteurs ont mené des perquisitions en mairie ainsi qu’au domicile de Georges Pons, premier magistrat de la commune depuis 1978.

Dans la petite commune – 176 âmes et une douzaine de caméras au dernier recensement –, la nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre. « Ce n’est pas tous les jours que l’on voit débarquer six gendarmes d’un coup », relate une habitante.

Selon une source judiciaire, la justice s’intéresse aux relations entre le maire et une entreprise de BTP. L’attention des enquêteurs se porte sur les conditions dans lesquelles des marchés publics (nombreux dans ce village) ont été attribués à cette entreprise varoise, et exécutés. 

Une plainte pour « favoritisme » et « prise illégale d’intérêts » avait été déposée il y a trois ans environ par un opposant au maire. Georges Pons, par ailleurs à la tête d’une entreprise de terrassement, y est notamment accusé d’avoir joué les sous-traitants « officieux » dans le cadre du chantier d’extension du cimetière. Alors que ce marché était « officiellement » attribué à l’entreprise de BTP qui intéresse les gendarmes.

Contacté hier soir, Georges Pons a raccroché son téléphone à la simple évocation de la perquisition effectuée mercredi dernier. Sans doute faut-il en déduire qu’il ne souhaite malheureusement pas commenter cette affaire.
(fin de l’article de Var-Matin).

_____________________________________

 Commentaires du site " Tourtour, notre village " : 

** "... ou encore l’incompatibilité entre des tâches de lobbying et la fonction d’élu".
Comme toujours, à Tourtour on se se sent pas concerné puisque notre lobbyiste (Mr Thierry Coste) n’est pas élu !...Il est le mari d’une élue (Mme Patricia Coste-Barthillat), ce qui n’est pas tout à fait la même chose mais qui s’en rapproche relativement fort !...Le Parlement, dans un souci légitime de transparence, risque donc de décider bientôt que les deux tâches (élu et lobbyiste) ne peuvent être cumulées car elles ne garantissent absolument pas les notions élémentaires d’indépendance de l’élu face aux dérives financières et aux détournements de diverses sortes .(n’oublions pas que des dizaines de pays respectables ont déjà interdit le métier de lobbyiste !).

** Pierre Jugy et la moralisation de la vie politique municipale :
Les observateurs de la vie municipale tourtouraine se sont aperçus depuis longtemps que le tireur de ficelles de la marionnette était ce cher Thierry Coste et que le maire du village s’était apparemment bien fait entourlouper par un individu dont c’est d’ailleurs le métier de mettre les élus dans son carnier et sa gibecière ...
L’exemple le plus frappant restera le dossier du "gaz de schiste" où l’on a pu constater qu’un sujet écologique est devenu le seul maître-mot de la campagne électorale du candidat-député Pierre Jugy : Mr Coste n’a guère apprécié de ne pas avoir été choisi par les puissants pétroliers pour agir dans le camp des partisans du gaz de schiste et il s’est donc rangé du côté des opposants ...Et en avant, roulez bolides, on met la machine en marche, médias, journaux, télés, vidéos, articles, photos..avec le candidat Jugy qui se plie à toutes les fantaisies lobbyistes avec la délectation du narcissique qui a trouvé un miroir où il se voit encore mieux que dans le reflet de sa piscine ...

** Mais comment Pierre Jugy va-t-il pouvoir moraliser la vie politique municipale ?...
On a tous vu ces jours derniers que le maire de Baudinard avait de gros soucis avec la Cour Régionale des Comptes qui a décelé quelques graves "aménagements avec les dispositions légales en matière de gestion des deniers publics" : nul doute que cela va faire réfléchir ceux qui se croient à l’abri de tout !!...
Eh bien oui, il n’est pas regrettable que des contrôles institutionnels soient effectués dans la gestion des communes et la Cour Régionale des Comptes (la CRC) a de plus en plus de réactivité à la suite de plaintes ou de questionnements des particuliers contribuables et citoyens . Et si tous les maires sont soumis à ces contrôles, tant mieux, cela permettra de déceler les contrevenants indélicats qui prennent leurs aises avec les finances locales en adoptant des attitudes en marge des contraintes légales en terme de dépenses sur des rubriques budgétaires non justifiées, de non-respect des appels d’offres pour l’attribution des marchés publics (travaux) et autres infractions fiscales et détournements ou abus de biens sociaux .

