Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Vie du village > 08 . Le garde-champêtre, la sécurité, la Gendarmerie, les faits divers (...) > La vidéo-surveillance . > Tourtour "vidéosurveillé" ....Ah bon !!....depuis quand ?...

Tourtour "vidéosurveillé" ....Ah bon !!....depuis quand ?...

 Tourtour "vidéosurveillé" ....

 Ah bon !!....depuis quand ?...

Le conseil municipal de Tourtour avait étudié (en 2014) la question de la vidéosrveillance dans la commune et s’était prononcé pour une demande de devis des travaux à engager et du coût budgétaire de cette mesure : depuis, pas de nouveauté dans les arbres ou les toitures, aucune caméra visible... Pourtant, le journal Var-Matin place Tourtour dans la liste des communes déjà équipées (voir tableau ci-dessous) : ah bon !!...Mais si le journaliste (article non signé) s’est renseigné et a obtenu l’info, les tourtourains n’en savent absolument rien : Tourtour n’est pas encore sous surveillance vidéo ou alors les caméras sont fichtrement bien cachées !... 
Voici l’article du journal local :(vérifiable en cliquant sur le lien ci-dessous).
http://www.varmatin.com/var/videoprotection-toujours-plus-de-cameras-dans-le-var.2108805.html

Surveillés ou protégés ? Pour les autorités, en tout cas, la vidéo est un plus. Une centaine de communes a fait ce choix dans le département du Var.

La vidéosurveillance continue de progresser dans le Var. Selon une estimation haute, basée sur le nombre d’autorisations délivrées, plus de 2 000 caméras pourraient observer la voie publique. Un chiffre à prendre avec des pincettes puisque, pour des raisons financières notamment, les communes n’installent pas toujours la totalité des caméras pour lesquelles elles ont décroché le feu vert.

Il n’empêche, la tendance est à la multiplication des caméras publiques. La ville d’Hyères vient d’annoncer son intention de franchir la barre des cent caméras. Des projets, dans le golfe de Saint-Tropez et le pays maximinois sont également dans les tuyaux.

Le soutien de l’État

Quelques maires sont encore réticents, glisse une source bien informée. "Mais ils finissent progressivement par franchir le pas." D’autant que des incitations financières « très intéressantes » ont été mises en place par l’État via le fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD). Les statistiques varoises sont éloquentes : le nombre de communes qui ont sollicité des autorisations d’installation de caméras de "vidéoprotection" est passé de 65 en 2010 à 109 en 2015. Un chiffre qui devrait encore grimper même si les subventions ministérielles sont de moins en moins généreuses, prévient un acteur de la sécurité publique.

« Un réflexe » pour la police

Reste à savoir si ces dispositifs sont efficaces. "Ça nous aide bien, réagit d’emblée une source de police. C’est devenu un réflexe dès qu’il se passe quelque chose. Ça ne permet pas forcément d’identifier un auteur mais cela donne généralement le contexte et permet de qualifier une infraction." Seul bémol, du point de vue policier : "Le maillage reste insuffisant…" Un autre enquêteur s’étonne d’un certain flou qui règne autour de la localisation exacte des équipements : "Il n’existe pas vraiment de carte précise… "

Si la vidéosurveillance est un outil plébiscité par les enquêteurs, son impact en terme de prévention de la délinquance ne fait pas consensus. Dans les rangs des forces de l’ordre, on est pourtant convaincu du caractère dissuasif des caméras.
"Partout où elles sont installées, il y a moins d’incivilités et moins de dégradations." Un policier municipal évoque même un "effet plumeau" : "Les trafics se déplacent…"

________________________________

Commentaires du site "Tourtour, notre village dans le ciel" :

**..."Mais ils finissent progressivement par franchir le pas."
Les maires sont effectivement tentés par les dispositifs de vidéoprotection car ils prétextent souvent que c’est d’abord un besoin émis par les habitants ...Bèh voyons mon tonton ! On pourrait donc alors imaginer que cette question puisse donner l’occasion aux élus municipaux d’organiser un débat public avec les villageois : on va voir si cette hypothèse peut devenir réalité ...
**..."son impact en terme de prévention de la délinquance ne fait pas consensus".
Sur l’année 2014, 24 cambriolages ont été recensées sur Tourtour dont les maisons du maire et du premier adjoint : nos deux élus sont bien placés pour revendiquer l’installation d’une surveillance par vidéo . Néanmoins, les statistiques montrent que le succès n’est guère éclatant sur le long terme : pour preuve de nombreuses communes abandonnent le dispositif au bout de quelques années !
**...On espère savoir bientôt quelle sera la position municipale sur ce dossier de la vidéoprotection. Concernant la sécurité des habitants, l’idée d’un garde-champêtre était il y a quelques années une option prônée par la municipalité actuelle mais les divers fonctionnaires (trois) n’ont pas eu de longues carrières sur le village puisqu’ils se sont retrouvés congédiés par Pierre Jugy pour des raisons plus ou moins transparentes (et sans aucun doute plutôt moins que plus !!).

Répondre à cet article

Stats | 9 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le mercredi 13 décembre 2017