Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Traditions > 09 . La galéjade méridionale . > Un bon petit canular à la sous-préfecture de Draguignan ...

Un bon petit canular à la sous-préfecture de Draguignan ...

 Un bon petit canular 

 à la sous-préfecture de Draguignan ... 

La galéjade provençale peut revêtir parfois de curieuses formes et le fait divers de ces jours derniers à Draguignan en est une preuve pleine - heureusement - de rigolade ...

Draguignan en connaît vraiment de bien belles ces temps-ci et il faut espérer que le printemps va bien diminuer les soucis des autorités locales ... Depuis quelques semaines les élus sont sur les dents et ils ont donc logiquement sonné le rassemblement auprès des gendarmes, des policiers, des médiateurs sociaux pour tenter de retrouver une certaine sérénité dans la cité du Dragon ...

En effet, de nombreux cambriolages se sont produits sur la commune et plusieurs commerces ont eu de sévères ennuis avec des cambrioleurs en plein centre-ville au cours d’attaques violentes . De plus, le trafic de stupéfiants continue dans le quartier du marché (et juste à côté du Palais de Justice !) sans que quiconque ne s’aperçoive d’un changement dans la recrudescence des incivilités et de la délinquance ...

De nombreuses réunions ont eu lieu avec les travailleurs sociaux, les structures associatives, les représentants de clubs sportifs ou de centres culturels et les autorités sont donc totalement impliquées et investies pour inverser cette tendance qui nuit gravement à l’image de la ville mais aussi à celle de la Dracénie toute entière ’ce qui n’est pas pour rassurer les professionnels du tourisme) ... Voir que Draguignan défraie la chronique des faits divers tous les trois jours ne peut guère satisfaire tous ceux qui vivent directement des touristes et des visiteurs ! Dans le même temps, les dracénois "à l’année" supportent de moins en moins les conditions d’insécurité qu’ils vivent au jour le jour dans leur commune et ils espèrent des mesures efficaces pour retrouver un cadre de vie calme et convivial .

C’est dans cette ambiance quelque peu électrique qu’un événement s’est produit dans les locaux de la sous-préfecture de Draguignan : la découverte d’un colis suspect a provoqué la mise en branle d’un dispositif d’alerte et d’évacuation de tout le personnel fonctionnaire administratif ... Jusqu’à ce que l’on découvre...non pas le pot aux roses mais le pot de confiture !!...

Retour historique sur ce fait divers qui fait le buzz sur tout le département (et qui s’est heureusement terminé dans la...galéjade ).

Le journal local s’est fait l’écho de ce qui s’est passé ... 

" Opération de déminage à la sous-préfecture de Draguignan après la découverte d’un colis suspect ".

Publié le vendredi 15 mars 2013 dans Var-Matin :(article signé M.). Vous pouvez lire le résumé sur le site internet de Var-Matin en allant sur le lien suivant : www.varmatin.com/draguignan/operation-de-deminage-a-la-sous-prefecture-de-draguignan-apres-la-decouverte-dun-colis-su.1156912.html 

Peu après 13h30, le bureau des pensions de la sous-préfecture de Draguignan a été evacué. Un colis d’origine suspecte a été recu dans un service.

Les démineurs de Toulon étaient sur place dès 14h40 pour procéder à une opération de déminage.

Un périmètre de sécurité a été établi. Une soixantaine de personnes ont été évacuées.

La Poste attenant le bâtiment a été fermée par mesure de précaution.

" Alerte à la bombe à Draguignan : les démineurs font sauter des figatelli " .

Publié le vendredi 15 mars 2013 dans Var-Matin : Vous pouvez lire le résumé sur le site internet de Var-Matin en allant sur le lien suivant :
www.varmatin.com/draguignan/alerte-a-la-bombe-a-draguignan-les-demineurs-font-sauter-des-figatelli.1157039.html

" L’alerte à la bombe a viré au canular après la découverte de produits corses dans le colis suspect reçu, vendredi en sous-préfecture de Draguignan.

Le paquet est arrivé de Corse, ce matin, au nom d’une dame qui s’était montrée menaçante par téléphone la semaine dernière auprès du bureau des pensions du ministère de l’Intérieur.

Les démineurs de Toulon se sont rendus compte après avoir fait sauter le colis, que ce dernier contenait en fait figatelli et confitures corses.

Une centaine de fonctionnaires a dû être évacuée et la Poste est restée fermée jusqu’à 14h30 environ." (fin de l’article).