Heureusement, encore une fois (et comme toujours !), Tourtour ne mange pas de ce pain-là et le maire de notre village n’entre pas dans la catégorie des vilains élus qui contournent les règlements ... A cette fin, Pierre Jugy veut jouer la transparence totale et il va donc publier d’ici peu des documents municipaux qui vont rassurer tout le monde (et en particulier les fonctionnaires de la Cour Régionale des Comptes !) avant qu’ils ne soient obligés d’éplucher avec attention les registres administratifs de la municipalité ...
Donc, pour prendre les devants (et éviter ainsi des désagréments avant son élection à la présidence de la Communauté de Communes) le maire de Tourtour va répondre à quelques petits détails qui ont besoin d’éclaircissements : quelques exemples qui vont permettre à Pierre Jugy de couper la mèche reliée au détonateur et se placer ainsi dans une position favorable ... si d’aventure - et nul ne peut l’imaginer - , si par extraordinaire, le maire de Tourtour ne se pliait pas volontairement au règles de la transparence, cela signifierait obligatoirement que l’opacité règne au château communal et que l’équipe municipale a quelques raisons bien louches de s’y complaire !!...
1*) : Les attributions des marchés publics depuis 2008 ont-elles été respectées au niveau des délais et des appels d’offres publiés afin de permettre la mise en concurence d’entreprises concernées ?...
2*) : Le voyage du maire à Londres lors de sa campagne législative (candidat-député) a été payé sous quelle ligne budgétaire précise et quel est le montant total des frais alloués ?..
3*) : Le colloque dit "national" avec des intervenants logés (et nourris) à la Bastide **** de Tourtour sur plusieurs jours, avec le maire lors de sa campagne législative (candidat-député) a été payé sous quelle ligne budgétaire précise et quel est le montant total des frais alloués ?..
4*) : Les frais de déplacements des véhicules municipaux (achats, carburant) ont-ils été en baisse de 2008 à 2013 (des économies avaient été promises) et l’année 2012 n’a t-elle pas connu une hausse sur le premier semestre (campagne du candidat), malgré le prêt (déclaré "bénévole") d’un véhicule électrique Citroën Draguignan ?...

Bien évidemment, de nombreuses autres interrogations auraient aussi leur place dans la liste mais les réponses apportées à quatre d’entre elles seraient déjà le signe encourageant d’une volonté de transparence dont le maire nous abreuve souvent en paroles et promesses mais qu’il a beaucoup de mal à nous prouver dans les faits !...

** " Contacté hier soir, Georges Pons a raccroché son téléphone à la simple évocation de la perquisition effectuée mercredi dernier. Sans doute faut-il en déduire qu’il ne souhaite malheureusement pas commenter cette affaire."
Il est impensable (et personne n’osera y penser !) que Pierre Jugy se mette dans cette situation de mutisme total qui alimenterait alors facilement (et logiquement) la rumeur de corruption ...Heureusement, notre maire n’est pas comme ça et il va donc bientôt nous le montrer (et surtout, nous le démontrer) pour que le recours à une enquête de la Cour Régionale des Comptes ne soit pas utile ....

Quand on lit qu’à Baudinard, à propos de terrassement, il y a eu " plainte pour « favoritisme » et « prise illégale d’intérêts », on a du mal à imaginer là-aussi qu’à Tourtour ce genre de reproche puisse un jour être fait à propos de travaux paysagers, d’hébergement, de restauration scolaire... Allons, allons, pas de ça chez nous, (le maire et les adjoints, pas de ça chez eux !)...

_____________________


 

Vos commentaires

  • Le 3 juillet 2013 à 22:11, par Goure En réponse à : La morale en politique

    Les petits maires de nos communes , que sont-ils face aux Cahuzac et consorts ?????????

  • Le 3 juillet 2013 à 23:34, par Gilbert Giraud En réponse à : excuses ...

    Chère Rose, il s’agit surtout du simple respect des principes civiques, des valeurs citoyennes, des règles morales et des obligations légales : le fait que d’autres élus se rendent coupables des mêmes faits sur des sommes plus élevées ne suppose en aucun cas que d’autres (même des petits maires, comme tu dis !) seront excusés si les sommes escroquées sont plus faibles . Nos élus doivent considérer qu’ils ne peuvent -en aucun cas- se croire au-dessus des lois et la moralisation commence aussi avec les petits villages ... Rien ne sert de vouloir minimiser les malversations qui sont condamnables, d’où qu’elles viennent et de qui, petits ou grands !!...

Répondre à cet article

Stats | 4 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 12 octobre 2017