_______________________________________

En Corse aussi, les échos du fait divers ont été relayés sur les ondes ...Vous pouvez lire le résumé sur le site internet de Corse-Matin en allant sur le lien suivant : http://corse.france3.fr/2013/03/15/alerte-la-bombe-draguignan-les-demineurs-font-sauter-des-figatellis-217227.html

Une grosse frayeur et une belle anecdote pour les personnels de la sous-préfecture de Draguignan (Var) visée par une alerte à la bombe, vendredi 15 mars. En fait d’engin explosif, ce sont des produits corses glissés "dans un colis suspect" qui ont été neutralisés par les démineurs

Le paquet est arrivé vendredi matin, expédié depuis la Corse, rapporte sur son site le quotidien Var-Matin. Jusque là rien de bien inquiétant.

Mais ce qui a éveillé l’inquiétude des fonctionnaires de la sous-préfecture de Draguignan, c’est que le nom de l’expéditrice était celui "d’une dame qui s’était montrée menaçante par téléphone la semaine dernière auprès du bureau des pensions", un service rattaché au ministère de l’Intérieur, mais se trouvant dans les locaux de la sous-préfecture.

Les bâtiments de la sous-préfecture et la centaine de fonctionnaires présent, ainsi que ceux du bureau de Poste voisin, ont été évacués. Un périmètre de sécurité a été mis en place et le colis suspect a été isolé dans l’attente des démineurs de Toulon.

Mais de bombe, pas de trace : les démineurs se sont rendus compte, que ce dernier contenait pour tout explosif, le plus célèbre produit de la charcuterie insulaire, des figatelli, ainsi que des confitures corses.

L’enquête a été confiée à la police judiciaire de Toulon.

____________________________________

Commentaires du site "tourtour, notre village" :

** le colis suspect :
L’enquête ne fait que commencer et nul ne peut donc en deviner l’issue . Mais l’on peut aussi voir les faits avec un autre regard : cette dame se serait adressée à Draguignan au service des pensions, elle n’aurait pas eu entière satisfaction, se serait montrée menaçante au téléphone...Le colis portant son nom comme expéditrice devenait donc une bombe potentielle !... Et pourtant, on peut aussi émettre l’hypothèse que cette pauvre dame s’est peut-être ravisée en se calmant et qu’elle a voulu se faire pardonner en envoyant un petit colis en guise de lettre d’excuses ... Et son geste s’est transformé en explosion de figatelli et de pots de confiture !!...

** l’état des murs :
Aucune précision n’est donnée sur l’état des murs après l’explosion ... On se doute quand même que des figatelli et des confitures qui explosent , ça doit faire une nouvelle décoration murale très spéciale ! Une photo nous aurait fait plaisir, tant pis !...

** les figatelli :
Les corses sont attachés à leurs traditions culturelles et les saucisses corses en font partie ! Comment imaginer qu’une dame en colère ait pris le risque d’envoyer des figatelli qui sont sacrés (autant que les vaches à Bombay..) avec la possibilité que cette spécialité culinaire corse soit détruite par des démineurs ? Il est à peu près certain que cette dame, si elle avait voulu "se venger" aurait préféré mettre des lasagnes suspectes dans le fameux colis qui en serait devenu alors encore plus suspect !...

** l’état des murs :
Les démineurs ont un travail difficile et ils risquent leur vie à chaque intervention : ils sont appelés sur des lieux où leur compétence est réclamée afin de prévenir des drames, des catastrophes et ils accomplissent leur mission avec calme et rigueur ...Parfois, le colis suspect est neutralisé et le suucès de leur travail a évité des morts et des blessés grâce à leur savoir-faire : bravo à cette équipe de Toulon qui a mené à bien le déminage du colis... Regrettons simplement le gaspillage de figatelli ....

_______________________________________

Espérons que le dénouement bien rigolo de ce fait divers aidera la ville de Draguignan à retrouver ses esprits...et son calme .

En souvenir ....

 

 

 

 

 

Vos commentaires

  • Le 16 mars 2013 à 22:07 En réponse à : FIGATELLI

    Les employés de la Sous-préfecture n’ont plus qu’à aller acheter du vin et du fromage corses et les manger avec les figatelli reçus. Bon appétit !

Répondre à cet article

Stats | 9 visiteurs en ce moment | SPIP 3.1.3 [23214] | Squelette BeeSpip v.3.1.0

Mis à jour le jeudi 23 novembre 2017